Culture

Plus d’un million de visiteurs au Sila 2015

Par Chahrazad Ait Mouhoub

 Dans un entretien accordé à l’émission « Tiregwa n yedles », Le commissaire adjoint du SILA 2015, Mr Mouhamed Iguarb est revenu longuement sur le déroulement et la remise du prix Assia Djebbar durant le salon qui a été organisé du 28 au 07 novembre.

Selon ce dernier, plus d’un million de visiteurs venus de différentes régions du pays ont s sillonné les stands de cette grande manifestation.

Rencontre spéciale « premier Novembre » : cinq producteurs de la Chaine Deux récompensés

A l’occasion du 61 ème anniversaire du déclenchement de la révolution,  le ministère de la Communication  a organisé  hier, premier novembre, au niveau  du centre culturel « Aissa Messaoudi », une rencontre dédiée  à l’émission liée à notre révolution, programmée au niveau de la radio et de la télévision.

Cette rencontre s’est terminée par  une  remise de prix aux  producteurs des deux entreprises, qui ont produits et animés des émissions dédiées aux 60ème anniversaire  de la révolution algérienne.

La créativité, le mot du 21ème siècle, la devise de chaque artiste. Entretien

Par Rabie HAMMOUDA 

C’était la 20ème  édition du salon international de l’artisanat traditionnel d’Alger, organisé par le ministère de l’Aménagement du Territoire du Tourisme et de l’Artisanat et l’Agence Nationale de l’Artisanat Traditionnel, au Palais des expositions -pins Maritimes, du 15 au 20 octobre 2015.

Les programmes diffusés en tamazight font le bonheur des auditeurs de la radio d’El Bayadh.

 Par Rabie HAMMOUDA 

Les habitants de Boussemghoune, une commune de la wilaya d’El Bayadh d’origine amazigh, ont apprécié les programmes de leur radio diffusé en tamazight.

Cette radio locale  a été lancée en 2003. Onze ans plus tard, grâce aux efforts du HCA (Haut-Commissariat à l’Amazighité), le journaliste Abdelmadjid Djabar a présenté le premier programme en tamazight en juillet 2014.

Mahdi, enfant autiste scolarisé malgré les obstacles .Reportage «

Par Krimo Madi

      Mahdi est un enfant autiste âgé de 9 ans. l' histoire de sa scolarité est synonyme de défi et de modèle de  réussite.

         Actuellement, scolarisé en 2ème année primaire, il arrive déjà à lire un texte du livre scolaire de la 5ème brillamment.

     Ce  reportage retrace son parcours scolaire avec les témoignages de ses  parents et de son psychologue sur les obstacles et la violence exercée contre lui dés le début de sa scolarité.

Rentrée scolaire 2015/2016 :l’état de lieu de l’enseignement de Tamazight en Algérie. Entretien

A l’occasion de la reprise scolaire, un numéro spécial a été consacré à l’enseignement de Tamazight dans le système éducatif et son élargissement dans 21 wilayas à travers les quatre régions du pays, et ce dans le cadre de la promotion de l’enseignement de la langue maternelle prônée par le ministère de l’Education nationale.  

Pour plus de détails, écoutez l’intégralité de l’entretien avec  la représentante du ministère de l’Education nationale Mme Tassadit Sahhab sur ce lien  

Khenchela : Festival national du théâtre pour enfants du 20 au 25 août.

Le Festival national du théâtre pour enfants, prévue à Khenchela à partir d’aujourd’hui, verra la participation de 10 troupes de différentes wilayas du pays. Les troupes, qui se relayeront sur la scène de la maison de la culture Ali-Souai du chef-lieu de wilaya,

Pour plus de détails, écoutez la déclaration de Mme Tahrat Sabiha,  directrice de la culture de la wilaya de khenchla sur ce lien

Les propos recueilli par Atmane Hadid .Bonne écoute

Tizi-Ouzou : Festival du tapis d’Aït Hichem du 22 au 26 août

6ème édition du Festival du tapis d’Aït Hichem se déroulera du 22 au 26 août, à la Maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou.

Placée sous le thème «L’artisanat au service du développement local», le festival est parrainé par ministère de la Culture en collaboration avec l’APW de Tizi-Ouzou et des directions du tourisme et de l’artisanat et celle de la formation professionnelle.

Selon le commissaire du festival, le programme de la clôture de cette édition sera marqué par la remise de prix et de cadeaux aux participants

Le 38ème anniversaire du décès de Moufdi Zakaria, un hommage appuyé au centre national des archives.

 Par Rabie HAMMOUDA

La fondation Moufdi Zakaria en collaboration avec le centre national des archives ont rendu hommage au grand homme ‘’ poète de la révolution algérienne ‘’ Moufdi Zakaria à l’occasion du 38ème anniversaire de son décès.

Une exposition de documents d’archive de plusieurs correspondances de Moufdi Zakaria été présentée au publique en marge de la conférence, animée par le duo Lamine BECHICHI, l’ex ministre, compagnon de parcours  de Moufdi Zakaria et Dr Abdelmadjid CHIKHI, président du Centre national des archives.

Chlef : la deuxième édition des Journées de la chanson amazighe du 15 au 17 août à Béni Houa

 La deuxième édition des journées de la chanson  amazighe a eu lieu  le 15 août et se poursuivra jusqu'au 17 au jardin public de la commune de Béni Houa dans la wilaya de Chlef.

Organisée par l’association  culturelle Tifaouine, l’événement réunit des artistes ,des associations et des poètes,  qui sont venus de différentes régions du pays pour vibrer le public de cette ville côtière .Parmi les groupes, et les artistes  qui ont participé  à ces journées, on cite , entre autre :  l’artiste Ali ibahiyen, le groupe « Iyourayen»,le groupe Tifaouine, ….etc.  

Clôture du colloque sur la toponymie algérienne : promouvoir les noms des lieux et des régions

Les travaux du colloque national sur la toponymie algérienne, organisé  à Jijel par le Haut commissariat à l’amazighité (HCA), du 26 au 29 juillet 2015 , se sont achevés, par l’adoption d’une série de recommandations  ayant pour objectif de réhabiliter et promouvoir les noms des lieux et des régions en Tamazight.

Pour plus détails sur ces recommandations, écoutez le reportage réalisé par Rabie Hamouda sur ce lien  

Le Mzab, une leçon d’architecture...

Par Rabie HAMMOUDA

Les mozabites ont créé les villes actuels de la vallée du Mzab entre le début du onzième siècle et la deuxième moitié du seizième siècle, à la lumière des enseignements tirés de l’expérience des ksours encore plus anciens : ‘’Talazdit’’ en 674, ‘’Awlawal’’, ‘’Agherm n’wadday’’, ‘’ Boukyaou’’, et ‘’Mourki’’. Et  selon des règles de l’urbanisme parues dans le manuscrit d’Abou El Abbas  ‘’El kisma oua aussoul el araadin’’ premier écrit de l’histoire du genre.

Pages