Culture

Les septièmes journées théâtrales de Tizi Ouzou revisite l’œuvre de Mohya

Par Ait Mouhoub

Après le dramaturge Kachi Hachimi qui a obtenu le prix Mohya dans sa permiere édition 2014,le tour cette année au dramaturge Kamal Dahmani avec le texte « Taxelwit n chitan ».

Rappelant que le prix d mohya de la meilleur dramaturgie à été institué le 08 décembre 2013 par l’apw de tizi ouzou et la direction de la culture.

Ecoutez l’intégralité du reportage réalisé par Slimane Ziani.

Le professeur Belgacem HABBA, success story d’un fils d’El Meghaie.

Par Rabie HAMMOUDA 

Le professeure Belgacem HABBA a remporté la médaille du savant algérien de l’année 2015, décernée  par la fondation de la médaille du savant Algérien ‘’ Wissam El Alim El Djazairi ‘’.

Ce prix est un projet porté par la fondation du ‘’Wissam’’, en vue de rendre hommage au savoir et au savant qui a mis toute son énergie au service de ses recherches. A ce savant qui a laissé des travaux scientifiques, pédagogiques ou des pensées au service de la science.

El Mawlid : une occasion de joie pas de dégâts…..

Par Nassima Amirat

A l’occasion de l’approche de « El mawlid », l’émission « Tizi n wass » a consacré un numéro spécial pour diminuer l’utilisation des pyrotechniques (pétards).

Mr Hennad Arezki, représentant de la direction général des douanes, Lieutenant Bernaoui de la protection civile sont revenus dans leurs interventions par un ensemble de conseils afin de passer une occasion loin de dégâts et pleine de joie.

Ecoutez l’intégralité de l’émission et les reportages réalisés par notre reporter Nora Sahi et Sadjia Aguini.

Le forum de la mémoire d’El Moudjahed présente le receuil des Chouhada d’Alger à l’occasion du décembre 1960

Par Chahrazed Ait Mouhoub

Le forum  de  la mémoire d’El Moudjahed en collaboration avec l’association Mechaal Chahid ont organisé hier le 08 12 2015 une conférence de presse animé par M.Said Bouraoui , présidant de l’association du 11 décembre 1960,et M.Abd Lmalek Mahiouz ,coordinateur de l’organisation nationale des Moudjahidine ,sur les manifestations du 1960 ,des événements organisés, non spontanés pour mener le peuple algérien vers une Algérie indépendante, affirme M.Mehiouze.   

Portrait de femmes : Lynda Hantour invitée de « tizi n wassa »

Par Nassima Amirat

L’invitée de l’émission, Lynda Hantour, journaliste, écrivaine est revenue sur son parcours, ses rêves d’enfance, son amour au bénévolat et ceux qui l’entourent.

Tout en accentuant ses propos sur l’apport et  la mission que doit mener la femme algérienne au sein de la société.

Ecoutez l’intégralité de l’entretien sur ce lien.

Portrait : Karima Bouchellil-Chabni s’aventure dans l’écriture

Par Chahrazad Ait Mouhoub

L’invitée de « Tiregwa n yedles » Mme Karima Bouchelil-Chabni est revenue ce matin sur son parcours dans l’écriture. Elle qui considère la culture orale (poésie, proverbes et histoire) un héritage valeureux de nos ancêtres.

L’invitée est revenu également sur son livre « IGHIGHDEN,tahawacht n temzi-iw »,recueil de poésie publié chez les éditions la pensée en 2014.

Lors de son passage dans l’émission Mme Chabni nous a parlé sur sa participation dans le film de Si Mouhand Oumhend réalisée par Mr Arab en 2005.

Renaissance de Massinissa à travers la pièce : « Massinissa et Sophonisbe »

Par Smail khecheni

 

Nouredine Ait Slimane invité de « Tiregwa G dless », revient sur le contenu de la pièce théâtrale « Massinissa et Sophonisbe », une pièce produite par  le théâtre régional Kateb Yacine de Tizi-Ouzou, l’œuvre  rentre dans le cadre de la manifestation Constantine capitale de la culture arabe, une représentation théâtrale s’inscrit d’une manière authentique dans l’histoire des plus anciennes villes du monde antique « Cirta ». 

Le festival du film méditerranéen se poursuit à Annaba…

Par Chahrazad Ait Mouhoub

La coquette de l’est Annaba accueille toujours le festival du film Méditéranéen  jusqu’au 9 12 2015 .

18 films sont en pétition, et plusieurs hommages sont rendus aux pionniers du cinéma algérien tels que Ammar Laaskri.

Mr Yaala Ameziane ancien réalisateur, amoureux du cinéma est revenu ce matin sur le déroulement du féstival.il a également parlé sur son parcours dans le septième art.

Ecoutez l’intégralité de l’entretien réalisé par notre reporter Karim Hennad sur ce lien.

Le livre en Bray s’étale au salon de Djurdjura

Par Chahrazad Ait Mouhoub

Le salon du livre de Djurdjura se poursuit toujours à la wilaya de Tizi Ouzou dont le livre en Bray a pris sa part.

Abd rahmane Amalou  à qui le salon a rendu hommage est revenu au micro de notre reporter Slimane Ziani sur le rôle de son édition dans la publication des livres pour les non voyants.

Sonore de Mr Abd rahmane Amalou.

Reportage :l’éxposition du prix Aga Khan d’architecture s’ouvre à Alger

Par Chahrazad Ait Mouhoub.

Sous l’égide du ministère de la culture et le ministère de l’habitat et de l’urbanisme et de la ville, la fondation Aga Khan d’architecture organise du 05 au 06 décembre 2015 une exposition intitulée : « l’architecture c’est la vie ».

Cette douzième édition met en exergue plusieurs projets qui ont été déjà présélectionnés pour le cycle 2011-2013 du prix.

Le livre amazigh au diapason du salon de Djurdjura

Par Chahrazad Ait Mouhoub

Le salon du livre de Djurdjura se poursuit à la maison de la culture de Mouloud Mammeri jusqu’au 9 de ce mois. Plusieurs éditions en Tamazight  et auteurs de livres sont au rendez-vous.

La huitième édition est une occasion de rendre hommage aux précurseurs de l’écriture de livre en Tamazight tel que :Belaid Ath Ali,Abdrahmane Amalou et Mouhia souligne Mme Goumeziane Nabila ;directrice de la maison de la culture de Tizi ouzou.

Sonore de Mme Goumeziane par Slimane ziani. 

 

Tiregwa n yedles : l’archéologie préventive en faveur de l’aménagement du territoire

Par Ait Mouhoub Chahrazad

 MrFarid Ighil Ahriz Dr de CNRA est revenu ce matin sur le travail de cohabition  de son centre avec le ministère des transports à la place des martyres, ainsi dans les chants pétroliers au sud du pays pour mieux sauvegarder ce patrimoine.

 "L’archéologie préventive a vocation pour étudier et analyser tout les objets retrouvés par les archéologues lors des fouilles ». indique  le mème responsable de cette institution.

Quand le théâtre devient thérapie… Entretien

     Par Chahrazad Ait Mouhoub

Dans un entretien réalisé par  Nora Sahi, en marge du Festival du théâtre à Bejaia, le jeune comédien Talbi Mohamed a abordé  l’importance du théâtre thérapeutique pour permettre aux patients de reprendre confiance et de retrouver l’estime de soi.

Selon lui, le théâtre thérapeutique  est un genre théâtral,  qui mérite d' avoir sa place  dans le théâtre algérien.  

 Pour plus de détails, écoutez l’intégralité du reportage sur ce lien :   http://bit.ly/1lpPWQ1

Tirgwa n Yedles : Etat des lieux sur l’information culturelle dans la presse nationale

Par ChahrazadAit Mouhoub

Pour  comprendre l’importance de  l’information culturelle  dans les médias algériens et ses spécificités, l’universitaire et journaliste   Mr Hafid  Azouzi  est revenu, ce matin, lors de l’émission « Tirgwa n Yedles » ,sur plusieurs volets liés à cette presse , telles que : la formation, la spécialisation et  le perfectionnement des genres  (critique, reportage,chronique....)

  Pour plus de détails, écoutez l’intégralité de l’entretien sur ce lien :http://bit.ly/1MDuz7T

Pages