La une

S'abonner à flux La une
Mis à jour : il y a 1 heure 7 min

Mexique : l’incendie d'un oléoduc cause au moins 20 morts et 54 blessés

il y a 1 heure 20 min
Au moins 20 personnes ont été tuées et 54 autres blessées dans l'incendie d'un oléoduc présentant une fuite et où des habitants venaient voler du carburant, dans l'est du Mexique, ont annoncé vendredi les autorités. « On m'a dit que 20 personnes sont mortes calcinées et que 54 ont été blessées par brûlures. Elles sont transférées et on s'en occupe en ce moment », a déclaré le gouverneur de l'Etat de Hidalgo, Omar Fayad, à la télévision locale. µ L'incendie, qui n'était pas encore maîtrisé, s'est produit dans la localité de Tlahuelilpan, où quelques heures auparavant la fuite avait été ébruitée attirant des dizaines d'habitants venus récupérer du carburant à l’aide de seaux et de jerrycans. « On sait que c'était un prélèvement clandestin et que les autorités compétentes s'en occupaient déjà", a avancé Omar Fayad. Des médias locaux avaient montré des dizaines de personnes se servant auprès de la fuite d'où le carburant se déversait à jet continu. Quelques heures plus tard, la nuit tombée, des images du feu ont été diffusées, avec des personnes terrifiées s'enfuyant et appelant à l'aide en hurlant. Des unités de lutte contre les incendies ainsi que des ambulances de la compagnie pétrolière étatique Pemex et des gouvernements local et fédéral sont venues sur les lieux pour prendre en charge les victimes, a précisé le gouverneur de l'Etat de Hidalgo. Cet accident intervient au moment où le gouvernement du nouveau Président, Andrés Manuel Lopez Obrador, met en oeuvre une stratégie nationale contre le vol de carburant, un délit qui a causé au pays la perte de quelque 3 milliards de dollars en 2017 et 2018, selon des chiffres officiels.

Ligue des champions: (2e journée) : CS Constantine -TP Mazembe (3-0) Le CSC étrille les congolais

sam, 19/01/2019 - 22:59
Le  CS Constantine s’est imposé largement ce samedi soir face aux Congolais de TP Mazembe (3-0) en match aller lors de la 2e journée (Groupe C)  de la Ligue des Champions d’Afrique, joué au stade Chahid Hamlaoui à Constantine. Hocine Benayada a ouvert le score à la 51e minute, Nasserddine Zaâlani a conforté l’équipe avec le deuxième but à la 65e minute et Sid Ali Al Amri a ajouté le troisième but à la 80e minute. APS

18e journée : le RCK s’offre le leader et entretient l’espoir

sam, 19/01/2019 - 20:59
Le RC Kouba a fait sensation lors de la deuxième partie de la 18e journée de la Ligue 2, dont les rencontres se sont déroulées ce samedi. Avant dernier au classement, le Read a pris le meilleur sur l’ASO Chlef (3-1), leader au classement. Grâce aux réalisations de Ait Ali (29'), Metref (45'+2) et Ben Amar (51'), le RCK engrange une précieuse victoire qui lui permet de rester dans la course au maintien, même s’il reste à la 15e position (15 pts).    Dans les autres parties, le WA Tlemcen s’est baladé face au MC Saïda (3-0), l’Amel Boussaâda a tourné la page de son élimination en 16es de finale de la Coupe d’Algérie en battant l’US Biskra (2-0), tandis que le RC Relizane s’est imposé face à la JSM Skikda (1-0). Lors de la première partie de cette 18e manche, jouée vendredi, l’USM El Harrach a réussi à s’extirper de la zone rouge en allant gagner à El Eulma (1-2). Le NC Magra est monté sur la seconde place du podium après le nul enregistré, à l’extérieur, face à l’ES Mostaganem (1-1), alors que l’USM Annaba a réalisé l’essentiel contre l’USM Blida (1-0). Pour sa part, l’ASM Oran a réalisé une très mauvaise opération en s’inclinant chez elle face à la JSM Béjaïa (1-2).  Résultats des rencontres : ASM Oran - JSM Béjaïa 1 - 2 USM Annaba - USM Blida 1 - 0 ES Mostaganem - NC Magra 1 - 1 MC El Eulma - USM El Harrach 1 - 2 Amel Boussaâda - US Biskra 2 - 0 RC Relizane - JSM Skikda 1 - 0 RC Kouba - ASO Chlef 3 - 1 WA Tlemcen - MC Saïda 3 - 0 Mohamed Kermia

Nationale 1 - 13e journée : le WO Boufarik nouveau leader

sam, 19/01/2019 - 20:27
Le WO Boufarik s’est emparée du fauteuil de leader du championnat national de basketball, Nationale 1, en compagnie du NA Hussein Dey et du NB Staouéli, à l’issue de la 13e journée disputée ce samedi. Ils sont désormais trois à jouer des coudes sur la première marche du podium. Seule équipe invaincue depuis l’entame de la saison, le Widad a confirmé sa suprématie en étrillant l’USM Alger, chez elle (55-74). De son côté, le NB Staouéli est parti damer le pion au CSMBB Ouargla (59-73). Grâce à ces deux succès à l’extérieur, le WOB et le NBS rejoignent le NA Hussein Dey en tête du classement (24 pts). Ce dernier a été battu en déplacement par l’USM Blida (76-72). Toutefois, le WOB compte un match en moins et peu en cas de victoire prendre seul les commandes du championnat. De leur côté, les autres formations dont est composé le peloton de tête ont eux aussi réussi leurs sorties. L’IR Bordj Bou Arréridj a pris le meilleur sur le Rouiba CB (64-56), alors que le GS Pétroliers a infligé une véritable correction au PS El Eulma, sur son terrain (68-110). Pour sa part, le CRB Dar El Beida a mis fin à sa série de trois défaites consécutives en allant gagner face à l’O Batna (60-82). Résultats des matchs :    USM Blida - NA Husseïn Dey 76 - 72 IR Bordj Bou Arréridj - Rouiba CB 64 - 56 OS Bordj Bou Arréridj - US Sétif 77 - 64 PS El Eulma - GS Pétroliers 68 - 110 O Batna - CRB Dar El Beida 60 - 82 USM Alger - WO Boufarik 55 - 74 CSMBB Ouargla - NB Staouéli 59 - 73 OMS Miliana - AB Skikda 66 - 62 Classement :     Pts      J 1  WO Boufarik 24 12 2 NA Hussein Dey 24 13 3 NB Staouéli 24 13 4 IRBB Arréridj 23 13 5 GS Pétroliers 21 12 6 USM Alger 20 13 7 OMS Miliana 19 13 8 USM Blida 19 13 9 OSBB Arréridj 18 12 10 PS El Eulma 17 12 11 US Sétif 17 13 12 CRB Dar El Beida 17 13 13 Rouiba CB 16 13 14 CSMBB Ouargla 16 13 15 O Batna 15 13 16 AB Skikda 15 13 Mohamed Kermia 

Division Excellence - 13e journée : fin de disette pour l’O. El Oued

sam, 19/01/2019 - 19:20
La hiérarchie a été respectée dans quasiment l’ensemble des rencontres des groupes, A et B, du championnat national de handball, division Excellence, à l’occasion de la 13e journée disputée ce samedi. Dans la poule A, l’affiche de cette 13e manche, GS Pétroliers – CRB Baraki, est revenue aux Pétroliers (26-24). Pour sa part, l’ES Ain Touta, leader de groupe A, est allé gagner à Arzew face à l’Espérance locale, alors que le CR El Harrouch a dominé le HBC El Biar (26-22).   Par ailleurs, le match, JS Saoura - C. Chelghoum Laid, ne s’est pas déroulé. La formation de Chelghoum Laid n’a pas fait le déplacement à Béchar pour y affronter le nouveau promu qui se rapproche des play-offs. L’O. El Oued gagne de nouveau Fin de disette pour l’O. El Oued, dans la poule B. Après plusieurs sorties ratées, l’équipe du Sud renoue avec la victoire lors de la réception du MC Saida (26-22). De son côté, le leader, le CRB Bordj Bou Arreridj, s’est baladé face au CRB Mila (26-18), tandis que les deux autres rencontres IC Ouargla - JSE Skikda (21-21) et OM Annaba - MB Tadjenanet (29-29) n’ont pas connu de vainqueurs. Résultats des rencontres :                    Poule A : GS Pétroliers - CRB Baraki 26 - 24 ES Arzew - ES Ain Touta 24 - 30 CR El Harrouch - HBC El Biar 26 - 22 JS Saoura - C. Chelghoum Laid non joué Classement :     Pts      J 1  ES Ain Toula  24 13 2 GS Pétroliers 23 13 3 CRB Baraki 15 13 4 CR El-Harrouch 12 13 5 JS Saoura 12 13 6 ES Arzew 9 13 7 HB El Biar 7 13 8 C Chelghoum Laid 2 13 Poule B : CR Bordj Bou Arréridj - CRB Mila 26 - 18 IC Ouargla - JSE Skikda 21 - 21 OM Annaba - MB Tadjenanet 29 - 29 O. El Oued - MC Saida 26 - 22 Classement :    Pts      J 1  CR Bordj Bou Arréridj 22 13 2 IC Ouargla 20 13 3 JSE Skikda 20 12 4 OM Annaba 13 12 5 MC Saïda 9 13 6 O. El Oued 7 13 7 CRB Mila 6 13 8 MB Tadjenanet 5 13 Mohamed Kermia   

Identification de 51 pages sur les réseaux sociaux faisant l'apologie de la "harga"

sam, 19/01/2019 - 18:40
Quelque 51 pages sur les réseaux sociaux faisant l'apologie du phénomène de «harga» (émigration clandestine) ont été identifiées, a fait savoir, samedi à Alger, le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui. «Les réseaux sociaux devenus l'espace de prédilection pour les passeurs qui les utilisent pour promouvoir leurs services et chasser leurs victimes innocentes en se cachant derrière des pseudonymes sur des pages Facebook sur lesquelles ils incitent les jeunes à la harga en leur proposant des périples fatals contre des sommes d'argents considérables», a indiqué M. Bedoui à l'ouverture des travaux du Forum national sur le phénomène de l'émigration clandestine par la mer (ou harga). Il a fait état, à cet égard, de l'identification de «51 pages sur les réseaux sociaux faisant l'apologie de ce phénomène, outre l'identification de plusieurs administrateurs de ces pages et l'établissement de dossiers juridiques à leur encontre». «Certaines parties recourent aux médias pour tenir des discours de démoralisation, de frustration, de désespoir et d'incitation à la harga à travers des messages creux incitant à l'aventure et la mort», a averti le ministre qui a appelé «ces parties à cesser de mettre en péril la vie des jeunes». Il a mis en garde, par la même occasion, contre «la dangerosité de certains espaces qui sont exploités pour la promotion de chansons de jeunes pleines de frustration et de désespoir», affirmant que leurs «auteurs ne sont ne sont pas conscients de l'ampleur de leur danger». M. Bedoui a rappelé que ce Forum se voulait «un espace de concertation et d'échange de vues et d'idées autour de ce phénomène suivant une approche scientifique et participative permettant de diagnostiquer ses causes afin de décliner des recommandations et propositions de solutions, en appui aux mesures adoptées par les pouvoirs publics pour aboutir à une démarche globale de résolution de ce phénomène». Le ministre a mis en avant, enfin, le rôle de «la société civile dans la lutte contre la harga et l'étude de modalités d'activation et de renforcement des mécanismes à même de relancer l'action associative». APS

Algérie-Liban : le développement des relations commerciales au centre d'entretiens

sam, 19/01/2019 - 17:13
Les moyens de renforcer et de développer les relations commerciales entre l'Algérie et le Liban ont été, vendredi, au centre des entretiens entre le ministre du Commerce, Saïd Djellab et le ministre libanais de l'Economie et du Commerce, Raed Khoury, en marge de la réunion ministérielle du Conseil économique et sociale préparatoire au 4ème sommet arabe sur le développement économique et social  prévu du 18 au 20 janvier à Beyrouth, a indiqué, samedi, un communiqué du ministère. Lors de cette rencontre, les deux responsables ont examiné les moyens de renforcer et de développer les relations commerciales entre les deux pays et convenu de la formation de deux commissions restreintes pour parachever les réunions consacrées à la promotion de ces relations. A cette occasion, M. Djellab a présenté un exposé sur le climat des investissements en Algérie et les facilités accordées par le Gouvernement, en application des orientations du président de la République, Abdelaziz Bouteflikaqui accorde un intérêt particulier à la garantie des conditions favorables à l'attraction des investissements arabes. Le ministre a également mis l'accent sur la dynamique que vit l'Algérie aujourd'hui pour relancer et diversifier son économie nationale, conformément aux normes internationales, rappelant sa participation en 2018 à plusieurs foires internationales. APS  

Cross-country – 7e étape : Ouarghi et Daoud triomphent à Alger

sam, 19/01/2019 - 16:33
Les crossmen Rahmdhane Ouarghi (OFAC) et Mouna Daoud (MCA) se sont adjugés la 7e étape du challenge national de cross-country, disputée ce samedi à Bouchaoui (Alger). Dédiée à la mémoire du regretté journaliste Abderazak Seghouani, décédé le 4 juillet dernier, cette 12e édition du challenge d’Alger a vu la participation de 1 516 athlètes, dont 609 dames, toutes catégories confondues. Le vainqueur du jour chez les messieurs, sociétaire de la formation de Ouled Fayet Athletic Club (OFAC), a pris le meilleur sur les éléments de la sélection nationale militaire (CRPESM). Ouarghi a pris le meilleur sur El Hadi Lammeche et Nassim Drifel, respectivement deuxième et troisième sur le podium. Chez les dames, la victoire est revenue à Mouna Daoud. La pensionnaire du MC Alger a devancé sa coéquipière, Hadjira Semsoum, alors que la troisième place est revenue à Nassima Messaoudi de l’AS Protection civile (ASPC). La 8e étape du challenge de la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA) aura lieu samedi prochain à Tizi Ouzou. A cette occasion, les athlètes attendus dans la ville des genêts se disputeront le traditionnel cross international « Said Cherdioui », le 35e du nom, sur un nouveau parcours. Résultats Techniques Seniors Hommes : 1- Ramdhane Ouarghi Ofac (Alger) 2- El Hadi Lammeche (CRPESM) 3- Nassim Drifel (CRPESM) 4- Aimen Boulainine (CRPESM) 5- Samir Slimani (Djelfa) Seniors Dames : 1- Mouna Daoud (Alger) 2- Hadjira Semsoum (Alger) 3- Nassima Messaoudi  4- Imen Mimouni (Alger) 5- Halima Boughazi (Alger) U20 Garçons : 1- Akram Abed (MCA) 2- Fouad Tibouk (Jijel) 3- Abderrahim Chebli (Ofac) 4- Fouad Baali (Ofac)  5- Riadh Filali (Ain Defla) U20 Filles : 1- Bouchra Ammiche (Tipasa) 2- Yamina Dahmani (Tissemssilt) 3- Chaima Guerdouh (Alger) 4- Nour El Houda Azoug (Alger) 5- Baya Bouloubia (Alger) U18 Garçons : 1- Ayoub Taleb (Chlef)  2- Said Amiri (Mecheria)  3- Mohamed Saidi (Chlef)  4- Kheiredine Sadou (Ain Defla) 5- Rezzik Touati (Chlef) U18 filles : 1- Ghania Rezik (Chlef) 2- Zahra Abbouche (AinDefla) 3- Rokea Mouici (Alger)  4- Meriem Guemache (Alger) 5- Rym Ghet (Alger)

Présidentielle : feu vert pour le retrait des formulaires de souscription

sam, 19/01/2019 - 16:21
Après la convocation du corps électoral par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour la tenue de l'élection présidentielle le 18 avril prochain, le ministère de l'Intérieur annonce, ce samedi, que les postulants à la candidature à cette élection peuvent désormais procéder au retrait des formulaires de souscription individuelle. «La remise de ces formulaires intervient sur présentation par le candidat d'une lettre adressée à Monsieur le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, annonçant son intention de constituer un dossier de candidature à l'élection à la présidence de la République», a précisé un communiqué du ministère. Conséquemment à la convocation du corps électoral par le chef de l'Etat, une révision exceptionnelle des listes électorales se déroulera du 23 janvier au 6 février. La convocation du corps électorale donne lieu également à l'installation d'une commission nationale de préparation et d'organisation de l'élection présidentielle, présidée par le Premier ministre et qui veillera à mobiliser tous les moyens humains et matériels nécessaires au profit des candidats et des électeurs. Aucun texte ne fixe le délai de l'installation de cette commission mais devrait l'être dans les tout prochains jours.         Concernant le dépôt des dossiers de candidatures au niveau du Conseil constitutionnel, la loi relative au régime électoral, dans son article 140, énonce que la déclaration de candidature est déposée, au plus tard, dans les 45 jours qui suivent la publication du décret présidentiel portant convocation du corps électoral. A cet effet, les postulants auront jusqu'au lundi 4 mars à minuit pour déposer leurs dossiers. Le Conseil constitutionnel statue sur la validité des candidatures dans un délai de 10 jours à compter de la date du dépôt de la déclaration de candidature, selon les dispositions de la loi électorale. Le postulant à la magistrature suprême, conformément à la loi électorale, doit présenter un dossier comprenant plusieurs pièces justificatives notamment un engagement écrit portant notamment sur la non utilisation des composantes fondamentales de l'identité dans sa triple dimension islamique, arabe et amazighe à des fins partisanes, le respect et la concrétisation des principes du premier Novembre 1954, le respect de la Constitution et des lois en vigueur et l'engagement de s'y conformer, la préservation de la souveraineté nationale et le respect de l'alternance démocratique au pouvoir par la voie du libre choix du peuple algérien.  Selon la loi, le candidat doit présenter soit une liste comprenant 600 signatures individuelles de membres d'élus d'Assemblées populaires locales (APC et APW) ou parlementaires et réparties au moins à travers 25 wilayas, soit une liste comportant 60.000 signatures individuelles, au moins, d'électeurs inscrits sur une liste électorale et ces signatures doivent être recueillies à travers, au moins, 25 wilayas avec un minimal des signatures exigées pour chacune des wilayas qui ne saurait être inférieur à 1.500. Les conditions requises pour la candidature à la magistrature suprême du pays sont bien définies par la Constitution qui précise, entre autres, que le candidat doit jouir uniquement de la nationalité algérienne d'origine, attester de la nationalité d'origine du père et de la mère, avoir 40 ans révolus au jour de l'élection, être de confession musulmane, jouir de la plénitude de ses droits civils politiques et attester de la nationalité algérienne d'origine unique du conjoint. Le candidat doit également justifier d'une résidence permanente exclusive en Algérie durant un minimum de 10 années précédant le dépôt de la candidature, justifier de la participation à la Révolution du 1er novembre 1954 pour les candidats nés avant juillet 1942 et justifier de la non-implication des parents du candidat né après juillet 1942 dans des actes hostiles à la Révolution du 1er novembre 1954. Pour la campagne électorale, elle est déclarée ouverte 25 jours avant la date du scrutin et s'achève trois (3) jours avant la date du scrutin. Par conséquent, la campagne électorale pour la présidentielle du 18 avril prochain devrait débuter le dimanche 25 mars prochain. Ainsi, l'élection présidentielle se déroulera le jeudi 18 avril 2019 à travers le territoire national et sera précédée par le vote des membres de la communauté nationale à l'étranger et des bureaux itinérants. Les résultats provisoires de cette élection seront annoncés le vendredi 19 avril par le ministre de l'Intérieur et le Conseil constitutionnel aura un maximum de 10 jours pour proclamer les résultats après réception des procès-verbaux des commissions électorales.

Révision exceptionnelle des listes électorales du 23 janvier au 6 février 2019

sam, 19/01/2019 - 15:53
Une révision exceptionnelle des listes électorales sera ouverte du 23 janvier au 6 février 2019, en prévision de l'élection présidentielle du 18 avril 2019, indique samedi le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire dans un communiqué. Suite à la signature du Décret présidentiel fixant la date de la convocation du corps électoral au jeudi18 avril 2019, pour l'élection à la présidence de la République, le ministère «informe les citoyens et citoyennes qu'un période de quinze (15) jours de révision exceptionnelle des listes électorales sera ouverte du mercredi 23 janvier au mercredi 6 février 2019, en application de l'article de la loi organique n16-10 sur 25 aout 2016, relative au régime électoral», précise la même source.     «A cette effet, tous les citoyens et citoyennes non-inscrits sur les listes électorales âgés de dix-huit (18) ans révolus le jour du scrutin, soit le 18 avril 2019, sont invités à demander leur inscription sur la liste électorale de la commune de résidence», ajoute le communiqué, précisant que «les électrices et électeurs ayant changé de résidence doivent se rapprocher de leur nouvelle commune de résidence qui prendra en charge la procédure de radiation et d'inscription».  La demande d'inscription doit être appuyée par la présentation de deux documents, l'un justifiant l'identité et l'autre justifiant la résidence, souligne la même source. Les bureaux de vote chargés des élections au niveau des communes, «sont ouverts tous les jours de la semaine, de 9H 00 à 16h30, précise le communiqué du ministère.

Nordine Bédoui : le phénomène de harga connait ces dernières années une «évolution constante» en Algérie

sam, 19/01/2019 - 15:20
Le phénomène de l'émigration clandestine par la mer (ou harga) connait ces dernières années une «évolution constante» ayant donné lieu au départ du pays de centaines de jeunes algériens vers une «destinée incertaine», déplore le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, dans un document rendu public samedi. «Le phénomène de l'émigration clandestine par la mer ou harga connait ces dernières années une évolution constante ayant donné lieu au départ du pays de centaines de jeunes, à travers des voies parsemées de dangers et vers une destinée incertaine, dont la plupart périssent au cours du périple», précise le document rendu public lors du Forum national sur le phénomène de «harraga». Selon le ministère, «abstraction faits des statistiques qui font état de la disparité des nombres des candidats à cette aventure risquée, il demeure indéniable qu'aujourd'hui nous nous trouvons face à un phénomène, source d'inquiétude à tous les niveaux, dont les dimensions autant que les causes et les analyses sont multiples». «Néanmoins, la certitude est que nous vivons ces derniers temps et de manière récurrente, des drames dus à la perte de concitoyens de différents âges, en plus de la perte dramatique de nos concitoyens : enfants, jeunes, adultes, hommes et femmes, le phénomène de la harga qui a des répercussions négatives à plusieurs niveaux requiert, d'être contenu et éradiqué, d'une part des mesures rapides et efficaces, déjà engagées par les pouvoirs publics, et d'autre part, un large débat sur les questions qui lui sont liées de façon directe ou indirecte», ajoute la même source. Les réseaux sociaux et médias ont rendu le phénomène de la harga «plus complexe» Pour le ministère, ce qui a rendu cette situation «plus complexe», c'est sa «large» exploitation par les réseaux sociaux et son traitement «inconvenant» par les médias dans certains cas, au point où ce sujet est devenu synonyme «de démoralisation et d'incitation à l'acte, ce qui n'a pas manqué de nuire à l'image de notre pays à l'étranger». Le document a rappelé que «dès l'apparition des premiers cas de harga dans les années 2000, les pouvoirs publics se sont attelés à travers une batterie de mesures, à faire face à ce phénomène en vue de la contenir, car il s'agit d'une question de protection et de sécurité de nos concitoyens, qui constitue la priorité des priorités et à laquelle tous les moyens possibles et nécessaires ont été consacrés». «Ainsi, les efforts consentis par tous les intervenants concernés, dans un cadre de coordination permanente tant sur le plan central qu'au niveau local, ont permis d'assurer une meilleure connaissance de l'évolution de ce phénomène et des procédés adoptés dans l'organisation des traversées suicidaires, comme en témoignent les résultats opérationnels des services de sécurité en matière du nombre de tentatives avortées et de réseaux démantelés et des vies humaines sauvées», a-t-on estimé. Le ministère a indiqué que les efforts des pouvoirs publics, «nécessitant valorisation et soutien, rencontrent de nombreuses difficultés, rendant contraignante la réalisation des objectifs tracés pour le traitement de ce phénomène, en l'occurrence l'étendue sur plus de 1.200 Km de notre bande côtière au relief difficile nécessitant la mobilisation d'énormes moyens pour sa couverture, ainsi que le rôle négatif joué par certaines parties qui adoptent une position de spectateur, et qui par moment, poussent nos jeunes, volontairement ou involontairement, vers cette aventure aux conséquences désastreuses». Ce département ministériel s'est dit convaincu qu'un «véritable succès» dans la lutte contre ce phénomène ne sera possible qu'«à travers la conjugaison des efforts» de tous les acteurs et la participation de toutes les parties, dont la société civile. Le Forum national sur le phénomène de «harraga», organisé par le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, est inscrit sur le thème «L'avenir de nos jeunes, une responsabilité partagée». Ce forum de deux jours s'est tenu en présence du ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, ainsi que d'autres membres du gouvernement et des représentants de plusieurs secteurs et d'experts nationaux et internationaux. APS

Blida : 14 blessés dans un accident survenu au niveau de l'autoroute Est-Ouest

sam, 19/01/2019 - 11:40

Ph.DR

Un accident de la circulation survenu, vendredi, au niveau de l'échangeur de Beni Tamou, dans la wilaya de Blida, sur l'autoroute Est-Ouest, a fait 14 blessés, qui étaient à bord d'un bus de transport des voyageurs, provenant d'Oran en direction de la région touristique de Chréa, ont indiqué, vendredi, les services de la Protection civile. Tous les blessés qui étaient en voyage touristique vers le massif de Chréa qui accueille, depuis le week-end dernier, un grand nombre de touristes venus de plusieurs wilayas du pays, pour apprécier les paysages naturels sous la neige tombante, ont été évacués par les équipes de la Protection civile, qui n'ont enregistré aucun cas grave, précise-t-on de même source. Les services de la Protection civile ont appelé les usagers de la route à respecter le Code de la route et à éviter l'excès de vitesse, notamment, les freinages brusques, lors des chutes de pluies, afin de prévenir les dérapages susceptibles de provoquer des collisions.

4ème Sommet arabe du développement économique et social au Liban : le Président Bouteflika désigne M. Bensalah pour le représenter

sam, 19/01/2019 - 11:36
Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a désigné le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, pour le représenter au 4ème Sommet arabe du développement économique et social, qui se tiendra dimanche à Beyrouth, indique samedi la présidence de la République dans un communiqué. «Suite à l'invitation qu'il a reçue de Son Excellence Monsieur Michel Aoun, président de la République du Liban, Son Excellence Monsieur Abdelaziz Bouteflika, président de la République, a désigné Monsieur Abdelkader Bensalah, président du Conseil de la nation, pour le représenter au 4ème Sommet arabe du développement économique et social, qui se tiendra le 20 janvier 2019 à Beyrouth», précise le communiqué. «Monsieur Abdelkader Bensalah sera accompagné dans cette mission du ministre du Commerce, Monsieur Saïd Djellab», ajoute la même source. APS

Espagne : le gouvernement adopte une taxe sur les géants du numérique

sam, 19/01/2019 - 11:25
Le gouvernement espagnol a adopté, vendredi, un projet de loi pour créer une taxe de 3% sur les revenus générés par certaines activités des géants du numérique comme les Gafa (Google, Apple, Facebook, Amazon). «Le Conseil des ministres a adopté l'impôt technologique sur certains services en ligne», a annoncé la porte-parole du gouvernement, Isabel Celaa. Elle a affirmé que l'Espagne était «le premier pays de l'Union européenne» à «adapter son système fiscal aux nouveaux modèles de commerce en ligne (afin) de faire payer des impôts aux entreprises là où elles réalisent des bénéfices». Le Royaume Uni et la France ont eux aussi annoncé l'introduction d'une taxe internet, mais sans encore passer à l'acte. Il n'est pas certain non plus que le projet de loi espagnol soit voté, le gouvernement n'ayant pas la majorité au parlement. Le projet prévoit de taxer notamment, «les services de publicité dirigée en ligne», qui se font en ayant étudié les goûts des consommateurs, ainsi que la revente de données obtenues auprès des internautes. La taxe de 3% sera appliquée aux grandes entreprises «dont le chiffre d'affaires est supérieur à 750 millions d'euros au niveau mondial et trois millions d'euros en Espagne», a précisé Mme Celaa. Elle a fait valoir que ces plateformes ne payaient pas d'impôts jusqu'à présent en Espagne et bénéficiaient donc d'un contexte de «concurrence déloyale». Le gouvernement espère ainsi obtenir de nouvelles recettes fiscales pour 1,2 milliards d'euros. Il a adopté simultanément un projet de loi pour créer une taxe sur les transactions financières (TFF) - sur le modèle de celle qui existe en France - visant les transactions sur les actions d'entreprises pesant plus d'un milliard d'euros en Bourse. Le gouvernement espère obtenir avec ce deuxième impôt 850 millions d'euros de nouvelles recettes fiscales, qui seront destinées aux pensions de retraite et à la protection sociale. L'idée d'une telle taxe sur les transactions financières est discutée à Bruxelles, sous différentes formes, depuis quelque huit ans. APS

France : les «gilets jaunes» manifestent pour le dixième samedi consécutif

sam, 19/01/2019 - 11:04

Ph.DR

Les «gilets jaunes», fronde populaire française qui perdure depuis plus de deux mois, manifestent pour le dixième samedi consécutif, malgré le lancement par le président, Emmanuel Macron, du «grand débat» qui peine à apaiser la colère. L'exécutif prévoit «un dispositif d'ampleur comparable au week-end précédent», a indiqué le secrétaire d'Etat à l'Intérieur, Laurent Nuٌez. Environ 80.000 policiers et gendarmes doivent donc être mobilisés en France, soit le même nombre que les manifestants la semaine dernière. Ils seront 5.000 à Paris, selon la préfecture de police. Dans la capitale, les organisateurs invitent les participants à amener «une fleur ou une bougie en hommage» aux personnes tuées ou blessées «pour (leur) cause» depuis le début du mouvement le 17 novembre. Ce mot d'ordre, nouveau pour un rassemblement à Paris, ponctue une semaine marquée par une vive polémique sur l'usage du lanceur de balles de défense (LBD) par les forces de l'ordre, que la France est un des rares pays européens à utiliser, et les blessures graves subies par de nombreux manifestants. Le 12 janvier, plus de 80.000 personnes avaient été recensées par les autorités, contre 50.000 une semaine auparavant, douchant les espoirs du gouvernement qui misait sur une confirmation de l'essoufflement du mouvement observé lors des fêtes de fin d'année. Quelques centaines de milliers de «gilets jaunes» s'étaient rassemblés en novembre ou décembre. APS

Ligue des champions : la JS Saoura et Al-Ahly du Caire se neutralisent

ven, 18/01/2019 - 22:28
La JS Saoura et Al-Ahly du Caire ont fait match nul ce vendredi soir 1 à 1 (mi-temps : 0-0), au stade du 20-août 1955 de Béchar, dans le cadre de la 2e journée (Gr.D) de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique de football. Après une première période relativement équilibrée, la JS Saoura, portée par ses nombreux supporters, est parvenue à ouvrir la marque à la 59e minute. Servi du côté gauche par Hammia, Sid Ali Yahia Chérif reprend victorieusement de la tête. Loin d’abdiquer, le club égyptien a réussi à remettre les pendules à l’heure grâce à Karim Nedved (85e) devant la passivité de la défense de la JSS. Un résultat nul qui n’arrange nullement les affaires de la Saoura, quelques jours après sa défaite lors de la première journée à Dar Es-Salaam face au représentant tanzanien Simba SC (3-0). Le défenseur central sénégalais Youssoupha Konaté a reçu un deuxième carton jaune, synonyme de suspension lors du match en déplacement le 1e février prochain face aux Congolais de l’AS Vita Club, comptant pour la 3e journée. L’autre match du groupe D opposera samedi à Kinshasa (RD Congo) l’AS Vita Club au Simba SC. Le second représentant algérien dans cette épreuve, le CS Constantine (Gr.C) tentera samedi de franchir un pas vers la qualification, en accueillant les redoutables congolais du TP Mazembe au stade Chahid-Hamlaoui (20h00). Contrairement à la JSS, le CSC a réussi ses débuts en décrochant une victoire à Sousse face aux Tunisiens du Club Africain (1-0). APS

Ligue 1 - 18e journée : l’USMA solide leader, le MOB et l’ESS déchantent

ven, 18/01/2019 - 19:56

Photo du match USMA-NAHD, usma.dz

L’USM Alger a conforté sa position de leader de la Ligue 1 grâce au point du match nul arraché en déplacement face au CA Bordj Bou Arréridj, ce vendredi à l’occasion de la 18e journée. Dans un match joué à Magra, et à huis clos, l’affaire était plus mal embarquée pour le patron de la Ligue 1. Cueillis à froid, les Usmistes ont été surpris dès les premières minutes suite au but de Ziayd (3’), scoré sur coup franc direct. Après cette ouverture du score précoce, les Bordjiens avaient tout le temps nécessaire pour corser l’adition et se mettre à l’abri. Toutefois, la réussite n’a pas suivi au grand dam des Criquets.   Côté USMA, les Algérois ont fait preuve de patience pour remettre les pendules à l’heure. Ainsi, il a fallu attendre les quinze dernières minutes pour voir les Rouge et Noir revenir à la marque, notamment, après l’entrée en jeu d’El Lafi. Comme face au NA Hussein Dey lors de la précédente journée, Froger a fait incorporer l’international libyen qui, une fois de plus, n’a pas raté l’opportunité pour se distinguer (75’) en offrant un précieux point à son équipe. Avec 37 unités, l’USMA compte désormais 5 points d’avance sur son poursuivant direct, la JS Kabylie (32 pts). De son côté, le CABBA progresse d’un rang et remonte à la 11e place (19 pts)       Naufrage du MOB Du côté de la vallée de la Soummam, rien ne va plus pour le MO Béjaia. Les fidèles du MOB, présents en nombre au stade de l’unité Maghrébine, ont assisté à un véritable naufrage de leur équipe. Face à une équipe du MC Oran, avide de grappier le moindre point, la plus mauvaise défense du championnat a pris l’eau de toute part en s’inclinant sur le score de 3 buts à 0. Ce succès, ô combien important, des gars d’El Hamri leur permet de remonter à la 9e position, alors que le MOB confirme sa fragilité à domicile et recule de deux places (12e – 19 pts) Le PAC renoue avec la gagne Au stade Omar Hamadi (Alger), le Paradou AC a retrouvé le chemin de la victoire lors de la réception de l’ES Sétif (1-0). Pour effacer ses derniers résultats négatifs, le PAC s’est remis à son buteur attitré, Naidji (37’), en l’occurrence. Le meilleur canonnier du championnat signe par la même occasion sa 12e réalisation de la saison et permet à son équipe de recoller au peloton de tête (5e – 24 pts). Par contre, la situation commence à devenir alarmante du côté de l’ESS. L’Entente enchaine avec une quatrième défaite consécutive et continue à dégringoler au classement (6e – 24 pts). En ouverture de cette 18e manche, le match, MC Alger – CR Belouizdad, joué jeudi au stade du 5 Juillet 1962 n’a pas connu de vainqueur. Ce derby algérois s’est soldé sur le score de 1 but partout. Faux pas interdit pour les mal-classés Cette 18e manche se poursuivra ce samedi et concernera deux formations qui luttent pour le maintien. En effet, l’AS Aïn M'lila (13e – 18 pts) jouera pour la première fois de la saison au stade Touhami Zoubir Khelifin fraichement homologué, et accueillera l’Olympique Médéa. Pour sa part, l’USM Bel Abbès (14e – 18 pts), premier relégable, sera en appel chez elle lors de la réception de la JS Kabylie, deuxième au classement. Concernant les deux dernières parties au programme de cette sortie, à savoir, NA Husseïn Dey - DRB Tadjenanet et JS Saoura - CS Constantine, la première aura lieu le mardi 29 janvier prochain (15h00), alors que la seconde a été décalée au 1er mars (17h45). Résultats des rencontres : MC Alger - CR Belouizdad 1 - 1 CABB Arréridj - USM Alger 1 - 1 MO Béjaïa - MC Oran 0 - 2 Paradou AC - ES Sétif 1 - 0 Samedi : AS Aïn M'lila - Olympique Médéa 15h00 USM Bel Abbès - JS Kabylie 16h00 Mardi 29 janvier :   NA Husseïn Dey - DRB Tadjenanet 15h00 1er Mars : JS Saoura - CS Constantine 17h45 Mohamed Kermia 

18e journée : l’USMH piège le MCEE et quitte la zone rouge

ven, 18/01/2019 - 19:29

Photo d'archives

La formation de l’USM El Harrach n’est plus relégable. Les Algérois ont quitté la zone rouge grâce à la victoire salvatrice décrochée sur la pelouse du MCE Eulma (1-2), ce vendredi pour le compte de la 18e journée de la Ligue 2. Dans ce match des extrêmes, l’USM El Harrach est parvenue à déjouer les pronostics en remportant le gain de la partie (1-2). Ce premier succès à l’extérieur de la saison pour l’USMH tombe à point nommé car il permet aux Jaune et Noir de sortir la tête de l’eau en quittant la zone des relégables (13e – 17 pts). Outre leur succès à El Eulma, les Harrachi profitent également de la défaite surprise de l’ASM Oran, concédée chez elle, face à la JSM Béjaia (1-2). Les Verts font ainsi une très mauvaise opération car ils héritent de la 14e position (16 pts) destinée au premier relégable. Dans les autres rencontres, le NC Magra a dérobé la seconde place du podium au MCEE (32 pts) après le nul enregistré, à l’extérieur, face à l’ES Mostaganem (1-1), alors que l’USM Annaba a réalisé l’essentiel contre l’USM Blida (1-0). La seconde partie de cette 18e journée aura lieu ce samedi, à partir de 15h00, avec les quatre matchs restants. Résultats des rencontres : ASM Oran - JSM Béjaïa 1 - 2 USM Annaba - USM Blida 1 - 0 ES Mostaganem - NC Magra 1 - 1 MC El Eulma - USM El Harrach 1 - 2 Samedi : Amel Boussaâda - US Biskra 15h00 RC Relizane - JSM Skikda 15h00 RC Kouba - ASO Chlef 15h00 WA Tlemcen - MC Saïda 17h45 Mohamed Kermia 

Championnats d'Afrique sur piste: 2e médaille de bronze pour Chalel

ven, 18/01/2019 - 18:49
Yacine Chalela a remporté ce vendredi sa seconde médaille de bronze à la 14e édition des championnats d'Afrique de cyclisme sur piste. L’Algérien a terminé à la 3e place de l’épreuve du Scratch, disputée ce vendredi à Pietermaritzburg (Afrique du Sud). La première breloque en bronze de Chelal a été remportée jeudi dans l’épreuve de l'Omnium. Selon le sociétaire de Paris Club Olympique, cette 5e médaille dans le rendez-vous continental devrait lui ouvrir les portes du championnat du monde de la discipline, prévu en Pologne entre le 27 février et le 3 mars 2019.   Mohamed Kermia

Trois casemates pour terroristes découvertes et détruites à Batna

ven, 18/01/2019 - 15:51
Trois casemates pour terroristes ont été découvertes et détruites lors d’une opération de fouille et de ratissage jeudi à Batna par un détachement de l’Armée nationale populaire, indique vendredi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). «Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’Armée nationale populaire a découvert et détruit, le 17 janvier 2019 lors d’une opération de fouille et de ratissage à Béni Foudala, wilaya de Batna/5ème Région militaire, trois (03) casemates pour terroristes, tandis qu’un autre détachement a saisi, à Adrar/3ème RM, un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov, cinq (05) chargeurs et une quantité de munitions», précise la même source.       Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, «un détachement des Garde-frontières a abattu un narcotrafiquant, suite à un accrochage armé près de la zone de Hassi Khabi/3ème RM, et saisi une grande quantité de kif traité s’élevant à 309 kilogrammes et un véhicule tout-terrain, alors qu’une tentative de contrebande de 6 996 litres de carburant a été mise en échec à Souk-Ahras, Tébessa, et  El-Taref/5ème  RM», ajoute le communiqué du MDN.    D’autre part, «des détachements de l’ANP ont arrêté, à Tamanrasset et In Guezzam/6ème RM, trente-sept (37) orpailleurs et saisi deux (02) véhicules tout-terrain, cinq (05) motos, neuf (09) détecteurs de métaux, dix (10) pompes ainsi que d’autres objets».

Pages