La une

S'abonner à flux La une
Mis à jour : il y a 6 min 22 sec

Ebola : le Rwanda demande d'éviter tout voyage «non nécessaire» en RD Congo

mar, 16/07/2019 - 18:40
Le ministère rwandais de la Santé a demandé lundi à ses ressortissants d'éviter tout voyage dans l'est de la RDCongo après la découverte d'un cas d'Ebola à Goma, ville toute proche de la frontière entre les deux pays. Ce cas a été découvert à Goma, ville d'un million d'habitants séparée de la frontière par la ville de Gisenyi, dans l'ouest du Rwanda. Le passage de la frontière entre Goma et Gisenyi est l'un des plus utilisés dans la région où des milliers de personnes l'empruntent chaque jour. Même si aucun cas d'Ebola n'a été signalé au Rwanda, il est vital que les Rwandais agissent pour aider à éviter le développement d'Ebola, a ajouté le ministère. «Le ministère de la Santé rappelle aux ressortissants et aux résidents qu'il ne faut pas traverser la frontière à l'occasion de voyages non nécessaires pour aller dans des zones dans les pays voisins où des cas d'Ebola ont été signalés», a ajouté le ministère dans un communiqué. «Nous recommandons à nos ressortissants et aux résidents de ne pas fournir de logement aux voyageurs qui viennent des zones des pays voisins où Ebola a été signalé». APS

Montage automobile : une activité exonérée de plusieurs taxes et dont les surfacturations atteignaient les 3,7 milliards de dollars en 2018

mar, 16/07/2019 - 18:26

©Ph.DR

Ce qui est prétendument appelé « secteur de montage automobile » s’avère une autre supercherie faite aux Algériens que la compagne de lutte contre la corruption est en train de mettre à jour. Cette activité fait actuellement face à des difficultés depuis que le gouvernement a procédé à la suspension de l’importation des kits CKD et SKD pour le montage de véhicules. Il est reproché à ces entreprises de surfacturer l’importation de leurs intrants. Dès la mise sur le marché des premières voitures, tous les Algériens avaient relevé cette anomalie de payer nettement plus cher un véhicule « produit » localement qu’un véhicule importé.   Une activité cumulant les exonérations : droits de douanes, TVA et taxe sur le véhicule neuf    Or, cette activité qui a bénéficié des largesses « de l’Etat » à travers les mesures prises sous le gouvernement de l’ex-premier ministre, cumule les exonérations des taxes aux dépens du Trésor public, c’est-à-dire l’argent public. Les voitures montées localement sont en effet exonérées des droits de douanes, de la TVA (taxe sur la valeur ajoutée) ainsi que de la taxe sur le véhicule neuf. Ce qui évacue toute justification des prix imposés aux Algériens. Paradoxalement, depuis 2016, début du montage automobile en Algérie, les prix des voitures ont triplé, souligne le journaliste Zohir Bouzid du service économique de la radio chaine 3 qui fait intervenir Nadir Kerri, journaliste spécialisé dans l’automobile. 3,7 milliards de dollars de surfacturation en 2018 Nadir Kerri qui a eu à visiter plusieurs usines de montages dans le monde témoigne que « ce qui se fait chez nous, n’est pas du montage, c’est du bricolage » avant de souligner que ces surfacturations « nous ont coûté 3,7 milliards de dollars en 2018. Durant les 4 à 5 premiers mois de l’année en cours, ça atteint déjà les 1,5 milliard ». Des chiffres qui, comparés à ce qui se fait ailleurs, donnent le tournis au journaliste. Il cite le cas de l’usine du groupe PSA Maroc qui avec seulement 540 millions d’euros » met sur le marché pas moins de « 200 000 véhicules », dit-il avant de s’apostropher qu’« avec 1,5 milliards de dollars, il y a de quoi monter trois usines ». Plus de détails dans le propos de plusieurs intervenants recueillis par Zohir Bouzid du service économique de la Radio chaine 3.    Yasmina Ferchouch

Finale Algérie-Sénégal : concentration maximale chez les Verts

mar, 16/07/2019 - 18:12
Après avoir bénéficié d’une journée de détente et de décontraction, les joueurs de la sélection nationale de football reprennent le travail mardi, à trois jours de la finale de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2019, vendredi face au Sénégal au stade international du Caire (20h00 algériennes). Une journée "off" qui a énormément fait du bien aux coéquipiers du capitaine Riyad Mahrez, eux qui avaient tant besoin de décompresser après avoir livré deux matchs intenses face à la Côte d’Ivoire (1-1, aux t.a.b : 4-3) et au Nigeria (2-1), respectivement en quarts et demi-finales. Les choses sérieuses vont commencer ainsi dès mardi avec la préparation effective de cette finale, face à un adversaire loin d’être un inconnu, pour avoir déjà affronté l’Algérie lors de la 2e journée (Gr. C) de la phase de poules. Les "Verts" l’avaient emporté (1-0) grâce à un but de Youcef Belaïli. La concentration est maximale chez les joueurs, dont l’objectif est désormais de succéder au Cameroun, éliminé en 1/8 de finale, dans le palmarès de cette prestigieuse compétition qui se dispute pour la première fois en présence de 24 nations. Auteur jusque-là d’un parcours exceptionnel, l’équipe nationale refuse d’abdiquer à une marche d’une deuxième étoile historique qui lui tend les bras. Les efforts consentis depuis le 3 juin, jour du début du premier stage préparatif effectué au Centre technique national de Sidi-Moussa (Alger) ne doivent pas partir en fumée, affirment à l’unanimité les joueurs de la sélection. Confirmer son statut de favori Personne ne croyait à une telle performance, même parmi les plus optimistes, d’autant que cette CAN avait la particularité d’être abritée par l’Egypte, détentrice du record de trophées avec 7 coupes et qui aspirait à arracher une 8e étoile devant son public, avant de déchanter et se faire éliminer tel un novice en 1/8 de finale par l’Afrique du Sud (1-0). Une élimination qui a ouvert la voie à l’Algérie, aussitôt placée comme favori N.1 par les observateurs, un statut qui doit être confirmé vendredi face à la première nation continentale (22e au dernier classement de la FIFA), auteur de la meilleure série de son histoire à la CAN avec 4 victoires consécutives. Le sélectionneur national Djamel Belmadi, qui est en train de réussi son pari, va certainement axer son travail sur l’aspect psychologique comme il l’a déjà fait avant les deux précédents rendez-vous face à la Côte d’Ivoire et au Nigeria. Il aura l’occasion de travailler avec un groupe au complet, à l’exception du latéral droit Youcef Atal, victime d’une fracture de la clavicule. Même si le fait de rencontrer les "Lions de la Teranga" pour la deuxième fois dans cette compétition semble être un avantage pour l’équipe nationale, il n’en demeure pas moins que le Sénégal reste et restera l’une des équipes les plus redoutables du continent, d’où la vigilance qui doit être de mise face à un adversaire cherchant non seulement à s’adjuger le premier titre de son histoire, mais également prendre sa revanche après l’unique défaite concédée en phase de poules. D’ici au jour J, les protégés de Belmadi vont certainement mettre les bouchées doubles pour préparer au mieux cette finale, considérée comme le match le plus important dans l’histoire de la sélection, depuis la finale disputée et remportée à domicile en 1990 face au Nigeria (1-0). Les Algériens auront ainsi rendez-vous avec l’histoire, 29 ans après leur unique trophée remporté à Alger. Mais cette fois-ci, il sera question de s’installer sur le toit de l’Afrique en déplacement, ce qui représente une grande symbolique pour une équipe en pleine reconstruction mais qui ne cesse d’impressionner. APS

Arrivée à Médine des premiers groupes de hadjis

mar, 16/07/2019 - 18:05
16/07/2019 - 18:05

Les premiers groupes de hadjis sont arrivés, à l'aube de ce mardi à Médine, pour accomplir les rites du Hadj. "Toutes les mesures ont été prises pour assurer une meilleure prise en charge de l'accueil, de l'hébergement, des visites et de la restauration, outre la prise en charge des aspects sanitaire, consulaire, d'orientation et de fatwa", a indiqué, à l'APS, le chef  du centre de Médine, Ahmed Slimani. APS

Concessions agricoles : annulation de plus de 140 titres à Ouargla

mar, 16/07/2019 - 18:00
Pas moins de 144 titres de concession agricole de plus de dix (10) hectares chacune ont été annulés depuis 2015 dans la wilaya d'Ouargla, dans le cadre de l'assainissement du foncier agricole, a-t-on appris mardi du bureau local de l'Office nationale des terres agricoles (ONTA). Cette opération d'assainissement, qui se poursuit, a ciblé des superficies agricoles attribuées au niveau des communes de Hassi Messaoud, Hassi Benabdallah, Ain El-Beida, El Hedjira, El Alia et N'goussa, où sont concentrées les surfaces dédiées aux cultures stratégiques, a-t-on précisé. Une surface globale de 26.331 ha a été ainsi récupérée à travers la wilaya d'Ouargla et retirée à des investisseurs n'ayant entrepris aucune initiative, après plus d'une année, concernant l'exploitation de ces surfaces agricoles. Les terres récupérées seront réattribuées, selon des normes précises, aux promoteurs armés d'une volonté d'exploitation de ces terres, en vue d'éviter d'éventuels cas de défaillance, a-t-on souligné. APS

Pétrole: le panier de l'OPEP recule à 66,79 dollars le baril

mar, 16/07/2019 - 17:49
Le prix du panier de quatorze pétroles bruts, qui sert de référence à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), a reculé lundi à 66,79 dollars le baril, contre 67,36 dollars vendredi dernier, a indiqué mardi l'Organisation pétrolière sur son site web. Introduit en 2005, le panier de référence de pétrole brut de l'OPEP (ORB) comprend actuellement le Sahara Blend (Algérie), Girassol (Angola), Djen(Congo),Oriente (Equateur), Zafiro (Guinée Equatoriale),Rabi light (Gabon), Iran Heavy (Iran),Basra Light (Irak), Kuwait Export ( Koweït), Es-Sider (Libye), Bonny Light (Nigéria), Arab Light (Arabie saoudite), Murban (Emirats arabes unis) et Mery (Venezuela). "La décision de l'OPEP et ses alliés au début du mois de prolonger de neuf mois leur accord de réduction de la production pour soutenir les prix ne changeait pas la perspective d'un marché "excédentaire", avait estimé l'Agence internationale de l'énergie (AIE) dans son rapport mensuel publié vendredi. L'agence a précisé que ses derniers chiffres "font apparaître un surplus mondial au deuxième trimestre 2019 de 0,5 million de barils par jour, contre auparavant une prévision de déficit de 0,5 millions". APS

Nigéria : 10 marins turcs enlevés par des hommes armés

mar, 16/07/2019 - 17:32
Dix membres de l'équipage d'un navire cargo battant pavillon turc ont été enlevés, lundi soir, par des hommes armés au large du Nigeria, a rapporté mardi l'agence de presse turque Anadolu. "Il y avait 18 marins à bord du navire du Paksoy-I au moment de l'attaque", a précisé aux médias un responsable de l'entreprise "Kadioglu Denizcilik" qui gère le navire, confirmant l'information de l'enlèvement. "Les marins turcs ont été enlevés par des assaillants armés", a précisé l'agence Anadolu. "Le cargo naviguait à vide entre Douala (Cameroun) et Abidjan lorsqu'il a été attaqué par des pirates au large du Nigeria. Personne n'a été blessé lors de l'enlèvement", selon un communiqué de Kadioglu Denizcilik, cité par le site d'informations en ligne Haberturk. Les enlèvements pour rançon sont fréquents au large du Nigeria, quoiqu'en diminution. Le premier producteur de pétrole d'Afrique a fait état de 14 attaques de piraterie au premier trimestre de cette année, contre 22 pour la même période l'an dernier. Le Bureau maritime international (BMI) attribue cette baisse à la mobilisation d'un plus grand nombre de navires militaires contre les pirates. APS

Vingt-et-unième (21ème) marche des étudiants pour «en finir avec ce système»

mar, 16/07/2019 - 17:05
Comme chaque mardi, depuis le début du mouvement populaire, les étudiants ont marché aujourd’hui à Alger et dans les autres villes universitaires du pays pour revendiquer le départ des figures et des symboles du système A Alger, « le rendez-vous hebdomadaire des étudiants, a démarré de la Place des Martyrs, avec les mêmes mots d’ordre », rapporte Nour Mokedem de la radio Chaine 3, qui a couvert la marche. Une nouvelle fois, les étudiants ont exprimé leur volonté et leur détermination d’« en finir avec ce système », tout en « réaffirment leur implication dans le mouvement populaire ». Le 21ème mardi consécutif de la mobilisation des étudiants, s’est déroulé à Alger sous un soleil de plomb et « sous haute tension, en raison du dispositif sécuritaire impressionnant déployé au centre de la capitale ».

La SNTF baisse ses tarifs de voyages sur ses trains Coradia

mar, 16/07/2019 - 16:29
La SNTF (Société nationale de transports ferroviaire) annonce la baisse des tarifs de voyages à bord des trains Coradia. Une baisse allant de 300 dinars à 400 dinars selon le trajet. Les tarifs sont depuis hier appliqués, afin de permettre au plus grand nombre de voyageurs, notamment les familles en cette période de vacances, d’utiliser de moyen de transport. M. Abdelmalek Hamzaoui, directeur central d’audit de sécurité à la SNTF, explique comment l’entreprise compte gérer ces réductions impliquant quelques changements au niveau des services de la restauration et de l’accueil, entre autres. Autre nouveauté non moins importante, le changement des horaires sur les grandes lignes ouest en vue d’offrir plus de places pour ses clients passant « de 250 places assises contre 550 places par train », explique M. Hamzaoui au micro de Ryadh Lahri pour la Radio chaine 3 . Pour rappel, entre 2018 et 2019  l’entreprise a acquis 17 trains, dont 7 mis en service, les autres font leur entrée de manière progressive après les essais techniques.

Abdelkader Benmessaoud mis en liberté provisoire

mar, 16/07/2019 - 15:36
Le conseiller enquêteur près la Cour suprême à Alger a ordonné la mise en liberté provisoire du ministre du Tourisme et de l'Artisanat et ancien wali de Tissemssilt, Abdelkader Benmessaoud, après avoir comparu ce mardi matin dans le cadre de l'enquête sur l'affaire de l'homme d'affaires, Mahieddine Tahkout, a-t-on appris auprès de cette institution. Pour rappel, en application des dispositions de l'article 573 du code de procédure pénale, le parquet général près la Cour d'Alger avait transmis, le 19 juin dernier, au procureur général près la Cour suprême, le dossier d'enquête préliminaire instruite par la Police judiciaire de la Gendarmerie nationale d'Alger, pour des faits à caractère pénal, à l'encontre de Mahieddine Tahkout et d'autres mis en cause, dans le volet relatif aux cadres et hauts fonctionnaires. Outre Abdelkader Benmessaoud, plusieurs autres personnes sont poursuivies dans cette affaire, à savoir, Ahmed Ouyahia, en sa qualité d'ex-Premier ministre, Abdelghani Zaalane, en sa qualité d'ex-ministre des Travaux publics et des Transports, Youcef Yousfi, en sa qualité d'ex-ministre de l'Industrie et des Mines, Abdelkader Zoukh, en sa qualité d'ex-wali d'Alger, Sif El Islam Louh, en sa qualité de wali de Saida en exercice, Djeloul Boukerbila, en sa qualité d'ex-wali de Saïda, Abdellah Benmansour, en sa qualité d'ex-wali d'El Bayadh, Mohamed Djamel Khenfar, en sa qualité de wali d'El Bayadh en exercice et Fouzi Benhocine, en sa qualité d'ex-wali de Chlef et de Skikda. Compte tenu de leurs fonctions lors des faits reprochés, les concernés bénéficient de procédures de privilège de juridiction consacrées par le texte de loi. APS 

Abdelkader Soufi Politologue

mar, 16/07/2019 - 12:21
Video Add this: Playlist:

Raouf Salim Bernaoui Ministre de la jeunesse et du sport

mar, 16/07/2019 - 11:45
Video Add this: Playlist:

Enfance en détresse : 106 centres opérationnels d'ici fin 2019

mar, 16/07/2019 - 08:17
Le nombre des établissements destinés à la protection et à l'assistance de l'enfance en détresse va être renforcé par plusieurs autres en cours de réalisation dans différentes wilayas, à fait savoir lundi, le ministère de la Solidarité nationale. A l'occasion de la Journée nationale de l'enfant, ce ministère a indiqué dans un communiqué, que ces structures vont être enrichies par deux centres à Mila et El Tarf ainsi que par trois autres en cours de construction à Oran, Tissemsilt et Tipaza pour atteindre un total de 106, à fin 2019. A noter que le Gouvernement a, d'autre part, approuvé un projet de loi fixant les conditions de création de centres d'accueil au profit de la  petite enfance ainsi que la facilitation des procédures auprès de personnes désireuses de créer de pareilles structures. Le ministère de la Solidarité fait par ailleurs état du parachèvement d'un nouveau projet de loi portant organisation de l'activité de familles d'accueil (nourrices et assistantes). Durant l'année de 2018 et le premier trismestre de 2019, 1.041 signalements faisant état d'atteintes aux droits de l’enfant ont été reçus et traités et 5.889 enquêtes sociales diligentées, dont 1041 des suite à des signalements concernant des enfants en situation de danger. 4.28 mesures ont en outre été prises au profit d'enfants confrontés à des situations de détresse.  

Astronomie : une éclipse lunaire partielle observée mardi

mar, 16/07/2019 - 07:46
Une éclipse lunaire partielle sera visible, ce mardi, à partir de plusieurs parties du monde, a annoncé la Royal Astronomical Society   (RAS) de Londres dans un communiqué.    Cette éclipse sera visible en Afrique, dans une large partie de l'Europe, de l'Asie, de la partie orientale de l'Amérique du Sud et de celle de celle de l'Australie, a précisé cet organisme.    L'éclipse partielle débutera à 20h01 GMT (21h01 heure d'Alger), sera à son maximum à 21h30 GMT (22h30, heure d'Alger) et s'achèvera à 22h59 GMT   (23h59).    La même source indique que le satellite de la terre, qui prendra à ce moment une couleur rougeatre, ne se trouvera pas totalement dans l'ombre et que l'éclipse ne sera donc que partielle. Environ 60 % de sa surface visible sera couverte par l'ombre de la terre, a fait savoir la RAS.    Une éclipse de Lune se produit lorsque le Soleil, la Terre et la Lune sont alignés. Ce satellite de la terre se retrouve alors dans l'ombre de la   Terre.   L'éclipse pourra être observée à l'oeil nu et sans aucun danger, contrairement aux éclipses de Soleil. 

Finale de la CAN 2019 : 9 avions militaires pour transporter les supporters vers Le Caire

lun, 15/07/2019 - 15:49
Neuf avions de transport militaire seront mis à la disposition des supporters algériens en prévision du déplacement au Caire pour soutenir l'équipe nationale de football en finale de la CAN-2019, vendredi face au Sénégal, indique lundi le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué.  "Additif à notre communiqué du samedi 13 juillet 2019, relatif à la mise en place de six (06) avions de transport militaire au profit de six-cents (600) supporters de l’équipe nationale de football à l'occasion de la finale de la Coupe d’Afrique des nations, trois (03) avions de transport militaire supplémentaires seront mis en place, au profit de deux-cent-soixante-dix (270) supporters algériens", écrit le MDN. "Le nombre total des supporters est de huit-cent-soixante-dix (870)" qui feront le voyage "pour soutenir et encourager les joueurs de l'équipe nationale et les motiver pour remporter ce trophée continental important", ajoute la même source. L'équipe algérienne s'est qualifiée dimanche pour la finale de la CAN-2019 en battant son homologue du Nigeria 2-1. APS

Formation professionnelle: les inscriptions du 15 juillet au 21 septembre prochains

lun, 15/07/2019 - 15:23
Les inscriptions dans le secteur de la formation et de l'enseignement professionnels sont ouvertes du lundi 15 juillet au samedi 21 septembre 2019 sur le site web www.mfep.gov.dz et au niveau de tous les établissements de formation professionnelle, a annoncé lundi le ministère en charge du secteur dans un communiqué. Les journées de sélection et d'orientation auront lieu les 22, 23 et 24 septembre, alors que la proclamation des résultats interviendra le 26 du même mois, précise le communiqué. La rentrée officielle de la formation et de l'enseignement professionnels a été fixée quant à elle au 29 septembre, a indiqué le ministère. APS

Conseil interministériel élargi : examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale

lun, 15/07/2019 - 15:15
Un conseil interministériel élargi s'est tenu, dimanche, sous la présidence du Premier ministre, Noureddine Bedoui, consacré à l'examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale, une réunion couronnée par un communiqué dont voici le texte : "Le Premier ministre, Noureddine Bedoui, a présidé, dimanche 14 juillet 2019, une réunion d'un conseil interministériel élargi consacré à l'examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale y compris ceux relatifs à la rentrée pédagogique, au cours duquel ont été exposées les mesures prises par dix-sept (17) secteurs ministériels, les ministres ayant présenté leurs rapports d'étape concernant ces préparatifs, notamment l'état de mise en £uvre des décisions prises lors des deux conseils ministériels tenus les 23 avril et le 19 mai 2019 concernant le même sujet". A l'issue des exposés présentés, le Premier ministre a mis l'accent sur l'importance de ce rendez-vous et la nécessaire mobilisation de tous pour sa réussite, notamment dans la conjoncture que traverse notre pays et qui exige la multiplication et la conjugaison des efforts, en particulier ce qui a trait à la rentrée scolaire qui constitue la première priorité durant l'étape actuelle. A cet effet, plus de 09 millions d'élèves, 1.8 million  d'étudiants, tous cycles confondus, et 380.000 apprentis du secteur de la formation et de l'enseignement professionnels seront accueillis à la prochaine rentrée pédagogique. Les efforts des autorités publiques pour le renforcement de l'infrastructure éducative ont été sanctionnés par la réalisation de plusieurs structures. Ainsi, Plus de 695 nouvelles structures scolaires, dont 452 primaires, 144 CEM et 99 lycées, en sus de 273 nouvelles cantines scolaires, seront mis en service à la prochaine rentrée scolaire. S'agissant de la rentrée universitaire, le secteur de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique sera renforcé par plus de 62.000 nouvelles places pédagogiques et plus de 31.000 nouveaux lits, au profit des étudiants, portant ainsi la capacité d'hébergement globale à plus de 658.000 lits. Quant au secteur de la formation et l'enseignement professionnels, il s'agit de la mise en service de 24 nouveaux établissements de formation, d'une capacité de plus de 15.000 apprentis, qui viendront s'ajouter à 1.295 établissements déjà existants. Le Premier ministre a décidé ce qui suit:   Premièrement: pour la rentrée scolaire, universitaire et professionnelle: Il a décidé d'"accélérer la réalisation des différentes infrastructures devant entrer en service et dont les travaux ont avancé considérablement et chargé le ministre des Finances de veiller personnellement à mobiliser les ressources financières nécessaire à cet effet et d'envoyer des commissions d'inspection multisectorielles pour s'enquérir de l'état d'avancement des travaux sur le terrain au niveau de toutes les wilayas, en accordant un intérêt particulier aux infrastructures situées dans la wilaya d'Alger, eu égard à la forte demande enregistrée". Il a, en outre, décidé d'"accorder un grand intérêt aux personnes aux besoins spécifiques en élevant le niveau de prise en charge des élèves aux besoins spécifiques, afin de leur garantir les mêmes chances de scolarisation". A ce titre, le Premier ministre a chargé le ministre des Finances de "mobiliser toutes les ressources financières nécessaires à l'encadrement et à la mise à niveau des établissements spécialisés", soulignant que "la question de la prise en charge des personnes aux besoins spécifiques est une valeur sociétale noble que tous les secteurs doivent concrétiser dans le cadre de leurs programmes". A cet effet, le Premier ministre a chargé les secteurs de l'Education nationale, de la Formation et de l'Enseignement supérieur de consacrer au moins 3% de leurs ressources humaines et de leurs capacités pédagogiques aux élèves issus de cette catégorie, sachant que des classes intégrées et aménagées seront créées dès la prochaine rentrée scolaire pour la prise en charge de cette catégorie. Dans le même contexte, M. Bedoui a chargé les ministres de l'Intérieur et du Travail de revoir les mécanismes de mise à contribution des petites et moyennes entreprises créées au titre des différents programmes de soutien à l'emploi de jeunes dans la prise en charge de ces prestations et la mise à contribution des collectivités locales, notamment à travers la mise en œuvre du nouveau cadre réglementaire relatif aux délégations de service public. Concernant les structures relevant du secteur de l'Enseignement supérieur en cours de réalisation, le ministère des Finances procèdera à l'affectation des postes budgétaires nécessaires à leur gestion, à l'achèvement de leurs travaux de réalisation. Il s'agit de la méthode utilisée dans la réalisation de tous les projets publics dans le cadre de la rationalisation des dépenses publiques.           Il a également été question de l'activation du rôle des centres d'excellence et de leurs annexes en matière de formation professionnelle et d'apprentissage, en adoptant une approche d'anticipation pour la conformité du produit de formation avec les besoins du marché d'emploi tout en les adaptant aux spécificités de chaque activité et de chaque région. Dans ce sens, le Premier ministre a ordonné d'exploiter les ressources disponibles du secteur, et à leur tête, le fonds national de développement de l'apprentissage et de la formation continue qui constitue un acquis pour les apprentis.  Il a invité, également, le ministre de la Formation professionnelle à faire une présentation, lors du prochain conseil ministériel, sur les centres d'excellence et la situation de ce fonds spécial. Le Premier ministre a donné des instructions au ministre des Finances pour formuler des propositions sur l'exploitation optimale des ressources financières non exploitées, disponibles au niveau des différents fonds spéciaux.  Deuxièmement: pour la rentrée sociale  La nécessité de faire prévaloir le dialogue avec les différents partenaires sociaux dans tous les domaines, d'activer les mécanismes de l'action de proximité et d'écoute à travers les sorties de terrain par tous les secteurs, et prendre des mesures immédiates pour la prise en charge des préoccupations des citoyens et des opérateurs au niveau national. S'agissant de la campagne moissonnage-abattage de la saison actuelle, le Premier ministre a donné des instructions pour la prise en charge immédiate des préoccupations exprimés par les agriculteurs concernant la facilitation des opérations de stockage de récolte de blé pour cette année qui s'avère exceptionnelle notamment à l'Est du pays. Dans ce cadre, les ministres de l'Intérieur, de l'Agriculture et de Industrie ont été chargés de prendre des mesures d'urgence pour l'exploitation des capacités de stockage disponibles sur le territoire algérien et sa mise à disposition du produit nationale en premier lieu, ainsi que l'accélération de la réalisation des centres de stockage des céréales. La nécessité d'assurer un approvisionnement ordinaire et régulier du marché national en produits alimentaires, énergétiques et en eau potable et l'impératif d'accélérer la réalisation des projets relevant du secteur des Ressources en eau, essentiellement, la réalisation de quatre stations d'épuration des eaux usées à la wilaya de Djelfa, prévue en deux phases 2019 et 2020, outre l'amélioration de la qualité des eaux potables dans cette wilaya. Le Premier ministre a instruit également à l'effet d'assurer l'exploitation des capacités nationales de recherche lors de la réalisation et de la gestion des cinq stations de dessalement en cours et la formulation de propositions concernant la rationalisation de la gestion des 11 stations de dessalement en cours de réalisation pour acquitter des missions qui leur ont été assignées. La nécessité de renforcer les opérations de jumelage entre les établissements de santé publique du nord et celles du sud, dans le cadre des préparatifs en cours dans le domaine de la santé publique. Après exposition des préparatifs du secteur de la Jeunesse et des Sports en prévision de la prochaine saison, le Premier ministre a souligné la nécessité de proposer des solutions pratiques sur l'exploitation idéale des structures sportives et pour jeunes, les mettant à la disposition de la catégorie des jeunes et du mouvement sportif national à l'instar du pôle sportif relevant de la Région d'El Bez à Sétif. Le Premier ministre a chargé le ministre de l'agriculture d'activer la dernière décision du Gouvernement portant soutien de la filière élevage camelin et caprin au niveau du Grand sud et des zones steppiques en assurant une subvention des prix de fourrage, un accompagnement vétérinaire et les eaux en faveur des éleveurs de cette richesse animalière nationale".

Le Brent à plus de 67 dollars le baril lundi à Londres

lun, 15/07/2019 - 15:13
Les prix du pétrole se sont redressés un peu lundi matin, dans un marché prudent et qui restait inquiet face aux surplus attendus. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 67,12 dollars à Londres, en hausse de 0,60% par rapport à la clôture de vendredi. A New York, le baril américain de WTI pour livraison en août gagnait 0,30%, à 60,39 dollars. Dans son rapport mensuel publié vendredi, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) a estimé que la décision de l'OPEP et ses alliés au début du mois de prolonger de neuf mois leur accord de réduction de la production ne changeait pas la perspective d'un marché "excédentaire". L'agence a précisé que ses derniers chiffres "font apparaître un surplus mondial au deuxième trimestre 2019 de 0,5 million de barils par jour, contre auparavant une prévision de déficit de 0,5". "L'OPEP n'avait pas le choix de prolonger ses baisses de production mais cela pourrait ne pas être suffisant pour équilibrer le marché", a souligné Craig Erlam, analyste.     L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses dix alliés, dont la Russie fait partie, sont engagés dans un accord de baisse volontaire de leur production pour soutenir les prix du pétrole. En fin de semaine dernière, les prix ont cependant été soutenus par la tempête tropicale Barry qui a touché la Louisiane ce week-end. "L'agence américaine BSEE a rapporté dimanche qu'environ 1,38 million de barils (72,8% de la production de la région)" n'ont pas été produits, ont souligné Warren Patterson et Wenyu Yao, analystes. APS

Djibouti abritera la 42eme Conférence de l'UPA en novembre prochain

lun, 15/07/2019 - 15:10
La République de Djibouti va abriter du 24 au 29 novembre prochain la 42ème Conférence de l’Union parlementaire africaine (UPA). Le président de l’Assemblée nationale de Djibouti, Mohamed Ali Houmed, et le secrétaire général de l’Union parlementaire africaine (UPA), Idi Gado Boubacar, ont signé dimanche un protocole d’accord relatif à l’organisation à Djibouti de la 42è conférence de l'UPA et de la 75ème session du Comité exécutif, rapporte lundi l’agence djiboutienne ADI. "Des engagements clairs ont été pris de part et d’autre en vue de l’organisation de ces assisses qui se tiendront à Djibouti du 24 au 29 novembre 2019", selon l’agence. Plus de 200 parlementaires issus du continent africain sont attendus lors de ces assises de l’UPA dont le siège est à Abidjan en Côte d’Ivoire, est-il indiqué. APS

Accidents de la circulation : 10 morts et 8 blessés en 24 heures

lun, 15/07/2019 - 13:24
Dix personnes ont été tuées et 18 autres blessées dans divers accidents de la circulation survenus au cours des dernières 24 heures dans plusieurs régions du pays, ssignale un bilan établi, lundi, par la Protection civile.     La wilaya de Jijel déplore le bilan le plus lourd avec le décès de 5 personnes et des blessures plus ou moins graves occasionnées à 13 autres des suites d'une collision meurtrière survenue entre une camionnette où les victimes avaient pris place et un camion de type semi-remorque, dans la commune de Sidi Abdelaziz.        Au cours de la même période, les unités de la Protection civile sont intervenues pour éteindre trois incendies urbains, dans les wilayas d'Oum El Bouaghi, Tiaret et Ain Defla.  

Pages