La une

S'abonner à flux La une
Mis à jour : il y a 2 heures 30 min

Une cache d'armes et de munitions découverte à Boumerdès

ven, 19/04/2019 - 14:24
19/04/2019 - 14:24

Une cache d’armes et de munitions, contenant un lance roquette, une mitrailleuse, deux roquettes et une charge explosive, a été découverte par un détachement de l'Armée nationale populaire (ANP) lors d’une opération de fouille et de recherche menée jeudi à Boumerdès, indique vendredi le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.

"Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l’exploitation de renseignements, un détachement de l’Armée nationale populaire a découvert, le 18 avril 2019 lors d’une opération de fouille et de recherche menée à Boumerdes (1ère Région militaire), une cache d’armes et de munitions contenant un lance roquette de type RPG-7, une mitrailleuse de type FMPK, deux roquettes pour RPG-7, une charge explosive, un poste radio, ainsi qu’une quantité de munitions (113 Balles)", précise la même source.

Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des détachements combinés de l’ANP ont arrêté, lors d’opérations distinctes menées à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar (6ème Région militaire), 9 orpailleurs et saisi 2 véhicules tout-terrain, 4 groupes électrogènes, 3 marteaux piqueur, un détecteur de métaux et une quantité de carburant, tandis que des unités des Gardes-frontières ont mis en échec des tentatives de contrebande de plus de 8224 litres de carburant à Souk-Ahras, Tébessa et El-Taref (5ème Région militaire), ajoute le communiqué.

Dans le même contexte, des détachements de l’ANP en coordination avec les éléments de la Gendarmerie nationale "ont arrêté, lors de différentes opérations, à Bechar, Tlemcen, Ain defla et Tébessa, 10 narcotrafiquants et saisi 218 kilogrammes de kif traités, 6173 comprimés psychotropes, 4 véhicules et une motocyclette", indique-on.

Par ailleurs et dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine, des détachements de l’ANP et les éléments des Gardes-frontières "ont intercepté 26 immigrants clandestins de différentes nationalités à Tiaret et Ain amenas", conclut le MDN.

100m libre : Oussama Sahnoune compote son billet pour les JO 2020

ven, 19/04/2019 - 12:38
Le nageur algérien Oussama Sahnoune s’est qualifié pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 après avoir réalisé les minima A du 100m nage libre, ce vendredi à Rennes, à l’occasion des championnats de France. Le pensionnaire du Cercle des Nageurs de Marseille (CNR) a terminé second lors la séance des séries, disputée ce matin, avec un temps de 48.51. Sacré champion de France en 2017, Sahnoune tentera de rééditer cette performance ce soir lors de la finale A prévue à partir de 17h30. C’est la deuxième qualification de Sahnoune aux Jeux Olympiques, après le rendez-vous de Rio de Janeiro (Brésil) en 2016. Le meilleur sportif algérien de l’année 2018, aura également l’opportunité de composter un second billet pour les JO de Tokyo sur son autre épreuve de prédilection, à savoir le 50m nage libre, dont les séries auront lieu dimanche prochain. Mohamed Kermia

Alger : suspension de l'alimentation en eau potable dans 6 communes à partir de lundi

ven, 19/04/2019 - 12:11
Une suspension de l'alimentation en eau potable interviendra dans six communes de l'Est d'Alger à partir de lundi prochain pour des travaux de raccordement sur le réseau d'une canalisation de transport, a indiqué vendredi un communiqué de la Société des eaux et de l'assainissement d'Alger (SEAAL). "Dans le cadre de la préparation de la saison estivale 2019, et afin de sécuriser l'alimentation en eau potable des communes de l'Est d'Alger, la Société des eaux et de l'assainissement d'Alger (SEAAL), procédera du lundi 22 avril à 8h au mardi 23 avril à 8h au raccordement sur le réseau SPIK d'une canalisation de transport nouvellement posée sur 8,2 km ainsi que de la localité du Hamiz pour sa sécurisation à partir des eaux du barrage de keddara", a précisé le communiqué. Ces travaux de raccordement engendreront une suspension de l'alimentation en eau potable qui impactera les communes suivantes : Bordj El Bahri , Bordj El Kifan,  Dar El Beida, Bab Ezzouar, El Harrach et El Mohammadia, a ajouté la même source. SEAAL précise à ses clients que l'alimentation en eau potable reprendra progressivement durant la journée du mardi 23 avril 2019 et se stabilisera totalement durant la nuit du mardi 23 avril au mercredi 24 avril 2019. Un dispositif de citernage sera mis en place afin d'assurer les usages prioritaires (établissements publics et hospitaliers), rassure la même source. La SEEAL met à la disposition de sa clientèle le numéro de son Centre d'accueil téléphonique, 1594, accessible 7j/7 et h24, pour toute information.  

Marche du vendredi – acte 9 : La réponse de la protesta au chef de l’Etat Bensalah pour objectif

ven, 19/04/2019 - 11:45
On s’attend à une forte mobilisation pour ce vendredi. La démission du président du Conseil constitutionnel et son remplacement par M. Feniche, semble point satisfaire le mouvement citoyen déterminé à aller jusqu’au bout des restants des « B ». Ce 9e vendredi de mobilisation intervient quatre jours après le dernier discours du général Gaid Salah dans lequel il a notamment promis de protéger les manifestations pacifiques. Et à l’ombre d’éventuel escalade surprise contre la foule, il faut s’attendre à ce que la population sorte en masse d’autant que le seuil des revendications soit monté d’un cran et réclame la tête de toux ceux qui ont répondu à l’invitation du chef d’Etat intérimaire, de mercredi à jeudi, qui semble préparer une conférence nationale qu’on croyait révolue avec la démission du président de la République. La présidence a en effet invité une centaine de personnalités à une conférence qui devrait se tenir lundi au Palais des nations. Les manifestants se sont rassemblés tôt le matin à l’esplanade de la Grande poste alors que les forces de sécurités bloquent toutes les entrées de la capitale. Des témoins oculaires affirment que le trafic est apocalyptique, à l’est comme à l’ouest, et les bouchons ayant atteint les gorges de Lakhdaria (ex-Palestro) sur l’axe autoroutier est juste infernal. Trois barrages filtrants de la Gendarmerie nationale ont été installés sur le tronçon autoroutier près de Lakhdaria, le tunnel de Bouzegza et Dar el-Beida. Des bus immobilisés sur place. Une seule voie a été ouverte. Pour éviter les bouchons, les automobilistes empruntent la RN 5. A l’ouest, si les bretelles sont bloquées, la circulation sur l’autoroute est-ouest est également ralentie entre Blida et Baba Ali. Les foules de marcheurs vers le centre-ville véhiculés sont nettement freinés, à l’est comme à l’ouest, mais l’affluence garde sa densité de tous les vendredis passés, voire allant même en s’amplifiant ! Mais les rues au cœur d’Alger, à la rue Hassiba, à Didouche Mourad, à la Place des martyrs, les manifestants continuent d’affluer depuis 8 heures déjà. Des familles, des femmes, des enfants, des personnes âgées sont déjà dehors pour réclamer le changement.    

Libye : 200 morts et plus de 3000 réfugiés et migrants pris au piège à Tripoli

ven, 19/04/2019 - 10:54
Le Haut commissariat pour les réfugiés (HCR) a lancé, vendredi, un message d'alerte sur le sort de plus de 3.000 réfugiés et migrants se trouvant actuellement dans des centres exposés aux combats violents dans la capitale libyenne, exprimant son "extrême préoccupation" pour leur vie, ont rapporté des médias locaux.  L'agence de l'ONU a annoncé avoir évacué 163 réfugiés victimes de l'escalade des combats en Libye vers le Niger voisin, soulignant que plus de 3.000 autres restaient pris au piège dans des centres de détention, ont ajouté des médias locaux. "Vu la situation en Libye, les évacuations humanitaires représentent une forme de secours vital pour les réfugiés détenus dont les vies sont menacées", a déclaré le chef du Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), Filippo Grandi, dans un communiqué, sans préciser la nationalité de ces réfugiés.  L'opération d'évacuation s'est déroulée alors que de violents combats se poursuivent entre les troupes de Khalifa Hafar, et celles du gouvernement d'union nationale (GNA) de Fayez al-Sarraj, reconnu par la communauté internationale. Des dizaines de femmes et enfants se trouvaient parmi les 163 personnes évacuées sur le Niger où le vol organisé par le HCR a atterri vendredi matin. "Le Niger ne peut pas faire cela tout seul", a-t-il soulignant, appelant à  "un partage de responsabilité et que d'autres pays se présentent pour  tendre la main et aider à sortir les réfugiés vulnérables pour les mettre  en sécurité". Le HCR a lancé la semaine dernière un appel urgent pour la libération  immédiate et l'évacuation des réfugiés et migrants en Libye, demandant la  création de couloirs humanitaires pour les faire sortir du pays. L'agression des troupes de Khalifa Haftar contre la capitale libyenne ont  déjà fait plus de 200 morts et 900 blessés depuis deux semaines, a déclaré  jeudi l'Organisation mondiale de la santé. Plus de 25.000 personnes ont  également été déplacées, a précisé, de son côté, l'Organisation  internationale pour les migrations. 200 morts suite à l'escalade de la violence à Tripoli  L'escalade du conflit armé à Tripoli, en Libye, a d'ores et déjà causé la mort de 205 personnes et en a blessé 913 autres, a annoncé jeudi dans un communiqué l'Organisation mondiale de la santé (OMS), disant qu'elle avait envoyé des médecins spécialistes pour aider les hôpitaux en première ligne à assister des dizaines de chirurgies.    Ce jeudi, le Conseil de sécurité tient une séance à huis clos pour examiner la situation dans le pays où la violence a augmenté depuis le début du mois d'avril.    Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires humanitaires, Mark Lowcock, a indiqué que le Fonds central d'intervention pour les urgences humanitaires (CERF) a débloqué 2 millions de dollars afin de fournir une assistance essentielle aux victimes civiles du conflit, notamment les migrants et les réfugiés vulnérables.    Mercredi, M. Lowcock, qui est aussi le Coordonnateur de l'aide d'urgence, s'est dit profondément préoccupé par l'escalade des combats, déclarant que mardi soir représentait "la pire violence contre les civils depuis 2014".  Plusieurs quartiers densément peuplés ont été touchés par des bombardements aveugles.    Mark Lowcock a souligné l'impact dévastateur des explosions dans les zones peuplées en appelant "toutes les parties à s'abstenir d'utiliser des armes qui mettent en danger la vie d'un plus grand nombre de civils et d'infrastructures".    L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) estime que le nombre total de personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays en raison de la crise actuelle est passé à environ 25.000.     

Inde: près de 60 personnes tuées dans des intempéries

ven, 19/04/2019 - 10:45
Près de 60 personnes ont été tuées dans des orages accompagnés de foudres qui s'abattent depuis mardi sur l'ouest, le centre et le nord-est de l'Inde, ont rapporté vendredi les médias indiens. Au moins 25 personnes ont péri au Rajasthan, 21 au Madhya Pradesh, 10 au Gujarat et 3 au Maharashtra, indique le journal "Times of India". Ces orages sont causés par une intense perturbation à l'ouest qui a tiré l’humidité de la mer d’Arabie et s’est heurtée à une vague de l’est venant du golfe du Bengale, explique le quotidien. Plusieurs arbres ont été déracinés et des poteaux électriques arrachés par la force des vents accompagnant ces orages qui ont également causé des dégâts aux édifices dans plusieurs districts et villes, ont indiqué les autorités indiennes. Des dégâts ont également été signalés dans les cultures en raison des vents violents, de fortes pluies et de la grêle. Au Gujarat, une tempête de poussière a endommagé une partie du chapiteau qui devait abriter le rassemblement du 17 avril du Premier ministre Narendra Modi dans la ville de Himmatnagar. Le Premier ministre a exprimé dans un tweet sa peine devant les pertes en vies humaines dues aux pluies et aux tempêtes dans diverses régions du pays. "Le gouvernement fait de son mieux pour fournir toute l'aide possible aux personnes touchées. La situation est surveillée de près", a-t-il indiqué. Lundi, trois femmes ont été tuées et plus de 40 personnes ont été blessées, dont 30 élèves, suite à des orages qui ont frappé l'Etat de Manipur, dans le nord-est de l'Inde.

Les étudiants en grève : « c’est pour montrer que nous sommes unis, nous voulons changer l’Algérie », témoigne une étudiante à Oran

jeu, 18/04/2019 - 18:14
Les étudiants en grève, depuis plusieurs jours dans certaines universités. Ils se déclarent mobilisés en appui aux revendications du peuple qui exige un changement radical du système et le départ de ses figures, notamment Bensalah et Bedoui alors que Belaiz a quitté le Conseil constitutionnel. A l’université des sciences et technologies d’Oran, des ateliers et des rencontres-débat sont organisés par les étudiants sur les enjeux du mouvement populaire et la nouvelle Algérie qu’ils veulent bâtir. « Le rôle des étudiants est très important, parce que nous représentons la base, nous représentons l’avenir. Nous sommes, vraiment, la génération qui doit mettre en place un changement, parce que si on ne bouge pas, personne ne va bouger à notre place. Cette grève c’est pour montrer que nous sommes unis, nous somme tous là pour le mouvement populaire. Nous voulons changer l’Algérie », témoigne une étudiante au micro de Hamza Belmadani, correspondant local de la radio Chaine 3. Cependant, la mobilisation des étudiants à Oran n’est pas totale, puisque, rapporte le correspondant de la radio Chaine 3, les étudiants de la Faculté des sciences économiques de l’université Oran 2 Mohamed Benahmed, à Bel Gaid, poursuivent leurs cours.

Abdelhak Lamiri expert en économie

jeu, 18/04/2019 - 14:35
Video Add this: Playlist:

Tournoi d'Antalya : élimination de Inès Ibbou au deuxième tour

jeu, 18/04/2019 - 14:29
Inès Ibbou est éliminée du tournoi international féminin (WTA) d’Antalya (Turquie). La joueuse de tennis algérienne a été sortie au second tour (simple), ce jeudi, par la Belge Eliessa Vanlangendonck. Il n’y avait pas photo dans cette confrontation entre la Belge, 104e mondiale, et l’Algérienne, 714e mondiale. La logique a été ainsi respectée avec la victoire de Vanlangendonck sur le score de deux sets à un (6-1, 6-2). Pour rappel, Ibbou s’est adjugée le droit de disputer ce tournoi après avoir passer deux tours lors des qualifications. Par la suite, l’ancienne championne d’Afrique des moins de 18 ans a réussi son entrée en lice dans le tableau finale, mercredi, en battant difficilement la Russe, Polina Kozyreva (515e mondiale).

Accident de la route: 12 personnes décédées en 24 h

jeu, 18/04/2019 - 14:02
Plusieurs accidents de la circulation ont été enregistrés durant les dernières 24h causant le décès de 12 personnes et des blessures à 15 autres, indique jeudi un bilan de la Protection civile. Selon la même source, plusieurs accidents de la circulation ont été enregistrés durant cette période dont 10 mortels ayant causé le décès de 12 personnes et des blessures à 15 autres, évacuées vers les établissements de santé. Le bilan le plus lourd à été enregistré au niveau de la wilaya de Biskra avec 02 personnes décédées et une autre 01 blessée, suite à une collision  entre un véhicule et 01 bus, survenue sur la RN n  46, commune de Chaiba daira d’Ouled Djellal.   Par ailleurs, les secours de la protection civile sont également intervenus pour prodiguer des soins de première urgence à 02 personnes incommodées par le monoxyde de carbone CO émanant des appareils de chauffages et chauffe-bain, au niveau des wilayas de Médéa et de B.B.Arreridj.

Kenya: la situation alimentaire pourrait se détériorer du fait de la sécheresse

jeu, 18/04/2019 - 13:59
Le mauvais déroulement de la grande saison pluvieuse au Kenya laisse présager des déficits alimentaires et des pénuries d’eau, selon les responsables des services météorologiques du pays. Selon la directrice du département météorologique kenyan, Stella Aura, les précipitations enregistrées durant la saison pluvieuse courant de mars à mai, ont été inférieures à la moyenne de long terme. La même responsable a fait savoir que les conditions de sécheresse devraient sévir dans la plupart des régions du pays et pourraient conduire à des interventions pour soutenir les ménages. Ces nouvelles prévisions viennent s’ajouter à un contexte difficile. En mars dernier, l’Autorité Nationale de la Gestion de la Sécheresse (NDMA) du pays avait indiqué que 1,1 million de personnes avaient besoin d’aide alimentaire en raison de la sécheresse. Plus récemment au début de ce mois, la Banque mondiale a annoncé que cet épisode météorologique pourrait amputer la croissance du Kenya à 5,7% cette année contre 5,8 % en 2018.  

Libye: deuil national décrété après la mort de civils dans des tirs de roquettes

jeu, 18/04/2019 - 13:07
Le Conseil présidentiel du Gouvernement d'union nationale en Libye (GNA) a décrété jeudi un deuil national pendant trois jours dans tout le pays, suite à la mort de six civils, dont deux femmes, tués la veille lors de tirs de roquettes sur des quartiers résidentiels au sud de Tripoli, ont rapporté des médias locaux.   Le Conseil présidentiel du GNA a décidé d'un deuil national de trois jours, alors que les quotidiens libyens sont sortis jeudi en noir et blanc en signe de deuil et de condamnation de l'agression meurtrière menée par les troupes de Khalifa Haftar contre la ville de Tripoli et ses environs, ont ajouté les mêmes sources.  Au moins sept puissantes explosions ont secoué le sud de Tripoli mardi soir vers 21H30 GMT, faisant 6 morts dont deux femmes et plus de 30 blessés ont indiqué des médias libyens.  Le chef du Gouvernement d'union nationale, Fayez al-Sarraj, qui s'était rendu dans la nuit de mardi à mercredi aux quartiers d'Abou Slim et Al-Antissar, dans le sud de Tripoli, touchés par les tirs de roquettes, a dénoncé "la sauvagerie et la barbarie" des troupes commandées par le Khalifa Haftar, qu'il a qualifié de "criminel de guerre". "Nous allons présenter demain tous les documents à la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité", a-t-il souligné, dans une vidéo publiée par son service de presse. M. al-Sarraj a estimé qu'il était "de la responsabilité juridique et humanitaire du Conseil de sécurité de l'ONU et de la communauté internationale, de tenir ce criminel responsable de ses actes". De combats violents opposent depuis le 4 avril en banlieue sud de Tripoli les forces du Gouvernement d'union nationale, reconnu par la communauté internationale, aux troupes conduites par Haftar, qui souhaitent s'emparer de la capitale, siège du GNA. Les combats ont fait en deux semaines au moins 205 morts et plus de 950 blessés, selon un dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Les appels se sont multipliés ces derniers jours au sein de la communauté internationale en vue de parvenir à un cessez-le-feu humanitaire et à l'arrêts des agressions.  Le Conseil de sécurité des Nations unies tiendra, jeudi, une réunion urgente, convoquée par l'Allemagne, en tant que membre non permanent, pour trouver une solution à la crise libyenne, alors que la Grande Bretagne avait présenté déjà un projet de résolution visant à exiger un cessez-le-feu et à l'accès de l'aide humanitaire aux zones touchées par les bombardements des troupes de Khalifa Haftar, qualifiées d'"aveugles" par l'envoyé spécial de l'ONU en Libye, Ghassan Salamé.

19 Palestiniens arrêtés par les forces d'occupation en Cisjordanie

jeu, 18/04/2019 - 13:02
Au moins dix-neuf (19) palestiniens ont été arrêtés mercredi soir et jeudi, par les forces d'occupation israélienne dans plusieurs régions de la Cisjordanie occupée, rapporte l'agence palestinienne de presse, WAFA.    Parmi eux, six (6) jeunes ont été arrêtés par la police israélienne dans la localité "Al-Isawiya" au centre d'El-Qods occupée. Cinq (5) autres ont été arrêtés à Beitlehem, un à Qalqilya, deux à Tulkarem dont une femme, deux à Naplouse, un avocat à Al-Khalil, et deux enfants à Jénine, selon WAFA. Mercredi, les troupes israéliennes de l’occupation, ajoute l'agence palestinienne de presse, "ont effectué une campagne féroce d’arrestations qui a touché plus de vingt (20) citoyens Palestiniens de différentes régions de la Cisjordanie occupée". Les forces d'occupation israéliennes font régulièrement des incursions dans les maisons palestiniennes presque quotidiennement en Cisjordanie selon WAFA, sous prétexte "de rechercher des Palestiniens (recherchés), ce qui déclenche des affrontements avec les habitants".

Les nageurs Chouchar et Balamane se distinguent à l'étranger

jeu, 18/04/2019 - 12:13
Le nageur algérien Ramzy Chouchar a battu le record d'Algérie du 400m quatre nages en grand bassin (50 m) avec un chrono de 4 minutes 25 secondes 96 centièmes, lors des Championnats de France qui se déroulent du 16 au 21 avril à Rennes.   Grace à ce chrono, le sociétaire du club de Saint Raphael a amélioré de 2 secondes l'ancien record détenu par Jaouad Sayoud avec un temps (4:27.23) réalisé en 2018. Malgré cette performance Chouchar s'est contenté de la 2e place de la finale B de la spécialité remportée par le Français Jean Hugo. Les autres nageurs algériens engagés dans les épreuves du Championnat de France, en l'occurrence, Oussama Sahnoun, Nazim Benbara et Abderezak Siar n'ont pas réussi à réaliser les mêmes performances. Sahnoun qui s'est hissé en finale du 50m papillon s'est contenté de la 8e place avec un temps de (24.43), en attendant son entrée en lice dans ses distances de prédilection à savoir les 50m et 100m nage libre. Benbara sur 100m dos et Siar 100m brasse n'ont pas réussi à se hisser au-delà des qualifications. De son côté, Moncef Balamane (17 ans) qui évolue dans le club de Pointe-Claire (PCSC) a été sacré champion de l'Est du Canada sur le 200 m brasse avec un chrono de (2:18.69) devançant deux canadiens Ismaël Cote-Forest (2:22.20) et Eric Pelletier (2:23.09). Le sacre de Balamane a permis à la formation de Pointe-Claire de remporter le titre par équipes.  

Saisie d'importantes quantités de drogue durant le 1er trimestre de 2019

jeu, 18/04/2019 - 12:10
Les services de sécurité ont saisi d'importantes quantités de drogue et de comprimés psychotropes et arrêté 77 mis en cause durant le premier trimestre de l'année en cours. "Les enquêtes et investigations menées par les brigades de la Police judiciaire (PJ) ont permis l'arrestation de 77 mis en cause impliqués dans des affaires de possession et de trafic de drogue outre le démantèlement de plusieurs réseaux criminels spécialisés en la matière", a indiqué un bilan rendu public mercredi par les services de Sûreté nationale. Parmi les affaires majeures traitées par la PJ, figurent celles liées à la lutte contre le trafic de drogue, selon le bilan qui précise que 103 kg avaient été saisis à Tlemcen, 80 kg à Guelma, 60 kg à El-Bayadh et 48 kg à Alger. Par ailleurs, les éléments de police de Tizi Ouzou ont saisi 300g de cocaïne tout en démantelant un réseau criminel international spécialisé dans le trafic de drogues dures. S'agissant des comprimés psychotropes, 361.900 capsules Lyrica ont été saisies à Constantine, 174.500 comprimés psychotropes à Ghardaïa et 14.725 comprimés à Skikda. Selon la même source, "ces opérations qualitatives ont été effectuées grâce à l'application efficace des plans sécuritaires tracés à cet effet, basés sur l'exploitation optimale de l'information par les enquêteurs de la police ainsi que  la bonne maitrise des techniques d'investigation et de recherches en recourant aux technologies modernes".                                                        

Le Brent à plus de 71 dollars à Londres

jeu, 18/04/2019 - 12:09
Les prix du pétrole reculaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens alors que le marché britannique sera fermé vendredi et lundi en raison des célébrations de Pâques. Dans la matinée, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin valait 71,47 dollars à Londres, en baisse de 15 cents par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril américain de WTI pour le contrat de mai cédait 10 cents à 63,66 dollars. "L'appétit pour le risque du marché est faible, et je soupçonne que l'approche de Pâques amplifie cette tendance", a estimé un analyste. Certains investisseurs préfèrent délaisser les actifs les plus risqués alors qu'ils seront loin de leur console pendant plusieurs jours et seraient donc à la merci d'un mouvement brusque du marché. Par ailleurs, "les investisseurs sont partagés sur la perspective d'une hausse de la production de l'Opep et de ses partenaires au deuxième semestre", a commenté  un autre analyste. L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et d'autres producteurs, dont la Russie, sont engagés depuis fin 2016 dans un accord de limitation des extractions, dont le renouvellement après le premier semestre 2019 doit être décidé fin juin. La Russie, deuxième producteur mondial après les Etats-Unis mais devant l'Arabie saoudite, n'a pas encore adopté de ligne définitive sur le sujet et semble hésiter à renouveler l'accord. Des responsables russes ont "cité le problème des parts de marché, alors que la compétition est rude face à une production américaine de pétrole de schiste toujours plus forte", a noté le même analyste.    

Coupe d’Algérie – Demi-finales (aller) : petite victoire du CSC face au CRB (1-0)

mer, 17/04/2019 - 20:16
Le CS Constantine s’est imposé petitement face au CR Belouizdad (1-0) à l’occasion de la seconde demi-finale (aller) de la Coupe d’Algérie de football, jouée ce mercredi au stade Chahid Hamlaoui de Constantine. Les Sanafir viennent de parcourir la moitié du chemin pour aller en finale de Dame Coupe. Néanmoins, affronter l’un des spécialistes de l’épreuve populaire n’a pas été une partie de plaisir pour les Constantinois. Dans son ensemble, cette belle affiche des demi-finales, animée par deux pensionnaires de la Ligue 1, a été équilibrée. La formation des ponts suspendus a du patienter jusqu’à la 68e minute pour pouvoir débloquer la situation. Idéalement servi par son capitaine, Abid s’élève dans les airs pour catapulter le ballon de la tête dans la cage adverse et signe l’unique réalisation de ce match. Le CS Constantine a certes gagné, toutefois, ce score ne le met pas à l'abri pour autant. Lors de la manche retour, prévue le 24 avril (17h00) à Alger, les Vert et Noir auront pour objectif de défendre crânement leur maigre avance. De son côté, le Chabab, qui n’a qu’un petit but à rattraper pour remettre les pendules à l’heure, tentera de mettre à profit l’avantage du terrain pour aller chercher la 11e finale de son histoire.     Dans la première demi-finale, disputée mardi, la JSM Béjaïa a réalisé une superbe opération en s’imposant, en déplacement, face à l’ES Sétif sur le score de 2 buts à 1. La manche retour de cette seconde affiche du carré d’As est programmée pour le 25 avril (17h00) à Béjaïa.

Le championnat de Ligue 1 prendra fin le 26 mai prochain

mer, 17/04/2019 - 19:13
Le championnat national de Ligue 1 prendra fin le 26 mai prochain, a annoncé ce mercredi la Ligue de football professionnel (LFP) sur son site internet. La même source indique également que l’ensemble des matchs en retard se joueront avant le 6 mai. Pour ce qui est de la manche retour des demi-finales de la Coupe d’Algérie, le match, CR Belouizdad - CS Constantine, aura lieu le 24 avril, tandis que la rencontre, JSM Béjaïa – ES Sétif, se jouera le 25 avril.   Programme de ce qui reste à jouer : 21 avril 26ème journée de la L1 24 avril CR Belouizdad - CS Constantine (1/2 finales retour de la Coupe d'Algérie) 25 avril JSM Béjaia - ES Sétif (1/2 finales retour de la Coupe d'Algérie) 27 avril PAC – NAHD (retard 24e J) et JSS – CSC (retard 18e J) 1er mai CSC – MCA (retard 23e) 4 mai USMBA – JSS (retard 24ej) 6 mai CRB – CSC (retard 24e j) 11 mai 27ème journée de la L1 16 mai 28ème journée de la L1 21 mai 29ème journée de la L1 26 mai 30ème journée de la L1

FABB : le retour de Rabah Bouarifi se précise

mer, 17/04/2019 - 17:13
Le retour de Rabah Bouarifi à la tête de la Fédération algérienne de basketball (FABB) ne fait plus de doute. La FABB a annoncé mardi sur son site que Bouarifi est le seul candidat en lice pour le poste de président.  « Monsieur Bouarifi Rabah est le seul et unique candidat pour la présidence tandis que 24 dossiers de candidatures ont été déposés pour le bureau fédéral, dont 06 sont admis ,16 sont admis sous réserve et 02 ont vus leurs dossiers rejetés selon le PV ci-joint », lit-on sur le site de la FABB. Sauf retournement de situation, Bouarifi devra faire son comeback en tant que président de la FABB lors de l'Assemblée générale élective (AGE) de la FABB, prévue samedi prochain. Pour rappel, Bouarifi, dont le bilan moral a été rejeté à la fin de son mandat en 2017, a été réhabilité par les membres de l'assemblée générale de la FABB, réunis samedi dernier en session extraordinaire (AGEx). De son côté, l’actuel président de la FABB Ali Slimani, Ali Slimani, a vu ses bilans moral et financier rejetés par les membres de l'AG,  réunis en session ordinaire le 14 mars dernier à Alger. Suite à cela, les présidents de clubs de la Nationale 1 (messieurs et dames) ont décidé, le 23 mars dernier, de geler la compétition jusqu'à l'élection d'un nouveau président de l'instance fédérale.

FAC : 11 ligues décident de boycotter l'AG extraordinaire

mer, 17/04/2019 - 15:18
Onze (11) ligues affiliées à la Fédération algérienne de cyclisme (FAC) ont décidé de boycotter l'Assemblée générale extraordinaire (AGEx), prévue jeudi à Alger tout en dénonçant l'"ingérence" du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) dans les affaires internes de l'instance fédérale. "Notre démarche est irréversible et non-négociable jusqu'à ce que cette hégémonie sans partage ne cesse et que la FAC retrouve sa légalité à travers l'organisation d'abord d'une Assemblée générale ordinaire (AGO) avant de passer à l'élection d'un président", a expliqué Daoud Messaoud, président de la Ligue d'Alger, lors d'une conférence de presse animée à Alger en présence des parties contestataires au nombre de 15 (11 ligues et quatre clubs). La FAC, sans président depuis le 10 novembre 2018 après la démission de Mabrouk Kerboua, tiendra jeudi son AGEx consacrée à l'installation des commissions de candidatures et de recours afin de préparer l'AG élective qui permettra d'élire un nouveau patron. De son côté, Douzi Smaïl, ex-directeur technique national (DTN) à la FAC et actuel directeur sportif du GS Pétroliers, a dénoncé la décision du MJS qui a appelé à l'organisation d'une AGEx sans passer par l'assemblée ordinaire, contrairement aux règlements intérieurs de la fédération. "L'actuel ministre nous a demandé d'organiser une assemblée extraordinaire afin de préparer l'élection d'un président qui terminera le mandat olympique avec l'actuel bureau fédéral, chose qui a été rejetée catégoriquement par les ligues et clubs contestataires", a-t-il indiqué. Pour lui, "un bureau fédéral ayant dirigé l'instance fédérale depuis 15 mois est dans l'obligation de présenter ses bilans moral et financier aux membres de l'assemblée générale qui l'ont élu, par respect, par déontologie, mais surtout par la force de la loi et des statuts de la FAC".   Pour rappel, l'Assemblée générale élective de la FAC, initialement prévue la mi-décembre 2018, avait été reportée une première fois au 22 du même mois, avant d'être renvoyée une nouvelle fois à une date ultérieure sur décision du MJS, alors dirigé par Mohamed Hattab. Le premier report avait été décidé au terme d'une réunion au siège du MJS pour permettre la prolongation de la période de dépôt des candidatures. A la fin, deux dossiers avaient été retenus, à savoir Kheïreddine Barbari, membre fédéral et président de la Ligue de Biskra, et Douzi Smaïl, mais tout cela a été annulé. "La convocation d'une assemblée extraordinaire n'est pas légale conformément à l'article 18 des statuts de la FAC qui stipule que l'intérim ne peut aller au-delà de 60 jours, alors que le vice-président, Abbès Fertous, chargé de l'intérim, occupe ce poste depuis presque sept mois. Nous exigeons la publication du rapport établi par l'inspection diligentée par le MJS concernant la gestion de l'instance fédérale. Le MJS a alloué une subvention de quatre millions de DA pour payer les indemnités des athlètes, mais cette somme a été utilisée dans d'autres chapitres", a accusé Douzi.     A l'issue de la démission du président de la FAC, Mabrouk Kerboua, survenue le 10 novembre 2018 pour des raisons "personnelles et de santé", le vice-président de la FAC, Fertous Abbès, assure l'intérim de l'instance fédérale jusqu'au déroulement de l'AG élective. Mabrouk Kerboua, président de la Ligue de Mascara, avait été élu à la tête de l'instance fédérale le 16 février 2017. APS

Pages