Culture

Emission « Tizi n Wassa » : spécial Zit ouzemour

Par Chahrazad Ait Mouhoub

Zit ouzemour ou l’huile d’olive, est l’un des produits les plus utilisés en Algérie particulièrement dans la cuisine, les soins traditionnels et même au tant que produit de beauté.

Trois régions son connues par sa production : la vallée de la soumam, Tizi Ouzou et une parti de l’est du pays tel que Djidjel et Bouira, mais l’huile la plus convoité c’est celle de la Kabylie. Dans cette région la récolte des olives se considére comme une occasion de retrouvaille et de convivialité entre les familles et les villagois.

Reportage de « Tizi n wassa » :le bilan précoce de la santé,est il- important ?

Selon Dr Hamissi (médecin au CHU de Bejaia), le bilan de la santé précoce est indispensable dans notre vie quotidienne car il aide à déceler et dépister les pathologies du patient afin de lui proposer une prise en charge précoce.

Dans le reportage de Sadjia Aguini , vous allez découvrir également le travaille des laboratoires chargées de ces bilans.

Ecoutez l’intégralité du reportage sur ce lien.

Festivals : les couleurs du chant amazigh à l’Aheggar(Tamanrasset)

Par Chahrazad Ait Mouhoub

La wilaya de Tamanrasset accueille la huitième édition de la chanson et de la musique Amazigh du 19 au 24 décembre avec la participation de plusieurs chanteurs et troupes.

Comme chaque fin de l’année, le festival revient avec les quatre couleurs de la musique amazighe sélectionnées à partir des festivals régionaux  de  Ghardai, Bejaia, Khenchela et Tamanraset.

Un hommage  a été rendu au chanteur kabyle Medjahed Hamid, Djimi Amazigh et à titre posthume à la  célèbre  artiste de l’Aheggar ; Mendaoui  Barka.

Le groupe « Timazighine » répertorie le chant ancien de la femme kabyle

Par Chahrazad Ait Mouhoub

Le chant ancien des femmes kabyles se considère l’un des meilleurs accompagnants de leurs vie quotidienne.

Un  chant qui s’anime au gré des occasions différentes, elles ont chanté la joie dans les naissances, circoncisions et  mariages ; elles ont exprimé leurs chagrin  dans les moments de la douleur  tel que la mort, séparation et l’exil.

Conférence : « l’éthique et déontologie : la responsabilité du journaliste et des médias »

 

Par Chahrazad Ait Mouhoub

Sous l’égide du ministre de la communication Mr Hamid Grine, l’école nationale du journalisme a organisé hier le 15 décembre une conférence débat animée par le secrétaire général de la fédération européenne des journalistes Mr Ricardo Velasquez Gutierrez.

La conférence a pour thème : « l’éthique et déontologie : la responsabilité du journaliste et des medias ».

Portrait : M’hemmed IsiakHem, grand peintre algérien

Par Chahrazad Ait Mouhoub

M’hemmed Issiakhen, avait apporté une grande valeur aux arts plastiques ; une valeur qui se voie dans les musées, les lieux publics et autres en Algérie.

Cet artiste avec un grand H est devenu un génie, forgé de la douleur, lui qui a perdu sa mains gauche dés son jeune âge suite à une manipulation d’une grenade trouvée prés d’un camp militaire français à Ghilizane.

UNESCO : le sboue de Timimoune classé patrimoine mondial de l’humanité

Par chahrazad Ait Mouhoub

L’invitée de « tiregwa n yedles », Mme Luiza Galez, chercheur au Centre national de recherches préhistoriques anthropologiques  et historique (Cnrpah), est revenue ce matin sur le classement de sboue de Timimoune.

Elle a également décrit les rituels de cette tradition, un moment festif qui symbolise la paix entre des groupes  de  ksour Gourara, ensuite ils se retrouvent à la « Hafra », d’autres récitent les versets du coran à la zawiya de Sidi Belkassem.

Ecoutez l’intégralité de l’entretien sur ce lien.

Le jeune Abedlah Derriche invente un nouvel appareil pour la rééducation physique «Maxilo-Facial, Arthrose cervicale »

Par Ait mouhoub

Dans l’imaginaire unique de son genre, Abdlah Derriche de Boughni  a l’image d’un jeune inventeur voulant aider les malades qui souffrent de l’arthrose cervicale avec son nouvel appareil.

Ce jeune de 25 ans exerce son métier au CHU de Tizi ouzou, service pied de chirurgie, veut montrer son savoir faire en mieux afin de rependre à la demande de ceux qui ont besoin de la rééducation physique.

Tizi n wass : regard sur le service taxi en Algérie

Par Nassima Amirat

Les invités de « Tizi n wassa », sont revenus dans le débat de la matinale sur la qualité de la prestation de service Taxi en Algérie.

Les exploiteurs des taxis-compteurs ou collectifs doivent s’organiser mieux pour assurer leurs travail dans un cadre régularisé selon la loi affirme Mr Mokri, représentant du ministère des transports.

D’autre part, Mr Rachid Boulil, taxieur et Mr Ait Brahem représentent des Taxieurs algériens sont revenus sur les contraintes croisées sur le terrain.

Le festival du film engagé s’ouvre à la salle El Mougar

Par Chahrazad Ait Mouhoub

L’invité de « tiregwa n yedles », Mr Salim Agar, l’un des organisateurs du festival international  du film engagé à la salle El Mougar d’Alger (12- 19 décembre 2015) est revenu ce matin sur les nouveautés de cette édition.

Selon Mr Agar, ce festival a permis à notre pays de se positionner sur un registre cinématographique de promotion des films et des œuvre qui s’attachent au destin des peuples et leurs droit à la  liberté, la justice et la dignité.

Meziane Rachid : acteur d’une préservation culturelle amazigh

Par Chahrazad Ait Mouhoub

La direction de la culture en collaboration et la maison de la culture Mouloud Mammeri ont rendu hier le samedi 12 décembre 2015 un vibrant hommage au défunt M’hemed YAALA  connu sous le nom radiophonique Meziane Rachid, anicien animateur à la chaîne deux , auteur de plusieurs textes dont une partie a été interprétée par des chanteurs kabyle de renom tel que Idir,Djamel Chir ,Sami El Djazairi, karima,Nouara ,Chabha,Ldjida ,Belkhir Mouhand Akli et autres.

Histoire : regard sur les événements du 11 décembre 1960

Par Samia Bouridj

Les événements du 11 décembre représentent un tournant important dans l’histoire de la révolution 54.

L’histoire passe, les gens témoignent sur ce que c’est passé dans plusieurs wilayas de l’Algérie tel que Tipaza « Fouka », comme il le témoigne Mer Azibi l’un des participants aux évenements, dans l’émission spéciale présentée par Samia Bouridj.

Mr Draoui, professeur de l’histoire est revenu également sur le contexte politique du déroulement de ces événements.

Ecoutez l’intégralité sur ce lien.

 

Le Film Palestinien « Dégradé » rafle le Jujubier d’or à Annaba

Par Chahrazad Ait Mouhoub

Le Festival du cinéma méditerranéen s’est clôturé hier le 09 12 2015 à Annaba.

La remise des prix aux participants a été effectuée à la maison de la culture de Mouhamed Boudiaf.

L’Annaba D’or a été remis au frères jumeaux palestiniens Tarzan et Arab Nasser qui ont réalisés un long métrage intitulé « Dégrade », un film inspiré du contexte de violence dans les territoires occupés.

Pages