Culture

Tizi Ouzou : célébration de Yennayer à Aghrib par L’association Adrar Ath Koudhia

Par Krimo Madi  

L’association Adrar Ath Koudhia s’apprête à célébrer Yannayer, nouvel an amazigh, ce vendredi 15 janvier à l’école primaire  « Wakawak Arezki, trois fils », située dans la commune d’Aghrib (42 Km au Nord –Est  du chef –lieu de wilaya)

Selon  Mr Boussad Agoune, le président de ladite association, le programme sera axé sur plusieurs activités culturelles telles que : une exposition, un concours  du meilleur plat culinaire, conférence-débat  et la présentation d’une pièce  théâtrale

Poète exceptionnelle ! A l’âge de 90 ans, Dda Yahia continue à écrire .

Par Chahrazad Ait mouhoub

Hadouche Yahia, ancien moudjahid et poète est l’invité de l’émission de Tirgwa n Yedles ce premier jour du Yannayer de nouvel an amazigh, coïncidant avec  le 12 janvier 2016.

A son actif, quatre recueils de poésie en Tamazighit  et le dernier en date  « Tighri Omaghras », qui est traduit en arabe dialectal.

Engagé très jeune  contre le colonialisme, Dda Yahia raconte, avec émotion, son parcours, depuis, son adhésion au MTLD dans les années quarante et son choix d’écrire la poésie en Tamazight.

Célébration de Yennayer : transmission de l’émission en direct du Palais de la culture ( Alger)

En marge du programme de la célébration de Yennayer  organisé par le HCA au Palais de la culture « Moufdi Zakaria »  à Alger, La Deux a  transmis l’événement, en direct  du palais .l’émission est co-animée par Khadidja Cheikhi et Roba Chihaoui.

Durant les deux heures de diffusion, de nombreuses thématiques  ont été  abordeés : traditions de Yennayer  dans différentes régions du pays, états des lieux de l’édition du livre amazigh, histoire du calendrier amazigh …Etc  

Pour plus de détails, écoutez l’émission sur ce lien 

Célébration de Yennayer à Beni Houa ( Chlef) . Emission

     Dans le cadre des festivités de Yennayer, l’association « Tifaouine »  a organisé un programme riche : une exposition, fantasia et un déjeuner spécial Yennayer a été offert aux hôtes de l’événement et ce, conformément aux traditions de la région .

    L’événement  a été clôturé par un spectacle artistique qui a vu la participation des chanteurs amazighs, issue de la même région tels que : Ali Ibahriyen et Ami Moussa du groupe El-Amel….

Habillement / Terroirs : Comment tisser ’’T’chachit tamellalt’’ ?

Par Rabie HAMMOUDA 

Dans un entretien accordé à la ChaÏne Deux, L’artisan BAHMANI Mohammed Ben Salah, nous explique les différentes étapes de tissage de la Chachiiah Blanche que portent les mozabites dans les villes du Mzab.

Rencontré dans son atelier à Guérara, Mr BAHMANI insiste sur l’importance de la formation de nouveaux artisans pour préserver ce patrimoine ancestral.

Pour rappel,   La Chachiiah blanche portée au Mzab est une calotte que l’on pose sur la tête, elle se prépare à base de la popeline tergale blanche et du fil.

Rétrospective 2015/ les grands noms qui nous ont quittés .Reportage

        Cette année encore a été marquée par la disparition de nombreuses person­na­li­tés . Qu’elles soient issues du monde de la chanson, du cinéma, de l’art ou de la politique : le cinéaste anti colonialiste. René Vautier, le chanteur de Chaâbi, Boudjemâa El Ankis , la romancière et cinéaste, Assia Djebar,  le comédien Mohand Ouidir Bouaraba, « Da Belaïd » et  le chanteur Taleb Rabah.

Mr Igarb de L’ENAG à la Deux « des livres électroniques seront disponible prochainement »

Par Chahrazad Ait Mouhoub

Invité de Tiregwa n Yedles de ce lundi 04 janvier,  Mr Mouhamed Igarb représentant de l’Entreprise Nationale des Arts Graphique « ENAG », est revenu longuement sur les missions et les perspectives  de l’ ENAG  en matière de promotion du livre en Algérie .

L’hôte de la Deux, a abordé également  les événements organisés par ladite entreprise pour faire valoir le live dans notre société  tels que : le Sila, la participation internationale ….etc.          

Décès de Hocine Aït Ahmed : condoléances et émotion sur les réseaux sociaux

Par Krimo Madi

Depuis l’annonce du décès d’Ait Ahmed, les réseaux sociaux se sont enflammés : messages de condoléances, partage de photos,  sa biographie  et des informations concernant son rapatriement  vers son village natal.

Sur facebook , beaucoup d’internautes ont partagé des photos de ce grand homme, dont certaines sont inédites. D’autre part sur Twitter  des informations concernant le défunt sont insérés #Ait Ahmed Hocine qui marque un buzz montrant la popularité dont jouit d’Ait Ahmed sur les abonnés de ce réseau social.

Archive de la Deux : entretien avec le défunt Ait Ahmed Hocine en Tamazight

Dans une émission intitulée « Amzruy  Fella-s cfut »   , tirée de l’archive de la Chaîne Deux, diffusée le  01 décembre 1990,   le producteur Ait HAMOU Tahar, a consacré une série d’entretiens à l’un des chefs historiques, Ait AHMED Hocine qui vient de nous quitter à l’âge de 89 ans.

  Nous diffusons  sur notre site, pour  la première  fois, le dernier numéro de cette série, dans lequel   le grand révolutionnaire et homme politique  Ait Ahmed Hocine, s’est exprimé  sur le rôle de la diplomatie algérienne  durant  la Révolution en  Tamazight. 

Taleb Rabah adieu….

Par Chahrazad Ait Mouhoub

Cette année encore est marquée par la disparition d’un monument de la chanson kabyle. Taleb Rabah qui a occupé une place particulière dans la chanson ancestrale, lui qui a chanté la révolution, la famille, les mœurs de la vie, la religion qu’on trouve dans son dernier album d’adieu « Tagulsa ». à cette occasion douleureuse de son décé,le présidant de la République Abdelaziz Bouteflika a adréssé un message de condoléance à sa famille. 

Emission « s yin id d- nebda tikli » : hommage à Taleb Rabah

Dans cette émission produite en 2012 par Mme khiar Ferroudja et Chahrazad Ait mouhoub et Said Freha, vous allez découvrir l’histoire de la chanson kabyle, dont le défunt Taleb Rabah figure.

« s yin id d- nebda tikli » revient avec la mémoire de Taleb Rabah aux années 50, elle revient également sur ses œuvres artistiques .

Ecoutez l’intégralité sur ce lien

Le festival international de la Musique andalouse et des musiques anciennes se poursuit…

Par Chahrazad Ait Mouhoub

Le festival international de la Musique andalouse et des musiques anciennes se poursuit à la salle Ibn Zeydoun jusqu’au 26 décembre 2015.

L’événement a été une occasion de retrouvaille entre les amoureux de ces styles de musique, il est également une opportunité pour les associations du chant andalouse de se retrouver dans une atmosphère pleine leurs domaine.

Les soirées sont au rendez vous chaque 20h du soir au public spécial affirme Mahmoud Ben Chaabane, invité de « Tiregwa n yedles ».

Taleb Rabah,un monument de la chanson kabyle….repose en paix

Par Chahrazad Ait Mouhoub

Le grand monument de la chanson  kabyle Taleb Rabah est décédé dans la matinée du mardi 22 12 2015 suite à une longue maladie à t’on apprit auprès de ses proches. Le défunt est né 1930 à Ain EL Hammam,  il s'intéresse à la musique et au chant kabyle. Il se lance dans la chanson en 1955 jusqu’à la fin des années 1990.

La dépouille du défunt sera déposée cet aprés midi  à la maison de la culture Mouloud selon son fils Hamou Taleb contacté par Said Freha. 

Pages