Reportage/L’apport de figue de barbarie dans le de développent local : le cas du projet associatif de Nadira OULBssir à Tazmalt (Bejaia)

 Le projet de l’association nationale de développement de cactus   

Lancé  en 2008, par Nadira OULBssir, ingénieur agronome et vice-présidente de l’adite organisation a pour adjectif de créer une coopérative rurale  féminine, mise en place  d’une pépinière variétale    accompagnement des femmes dans les métiers de cette activité  et le souhait de voir un jour que la   figue de barbarie promue à une filière dans le domaine de l’industrie agroalimentaire .

Concrètement, le projet commence à donner ses fruits localement : implantation plus de dizaines de variétés, mise en œuvre de deux unités de transformation de la figue barbarie et ses dérives et création d’une micro entreprise spécialisé dans l’industrie de l’huile de figue de barbarie, qui constitue une valeur capitale dans le cosmétiquées.          

 Reportage signé  et réalisé par Noria Sahi et présenté par Krimo Madi