Dr Abdellah Nouh : « Le Mozabite peut enrichir le lexique journalistique amazigh commun ».

 Par Rabie HAMMOUDA

Le Haut-Commissariat à l’Amazighité a organisé en collaboration avec le ministère de la communication, la première session de formation interactive des journalistes exerçant en Tamazight. Cette rencontre traduit l’intérêt que porte le gouvernement  à la problématique de l’introduction effective de Tamazight dans le système d’information et de communication.

Ce rendez-vous a permis à plus de cent journalistes exerçant en Tamazight, dans ses différents dialectes de discuter la manière la plus efficace d’engager un travail de collecte, qui aboutirait à l’élaboration d’un lexique d’information et de communication commun.

Le Mozabite à l’instar des autres dialectes Chaoui, Chinoui, Kabyle et Targui est très riche en vocabulaire, que les linguistes peuvent adopter au lexique d’information sans avoir recours au néologisme. Pour peu que les hommes de la communication qui maitrise ces dialectes les mettent en évidence.

Mr Abdellah NOUH doctorant en linguistique amazighe, enseignant de dialecte mzabite et maitre de conférences à l’université de Mouloud MAMMERI de Tizi Ouzou, en dirigeant l’atelier ‘’ Politique /  Tasartit ‘’ et ‘’ Economie  / Tadamsa ‘’ nous révèle que cette rencontre n’est que le début d’un long processus, et qu’avec ce lexique attendu, nous passons de l’introduction de Tamazight dans les médias, à la professionnalisation du journalisme en Tamazight.