60ème anniversaire de la Révolution algérienne

Quand les jeunes s’intéressent à l’histoire

Par Chahrazad Ait Mouhoub

Il n’a que 16 ans quand Anis Ben Tayeb tombe dans l’écriture, en particulier les récits historiques, « l’histoire de mon pays me tient à cœur » dit –il.

Aujourd’hui,  a 20ans,  Anis a déjà à quatre livres édités à son palmarès, on peut citer : « Histoire des Amazighs, Les histoires de Anis Ben Tayeb, préfacé par l’écrivain égyptien, Saber Choukri, Plumes de jeunes…

Entretien avec Mohamed Imache, le fils de Imache amar , l'un des fondateur de l’Etoile Nord Africaine

 A l'occasion du  55eme  anniversaire de son décès  le 07 février 1960 - 07 février 2015,  l'association Imache Amar et le comité du village Ait Mesbah (son village natal)   en collaboration avec la maison de la culture de Tizi Ouzou  organise les 06 et 07 février des activités  pour commémorer cette date.

Notre reporter, Atmane Hadid  a saisi cette occasion pour s’entretenir  avec Mohamed  Imache (07 juillet 1895-07 février 1960), le fils de Imache amar,  l'un des fondateur de l’Etoile Nord Africaine.

L’inauguration du Musée de la Radio Algérienne ce jeudi : un espace pour la mémoire.

A l’occasion de  la célébration du 58ème anniversaire de la création de la Radio Secrète le  16 Décembre 1956, la Radio Algérienne inaugure son  musée et sa bibliothèque numérique, ce jeudi, 18 décembre,  au niveau de l’annexe de la Radio sise au 10, rue Ahmed Zabana.

   Reportage  sur cet événement, réalisé  par Ahmed Ouali 

Émission spéciale « 11 Décembre 1960 » (Archive)

Par  Tahar Ait Hamou

Emission diffusée le 11 décembre 1999

Invités – témoins de l’évènement:

- Si Mohammedi Amar,  membre groupe de choc, 1er wali d’Alger à l’indépendance : L’avant ‘’11 Décembre’’ (préparation)

- Ali  Moussaoui , fidai à Alger

- Mouloud Kacem, représentant du FLN en Allemagne, ministre après 1962 : Conséquence des manifestations du 11 décembre 1960 à Alger et du 17 octobre 1961 à  Paris  sur l’opinion internationale et sur l’ONU

Fanny Colonna, l'une des defenseurs de la cause algérienne, est décédée

Ait Mouhoub Chahrazad

"L’Algérie entre 1830-1962", l’un des livres écrit par la défunte Fanny Colonna (1934-2014), est un livre qui  raconte les différentes périodes de l’histoire coloniale de l’Algérie.

Cette sociologue et chercheuse dans l’histoire est décédée le 20 novembre en France, elle a été inhumée a Constantine, sa région natale, la semaine passée, selon son dernier souhait.

Ecoutez le portrait.

Ahmed Hamdi, professeur à l'université :"Le Congrès de la Soummam a accordé une grande importance à l’information durant la révolution"

Par Chahrazad AitMouhoub

Le professeur de l’université d’Alger Mr Ahmed Hamdi et Mr Lamine Bechichi ont animé une conférence à la bibliothèque nationale sur l’importance de l’information et des médias durant la révolution algérienne.

Sonore de Mr Ahmed Hamdi recueillie par le reporter Hamdi Madani

Samira Lefriki de la RAI décroche le premier prix au concours «Les enfants de Novembre»

Par Chahrazad Ait Mouhoub

L’émission Maraya chuoub (Miroirs des peuples), produite par notre consoeur de la RAI (Radio Algérie internationale), Samira Lefriki, vient de remporter le 1er prix au concours « Les enfants de Novembre ». Ce concours est organisé par les deux ministéres, de la Communication et des Moujdahidine, et tenu sous le haut patronage du Mr.Le pésident de la république, Abedelaziz Bouteflika.

L’émission a traité de la pratique de la torture par les forces coloniales durant la guerre de la Libération nationale.  

La déclaration du 1er Novembre 1954: l’un des textes de référence de la révolution

Par Chahrazad Ait Mouhoub

 Le musée National d’El Moudjahid, en collaboration avec la Bibliothèque Nationale d'El Hamma, ont organisé une rencontre sur le "Bayen" du 01 Novembre 1954.

La déclaration du 01 Novembre est  considèrée comme le premier appel du FLN au peuple algérien pour participer  à la révolution.

Sonore de Mustapha Bitam, directeur du musée d'El Moudjahid  

L’intégralité de l’émission Le portrait d’un héros « le colonel Mouhand Oulhadj » produite par Djouhar Boura

Djouhar Boura et Hamoudi Zakaria raflent le troisième prix « les enfants du premier novembre

L’émission intitulé : Le portrait d’un héros « le colonel Mouhand Oulhadj »

Ce portrait de 52 minutes trace l’autre facette du colonel appelé Amghar dans la régi Ce troisième prix a été remis lors d’une cérémonie organisée par le ministère d’el moudjahidine et le ministère de la communication dans le cadre du 60eme anniversaire de la révolution on 3, connu par ces qualités, ses valeurs humaines et son sacrifice ultime.

Djouhar Boura et Hamoudi Zakaria raflent le troisième prix « les enfants du premier novembre

Par Chahrazad Ait Mouhou

Après le premier prix de mobilis décroché par Mokrane Berrached pour son émission portant le thème «  les événements du 17 octobre », cette fois ci, c’est le tour de Djouhar Boura qui a produit une émission intitulé : Le portrait d’un héros « le colonel Mouhand Oulhadj » et  réalisé par Hamoudi Zakaria.

Ce troisième prix a été remis lors d’une cérémonie organisée par le ministère d’el moudjahidine et le ministère de la communication dans le cadre du 60eme anniversaire de la révolution.  

Le prix de Mobilis pour la presse : Mokrane Berrached de la Chaine 2, primé pour son reportage sur les événements du 17 Octobre 1961

Le prix de l'opérateur historique de téléphonie mobile, Mobilis, pour la presse algérienne a été décerné mardi pour récompenser cinq (05) travaux portant sur le reportage, l'enquête journalistique

Le prix de Mobilis pour la presse : Mokrane Berrached de la Chaine 2, primé pour son reportage sur les événements du 17 Octobre 1961

Le prix de l'opérateur historique de téléphonie mobile, Mobilis, pour la presse algérienne a été décerné mardi pour récompenser cinq (05) travaux portant sur le reportage, l'enquête journalistique, l'illustration de presse, le meilleur travail radiophonique ainsi que celui télévisuel.

S’agissant de la catégorie du travail radiophonique, le prix est revenu au journaliste Mokrane Berrached de la Chaîne II de la Radio nationale pour son reportage portant sur les événements du 17 Octobre 1961.

"Axxam n Tadjalt", un film qui retrace le rôle de la femme pendant la révolution

Par Chahrazad Ait Mouhoub

"Akham n tadjajlt" est un film écrit par Said Hadj Ahmed réalisé par abderzak Hellal, un des grands réalisateurs algériens décédé en 2014.

Le scénariste Hadj Ahmed et Hassid Saadi, Cherif Bouendour, acteurs dans le film,  sont revenus ce matin dans « Tiregwa n Yedles » sur le rôle important de  la femme  durant la révolution algérienne.

Pages