La une

S'abonner à flux La une
Mis à jour : il y a 30 min 24 sec

Mercato : Abdessamad Bounoua 5e recrue de la JS Kabylie

jeu, 20/06/2019 - 17:33
La JS Kabylie vient de s’attacher les services de Abdessamad Bounoua. L’ex-joueur de l’USM Bel Abbès s’est engagé, ce jeudi, en faveur des Canaris pour une période de deux ans. Très active durant ce mercato estivale, la JSK tient sa 5e recrue. En effet, Bounoua est le 5e joueur à rejoindre les rangs du vice-champion d’Algérie après Addadi, Bannouh, Bensayah et El Orfi. Agés de 28 ans, Bounoua s’apprête à vivre sa première expérience en dehors de la maison belabésienne. En effet, le milieu de terrain a porté les couleurs des Scorpions depuis 2011 et avec qui il a remporté la Coupe d’Algérie en 2018.

Train : reprise ce vendredi des dessertes ferroviaires entre Alger et Constantine

jeu, 20/06/2019 - 16:51

Ph.DR

Les dessertes ferroviaires entre Alger et Constantine devront reprendre vendredi, et ce après la fin jeudi soir des travaux de réhabilitation de la voie et du tunnel de la sortie ouest de Bouira, a annoncé jeudi le chef du district de Bouira, Mohammed Hannat. Dans une déclaration à l’APS, le même responsable a expliqué que les dessertes avaient été suspendues depuis le 09 juin en raison des travaux de réhabilitation et de confortement de la voie ferrée au niveau du tunnel situé à la sortie ouest de Bouira. «Les travaux portent sur la réhabilitation des rails ainsi que du drainage, l’opération tire à sa fin et les dessertes reprendront demain (vendredi) matin», a tenu à préciser M. Hannat. Selon les détails fournis par le même responsable, le tunnel de la voie ferrée a connu récemment des fissures et des gonflements à l’intérieur causés par une poussée des terres. Confiés à l’entreprise nationale de réalisation des ouvrages souterrains (ENROS), «les travaux sont en cours pour conforter le tunnel et corriger le gabarit afin de permettre la reprise des dessertes pour le transport de voyageurs, ainsi que pour le transport de marchandises d’ici à minuit ou 4 h du matin (vendredi)», a encore détaillé M. Hannat. Par ailleurs, le chef du district de Bouira a annoncé que l’étude du projet de réalisation de la nouvelle ligne ferroviaire devant relier Ténia et Bordj Bou Arréridj (BBA) via Bouira sur une distance de 160 km, avait été finalisée. Les travaux de réalisation sont confiés à un groupement sino-turc (CRCC-OZGUN), a-t-il ajouté. Les travaux de réalisation de ce projet seront lancés après l’expropriation et l’indemnisation des propriétaires terriens pour permettre le passage de cette ligne qui revêt une importance particulière de point de vue économique et commercial notamment. APS

Quatre avions chargés d'aides humanitaires, destinées à la ville libyenne de Ghat, atterrissent à l'aéroport de Djanet

jeu, 20/06/2019 - 16:46

Ph.DR

Quatre (04) avions militaires chargés d'aides humanitaires d'urgence destinées aux populations de la région de Ghat (Libye), durement touchée par les dernières intempéries, ont atterri, jeudi, à l'aéroport de Djanet (Illizi). Octroyées par le Gouvernement algérien, les aides ont été accueillies, à l'aéroport de Djanet, par le Wali d'Illizi, Aissa Boulahia et le Wali délégué de Djanet, Kdjiba Abdallah, ainsi que des représentants d'autorités militaires et civiles et des cadres du ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire. Il est prévu que deux autre avions chargés d'aides humanitaires atterrissent, vendredi, à l'aéroport de Djanet, avant que les cargaisons des six avions ne soient acheminées directement vers la localité de Ghat, située à 250 km de Djanet, précise le Wali d'Illizi. Ces aides, prises en charge par le ministère de l'Intérieur, incluent 77 tonnes de 2.000 kits alimentaires, 18 tonnes d'eau minérale, des médicaments, 2.000  matelas et couvertures, deux groupes électrogènes, 16 pompes hydrauliques, des tentes ainsi que d'autres objets. Dans une déclaration à la presse lors du déchargement des aides à l'aéroport de Djanet, le wali d'Illizi a dit que «l'Etat algérien a décidé d'envoyer des aides humanitaires d'urgence à bord de six (6) grands avions militaires, destinées à nos frères libyens dans la région de Ghat qui en ont grand besoin, en raison des inondations ayant ravagé toute la région d'Ajjer ou d'azjar», soulignant que l'envoi de ces aides intervient «en réponse à l'appel lancé, aux autorités publiques, par l'Amenokal de la région d'Ajjer-Ilizi», un appel «pris en charge par le vice-ministre de la Défense nationale, Chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) et le ministre de l'intérieur». A cette occasion, le Wali a salué les efforts de l'ANP et «sa grande contribution à l'opération d'acheminement de ces aides au profit de nos frères libyens», ce qui dénote de «la solidarité de l'Algérie avec eux». De son côté, le directeur de la coopération au ministère de l'Intérieur, Kaili Kamel a affirmé que la caravane des aides, qui vise à alléger les souffrances des populations de Ghat en Libye, se veut «l'expression des valeurs de solidarité et d'entraide avec le peuple libyen frère». APS

CAN 2019 : le VAR utilisé à partir des quarts de finale

jeu, 20/06/2019 - 16:28
L'assistance à l'arbitrage vidéo (VAR) sera employée à partir des quarts de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2019), a annoncé jeudi le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad. "C'est une mesure de prudence. Quand vous voyez les différents pays qui utilisent la VAR, ils ne se précipitent pas d'aller dès le début. C'est une technologie que beaucoup de gens n'utilisent totalement pas encore", a déclaré le patron de l'instance organisatrice depuis Le Caire, à la veille du match inaugural entre l'Egypte et le Zimbabwe. "Au début, c'était prévu pour les demi-finales, mais nous avons exigé qu'il faut aller un peu plus en avant. Le comité exécutif a décidé pour les quarts de finale, pour que ce soit une réussite", a-t-il poursuivi. Son annonce était attendue depuis la polémique liée à la VAR qui a empoisonné la finale retour de la C1 entre l'Espérance de Tunis et le Wydad Casablanca, et plus largement l'image du football africain, fin mai. Dans une décision inédite, la CAF avait tranché pour faire rejouer ce match que les Marocains, excédés, avaient quitté en seconde période après une panne de la VAR qui aurait dû leur valider un but refusé pour hors-jeu. APS

Abdelmadjid Azzi Auteur et syndicaliste

jeu, 20/06/2019 - 16:26
Video Add this: Playlist:

Pétrole : l'Algérie continue de travailler pour des prix plus stables entre 70 et 80 dollars le baril

jeu, 20/06/2019 - 16:08

Ph.DR

L'Algérie continue de travailler avec ses partenaires pour la stabilité du marché pétrolier, a indiqué jeudi à Alger le ministre de l'Energie, Mohamed Arkab, affirmant qu'un prix du baril oscillant entre 70 et 80 dollars, assure à Sonatrach la poursuite de ses programmes de développement. Interrogé par l'APS sur la situation du marché pétrolier, en marge d'une plénière du Conseil de la nation, consacrée à l'adoption du texte de loi sur les activités nucléaires civiles, M. Arkab a répondu que la stabilité des cours du brut à laquelle œuvre l'Algérie, permettra aux pays producteurs de poursuivre leurs programmes de développement.        «L'Algérie travaille toujours pour la stabilité du marché pétrolier, car nous considérons que cette stabilité permettra à tous les pays, Opep et non Opep, de réaliser leurs programmes d’investissement et d'assurer la sécurité de l'approvisionnement aux pays consommateurs», a-t-il soutenu. «Nous voulons un prix qui permet à Sonatrach d’augmenter ses ressources et de réaliser ses programmes de développement. Ce prix tourne autour de 70 - 80 dollars le baril», a-t-il expliqué. Selon lui, l'Algérie continuera à «discuter avec ses partenaires». «Nous allons encore discuter avec nos partenaires et nous sommes très flexibles pour toute proposition», a-t-il encore soutenu. APS

CAN 2019 : Ahmad Ahmad assure que « tout est prêt »

jeu, 20/06/2019 - 14:47
Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, a assuré que "tout est prêt" pour le bon déroulement de la Coupe d’Afrique des nations, ce jeudi lors d’un point de presse organisé au stade international du Caire (Egypte). A la veille du coup d'envoi de la 32e édition de la CAN, le patron de la CAF a tenu à rassurer l’ensemble des acteurs sur la bonne organisation de la fête africaine. "Tout est prêt pour l’organisation de cette CAN grâce à Dieu et aux chefs d’Etat africains en qui j’ai une grande reconnaissance", a déclaré Ahmad Ahmad. “Les préparatifs de la CAN sont au beau fixe. Les feux sont au vert pour une réussite totale de ce tournoi”, a-t-il ajouté. Ahmed a assuré également que « Nous avons la garantie totale du gouvernement égyptien en matière de sécurité. » Le premier responsable de l’instance africaine a tenu aussi à saluer « l’engagement exceptionnel du président égyptien d’organiser sur sa terre cette CAN en cinq mois. Tous les organisateurs de cette compétition se sont mis ensemble pour que cela soit une réussite. »

Abdelmadjid Azzi à la Radio : « On a renié notre histoire millénaire avec des dégâts sur plusieurs générations, c’est le temps de la réconciliation »

jeu, 20/06/2019 - 12:02

M. Abdelmadjid Azzi - Ph. © Radio Algérie Multimédia

Le militant syndicaliste et auteur de plusieurs ouvrages dont Parcours d’un combattant de l’ALN de la wilaya III, Le mouvement syndical à l’épreuve de l’histoire, M. Abdelmadjid Azzi, explique que les transitions difficiles, parfois violentes, de l’histoire de l’Algérie par un faux départ, dès l’indépendance,  pour la construction d’un Etat en conformité avec la charte du 1er Novembre et la déclaration de la Soummam. Il était question de la création « d’un Etat démocratique et garantissant le respect des libertés individuelles. Malheureusement, ce n’est pas ce qui s’est passé. Au lendemain de l’indépendance en 1962, il y a eu un coup de forces par ce qui était appelé l’armée des frontières. S’en sont suivis des troubles regrettables, tout est parti de là (…) Je suis heureux de voir que la jeunesse d’aujourd’hui ait compris qu’il faille revoir tout le système et repartir d’un bon pied pour que les générations à venir ne souffrent pas de ce nous avons souffert jusqu’à aujourd’hui ».

Drone américain abattu par l'armée iranienne : les frontières sont «notre ligne rouge»

jeu, 20/06/2019 - 11:50
La violation des frontières de la République islamique d'Iran «représente notre ligne rouge», a déclaré jeudi le général de division Hossein Salami, chef des Gardiens de la Révolution (armée d'élite) après que l'armée a annoncé avoir abattu un drone américain ayant violé l'espace iranien. Cette riposte est «un message clair, net et précis (des) défenseurs des frontières de la patrie islamique d'Iran», a dit le général Salami, cité par l'agence de presse iranienne Tasnim. Les Gardiens de la Révolution iraniens ont annoncé avoir «abattu un drone espion américain qui s'était infiltré au-dessus de la province côtière d'Hormozgan, dans le Sud du pays». L'appareil, un modèle Global Hawk (du fabricant américain Northrop Grumman), «a été abattu par leur force aérienne» près de Kouh-é Mobarak, dans le comté du port de Jask «après avoir violé l'espace aérien iranien». L'incident survient dans un contexte de tensions exacerbées entre l'Iran et les Etats-Unis. L'armée américaine a intensifié mercredi ses accusations contre l'Iran, qu'elle tient responsable de l'attaque d'un des deux tankers touché par des explosions le 13 juin en mer d'Oman. Téhéran a démenti toute implication dans ces attaques, laissant plutôt entendre qu'il pourrait s'agir d'un coup monté des Etats-Unis pour justifier le recours à la force contre la République islamique. APS

Tamanrasset : lancement de reconversion de la production d'électricité à partir du gaz naturel au lieu du gasoil

jeu, 20/06/2019 - 10:55

Ph.DR

La production de l’électricité à partir du gaz naturel au lieu du gasoil est, depuis hier, effective à Tamanrasset. Ceci a été rendu possible par l’alimentation en gaz naturel à partir de la ville de In Salah à 530 km. Les gains sont multiples, économiques, sécuritaires et environnementaux, selon les témoignages et assurances du wali de Tamanrasset, M. Djilali Doumi, rencontré hier sur place par l’envoyée spéciale de la Radio chaine 3, Nesrine Cherikhi. Celui-ci évoque un gain direct de quelque 112 milliards de centimes. Une reconversion qui, en plus, n'entamera en rien la capacité de production de l'électricité qui atteint cette année les 120 mégawatts dans cette wilayas du Sud distance de près de 2 000 km de la capitale Alger.          C’est lors d’une cérémonie officielle et en présence des autorités locales que le coup d’envoi a été donné à cette opération de reconversion de production de l'électricité. Au volet financier, le gain semble évident lorsqu'on sait que le coût du mètre cube du gaz naturel est de 1,2 dinar, contre 30 dinars pour le gasoil. Le wali de Tamanrasset parle d’un gain direct de 1,02 milliard de centimes, sachant que les deux centrales électriques de Tamanrasset consommaient quelque 200 m3 de gasoil. Ceci sans parler, précise le wali, des gains indirects liés notamment au coût du transport. Plus de détails dans le compte rendu de Nesrine Cherikhi pour la Radio chaine 3.   

Algérie – Libye : une aide d'urgence sera acheminée jeudi à la région de Ghat

jeu, 20/06/2019 - 10:09

Ph.DR

Une aide d'urgence, comprenant des produits alimentaires, des médicaments et des couvertures sera acheminée ce jeudi vers la région de Ghat (Libye), qui a été durement touchée par les dernières intempéries, apprend-on auprès du ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales. Ce lot d'aide d'urgence, qui sera envoyée vers la localité de Ghat, en territoire libyen, limitrophe de la wilaya d'illizi, comprend 2.000 kits alimentaires de 77 tonnes, 18 tonnes d'eau minérale, un lot de médicaments, 2.000  matelas et couvertures, deux groupes électrogènes et 16 pompes hydrauliques. Pour rappel, le Premier ministre, Noureddine Bedoui avait décidé, dimanche dernier lors d'un Conseil interministériel consacré à l'examen des mesures à prendre suite aux récentes inondations qu'a connue la région de Djanet , située à 250 km du chef lieu de wilaya d'illizi, la prise en charge urgente de d'indemnisation de tous les citoyens sinistrés. 400 aides financières aux citoyens de Dajnet   Parmi les décisions prises, l'octroi de 400 aides financières aux citoyens, dont les maisons ont été démolies par les crues et la démolition des habitations longeant les cours d'eau avec le relogement de leurs habitants, en favorisant l'accès aux aides destinées à la construction de nouveaux logements. Le Premier ministre avait décidé également le lancement d'une étude globale de protection de la ville de Djanet contre les risques d'inondations ainsi qu'une autre étude pour la réalisation de trois  ouvrages d'art (viaducs) à l'entrée de la ville de Djanet, à Asahi et In Abarbar. Ces décisions portent aussi sur le réaménagement de tous les établissements et structures relevant du secteur de l'Education nationale au niveau de toutes les communes concernées, la réhabilitation du tronçon de la RN 3 reliant Djanet à Bordj El Haouas, outre le lancement d'une étude et le suivi de l'aménagement de 6 oueds secondaires (Oued Ifri, Tassouine, Beni Ouskan, Aghoum, Tin Alkoum et Arkin) au niveau de Djanet. Le Premier ministre avait appelé à la prise en charge de l'opération de nettoiement et la levée des amas et résidus des inondations, outre l'acquisition de camions de nettoiement, de pompes, de groupes électrogènes et la levée du gel sur le programme de l'amélioration urbaine au profit des vieux quartiers à travers la ville de Djanet. A cet effet, M. Bedoui a chargé le ministre de l'Energie de l'installation de kits solaires, au profit des agglomérations au niveau des régions du sud  pour la prise en charge des principaux besoins de leurs citoyens, outre la reprise des activités pastorales et agricoles et la mobilisation de la société publique Cosider pour procéder à l'installation de ses chantiers et entamer immédiatement la réalisation des grandes opérations prévues. De son côté, le Croissant rouge algérien (CRA) avait dépêché, la semaine dernière, une caravane de solidarité comprenant 22 tonnes d'aides destinée aux sinistrés de Djanet.    Le CRA avait collecté 22 tonnes d'aides humanitaires, composées de 2.500 couvertures, de vêtements, de 350 colis alimentaires, chacun d'une valeur de 8.000 DA, de 60.000 bouteilles d'eau pour les habitants de Djanet ainsi que des ustensiles de cuisine. APS

Atal : "On se doit de faire quelque chose" en Egypte

mer, 19/06/2019 - 19:13
L'international algérien Youcef Atal a affirmé que la sélection nationale "se doit de faire quelque chose" en Coupe d'Afrique des nations (CAN) qui débutera vendredi en Egypte. "C'est un objectif de cœur, on se doit de faire quelque chose en Egypte. On a des chances, sinon ça ne sert à rien de se déplacer", a déclaré le sociétaire de l'OGC Nice dans une interview à France Football dans sa dernière livraison. Le latéral droit azuréen, très convoité en ce moment, a ajouté que pour le peuple algérien, "on ne doit pas tricher sur l'envie" de faire un bon résultat. "Par rapport à notre talent, notre potentiel, je sais que c'est surprenant alors que l'Algérie n'a gagné qu'une seule Coupe d'Afrique des nations, en 1990", a-t-il fait remarquer, avertissant que la pression est "toujours là" et que dans ce genre de contexte, cela peut être un frein". Pour l'ancien joueur de Paradou AC (Ligue 1 algérienne), la mission "c'est d'arriver à transformer cette attente en un bon moteur positif", d'autant, a-t-il soutenu, que l'équipe nationale "a la chance d'avoir un bon entraîneur". "Djamel Belmadi a une expérience du football européen et africain. Il comprend bien le fonctionnement des joueurs algériens", a expliqué Atal formé en Algérie et dont il exprime sa fierté de "se savoir aimé par les Algériens". Il a affirmé qu'en Algérie, le talent existe et "il demande simplement à être exploité". Concernant son avenir, Youcef Atal a indiqué qu'il y a "des intérêts pour moi", soulignant qu'il respecte son club (OGC Nice) pour ce qu'il a fait pour lui. "Je sais que c'est un club ambitieux, qui a des objectifs. Après, on verra ce qu'il va se passer. On a tous envie de jouer la Ligue des champions, de gagner des titres. C'est important dans une carrière. J'ai effectivement moi-même de tels objectifs", a expliqué Atal qui a commencé à tapoter sur un ballon dans la rue comme de nombreux footballeurs algériens. APS

Les travailleurs du groupe «El Waqt El Djadid» observent un sit-in de protestation pour revendiquer leurs droits

mer, 19/06/2019 - 18:35

Ph.DR

Les journalistes et techniciens du groupe «El Waqt El Djadid» ont observé, mercredi, un sit-in devant la maison de la presse Tahar Djaout (1er  mai) pour revendiquer leurs droits financiers et exiger de mettre un terme à la politique de résiliation de contrat qui touchera 120 travailleurs à la fin du mois en cours. Les journalistes et techniciens de «Dzaïr news», «Dzaïr TV» et le journal «Le Temps d'Algérie», versions arabophone et francophone, soutenus par leurs confrères des différents médias nationaux ont hissé des slogans appelant l'administration du groupe à verser les droits financiers des travailleurs, non perçus depuis trois mois, et à réhabiliter le journaliste.  Les protestataires ont dénoncé la corruption qui a touché le groupe détenu par l'homme d'affaires, Ali Haddad, poursuivi actuellement dans des affaires de corruption, en dépit du fait que cet édifice médiatique assure un service médiatique à l'opinion publique nationale. https://www.facebook.com/dzairtv/videos/872095846481692/ Le journaliste Kamel Djeffal, membre de l'organe de sauvetage du groupe de presse « El Waqt El Djadid» a indiqué que ce sit-in «pacifique» a pour objectifs de faire entendre la voix de la presse à l'opinion publique et dénoncer la politique de chantage et la violation des droits auxquelles font face, depuis plusieurs mois, plus de 400 travailleurs entre journalistes et techniciens de ce groupe. Avançant la fusion entre les chaînes «Dzaïr TV» et «Dzaïr news» entre autres solutions, M. Djeffal a indiqué qu'il sera éventuellement fait recours à la fermeture des versions arabophone et francophone du journal Le Temps d'Algérie et le licenciement de plus de 40 journalistes et travailleurs, dénonçant, à cet égard, le recours de l'administration, mardi matin, à l'arrêt de la diffusion de la chaîne Dzaïr news.  Dans une lettre adressée à l'opinion publique, l'organe de sauvetage du groupe a réclamé l'écartement des gérants qui ont négligé les revendications professionnelles des travailleurs, la création d'un comité composé de travailleurs qui se chargera de gérer l'étape jusqu'à l'aboutissement à des solutions sensibles parrainées par l'Etat ou encore l'ouverture des portes aux investisseurs pour l'achat du groupe. APS

La Cour suprême ordonne le réexamen de l'affaire de l'autoroute Est-Ouest

mer, 19/06/2019 - 18:06
La Cour suprême a ordonné le réexamen de l'affaire de l'autoroute Est-Ouest, a-t-on appris mercredi de sources judiciaires. Des peines de prison allant de un (1) an avec sursis à 20 ans de réclusion ainsi que trois acquittements ont été prononcées en mai 2015 contre 23 personnes morales et physiques impliquées dans cette affaire de corruption, dont le procès s'est déroulé au tribunal criminel d'Alger. Quinze (15) personnes et 7 entreprises étrangères étaient impliquées dans cette affaire dont le procès a été tenu après deux reports et une tentative de la défense de le requalifier, en 2014, en correctionnelle. Une demande rejetée par la Cour suprême qui a confirmé que cette affaire devait être traitée par le tribunal criminel d'Alger. Une amende de 5 millions de DA a été infligée à chacune des 7 entreprises étrangères impliquées dans cette affaire: Citic Crcc (Chine), Cojaal (Japon), Pizarroti et Caraventa (Suisse), Isolux Corsan (Espagne), SMIN (Canada) et COBA du Portugal. Une peine de 20 ans de réclusion a été prononcée par contumace à l`encontre de Kouidri Tayeb (en fuite) à la fin du procès. Une peine de 10 ans assortie d'une amende de 3 millions de DA ont été prononcées contre le principal accusé, Chani Medjdoub (conseiller de Citic Crcc) pour corruption et blanchiment d'argent. Une peine de prison ferme de 10 ans et une amende de 3 millions de DA ont été également prononcées contre Khelladi Mohamed (directeur des nouveaux programmes de l'Agence nationale des autoroutes) pour trafic d'influence, corruption perception de présents injustifiés et dilapidation de deniers publics. Par ailleurs, Hamdane Rachid Salim (ex-directeur de la planification au ministère des travaux publics) a été condamné à 7 ans de réclusion et un million de DA d'amende pour trafic d'influence, abus de fonction, perception de présents injustifiés et blanchiment d'argent. La même peine (7 ans) de réclusion et 3 millions de DA d'amende ont été infligées à Adou Tadj Eddine, homme d'affaires pour trafic d'influence, abus de fonction, blanchiment d'argent et corruption. L'ancien SG du ministère des travaux publics Bouchama Mohamed a été acquitté, ainsi que Allab El Khier, investisseur, et Ferrachi Belkacem, ex-cadre au ministère des Transports. Adou Sid Ahmed a été condamné à 3 ans de prison dont 1 année ferme pour trafic d'influence, blanchiment d'argent et corruption.  Trois ans de réclusion criminelle et 500.000 DA d'amende ont été prononcées contre Ouezane Mohamed, dit Colonel Khaled, fonctionnaire au ministère de la Justice pour trafic d`influence, abus de fonction, perception de présents injustifiés et corruption. Ghazali Ahmed Rafik, ex-directeur des études à l'Agence nationale des autoroutes (ANA) a été de son côté condamné à une année de prison avec sursis pour trafic d'influence, abus de fonction, perception de présents injustifiés et corruption. Les trois sœurs Ghrieb ont été condamnées à une année de prison avec sursis et une amende de 500.000 DA pour complicité dans le blanchiment d'argent. Les frères Bouznacha ont été quant à eux condamnés à un an de prison avec sursis pour violation de la législation relative aux changes. Le tribunal criminel d`Alger a par ailleurs ordonné la saisie de tous les biens mobiliers, immobiliers et comptes bancaires de Chani Medjdoub et Khelladi Mohamed. Plusieurs ministres ont été cités, dans cette affaire, dont l'ancien ministre des transports et des travaux publics, Amar Ghoul. Ce dernier qui était ministre des transports au moment de l'ouverture du procès, a répondu par écrit à des questions que lui avait transmis le président du tribunal. En 2006, le marché de réalisation de l`autoroute Est-ouest a été attribué au groupe chinois Citic-Crcc, avec un coût de 6 milliards de dollars. Mais, de réévaluation en réévaluation, le projet a coûté 13 milliards de dollars, selon le ministre des travaux publics, Abdelkader Kadi. APS

Marches populaires : Gaïd Salah met en garde contre ceux brandissant des drapeaux autres que l'emblème national

mer, 19/06/2019 - 17:50
Le général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, a mis en garde, mercredi à Béchar, contre la «tentative d'infiltration» des marches populaires par une «infirme minorité» de manifestants qui brandissent des drapeaux autres que l'emblème national. «Il m’appartient également en cette occasion d’attirer l’attention sur une question sensible, à savoir la tentative d’infiltrer les marches et porter d’autres emblèmes que notre emblème national par une infime minorité. L’Algérie ne possède qu’un seul drapeau, pour lequel des millions de Chouhada sont tombés en martyr», a souligné M. Gaïd Salah au troisième jour de sa visite en 3ème Région militaire. «Un emblème unique qui représente le symbole de souveraineté de l’Algérie, de son indépendance, de son intégrité territoriale et de son unité populaire», a-t-il ajouté. Soulignant qu'«il est inacceptable de manipuler les sentiments et émotions du peuple algérien», le général de corps d'Armée a fait savoir que «des ordres et des instructions stricts ont été donnés aux forces de l’ordre pour une application rigoureuse des lois en vigueur et faire face à quiconque tente encore une fois d’affecter les sentiments des Algériens à propos de ce sujet sensible et délicat». Il a, à ce propos, fait savoir qu'«il demeure certain que grâce aux dévoués et hommes de bonne volonté parmi les fils de l’Algérie, les sentiments des Algériens resteront intacts à tout jamais». «Nulle crainte pour l’avenir de l’Algérie, pays des millions de chouhada, car elle saura, grâce à Allah le Tout-Puissant, puis grâce à ses fils dévoués, comment se frayer son chemin vers un havre de paix», a-t-il soutenu, rassurant que «l’élan du développement reprendra avec une cadence plus rapide, une détermination plus forte et des objectifs plus nobles». «Il n’y aura plus de place à la crise économique ni toute autre crise, une fois que l’Algérie se sera libérée des griffes de la bande, des prédateurs et de ceux qui ont trahi la confiance, et qu’elle restera attachée à son référentiel novembriste national. Car l’Algérie est capable, parfaitement capable, d’atteindre son ultime objectif, celui que lui voulaient nos valeureux chouhada», a affirmé M. Gaïd Salah. A noter qu'à l’issue de la rencontre d’orientation tenue avec les cadres et les personnels de la 3e Région Militaire, et après avoir inspecté quelques unités implantées au niveau de la Région, et supervisé l’exécution d’un exercice démonstratif avec munitions réelles, le général de corps d’Armée a dédié la troisième journée de sa visite à l’inspection de quelques unités du Secteur de Béchar, a indiqué le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué. En effet, le chef d'état-major de l'ANP, accompagné du général-major Mustapha Smaali, commandant de la 3e Région Militaire, a visité la 40e Division d’Infanterie Mécanisée, où il a suivi un exposé global présenté par le commandant de cette grande unité. Une occasion pour lui, a-t-on précisé, pour donner «un nombre de consignes et d’instructions» visant dans leur ensemble l’impératif de maintenir l’état-prêt au combat des unités à son plus haut niveau. M. Gaïd Salah qui a tenu par la suite, une rencontre avec les cadres et les éléments de la Division, a souligné, lors de son allocution d’orientation, suivie par l’ensemble des personnels des unités de la Région, que «partant du principe d’honnêteté envers soi et envers la patrie, l’ANP agit sur plus d’un plan et poursuit, d’une part, son parcours de développement multidisciplinaire et diversifié suivant la stratégie globale adoptée, et consentit d’autre part des efforts assidus dans le but de promouvoir la performance opératoire sur le terrain des différents aspects du métier du militaire». L'ANP assure également sur un autre plan, a-t-il dit, «la sécurisation totale de nos frontières nationales, en se faisant face en permanence à toute incursion terroriste éventuelle ou toute autre action malveillante quelle que soit son origine, visant à porter atteinte à la sécurité de l’Algérie et à la stabilité de son peuple». Il a cependant estimé que l'armée continue d’entourer son peuple de toute l’attention et la solidarité en toutes circonstances, notamment lors des catastrophes naturelles. «D’ailleurs, l’action de mobilisation solidaire et fraternelle de l’ANP aux côtés de nos concitoyens à Illizi et à Djanet, suite aux dernières inondations et les dégâts qui y ont résulté, en est l’exemple parfait», a rappelé le vice-ministre de la Défense nationale. A l’issue de cette rencontre, le chef d'état-major de l'ANP a écouté les interventions des personnels de la Division qui ont exprimé leur fierté des évolutions qu’enregistre l’Armée sur tous les échelons, et ce, avant d'observer un moment de recueillement sur l’âme de l’emblématique Chahid «Mustapha Ben Boulaïd», dont le nom est porté par le siège de la Région,  de déposer une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative et de réciter la Fatiha sur son âme et sur celles de nos valeureux Chouhada. M. Gaïd Salah a ensuite présidé une réunion de travail avec le commandement, les états-majors de la Région, les responsables des différents services de sécurité, les commandants des unités et les directeurs régionaux, où il a suivi un exposé global sur la situation générale de la Région, présenté par le commandant de la Région, a indiqué le communiqué. Il a, à l’occasion, prononcé une allocution, dans laquelle il a souligné l’»importance vitale» que revêt cette Région militaire, et les efforts colossaux consentis par les personnels de ses unités dans la sécurisation du pays contre tous les fléaux, les dangers et les menaces. «Il est évident que les facteurs du savoir-faire, de la compétence et de l’état-prêt de façon générale, s’articulent, pour leur réalisation, sur la valorisation des exercices tactiques afin d’encrer davantage les capacités de réflexion, d’analyse, de planification et de conception, ainsi que de conduite des opérations des différentes armes et forces. Des qualités professionnelles acquises essentiellement à travers l’ancrage de la cohésion entre les états-majors et le rehaussement des connaissances des cadres dans les domaines militaire, technique et méthodologique, ainsi que de leur permettre de s’imprégner des techniques de communication et des capacités d’analyse des situations, de prise de décisions et de gestion des opérations de combat multiforme», a-t-il souligné. «Telles sont les qualités que nous avons veillées à inculquer aux personnels militaires toutes catégories confondues, dans les différentes unités et là où ils se trouvent, et c’est ainsi que les efforts apporteront leurs fruits, et avec cette rigueur que l’ANP se hissera, grâce à Allah le Tout-Puissant, aux rangs les plus distingués qu’elle mérite véritablement, qui siéent à la grandeur de l’Algérie, terre et peuple, et qui sont à la hauteur des défis qu’elle affronte, à l’aune de la situation d’insécurité et d’instabilité que connait notre sous-région particulièrement», a-t-il soutenu. APS

Wilaya d'Alger : relogement ce mercredi soir de 17 familles de la basse Casbah

mer, 19/06/2019 - 15:46
Les services de la circonscription administrative de Bab El Oued (Alger) lancent, ce mercredi, l'opération de relogement de 17 familles résidant à la basse Casbah, rapporte l’APS citant le wali délégué de la circonscription administrative de Bab El Oued, Abdelaziz Othmane. En marge de la commémoration du 63ème  anniversaire de l'exécution par guillotine du martyr Ahmed Zabana, à la prison de Serkadji, M. Othmane a fait savoir que l'opération de relogement avait été décidée par le Premier ministre au profit des habitants de l'immeuble 5 de la rue Tamaghlit (Casbah), soulignant que le relogement de ces familles est prévu mercredi soir. Les opérations de relogement à la Casbah «se poursuivent» de manière graduelle, a-t-il précisé, annonçant d'autres opérations similaires dans les dix (10) prochains jours, soit début juillet prochain, suivies d'autres à la Casbah et Bab El Oued, destinées aux résidents d'immeubles menaçant ruine. Répondant à une question sur des dépassements révélés par les membres de la Fondation Casbah, enregistrés lors de la première phase de la 25e opération de relogement à Alger, consacrée, dans l'urgence, par les services de la wilaya, à la Casbah «suite à l'effondrement de l'immeuble de la rue Tamaghlit, M. Othmani a affirmé que «cette opération n'a concerné que les résidents de la Casbah». Le relogement de familles résidentes d'immeubles non classés rouge, par l'Organisme national de contrôle technique de la construction (CTC), ne constitue en aucun cas une atteinte aux droits des habitants des immeubles menaçant ruine, mais obéit à «des exigences techniques» liées aux opérations de restauration des immeubles de la Casbah, a-t-il expliqué, indiquant que les opérations de relogement profiteront à toutes les familles qui y ouvrent droit.

Réforme de l'examen du Bac dès 2020 : les propositions des candidats

mer, 19/06/2019 - 15:26
A raison de deux examens par jour, durant les cinq jours d’évaluation, l’examen du baccalauréat d’avère bien rude, voire exténuant pour ses candidats. C’est en tout cas ce dont se plaignent désormais vertement les élèves. La réforme du bac semble bien être au menu pour 2020, mais qu’en pensent les premiers concernés pour alléger ces épreuves ?  Interrogés par la journaliste de la Radio chaine 3, les élèves se révèlent prolixes et ce ne sont pas les idées qui manquent… Plus de détails dans le compte rendu de Nouhad Belkhadem. 

Conseil de la nation : séance plénière jeudi consacrée au vote de deux projets de loi

mer, 19/06/2019 - 14:57
19/06/2019 - 14:57

Le Conseil de la nation reprendra, jeudi, ses travaux en séance plénière consacrée au vote de deux projets de loi et à la présentation et au débat d'un autre projet de loi, a indiqué, mercredi, un communiqué du Conseil.

Il s'agit du projet de loi relatif aux règles générales de prévention des risques d'incendie et de panique et du projet de loi relatif aux activités nucléaires, a précisé le même communiqué.

Lors de cette plénière, il sera question également de la présentation et du débat du projet de loi modifiant et complétant la loi 88-08 relative aux activités de médecine vétérinaire et à la protection de la santé animale. 

Le chef de l'Etat examine avec le Premier ministre l'organisation du dialogue politique et la relance du processus électoral

mer, 19/06/2019 - 14:49
Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah a reçu, mercredi à Alger, le Premier ministre, Noureddine Bedoui, avec lequel il a examiné "les procédures à prendre concernant l'organisation du dialogue politique, et les mécanismes de relance du processus électoral", a indiqué un communiqué de la Présidence de la République. "Le chef de l'Etat a reçu, mercredi 19 juin 2019, au siège de la présidence de la République, le Premier ministre, Noureddine Bedoui, dans le cadre de son suivi continu de l'action du gouvernement", a précisé la même source. Lors de cette rencontre, "le Premier ministre a présenté un exposé détaillé sur la situation socioéconomique du pays, en procédant à une évaluation globale de la situation politique, outre les procédures à prendre concernant l'organisation du dialogue politique et les conditions et mécanismes devant accompagner la relance du processus électoral". A la fin de cette audience, "le chef de l'Etat a donné des instructions au Premier ministre et au Gouvernement, en vue de procéder au suivi quotidien des affaires des citoyens, et de garantir le bon déroulement des épreuves du baccalauréat et des examens universitaires", a conclu le communiqué. 

Marches populaires : Gaïd Salah met en garde contre les tentatives d’infiltration des marches populaires pacifiques

mer, 19/06/2019 - 14:39

Ph. ministère de la défense nationale (FB)

Le général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire, a mis en garde, mercredi à Béchar, contre les "tentatives d'infiltration" des marches populaires par une "faible minorité" de manifestants qui brandissent des drapeaux autres que l'emblème national. "Il convient d'attirer l'attention sur une question sensible concernant les tentatives d'infiltration des marches populaires, au cours desquelles des drapeaux autres que l'emblème national sont brandis par d'infimes minorités. L'Algérie a un seul drapeau pour lequel des millions de martyrs se sont sacrifiés", a souligné M. Gaïd Salah au troisième jour de sa visite en 3ème Région militaire. "Il s'agit du seul est unique drapeau qui représente la souveraineté, l'indépendance de l'Algérie ainsi que son intégrité territoriale et son unité populaire", a-t-il ajouté. Soulignant qu'"il n'y a pas de place à la manipulation des sentiments du peuple algérien", le général de Corps d'Armée a fait savoir que "des ordres et instructions fermes ont été donnés aux forces de sécurité afin de faire respecter strictement les lois en vigueur et de faire face aux individus qui essayent d'attenter à nouveau aux sentiments des Algériens".

Pages