La une

S'abonner à flux La une
Mis à jour : il y a 8 min 53 sec

Inscriptions universitaires: plus de 66% des nouveaux bacheliers orientés vers leur premier choix

dim, 04/08/2019 - 08:19
Environ 66,46% des nouveaux bacheliers ont été orientés vers le premier choix relatif à la filière choisie, a indiqué, samedi, le ministre de l'enseignement suypérieur et de la recheche scientifique, Tayeb Bouzid.   Il a précisé que 173.585 bacheliers sur les 261.171 qui avaient réussi à leur examen avaient été orientés vers leur premier choix, 41.266 autres vers leur second choix, 21.184 vers leur troisième choix et 13.191 vers leur quatrième et dernier choix.   Le ministre a fait savoir, par ailleurs, que la deuxième phase de préinscriptions et celle des entretiens débuteront dimanche pour se poursuivre jusqu'au 8 août, l'examen des voeux relatif à cette seconde phase étant programmé du 8 au 17 août.     Celui-ci a annoncé qu'un total de 1.740.000 étudiants répartis entre 50 universités, 13 centres universitaires, 32 Ecoles supérieures et 11 Ecoles normales sont attendus pour l'année universitaire 2019-2020.   

M’Sila : deux personnes meurent d’asphyxie dans un puits

dim, 04/08/2019 - 07:55
Deux personnes sont mortes après avoir été asphyxiées par les gaz émanant d’une motopompe, dans un puits situé dans la commune de Slim (M’Sila), a indiqué samedi, la cellule de communication de la Protection civile. Les unités d’Ain El Malh, de Boussaâda et une équipe de plongeurs de  M’Sila  sont intervenus pour secourir les victimes de cet accident. Les sauveteurs ont repêché le corps sans vie d’une personne alors que la seconde devait rendre l’âme après son admission à l’hôpital d’Ain El Malh. La Protection civile a également déploré trois blessés, repêchées du puits par des citoyens et aussitôt évacués vers l’hôpital.

Payement électronique : le consommateur piégé par le scepticisme des uns et le retard des autres commerçants

sam, 03/08/2019 - 20:04

Beaucoup de commerçants ne veulent pas savoir leurs chiffres d’affaire, d’autres n’usent pas de paiement électronique. Les consommateurs qui adhèrent à la carte bancaire restent piégés entre le scepticisme des uns et la discrétion des autres. Nouhad Belkhadem, de la radio chaine 3, a posé la question à des commerçants et des consommateurs rentrés à Alger. Réponses dans ce reportage.

Chaine: Tags:

Manque d’alimentation en eau potable à Bouira : l’ADE recense plusieurs points noirs

sam, 03/08/2019 - 19:35
03/08/2019 - 19:35

Plusieurs points noirs constatés au niveau du réseau d'alimentation en eau potable ont été recensés par l'Algérienne des eaux (ADE) de Bouira qui compte établir des fiches techniques et faire des propositions afin de mettre fin aux carences enregistrées dans quelques localités de la wilaya qui souffrent du manque d'eau, a indiqué samedi le directeur local de l’ADE, Remdane Haouchène.

"Nous avons recensé au total 17 points noirs derrière le problème de manque d’alimentation en eau potable dans quelques communes de la wilaya, à savoir notamment le village Madarsa, Azaknoun, relevant de la commune d’El Adjiba (Est de Bouira), Ouled Maâkassi (El Asnam), Hlassa, Haama Izebjane, Oued Khmis, Aboulil Thala Miha relevant de la commune d’Ouled Rached (Sud-est de Bouira)", a expliqué à l'APS M. Haouchène.

Les localités de Thigmith, Thilioua, Thalamine et Boumnazel (Ahl Laksar), Ichihane (Bechloul), Kalous (Aomar), Chaiba (Ain Lahdjar), Ighil Izougaghen, Guentour, Tanchit et Ifthissane, souffrent aussi du manque d’eau potable, a précisé le même responsable.

Pour combler ce manque, l'Algérienne des eaux entend faire des propositions et établir des fiches techniques en vue de les présenter à la Direction des ressources en eau (DRE), a indiqué M. Haouchène avant d'ajouter qu'"une partie des opérations sera réalisée dans le cadre des programmes sectoriels de développement, alors que l’autre sera prise en charge dans le cadre des programmes communaux de développement".

Ces projets porteront notamment sur la réalisation de stations de pompage, de réseaux et de réservoirs, ainsi que sur le captage de la source d’Aghbalou. Des travaux de raccordement aux conduites principales seront également réalisés dans le cadre de ces opérations visant à renforcer l’alimentation en eau potable, a-t-il expliqué.

Fin juillet dernier, le directeur local de l'ADE avait indiqué qu’une enveloppe financière de l’ordre de 1,3 milliard avait été allouée à la réalisation de 38 projets visant à renforcer le réseau de l’alimentation en eau potable à travers plusieurs communes de la wilaya.

Sur les 45 communes que compte la wilaya de Bouira, 43 municipalités sont alimentées et raccordées aux systèmes des grands transferts des deux barrages de Koudiet Acerdoune et de Tilesdit.

Tunisie : 8 dossiers de candidature déposés pour la présidentielle anticipée

sam, 03/08/2019 - 19:32
Huit candidats à l'élection présidentielle anticipée en Tunisie, ont déposé, jusqu'à vendredi dans la soirée, leurs dossiers de candidature à l'Instance électorale, rapportent samedi des médias locaux. Il s'agit de Mongi Rahoui, Dirigeant au parti des patriotes démocrates unifié "Al Watad", Mohamed Abbou, Secrétaire général du Courant démocrate, Lotfi Mraihi, secrétaire général de l’Union populaire républicaine, Abir Moussi, présidente du Parti destourien libre, Nabil Karoui, président du parti Coeur de la Tunisie, Mounir Jemii, activiste de la société civile, la juriste Nidhal Kraiem, et Hamdi Alaia (indépendant). Ennahdha dévoilera son candidat à la présidentielle ce dimanche  Le président du Conseil de la Choura relevant du mouvement tunsien, "Ennahdha", Abdelkrim Harouni a indiqué que son parti ne sera pas neutre lors de la prochaine élection présidentielle et choisira un candidat parmi ses militants ou soutiendra une personnalité en dehors du mouvement.  M. Harouni, cité par l'Agence TAP, a affirmé que le nom du candidat d'Ennahdha à la présidentielle sera dévoilée demain dimanche. Il a ajouté dans une déclaration aux médias, en marge de sa participation à une session extraordinaire du Conseil de la Choura dans la ville de Hammamet, que la réunion tranchera la question de la candidature, soulignant que le parti tiendra compte du principe du consensus ainsi que des objectifs de la révolution, dans le souci de consacrer les valeurs de la démocratie et de faire prévaloir l'intérêt de la patrie. Le dépôt des candidatures se poursuit jusqu'au 9 août 2019. L'élection présidentielle anticipée aura lieu le 15 septembre en Tunisie  et les 13, 14 et 15 septembre à l'étranger. L'élection en question a été prévue initialement le 15 November. Le décès du président, Béji Caid Essebsi, a contraint les autorités à avancer le rendez-vous électoral, et ce, conformément à la Constitution et aux lois en vigueur.

Soudan : le Conseil militaire et l'opposition pleinement d'accord sur une déclaration constitutionnelle

sam, 03/08/2019 - 19:22
Les leaders de la contestation et le Conseil militaire au pouvoir au Soudan sont parvenus samedi à un accord "complet" sur une déclaration constitutionnelle, ouvrant la voie à une transition vers un pouvoir civil réclamé par les manifestants après des semaines de négociations. "Les deux délégations sont tombées pleinement d'accord sur la déclaration constitutionnelle", a déclaré à la presse Mohamed El Hacen Lebatt, médiateur mauritanien de l'Union africaine (UA). L'accord a été trouvé au terme de deux jours de pourparlers à Khartoum entre l'Alliance pour la liberté et le changement (ALC), fer de lance du mouvement, et le Conseil militaire mis en place après la chute du président Omar el-Béchir le 11 avril.                A la sortie des négociations, Ibrahim al-Amin, un leader du mouvement, a affirmé que l'accord portait sur des "questions sensibles relatives à la sécurité, à l'indépendance de la justice et sur les pouvoirs du gouvernement, de même que sur le Conseil souverain". Cette déclaration constitutionnelle complète un accord du 17 juillet pour un Conseil souverain composé de cinq militaires et six civils chargé de mener, avec un Parlement, la transition pendant un peu plus de trois ans. Les points encore en suspens portaient sur les pouvoirs de ce Conseil, sur le déploiement des forces de sécurité et l'immunité de généraux impliqués dans la répression de la contestation, notamment la dispersion meurtrière du sit-in devant le siège de l'armée le 3 juin à Khartoum. Au moins 127 manifestants avaient alors été tués, selon un comité de médecins proches de la contestation. Une enquête officielle a conclu à l'implication de paramilitaires des redoutées Forces de soutien rapide (RSF), lesquelles ont nié toute responsabilité. Les pourparlers, initialement prévus mardi, avaient été repoussés après la mort de six personnes dont quatre lycéens à Al-Obeid (centre) lundi lors d'une manifestation contre les pénuries de pain et de carburants. Jeudi, lors d'un rassemblement à Omdourman réclamant justice pour ces victimes, près de Khartoum, quatre personnes ont été tuées. Le Conseil militaire a annoncé vendredi l'arrestation de 9 paramilitaires des RSF accusés d'être impliqués dans la mort des lycéens. Des réunions seront organisées pour régler des détails techniques et discuter de la cérémonie de signature de l'accord, selon le médiateur de l'UA. Une première signature de l'accord est prévue dimanche, selon un communiqué de l'ALC. Déclenché par le triplement du prix du pain le 19 décembre, les manifestations s'étaient rapidement transformées en mouvement de contestation du pouvoir. Depuis la destitution de M. Béchir par l'armée en avril, les protestataires demandent un gouvernement civil.  

Entreprenariat : regroupement en septembre des jeunes promoteurs algériens

sam, 03/08/2019 - 19:08
Le ministre du Commerce, Saïd Djellab, a annoncé la tenue, en septembre prochain, d'une rencontre nationale regroupant les jeunes promoteurs issus des différentes régions du pays dans le but de développer les startups et d'accompagner les porteurs de projets ciblés, a indiqué un communiqué du ministère. Après avoir présidé, jeudi à Alger, une réunion de coordination avec un groupe de jeunes promoteurs, M. Djellab a appelé ces derniers à participer en masse à la réunion nationale prévue en septembre et devant regrouper les jeunes promoteurs, ajoutant que cette rencontre vise à mettre en place des mécanismes opérationnels pour développer les startups et assurer l'accompagnement de projets ciblés, en sus d'encourager l'esprit entrepreneurial pour la création d'entreprises efficientes qui représentent l'avenir de l'économie nationale". M. Djellab a également exhorté les jeunes promoteurs à se rapprocher des services du ministère du Commerce pour "s'informer des modalités de la participation à cette rencontre", soulignant "son attachement à prendre les mesures nécessaires, notamment juridiques pour le développement des projets de startups, en vue d'encourager et de promouvoir l'esprit entrepreneurial chez les jeunes algériens". La rencontre à laquelle a pris part une représentante du Premier ministère chargé de ce dossier, a été ponctuée par le débat de plusieurs thèmes liés au développement des startups en Algérie. Pour rappel, le Premier ministre avait donné de fermes instructions à plusieurs secteurs ministériels concernés par ce dossier pour l'examen et la proposition de solutions efficaces pour la promotion et le développement de l'esprit entrepreneurial chez les jeunes spécialisés dans ce genre d'entreprises.

"Meilleure plage" : une commission à Oran pour la sélection des plages candidates

sam, 03/08/2019 - 18:34
03/08/2019 - 18:34

Une commission de wilaya pour le concours de la "Meilleure plage", au titre de la saison estivale 2019, a été mise sur pied à Oran, pour la sélection de la meilleure plage parmi les plages candidates, a-t-on appris samedi auprès de la direction du Tourisme et de l'Artisanat

Un programme de sorties sur site a été entamé par la dite commission le 28 juillet dernier au niveau des plages de la daïra d'Aïn El Turck. Le 30 juillet la commision s'est rendu au niveau des plages des daïra de Bethioua et de Bir El Djir, le 31 juillet au niveau des daïra de Gdyel et Arzew et enfin le 1er août dernier au niveau des plages des daïras d'Oran et de Boutlélis, a indiqué le chef de service chargé du contrôle et suivi des activités touristiques.

Mourad Boujenane a fait savoir que cette commission de wilaya est constituée de membres représentants les directions du Tourisme, de la Santé, de l'Hydraulique, du Transport, des Travaux publics, du Commerce, de la Jeunesse et des Sports, de l'Environnement, des Domaines et de la Conservation des forêts.

Selon la même source, le concours de la "Meilleure plage", à l'initiative du ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, ouvert aux plages autorisées la baignade, sera sanctionné d'un prix après classement de trois communes côtières en compétition selon des critères bien définis.

Le concours, qui s'effectuera en deux phases en désignant en premier lieu trois plages à l'échelle de la wilaya suivant un barème de notation, a-t-on expliqué, ajoutant qu'il sera procédé, dans un deuxième temps à la sélection de la meilleure plage à l'échelle nationale, en fonction de points cumulés pour chaque plage parmi les plages sélectionnées lors de la première phase.

D'après le responsable, les critères de sélection sont draconiens, outre la sécurité et la tranquillité publique au niveau de la plage, l'accès à la plage, les balisages de protection et de vigilance tels que les miradors, sont pris en compte, de même que les aménagements de passage vers les lieux de baignade, l'hygiène, la propreté, la qualité de l'eau de baignade, l'aménagement adéquat de parkings, l'organisation d'activités culturelles, de loisirs et sportives au profit de estivants et des familles et autres nautiques en mer.

Une commission nationale de la saison estivale est chargée d'examiner les présélections des commissions de wilaya pour classer les trois meilleurs plages, a souligné le responsable, notant que chaque plage candidate fera l'objet de visites d'inspection pendant la période allant du 1er au 20 septembre prochain pour savoir si les mesures ont été respectées.

Coupure d'électricité jeudi dans plusieurs communes d'Alger Est

sam, 03/08/2019 - 18:31
Un incident technique sur les lignes haute tension du gestionnaire du réseau de transport de l'électricité a été enregistré jeudi à 21h08, a indiqué un communiqué de la Direction de distribution d'El Harrach relevant de la Société de distribution d'électricité et du gaz d'Alger (SDA). Cet incident a causé une coupure de l'alimentation électrique dans les communes de Bordj El  Bahri, Ain Taya,Hareoua, El Marsa, Tamenfoust, BEK (Dergana, Benzerga et Doum) et Rouiba (Cité 500 logts LPP Medeghri, cité des Orangers et cité Castors), a précisé la même source. Toutes les équipes techniques de la Direction de distribution d'El Harrach ont été immédiatement dépêchées pour procéder au rétablissement du courant à partir de 22h00 et le rétablissement final pour toutes les localités citées s'est fait à partir de 4h00 du matin, a ajouté le même communiqué. 

Portes : « L’Algérie mérite mieux que son classement actuel »

sam, 03/08/2019 - 18:21
Le nouveau sélectionneur national de handball, le Français Alain Portes, a indiqué vendredi lors de son arrivée à Alger que « l’Algérie mérite mieux que son classement actuel, elle mérite une équipe qui donne du plaisir au public ». Portes est, enfin, là. Attendu à Alger en janvier dernier, après l’annonce faire par le président de la Fédération algérienne de handball, Habib Labane, l'ancien sélectionneur de la Tunisie (2009-2013) a fait durer le suspense avant de se décider finalement pour venir en Algérie. Pour sa première déclaration aux médias algériens, Portes s’est dit très content et très motivé de commencer une nouvelle aventure à la tête du Sept national. « Je suis très content de vivre une nouvelle aventure humaine et sportive dans un pays que je connais à travers l’équipe nationale d’Algérie que j’ai rencontré dans les Coupes d’Afrique que j’ai joué avec la Tunisie. J’ai beaucoup aimé le caractère des joueurs mais également leurs qualités », a révélé le nouveau patron des Verts. « J’ai d’abord été touché quand on m’a appelé pour m’occuper de cette sélection nationale. J’ai tout de suite été motivé et j’avais hâte d’arriver ici même si cela fait quelque temps qu’on a commencé à discuter », a-t-il ajouté. « L’Algérie mérite mieux » Questionné sur le niveau et le classement actuel des camarades de Berkous, Portes s’est dit peiné de la situation dans laquelle se trouve l’EN d’Algérie. « Ca m’a fait de la peine de voir l’Algérie terminé à la 6e place de la dernière coupe d’Afrique car ce n’est pas réellement sa place. Les joueurs algériens sont talentueux mais ils ne semblaient pas jouer avec beaucoup de plaisir. Dire que je vais changer tout cela sera prétentieux mais je pense que l’Algérie mérite mieux que ce classement, elle mérite une équipe qui donne du plaisir au public, elle mérite d’avoir des joueurs qui prennent du plaisir sur le terrain », a indique le coach de 57 ans. Sur sa lancé, Portes a salué l’initiative de la FAHB de faire confiance à un technicien étranger afin de redorer le blason du handball algérien « Je suis content de la démarche de la FAHB qui fait appel à un étranger car il faut peut être un regard nouveau sur tout cela. Il y a beaucoup de joueurs qui évoluent en France que je connais bien et qui attendent beaucoup de ce que je peux apporter et je vais essayer d’être à la hauteur de la confiance qu’on me témoigne », a-t-il indiqué. « Les deux stages du mois d’aout seront très importants » Secondé par l’ancien international algérien, Tahar Labane, Portes a convoqué 21 joueurs pour les deux premiers stages de préparation en vue de la Coupe d'Afrique des nations (CAN 2020), prévue du 17 au 27 janvier en Tunisie. Le premier s'étalera du 4 au 12 août alors que le second regroupement est programmé du 19 au 27 du même mois. « Le but du premier stage sera de faire connaissance avec l’ensemble des joueurs, même si je connais quelques-uns. On va appendre à se connaitre et c’est dans ce but que j’ai demandé qu’on face des stages de travaille pour préparer la Coupe d’Afrique car il faut qu’on parle le même langage au niveau du jeu et cela demande beaucoup d’entrainement, beaucoup de discussion et il faut qu’on ait du temps devant nous également. C’est pour cela que les deux stages du mois d’aout seront très importants », a signifié le coach national. Qualifier l’Algérie pour le Mondial 2021 Concernant l’objectif assigné à Portes, le Français a confirmé que sa mission première sera de qualifier l’Algérie pour le Mondial 2021, prévu en Egypte. « Mon contrat va jusqu’aux Jeux Méditerranéens de 2021 à Oran. Mon objectif premier c’est de qualifier l’équipe au Mondial de l’Egypte, donc, faire le classement qu’il faut lors de la CAN 2020. J’espère atteindre cet objectif pour ensuite avoir un an afin de continuer de progresser et essayer de présenter un visage intéressant dans un championnat du monde », a indique Portes avant de conclure « La mission que l’on m’a confié c’est de redonner le plaisir de regarder l’Algérie jouer au handball et celui là me convient très bien ».

Mercato : Zakaria Naidji prêté à Gil Vicente (Portugal)

sam, 03/08/2019 - 14:08
Zakaria Naidji rejoint officiellement la formation portugaise de Gil Vicente (2e Division). Prêté pour une saison, le désormais ex-attaquant du Paradou AC a été présenté ce samedi. Annoncé un peu partout en Europe et au Moyen-Orient, le meilleur buteur de l’exercice écoulé, avec 20 réalisations, portera finalement les couleurs de Gil Vicente. Le joueur de 24 ans a été transféré sous forme de prêt avec une option d'achat estimé à 1,4 millions d’Euro.   Représentant la ville de Barcelos, située au Nord-Est du Portugal, Gil Vicente a été fondé en 1924. Cette formation a été nommée ainsi en hommage au poète portugais du même nom. Le nouveau club de l’international algérien est une modeste formation du championnat portugais. Depuis sa création, Gil Vicente a disputé 14 saisons parmi l’élite. Sa saison la plus aboutie a été réalisée lors de l’exercice 1999-2000 où elle a terminé à la 5e place. En Coupe du Portugal, Gil Vicente a atteint par deux fois les quarts de finale, en 1998 et 2008, alors que le club évolué en deuxième division. Après quatre saisons passées en 2e division, à cause de l'affaire Mateus (un joueur non autorisé, NDLR), Gil Vicente, drivé par le technicien portugais Vítor Oliveira, a été réadmis en première division. Pour sa première journée en Liga NOS, Gil Vicente recevra le FC Porto le 10 aout prochain (19h00 algériennes).  

Washington veut déployer de nouveaux missiles en Asie

sam, 03/08/2019 - 13:54
Les Etats-Unis veulent déployer rapidement de nouveaux missiles en Asie, si possible dans les prochains mois, a annoncé samedi le nouveau chef du Pentagone Mark Esper. "Oui, j'aimerais le faire", a déclaré le secrétaire américain à la Défense, questionné sur la possibilité que les Etats-Unis déploient en Asie de nouvelles armes conventionnelles de portée intermédiaire, maintenant qu'ils ne sont plus liés par le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI).  "Nous voudrions le faire le plus tôt possible", a poursuivi M. Esper, cité par des médias. Le chef du Pentagone qui s'exprimait dans l'avion qui l'amenait à Sydney, première étape d'une tournée d'une semaine en Asie n'a pas précisé où les Etats-Unis avaient l'intention de poster ces armements. "Je ne voudrais pas spéculer, parce que (...) c'est le genre de choses dont on discute toujours avec les alliés". Accusant la Russie de le violer depuis des années, les Etats-Unis se sont retirés vendredi du Traité INF, conclu pendant la Guerre froide entre Washington et Moscou pour interdire totalement les missiles terrestres de portée intermédiaires (de 500 à 5.500 km). Le Pentagone a annoncé vendredi, que les Etats-Unis "vont accélérer" le développement de nouveaux missiles sol-air après la sortie de l'INF, et qui les liait à la Russie. L'Otan a dit ne pas vouloir d'une "nouvelle course aux armements" après que Moscou et Washington ont acté la fin de ce Traité nucléaire.  

Pétrole : le panier de l'Opep recule à 63,54 dollars le baril

sam, 03/08/2019 - 13:37
Le prix du panier de quatorze pétroles bruts, qui sert de référence à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a reculé de 1,99 dollars pour finir à 63,54 dollars le baril jeudi, contre 65,53 dollars le baril mercredi, a indiqué l'Organisation pétrolière sur son site web.  Introduit en 2005, le panier de référence de pétrole brut de l'Opep (ORB) comprend actuellement le Sahara Blend (Algérie), Girassol (Angola), Djen (Congo),Oriente (Equateur), Zafiro (Guinée Equatoriale), Rabi light (Gabon), Iran Heavy (Iran), Basra Light (Irak), Kuwait Export ( Koweït), Es-Sider (Libye), Bonny Light (Nigéria), Arab Light (Arabie saoudite), Murban (Emirats arabes unis) et Mery (Venezuela). Les cours du pétrole souffraient jeudi de la vigueur du dollar, au lendemain de la baisse des taux annoncée par la Réserve fédérale américaine (Fed) associée à un discours prudent sur l'avenir de la politique monétaire. A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre, dont c'est le premier jour d'utilisation, perdait cents à 64,39 dollars. A New York, le baril de WTI pour livraison en septembre valait 57,85 dollars,soit 73 cents de moins qu'à la clôture de mercredi. "Le dollar a commencé à se renforcer mercredi et les marchés d'actions et le pétrole ont fondu", a rapporté Tamas Varga, analyste.  Une faiblesse "qui continuait de se faire sentir jeudi", a-t-il continué. L'or noir étant libellé en dollars, une hausse du billet vert le rend plus onéreux pour les investisseurs utilisant d'autres devises. Il y a lieu de rappeler que l'Opep et ses dix partenaires ont décidé, début juillet, de prolonger leur accord de réduction de la production pour une durée de 9 mois à partir du 1er juillet afin de soutenir les cours de l'or noir sur le marché mondial. L'Organisation avait décidé, en décembre 2018, avec dix autres pays producteurs non-Opep, la Russie à leur tête, d'une baisse conjointe de leur production de 1,2 million de barils/jour à partir du 1er janvier 2019, pour une période de six mois, avec une réduction de 800.000 barils/jour par l'Opep et de 400.000 barils/jour par ces pays producteurs non-Opep.

Accidents de la circulation : 3 morts et 5 blessés en 24 heures

sam, 03/08/2019 - 12:58
Trois (3)personnes ont trouvé la mort et 5 autres ont été blessées dans 3 accidents de la circulation enregistrés durant les dernières 24 heures au niveau national, selon un bilan rendu public samedi par les services de la Protection civile. Selon le même bilan, les unités de la Protection civile sont intervenues pour l'extinction de 72 incendies, dont 14 incendies de forêts, 14 de maquis, 21 de broussailles, ainsi que 6 incendies ayant ravagé des récoltes. Ces incendies ont détruit 193 hectares de forêts, 256 ha de maquis, 2 ha d'orge, 226 de surface broussailles, 7.578 arbres fruitiers, 3.440 bottes de foin et 200 palmerais. Par ailleurs, deux personnes sont mortes noyées en mer à Mostaganem dans des zones interdites à la baignade, tandis que deux autres personnes ont trouvé la mort dans une mare d'eau à Tiaret et M'sila, précise la même source.

Le ministre de l'Intérieur entame une visite de travail à Ghardaïa

sam, 03/08/2019 - 12:01
Le ministre de l'Intérieur, des collectivités locales et de l'aménagement du territoire, Salaheddine Dahmoune, a entamé samedi une visite de travail dans la wilaya de Ghardaïa lors de laquelle il procèdera à l'inauguration de plusieurs projets relevant du secteur. Accompagné du directeur général de la Sûreté nationale, Abdelkader Kara Bouhadba, le ministre procédera à la mise en service du siège de sûreté de daïra dans la commune de Mansoura et de deux autres à Zelfana et  Bounoura. M. Dahmoune aura à inspecter l'hôpital psychiatrique à Bounoura et le projet de réalisation d'un hôpital de 240 lits outre le nouveau pôle universitaire (200 places pédagogiques) et l'Unité de recherches appliquées en énergies renouvelables (URAER). En outre, le ministre visitera, au niveau de la commune de Ghardaïa, la station de production d'électricité par énergie solaire, le centre de formation et d'enseignement professionnel et le projet de réalisation de logements sociaux.

Les Etats-Unis se retirent officiellement vendredi de l'accord de désarmement INF avec la Russie

ven, 02/08/2019 - 20:17
Les Etats-Unis sortent officiellement vendredi d'un traité sur les armes nucléaires de portée intermédiaire (INF), signé en 1987 avec la Russie, après des accusations mutuelles sur la violation de cet accord. "Le traité INF nous a été utile, mais il ne fonctionne que si les deux parties le respectent", a indiqué récemment le nouveau chef du Pentagone Mark Esper. "Les Etats-Unis vont respecter le traité et toutes leurs obligations jusqu'au 2 août, après quoi nous ferons ce qui est dans notre intérêt", a-t-il précisé devant les élus du Sénat. ashington avait annoncé son retrait de cet accord qui abolit l'usage des missiles terrestres d'une portée de 500 à 5.500 km, en février dernier. "Les Etats-Unis vont suspendre leurs obligations dans le cadre du traité INF et lancer le processus de retrait, qui sera achevé dans six mois à moins que la Russie respecte ses obligations en détruisant tous ses missiles, lanceurs et équipements qui violent le texte", avait déclaré alors le président américain Donald Trump. En réponse à cette annonce, la Russie avait mis en garde les Etats-Unis contre un retrait "extrêmement irresponsable", jugeant le traité "nécessaire" notamment à la sécurité et la stabilité mondiale". En octobre 2018, le président Trump avait déjà indiqué son intention de se retirer du traité INF, signé entre l'ex-URSS et les Etats Unis en 1987 et , accusant Moscou de ne pas le respecter.             La Russie a démenti à maintes reprises ces accusations "sans fondement", assurant que c'était Washington qui avait violé le traité.  Le processus de retrait de cet accord arrive donc à son terme sans que la Russie n'ait, comme l'exigeait Washington, détruit les armes accusées de violer le texte. Au contraire, le président Vladimir Poutine a ratifié, début juillet, la suspension par la Russie de sa participation au traité.  Cette décision avait été annoncée sitôt celle de Donald Trump connue, puis approuvée en juin par le Parlement russe. Washington dénonce depuis 2014 le développement par Moscou de systèmes violant le traité INF. Le missile en question, le 9M729, a une portée d'environ 1.500 km selon l'Otan alors que Moscou assure qu'il ne peut voler que 480 km. De leurs côtés, les hauts responsables russes critiquaient depuis des années le traité INF, qu'ils jugeaient à l'avantage de Washington, et l'idée que la Russie n'en avait pas besoin s'était imposée au Kremlin. "Dès 2007, quand la Russie s'est retirée du traité FCE (sur les armes conventionnelles en Europe), l'armée russe et le Kremlin disaient que le traité INF n'était pas un bon accord, qu'il n'était pas juste", selon l'expert indépendant Pavel Felgenhauer. A Moscou, le sujet revenait sur la table à chaque nouvelle annonce de déploiement d'un système de défense antimissile américain chez des alliés de Washington, en Europe ou en Asie. Pour les Etats-Unis, ces systèmes sont uniquement défensifs, mais la Russie les considère comme "une menace à ses portes contre ses installations nucléaires".                  

Sliman Aradj à la radio : la présidentielle est en soi une réponse à la volonté populaire et un renforcement de l’Etat

ven, 02/08/2019 - 19:58
« Le panel de sortie de crise a l’ultime mission nationale de recueillir les voix et propositions consensuelles et pister les voies devant mener vers la présidentielle de par son rôle de médiation et de dialogue », a indiqué jeudi, sur les ondes de la radio nationale, le politologue Sliman Aradj . Soulignant « les vertus du dialogue », M. Aradj soutient que « les objectifs tracés dans la recherche d’une assise consensuelle autour s’inscrivent dans l’optique de l’impératif d’aller vers des élections présidentielles dans les plus brefs délais ». « L’importance de ce panel s’explique également par la noble mission de rapprocher les points de vue qui mènent vers ces élections par l’élaboration d’une feuille de route qui met en œuvre l’ensemble des propositions devant patronner le passage vers une prompte présidentielle ». «La présidentielle est la seule clé pouvant mener le pays vers une normalisation de la vie politique du pays et facilite la concrétisation des réformes par le patronage d’un président légitimement élu appuyé par la confiance de ses électeurs», a-t-il insisté.        

Noyades : Cinq corps repêchés en 48 heures sur les côtes de Béjaia, Boumerdès et Tipasa

ven, 02/08/2019 - 19:37
Les corps sans vie de deux personnes ont été repêchés par les services de la Protection civile sur les côtes de la wilaya de Tipasa, dont l'un dans une plage non autorisée à la baignade, a-t-on appris auprès de ces services. Par ailleurs, trois personnes sont mortes par noyade mercredi : deux à Boumerdes et Bejaïa dans des plages interdites à la baignade et la troisième dans une retenue collinaire à M'sila.  Les services de la protection civile de la wilaya de Tipasa ont repêché, jeudi après-midi, le corps d'un jeune d'une vingtaine d'année originaire de Saoula (Alger) dans une plage à Aïn Tagouraït. Le corps de la victime a été évacué à la morgue de l'hôpital de Tipasa. Ces mêmes services ont repêché, jeudi soir, le corps sans vie d'un jeune âgé de 22 ans originaire de la wilaya d'Adrar qui s'est noyé à la plage de Matarès, une plage autorisée à la baignade au centre de la ville de Tipasa, indique-t-on de même  source. Depuis le début de la saison estivale, le bilan des morts par noyade s'est élevé à quatre victimes dans la wilaya de Tipasa, selon les services de la protection civile. S'agissant du dispositif de surveillance des plages et des baignades, les agents de surveillance ont effectué 1255 interventions ayant permis de sauver 959 personnes d'une noyade certaine et de prodiguer des soins de première urgence à 221 personnes, ajoute le communiqué, soulignant le décès de cinq (05) personnes dont quatre (04) survenus dans les plages interdites à la baignade dans les wilayas de Bejaïa (02), Tipaza (02) et Mostaganem (01). Depuis le 1er Juin, ce dispositif a effectué 41355 interventions, ayant sauvé 28341 personnes de la noyade alors mais enregistré, en revanche, le décès de 78 personnes dont 54 survenus dans des plages interdites et 12 en dehors des horaires de surveillance

Le micro-orbiteur lunaire chinois s'écrase sur la Lune sous contrôle

ven, 02/08/2019 - 17:25
Le micro-orbiteur lunaire chinois Longjiang-2 s'est écrasé sur la Lune sous le contrôle des équipes au sol après avoir terminé sa mission, a annoncé le Centre de l'exploration lunaire et du programme spatial de l'Administration nationale de l'espace de Chine.    Le micro-satellite s'est écrasé dans une zone prédéterminée de la face cachée de la Lune le 31 juillet à 22h20 (heure de Pékin), a annoncé vendredi le centre. Pesant 47 kg, Longjiang-2 a été envoyé dans l'espace le 21 mai 2018, avec le satellite relais de la sonde lunaire Chang'e-4, "Queqiao", et est entré en orbite lunaire quatre jours plus tard. Il a fonctionné en orbite pendant 437 jours, dépassant ainsi sa durée de vie prévue d'un an.    Le développement du micro-orbiteur lunaire étudie un nouveau mode d'exploration de l'espace lointain à faible coût, a déclaré le centre.   

Mobilisation citoyenne pacifique – vendredi 24 : détermination du hirak d’aller jusqu’au bout des revendications

ven, 02/08/2019 - 16:56
Les rues des villes du hirak ne désemplissent pas en ce vendredi aoûtien, le 24 ème de la série, où les hirakiens, chants patriotiques, slogans clamés et emblème national déployé, déferlent toujours vers les chefs-lieux de wilayas et daïras d’Algérie avec le même maitre mot d’ordre pour un « changement du système de gouvernance » et le « renvoi de ses symboles ». De Annaba à Oran en passant par Jijel, Sétif, Béjaia, Alger, Djelfa, Laghouat, entre autres villes du pays, les slogans des marcheurs sont unanimes quant à la détermination de poursuivre les marches revendicatives pacifiques tous les vendredis jusqu’au bout des contestations, relayés par les marches des étudiants chaque mardi en dépit des vacances d’été.      

Pages