A la une

S'abonner à flux A la une
Mis à jour : il y a 1 heure 4 min

E-administration : un colloque pour faire le bilan de la numérisation des collectivités

dim, 16/12/2018 - 17:52
Quel état des lieux établit-on pour la e-administration ? Un séminaire bilan est organisé à Alger par le département de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire pour en avoir des réponses et faire peaufiner une meilleure stratégie à l’objet de mettre une nouvelle feuille de route Ce séminaire se veut comme une halte pour corriger, s’il y a lieu, les insuffisances en matière de service public, constate Mohamed Saim, présent à ce colloque pour la Chaine 3. S’exprimant devant les séminaristes – walis et chefs de dairas réunis peu après la réunion Gouvernement_Walis - le ministre Noureddine Bedoui, estime que d’orès et déjà un bond qualitatif a été franchi. « Nous avons préparé des projets de loi relatifs à la collectivité, la numérisation de 100 millions de certificats d’état civile, la modernisation de la gestion des ressources financière et humaine ainsi que l’allègement des procédures pour les documents biométriques. M. Bedoui a ajouté à cet effet que 13 millions de passeports ont, jusque-là, été délivrés en plus des 12 millions cartes nationale biométriques fournies.

Le jus en poudre "AMILA" retiré du marché et gel de l’activité de l’entreprise productrice

dim, 16/12/2018 - 16:00
Le ministère du Commerce a procédé au retrait de la poudre de jus instantané "AMILA" du marché, avec gel de l'activité de la société SARL PROMASIDOR, domiciliée à Boufarik (Blida), a indiqué, dimanche à l'APS, le directeur général du contrôle économique et de la répression des fraudes au ministère, Abderrahmane Benhazil. « Le ministère du Commerce a pris cette mesure, suite à une correspondance émanant de la direction du commerce de la wilaya d'El Bayadh, faisant état de l'existence d'une substance prohibée appelée ‘’Pyrazole’’ dans les composants de ce produit », a précisé M. Benhazil. Après avoir été informé, le ministère a lancé une alerte et gelé l'activité de la société, tout en retirant ce produit du marché, en vue de procéder aux enquêtes nécessaires sur le taux de concentration de cette substance dans ce jus. La direction du commerce de la wilaya de Blida, abritant le siège de PROMASIDOR, a été informée pour procéder à l'application des décisions prises à cet effet. Par ailleurs, les mêmes services ont prélevé quelques échantillons du jus "AMILA" pour les envoyer aux laboratoires et centres d'analyses relevant du ministère, au centre anti poison de Bab El Oued (Alger) et aux centres centraux de la Gendarmerie nationale et de la Police scientifique d'Alger. Selon M. Benhazil, le "Pyrazole n'est pas une substance prohibée" mais "devient dangereuse pour la santé publique, si son taux de concentration dépasse les quantités autorisées" par les services compétents. Aussi, le Pyrazole est utilisé dans le domaine médical pour traiter certains patients, car classé dans la catégorie des calmants et des alcaloïdes, a fait savoir M. Benhazil, ajoutant que cette substance fait également partie des composants des aromes ajoutés à certains produits au sein des "additifs alimentaires", aux taux autorisés. Pour M. Benhazil, la présence de cette substance en tant qu'additif alimentaire, aux quantités autorisées par la commission Codex Alimentarius, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), était "autorisée" et ne représentait aucun danger pour la santé publique. Son utilisation à l'état brut est prohibée, a-t-il précisé. Le responsable a affirmé, dans ce sens, que les résultats des analyses, à paraître dans les prochains jours, donneront les véritables taux de concentration de cette substance dans le produit et seront annoncés, par la suite, aux services concernés et à l'opinion publique. "Par mesure de précaution, le ministère continuera à prélever des échantillons de ce produit, afin de procéder à des analyses sur les produits de la marque "Amila" et sur d'autres produits pour un plus grand contrôle", a-t-il dit. Ces additifs alimentaires sont utilisés au niveau international dans les conservateurs, les colorants alimentaires, les arômes, les antioxydants et les ferments, selon la nature de chaque produit, a-t-il expliqué, ajoutant que "ces additifs sont soumis à la codification et au suivi des services concernés". Dans le cas où les analyses démontrent la présence d'une substance "dangereuse" pour la santé publique, M. Benhazil a dit que le ministère gèlera définitivement la production de cette poudre de jus. Si les taux ajoutés de cette substance dans le produit dépassent les quantités autorisées, la société productrice est passible de sanctions sévères assorties d'amende, a-t-il précisé, ajoutant que si les taux ajoutés étaient aux normes autorisées, la société en question sera autorisée à reprendre son activité, tout en continuant à soumettre le produit au contrôle. Le secteur continuera à procéder au contrôle périodique de ces produits notamment des jus de fruits, des biscuits, des chips et des bonbons de différentes sortes. APS

Le président Bouteflika félicite le Prince héritier du Royaume de Bahreïn à l'occasion de la fête nationale de son pays

dim, 16/12/2018 - 12:25
16/12/2018 - 12:25

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a adressé un message de félicitations au Prince héritier du Royaume de Bahreïn, vice-Commandant suprême des forces de défense et premier vice-Premier ministre, Salmane Ben Hamad Al Khalifa, à l'occasion de la fête nationale de son pays, dans lequel il lui a fait part de sa détermination à renforcer davantage les liens de fraternité et de coopération liant les deux pays.

«Il m'est agréable, au moment où votre peuple frère célèbre le 47e anniversaire de sa glorieuse fête nationale, de vous adresser mes chaleureuses félicitations, accompagnées de mes vœux de santé et de bien-être, ainsi que davantage de progrès et de prospérité au peuple bahreïni frère», a écrit le Président Bouteflika dans son message.

«Je saisis cette heureuse occasion pour vous exprimer notre satisfaction du niveau des relations de fraternité et de coopération liant nos deux peuples et pays frères, tout en réaffirmant notre détermination à œuvrer à leur développement et à leur promotion, au service des aspirations de nos deux peuples frères», a conclu le président de la République.

APS

Accidents de la circulation : 4 morts et 17 blessés durant les dernières 24 heures

dim, 16/12/2018 - 12:21
Quatre (4) personnes ont perdu la vie et 17 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus au cours des dernières 24 heures dans plusieurs régions du pays, selon un bilan établi dimanche par les services de la Protection civile.   La wilaya d'Oum El Bouaghi déplore le bilan le plus lourd avec le décès d'une personne, alors que deux autres ont été blessées, suite à une collision entre deux véhicules légers survenue dans la commune de d'Ain Fekroune. Durant la même période, les secours de la Protection civile sont intervenus pour prodiguer des soins de première urgence à 23 personnes intoxiquées par des fuites de monoxyde de carbone émanant d'appareils de chauffage et chauffe-bains dans des wilayas du Centre et de l'Est du pays.  Enfin, dans la wilaya de Médéa, les unités de la Protection civile sont intervenues pour repêcher le corps sans vie d’une personne, portée disparue depuis vendredi dernier, emportée par les eaux d’ Oued Meleh dans la commune de Rebaia. APS

Nacera Haddad Vice Présidente du FCE

dim, 16/12/2018 - 12:08
Video Add this: Playlist:

Filière de la datte : le Conseil interprofessionnel installé

dim, 16/12/2018 - 11:46
Le Conseil national interprofessionnel de la filière phœnicicole  a été installé, hier à Biskra, en présence du ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazgui, et ce, en marge de l’ouverture du Salon international de la datte.     Le ministre explique au micro de la Radio qu’il s’agit d’un espace de concertation et de dialogue entre les différents acteurs et qui permettra de contribuer au développement de la filière.   M. Bouazgui a pu, à cette occasion, débattre avec les participants au Salon des contraintes qui bloquent de son développement. Il faut savoir qu’en dépit d’une remarquable évolution de la production, l’exportation du produit dont la qualité n’est plus à prouver, peine à se développer. En effet, si la production est passée de 6 millions de quintaux à 11 millions de quintaux en huit ans (entre 2010 et 2018), l’exportation n’a représenté que 3,5% des quantités produites.     Aussi, sur les 16 wilayas productrices de dattes, Biskra se classe en tête avec 11% de la production globale dont 6 millions de quintaux sont de la variété très prisée de deglet nour. Quelles sont alors les contraintes à l’export en dépit des multiples mesures d’encouragement à l’export prises par les différents organismes étatiques ? Des professionnels évoquent notamment des difficultés au niveau des conditions et des délais de transport par voie maritime. Plus de détails dans le compte rendu de l’envoyée spéciale de la Radio chaine 3 à Biskra, Djaouida Azzoug. 

Une nouvelle technique de pose d’une prothèse totale de la hanche pratiquée

dim, 16/12/2018 - 11:33
Une nouvelle technique chirurgicale de la hanche consistant en la pose d'une prothèse totale par voie antérieure, sera pratiquée dans le courant de cette semaine à la clinique spécialisée en chirurgie orthopédique et en rééducation fonctionnelle des victimes d’accidents du travail (CSORVAT) de Misserghine (Oran), a-t-on appris du directeur de cette structure relevant de la CNAS. Cette technique, pratiquée pour la première fois en Algérie, sera assurée par l'équipe chirurgicale de la clinique, encadrée par le professeur français Thierry Bégué, a déclaré à l'APS, Abdelkrim Djellat. "Jusque-là, la prothèse totale de la hanche se faisait par voie postérieure et nécessitait une période d'hospitalisation relativement longue- entre une à deux semaines - mais grâce à cette technique, cette durée sera réduite à trois jours seulement ", a-t-il expliqué . "Deux malades seront opérés grâce à cette technique. C’est une occasion pour nous de former de nouveaux chirurgiens et assurer un bon transfert de savoir-faire et de technologie. Thierry Bégué est l'un des meilleurs spécialistes en la matière au niveau mondial", a encore souligné Abdelkrim Djellat. La pose d'une prothèse totale de la hanche par voie antérieur est une technique "mini-invasive" destinée à limiter les traumatismes opératoires subis par le patient lors de la pose de cette prothèse. Elle permet également de réduire la durée de l’'hospitalisation du malade et les frais de séjour, a expliqué le même responsable.  

L'Algérie "occupe la 3ème place en Afrique en matière d’infrastructures sportives’’

dim, 16/12/2018 - 11:19
Le  ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, a indiqué samedi soir à Mila  que l'Algérie occupe "la troisième place en Afrique en matière de structures sportives  après l'Afrique du Sud et le Nigeria". Lors d’un point de presse, organisé au siège de la wilaya, en marge d’une visite de travail à Mila, le ministre a précisé que  ‘’l'Algérie dispose d’infrastructures et établissement sportifs considérables  avec un total  de 53 complexes sportifs’’ aux côtés des deux nouveaux complexes à réceptionner ‘’prochainement" dans les wilayas  d'Oran et Tizi Ouzou  ajoutant que le sport dans le pays "va pour le mieux". M. Hattab a souligné que le non -candidature de l’Algérie pour abriter la Coupe d'Afrique des Nations (CAN 2019)  n'est "pas dû à un manque d'infrastructures sportives, mais pour d'autres considérations et circonstances". A la pose de la première pierre d’un projet de patinoire de statut privé, le ministre a appelé les investisseurs à accompagner le secteur de la jeunesses et des sports dans la réalisation de structures et espaces devant répondre aux exigences de jeunes notamment à travers des projets ‘’originaux’’.  Il a révélé l’existence de deux projets similaires  à Blida et Mostaganem de statut privé en mesure de ‘’réaliser la cohésion sociale’’  et de répondre aux aspirations de la jeunesse. En réponse à une question sur la natation en Algérie, M. Hattab a confirmé que ce sport était récemment ‘’rétabli sur les podiums’’, ajoutant que des meilleurs résultats sont attendus à la faveur des investissements alloués dans le domaine pour la formation et l'accompagnement de jeunes pratiquant des sports individuels, dont la natation. Le ministre de la Jeunesse et des Sports a inauguré un centre sportif  de proximité et inspecté le centre de loisirs scientifiques au chef lieu de wilaya, où il a présidé la cérémonie de signature  d'un contrat de parrainage entre un établissement privé de la même commune et un club local de handball. Le ministre de la Jeunesse et des Sports a achevé sa visite à Mila en inspectant le stade chahid Lahoua Smail dans la commune de Tadjnnanet , qui a fait l’objet d’une opération de mise à niveau englobant l’installation de l’éclairage, où il a rencontré l’équipe locale de football, le  DRB Tadjnnanet, évoluant en Ligue 1.

La présidence de la COP24 salue l’adoption du document final

dim, 16/12/2018 - 10:20
Le président de la 24ème conférence mondiale sur le climat (COP24), Michal Kurtyka, a salué, samedi à Katowice, l’adoption par les représentants de 196 pays du document final, qui constitue une feuille de route ouvrant la voie à la mise en œuvre de l’accord de Paris signé en 2015 (COP21). Intervenant lors de lors la séance de clôture, M. Kurtyka a noté qu’au-delà des différences des pays présents, " nous travaillons tous pour l’intérêt de la communauté internationale et le bien être de la terre, source de nourriture des générations actuelles et futures", tout en reconnaissant que mettre d’accord plus de 196 Etats n’est pas une tâche facile face aux divergences qui ont émaillé les débats. World nations adopt a robust set of guidelines for implementing the landmark #ParisAgreement on #ClimateAction > https://t.co/Jd4wbqXtV3 The implementation of the agreement will benefit people from all walks of life, especially the most vulnerable.#GlobalGoals #COP24 pic.twitter.com/vEdpNItY4o— UN Climate Change (@UNFCCC) 15 décembre 2018 "Dans ces circonstances, chaque pas en avant est une grande réussite, ayant abouti à l’adoption du document final de la COP24 ", a-t-il dit, assurant que la présidence polonaise a tout mis en œuvre pour atteindre ce résultat. Il a reconnu que des pays développés se sont engagés à redoubler d’efforts pour atténuer davantage le réchauffement climatique. Le premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, s'est félicité lui aussi, de l’adoption du document de Katowice sur le climat. ''Nous sommes parvenus à un accord lors de la conférence sur le climat (COP24). Le document de Katowice a donc été adopté'', s’est-il félicité dans une déclaration à la presse, rendant hommage au président de la conférence, Michal Kurtyka, pour avoir dirigé avec brio les travaux de la COP 24. La section Greenpeace de Pologne, a affirmé, pour sa part, qu'il est difficile de parler de succès à Katowice, soulignant qu’il reste beaucoup à faire encore pour mettre sur pied une véritable politique de protection de l’environnement et du développement durable en Pologne. Les représentants de 196 pays participant à la 24ème Conférence mondiale sur le climat (COP24), à Katowice, ont adopté le document final, qui constitue une feuille de route ouvrant la voie à la mise en œuvre de l’accord de Paris.                  

Musique : un concert en hommage à Mâllem Benaïssa

dim, 16/12/2018 - 08:53
Un vibrant hommage a été rendu, vendredi soir à Alger, par une trentaine de musiciens et interprètes, au maître de la musique diwan, Mâallem Benaïssa, dix années après sa disparition. Initié par des musiciens l’ayant côtoyé, cet hommage  s'est déroulé à la salle Ibn-Zaydoun de l'Office Ryadh El-Feth, en présence de plusieurs formations musicales cultivant le style diwan ainsi que d'autres styles symbolisant l'œuvre de recherche musicale et la riche diversité du mâallem. Cette soirée inaugurée par la présentation du dernier enregistrement vidéo du défunt a été marquée par la prestation du  groupe « Zaki Project » mené par le musicien et chanteur, Zaki Mihoubi, fortement influencé par Mâallem Benaïssa à ces débuts, lequel lui a rendu hommage en interprétant quelques-uns de ses morceaux. Zaki Mihoubi a par la suite été rejoint par Djamil Ghouli et Nassim du groupe Diwan El Bahdja, des musiciens qui ont été influencés dans leur carrière par Mâallem Benaïssa. L'ouverture musicale dont avait fait preuve Mâallem Benaïssa a également été mise en avant pour rendre hommage à celui qui voulait inscrire le diwan dans un registre World et jazz.  Une partie dédiée au diwan traditionnel a été assurée par les membres du groupe « Wled Haoussa », accompagnés par Joe Batoury au goumbri, qui sont revenus sur les morceaux les plus célèbres du patrimoine diwan. Né en 1965 à Alger, Benaïssa Bahaz était connu pour être un grand maître du diwan et un musicien accompli. Il a brillé par sa maîtrise et sa recherche de nouvelles sonorités au goumbri. Il a fondé le groupe "Diwan Dzair" et signé un album "Daoui" en 2007. En plus d'avoir initié un grand nombre de jeunes musiciens au diwan et aidé à l'émergence d'une multitude de jeunes groupes, il a également été luthier, fabriquant essentiellement des goumbri.  

Annaba : protestation de nombreux «exclus» du quota de 7.000 logements sociaux

sam, 15/12/2018 - 19:06
De nombreux «exclus» du quota de 7.000 logements publics locatifs, destinés aux demandeurs de logements de la commune d'Annaba, ont procédé samedi à la fermeture de plusieurs routes au niveau du centre-ville pour protester contre «leur exclusion des listes des bénéficiaires», a-t-on constaté. Les protestataires ont bloqué les carrefours au niveau de la cité Patrice Lumumba et la région Ouest de la ville, à l’aide de troncs d’arbres, de barres de fer, de planches de bois et de pierres. Cette action de protestation a pour origine l’affichage des listes de 2.131 bénéficiaires de logements publics locatifs dans la commune d’Annaba, dans le cadre d’un quota de 7.000 logements de la même formule et desquelles les noms de 1.790 demandeurs ont été retirés à l’issue d’un réexamen des dossiers. Par ailleurs, en vue de prendre rapidement en charge, dans les «meilleurs délais», le cas des demandeurs exclus, le wali d’Annaba, Toufik Mezhoud, a convié, dans une déclaration à la presse suite à la publication des listes de bénéficiaires, « toute personne exclue détentrice de documents justifiant son éligibilité au logement social doit se rapprocher dimanche des services de la daïra d’Annaba». APS

La béatification des moines de Tibhirine témoigne du « désir de paix de l’Algérie »

sam, 15/12/2018 - 18:44
La béatification des moines de Tibhirine témoigne du «désir de paix de l’Algérie et sa volonté d’accorder une place à tous ses amis», a déclaré samedi à Tibhirine (Médéa) Valérie Pécresse, la présidente de la Région d'Ile-de-France. La béatification à Oran de 19 chrétiens, dont des moines trappistes, assassinés durant les années de terreur en Algérie, est un «très beau geste envers ces martyrs chrétiens, un geste assez unique dans un pays situé en terre d’Islam et je crois que ça fait partie de la réconciliation nationale algérienne et témoigne de son désir de paix envers les autres, de sa volonté de faire une place à tous ses amis», a affirmé Mme Pécresse, en marge d'un hommage rendu aux moines trappistes, au siège du monastère de Notre Dame de l’Atlas, à Tibhirine. «Ma visite, aujourd’hui, au monastère de Tibhirine est un des grands signes de l’amour qui unit la France à l’Algérie, un signe également de l’amitié entre l’Ile de France et Alger», a ajouté la présidente du conseil régional d’Ile de France, assurant que sa visite à ce monastère vient en hommage à ces moines «qui ont choisi de rester auprès des Algériens malgré le danger.» «Les moines de Tibhirine ont vécu dangereusement, ils se savaient menacés, mais ils ont décidé de rester sur place et l’ont fait par connaissance de cause», a affirmé Mme Pécresse, tout en exprimant sa «fierté envers des compatriotes français qui ont donné leurs vies pour une certaine idée de l’Algérie». Valérie Pécresse, en visite de deux jours en Algérie dans le cadre de l’accord de coopération avec la wilaya d’Alger, conduit une importante délégation dont Jérôme Chartier, 1er vice- président chargé de la Stratégie institutionnelle et des Relations internationales, Agnès Evren, vice-présidente chargée de la Culture, du Patrimoine et de la Création, Hamida Rezeg, vice-présidente chargée du Tourisme et Béatrice Lecouturier, déléguée spéciale à l’Orientation. Une convention tripartite sera signée, au cours sa visite, entre la Région Ile-de-France, la wilaya d’Alger et les Ateliers Jean Nouvel portant sur la revitalisation de la Casbah d'Alger, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco depuis 1992. Ce projet, qui associera experts français et algériens, inclura notamment la réalisation d’une vision architecturale globale ainsi que la reconversion du palais du Dar El Hamra en équipement culturel métropolitain. APS

Acte 5: recul de la mobilisation, les «gilets jaunes» déterminés, appels à l'apaisement

sam, 15/12/2018 - 18:35
L'acte 5 de la mobilisation des «gilets jaunes» a connu ce samedi un recul de participation à Paris, mais les manifestants restent déterminés pour faire aboutir leurs revendications, au moment où semultiplient des appels pour l'apaisement. Ces appels à l'apaisement émanent de politiques et de Français qui pensent que le temps est au dialogue et à la concertation avec le gouvernement qui a montré, ces derniers jours, sa volonté d'apporter, au prix fort (10 milliards d'euros) des solutions à cette crise qui ébranle la France depuisplus d'un mois. Si à Paris, les manifestants n'étaient assez nombreux (3000) par rapport aux samedis précédents, dans les autres villes on signale que la mobilisation reste intacte, notamment à Bordeaux (4500) et à Toulouse (4500). Quelques échauffourées ont éclaté entre les manifestants et les forces de l'ordre au moment où ces derniers procédaient à une opération de dispersion. Selon le ministère de l'Intérieur, il y a eu plus de 33500 manifestants et les forces de sécurité ont interpellé 149 personnes, dont 101 placées en garde à vue. La violence a également baissé, ce qui a poussé à dire à l'ancien président François Hollande que le mouvement est à sa «phase de conclusion». «Le mouvement des 'gilets jaunes' est, je pense, dans sa phase de conclusion. Il y a un mouvement qui a duré déjà longtemps et qui doit trouver, je pense, son dénouement, et c'est ce que beaucoup espèrent, mais ça ne veut pas dire qu'il n'y aura pas dans l'avenir, s'il y a d'autres raisons, des mouvements qui se lèveront», a-t-il dit. Mais le mouvement des «gilets jaunes», qui n'a pas de structure et n'appartient ni à un syndicat ou parti politique, reste déterminé à vouloir faire aboutir ses 42 revendications socio-économiques et politiques. Il est vrai que la mobilisation est en baisse ce samedi par rapport aux précédentes, notamment à Paris où les forces de sécurité étaient beaucoup plus importantes que les manifestants qui ont opté pour un mot d'ordre politique. En effet, ils réclament l'inscription du référendum d'initiative citoyenne  dans la Constitution, comme un outil politique qui donne au citoyen la possibilité d'élaborer une proposition de loi et de la soumettre aux  suffrages, soit du Parlement, soit de la population par référendum. En plus des revendications relatives au pouvoir d'achat, les «gilets jaunes» ne souhaitent pas «tourner en rond» et, par conséquent, ils mettent le curseur sur le politique où ils demandent, entre autres, le traitement des causes des migrations forcées, le bon traitement des demandeurs d'asile et la mise en œuvre d'une «réelle» politique d'intégration. Comme ils réclament également le retour à un mandat présidentiel de 7 ans. Au regard de l'impact de l'attentat de Strasbourg et l'approche des fêtes de fin d'année, plusieurs Français ont souhaité l'apaisement et le retour à la table de négociations, notamment les commerçants les plus impactés par cette crise. Selon la Confédération des commerçants de France, les baisses de chiffre d'affaires enregistrées par les entreprises de petite taille vont de 40 à 70 %. Le manque à gagner est estimé à 2 milliards d'euros pour le commerce. Cette crise ouverte des «gilets jaunes», si elle connaîtra dans les jours à venir un tournant vers l'apaisement, selon les avis d'analystes, «imposera» au président Emmanuel Macron un «nouveau mode» de gouvernance qui devra prendre en compte les attentes socio-économiques immédiates desFrançais. APS

Les dossiers des crânes des résistants algériens, la récupération des archives et les victimes des essais nucléaires sur la «bonne voie»

sam, 15/12/2018 - 18:10

Tayeb Zitouni, ministre des Moudjahidine (Ph.Sidali New Press)

Les dossiers relatifs à la restitution des crânes des résistants algériens, à la récupération des archives de l’Algérie détenues en France, aux disparus et aux victimes des essais nucléaires entrepris par l’armée coloniale dans le Sud algérien sont «en bonne voie», a indiqué le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, samedi à partir de la wilaya d’El Tarf. «Des commissions technique et mixte s’affairent à étudier ces dossiers et le meilleur moyen pour aboutir à des résultats probants», a précisé le ministre dans une déclaration à la presse, en marge d’une visite de travail à El Tarf, relevant «la complexité des dossiers et le temps qu’il faut y consacrer». «Une importance majeure est accordée à ces dossiers par l’Etat», a souligné M.Zitouni, attestant que «même si les procédures relatives à ces dossiers avancent lentement, nous sommes assurés des résultats positifs qui seront obtenus au profit du peuple algérien et de la mémoire des chouhada». Le ministre a également rappelé les efforts déployés par son département pour la pré servation du patrimoine culturel et historique lié à la résistance et au mouvement national durant la Guerre de libération nationale. Au cours de la première journée de sa visite de travail à El Tarf, M. Zitouni s’est rendu à El Kala où il a inspecté les chantiers  d’extension de deux centres de repos destinés aux moudjahidine. In situ, il a exhorté les responsables concernés à renforcer les chantiers de ces extensions qui accusent un énorme retard, en moyens matériels avec la perspective de réceptionner ces projets «avant mai 2019». Les travaux de réalisation, dont le taux d’avancement est actuellement à  60%  et qui englobent cinq lots, ont nécessité un investissement public de plus de 99 millions de DA, selon les explications fournies au ministre des Moudjahidine. Dans la commune frontalière de Raml Souk, Tayeb Zitouni a inauguré une polyclinique, baptisée au nom du chahid Hocine Menasri, devant assurer une pris en charge médicale à près de 4.100 habitants. Cette structure de santé, ayant mobilisé 135 millions DA, est dotée des équipements nécessaires destinés à la couverture médicale des citoyens et des invalides de la guerre de libération nationale, a-t-on souligné. Le ministre des Moudjahidine a fait état, dans cette même commune, de l’inscription, pour réalisation, de trois centres de repos  devant améliorer les conditions de prise en charge des moudjahidine et ayants droit. Tayeb Zitouni devra assister à la présentation de la pièce théâtrale «Calidonia», une oeuvre épique et dramatique, produite par le Théâtre régional Mahmoud Treki de Guelma, écrite par Djallel Khachab et mise en scène par Karim Boudechiche, retraçant une période historique importante de l’histoire de la résistance algérienne, où des Algériens ont été spoliés de leurs terres et exilés vers la Nouvelle-Calédonie. Le ministre des Moudjahidine sera également l’hôte d’une  émission radiophonique à la radio locale d’El Tarf consacrée au secteur des moudjahidine. APS

Réforme du Conseil de sécurité de l'ONU : Messahel appelle à Freetown à la réparation de l'injustice historique faite à l'Afrique

sam, 15/12/2018 - 18:05

Abdelkader Messahel, ministre des Affaires étrangères (Ph.Twiiter - Abdelkader Messahel)

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, qui a pris part samedi à Freetown (Sierra Leone) à la réunion ministérielle du Comité des Dix Chefs d’Etat et de Gouvernement de l'Union africaine (UA) sur la réforme du Conseil de sécurité des Nations Unies (C-10), a appelé à la «réparation de l'injustice historique» faite à l'Afrique. Organisée à l'initiative du Sierra Leone, Etat membre de l'UA qui assure la coordination du Comité des Dix, cette réunion a eu pour objectif de faire le point sur les négociations intergouvernementales sur la réforme du Conseil de sécurité et d'examiner les voies et moyens à même de poursuivre les actions arrêtées dans le cadre de l'UA pour promouvoir la position africaine commune sur cette question, basée sur le Consensus d'Ezulwini et la Déclaration de Syrte, et de lui procurer davantage de soutien sur le plan international. Dans son discours à cette occasion, M. Messahel a souligné que «l'Algérie considère que la réparation de l’injustice historique faite à l’Afrique en termes de sous-représentation dans les organes onusiens, requiert de notre part un surcroit d'efforts qui puisse converger vers l'objectif unique visant à faire de notre continent un acteur plus influent sur la scène internationale conformément aux aspirations des pères fondateurs de notre Organisation panafricaine». Il a ajouté que cet objectif «ne pourra être atteint que si le processus de réforme du Conseil de sécurité est appréhendé dans le cadre global de la réforme de l'Organisation des Nations Unies qui devra viser la démocratisation de cet organe pour lui conférer à terme, davantage de crédibilité à travers une représentation plus équitable de toutes les régions du monde conformément à l'esprit et la lettre de la Décision de l'Assemblée générale 62/557 et les autres résolutions pertinentes à ce sujet». Le ministre a rappelé, dans le même sillage, que le processus de réforme des Nations Unies «ne peut désormais occulter les réalités géopolitiques actuelles, en particulier la nécessité d’aborder la non-représentation de l’Afrique dans la catégorie des membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies et sa sous-représentation dans la catégorie des membres non permanents». Le Comité des Dix est l'organe de l'UA chargé de promouvoir la position africaine commune sur le dossier de la réforme du Conseil de Sécurité des Nations unies, un dossier dont l'importance se fait de plus en plus ressentir dans les relations internationales. APS

Coupe de la CAF – 16es de finale (aller) : l'USMBA hypothèque ses chances

sam, 15/12/2018 - 18:00
La formation de l’USM Bel Abbès a été tenue en échec par les Nigérians d’Enugu Rangers (0-0) à l’occasion du match aller des 16es de finale de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF), disputé ce samedi à Bel Abbès. Face à un adversaire loin d’être un foudre de guerre, l’USM Bel Abbès a raté la première manche des 16es de finale. Les Vert et Rouge d’El Mekra, amoindris par l’absence de trois éléments clés (Zouari, Laâbani et Belahoual), n’ont pas réussi à répondre présents pour cette confrontation. Les capés de Youcef Bouzidi sont appelés à sortir le grand jeu le 23 décembre prochain à Enugu s’ils souhaitent rester dans la course aux 16es de finale (bis). La manche retour se jouera à 16h00 au Nnamdi Azikiwe Stadium et sera dirigée par un trio sénégalais, à leur tête Cheikh Toure Serigne. Bonne opération pour le NAHD Pour sa part, le NA Hussein Dey a réussi sa première sortie dans ces 16es de finale. Le second représentant algérien a ramené un précieux nul de son déplacement à Lusaka (Zambie) face à la formation des Green Eagles (0-0).   Mohamed Kermia

Saisie de 132 kg de kif traité dans différentes régions du pays

sam, 15/12/2018 - 17:50
15/12/2018 - 17:50

Des détachements combinés de l’Armée nationale populaire (ANP) ont saisi vendredi 132 kg de kif traité dans différentes régions du pays, indique samedi le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué.

«Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des détachements combinés de l’Armée nationale populaire (ANP) ont saisi, le 14 décembre 2018, (132) kilogrammes de kif traité et (2.600) paquets de cigarettes à Ghardaïa, Biskra (4e Région militaire) et Ténès (1re RM), tandis que huit (08) groupes électrogènes, (10) marteaux piqueurs et deux (02) casseurs de pierres ont été saisis à Tamanrasset (6e RM) précise le MDN.

Par ailleurs, des éléments de la Gendarmerie nationale ont «arrêté cinq (05)personnes et saisi sept (07) fusils de chasse,un (01) pistolet traditionnel et (94) cartouches de différents calibres àTiaret (2e RM) et Khenchela (5e RM)», ajoute la même source.

Une tentative d’émigration clandestine de (14) personnes, à bord d’une embarcation de construction artisanale, a été déjouée par des Garde-côtes à Oran (2e RM), selon le MDN qui affirme également que dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine, des détachements de l’ANP ont intercepté «quatre(04) immigrants clandestins de différentes nationalités à Laghouat et Ghardaïa (4e RM)».

Coupe d’Algérie : la faf adopte le principe d’un 4e remplaçant

sam, 15/12/2018 - 15:06
La Fédération algérienne de football (FAF) a annoncé, vendredi, l’adoption du principe d’un quatrième remplaçant lors des prolongations pour cette édition de la coupe d’Algérie 2018-2019. La FAF a indiqué sur son site internet avoir suivi la recommandation de l’IFAB (International Football Association Board), instance internationale qui définit les règles du jeu. Cette décision intervient après l’amendement de la Loi III « Nombre de joueurs » (IFAB/FIFA) qui annonce la : « Possibilité donnée aux Equipes « Séniors » un 4ème remplaçant supplémentaire durant la prolongation de la rencontre indépendamment du fait que l’Equipe ait ou non déjà effectué tous les remplaçants autorisés ».  

Mondiaux 2018 - 100m nage libre : Sahnoune éliminé aux séries

sam, 15/12/2018 - 14:52
Oussama Sahnoune a été éliminé aux séries de l'épreuve du 100m nage libre des Championnats du monde en petit bassin (25 mètres), samedi à Hangzhou (Chine). Le dernier espoir de voir un algérien en finale de ce rendez-vous mondial s’est évaporé. Le parcours de celui sur qui reposaient toutes les espérances a pris fin prématurément en terminant 3e de la 11e série. Malgré un bon chrono de 47.33, le pensionnaire du Cercle des nageurs de Marseille (France) n’a pas réussi à se faire une place en demi-finales. Le natif de Constantine a également connu le même sort lors de l’épreuve du 50m nage libre, jeudi dernier, où il a terminé à la 17e position. Concernant les autres représentants algériens présents à Hangzhou, à savoir, Jaouad Syoud (200m quatre nages), Souad Cherouati (400m et 800m nage libre) et Hamida Rania Nefsi (400m quatre nages et 100m quatre nages), ils ont tous été éliminés aux séries.

Cross-country - Challenge des Zibans : 1200 athlètes au départ de la 28e édition à Biskra

sam, 15/12/2018 - 13:47
Environ 1200 crossmen, de toutes les catégories d'âge, seront engagés dans la 28e édition du Challenge des Zibans, prévue ce samedi sur le nouveau parcours du lieu dit «Maison de l'Environnement» à Biskra, rapporte l’APS citant la Fédération algérienne d'athlétisme (FAA). «L'objectif des athlètes appartenant aux catégories seniors, juniors et cadets sera de décrocher une qualification aux prochains Championnats arabes de la discipline, prévus le 5 janvier 2019 à Amman (Jordanie)» a indiqué la FAA dans un bref communiqué, ajoutant qu'en ce qui concerne les minimes et les benjamins, «il sera juste question de disputer une course régionale», dont les lauréat recevront quelques cadeaux symboliques. Le cross des Zibans sera la deuxième étape du Challenge national de cross-country, après le Challenge de «La Révolution», disputé le 24 novembre dernier à Djelfa et remporté par Grine Ali, de la sélection nationale militaire, suivi d'Ouraghi Ramdane (Club d'Ouled Fayet/Alger), et un autre coureur de l'équipe nationale militaire (ndlr, Centre de préparation des équipes militaires de Ben-Aknoun/Alger), Zeghdane Issam. «Le départ du Challenge des Zibans sera donné à 8h50 pour les benjamines (2000m), 9h05 pour les benjamins (2000m), 9h20 pour les minimes (filles/2000m) et 9h35 pour les minimes (garçons), qui eux vont concourir sur une distance de 3000m, a encore précisé la FAA. Les autres catégories d'âge feront leur entrée en lice dans la foulée, à commencer par les cadettes, dont la course débutera à 10h00, sur une distance de 3000m. Elle sera suivie de la course des cadets, prévue à partir de 10h15, sur une distance de 4000m. Soit juste avant le cross des juniors (garçons), prévu à partir 10h35, sur une distance de 5000m. Les seniors (messieurs/dames) ont été laissés en dernier, puisque leurs courses respectives ont été programmées en toute fin de ce cross des Zibans. Les dames seront les premières à prendre le départ, vers 11h00 (4000m), puis ce sera au tour des messieurs de faire leur entrée en lice, vers 11h20. Pour rappel, les Challenges de La Révolution et des Zibans seront suivis des Challenges de La Soummam (22/12/2018 à Béjaïa), El Mokrani (29/12/2018 à Bordj Bou Arréridj), Ahmed Klouche (5/01/2019 à Chlef), et le cross des Ruines Romaines (12/01/2019 à Batna). Le Challenge d'Alger, fraichement rebaptisé au nom du défunt journaliste «Abdou Seghouani», lui, est programmée le 19 janvier 2019, et sera suivi de quatre autres Challenges, à savoir : Saïd Cherdioui (26/12/2019 à Tizi-Ouzou), Cherda Boulanouar (02/02/2019 à Tlemcen), Abdelmadjid Ouriba (09/02/2019 au Khroub) et Bouzid Saâl (16/02/2019 à Sétif). Le championnat national de cross sera la dernière compétition inscrite au programme de la saison en cours, et pour l'heure, sa date n'a pas encore été fixée. Mais selon certaines indiscrétions, il «pourrait être jumelé avec le challenge Bouzid Saâl», prévu le 16 février 2019 à Sétif. La 27e édition du Challenge des Zibans, disputée l'an dernier a Biskra, avait enregistré la participation de 828 athlètes, représentant 66 clubs de 20 Ligues de wilaya. Elle a été remportée par Abdelaziz Kerziz de la sélection nationale militaire chez les messieurs et par Malika Benderbal de la protection civile d'Alger chez les dames. APS

Pages