Entretien avec Mr SIDI SAID Abdennour, Consultant et Formateur a l’Export.

L’arbitrage en Algérie doit être mieux maîtrisé, on doit lui accorder les moyens pour mieux se développer et aider les institutions qui sont en charge de ce domaine et principalement le CCMAA., le Centre de conciliation de médiation et de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie qui apporte, des éclairages nécessaires aux préoccupations des entreprises pour les aider à mieux  connaitre  les rouages  de l’arbitrage .

Pour éviter que l’Algérie ne subisse des sentences arbitrales arbitraires le choix des arbitres et des avocats est essentiel et fondamental, les entreprises algériennes doivent avoir des services juridiques qui  maitrisent  la technique de l’arbitrage.