La une

S'abonner à flux La une
Mis à jour : il y a 2 heures 3 min

Détournement de fonds au CPA de Bouira : 12 suspects arrêtés

ven, 17/05/2019 - 19:19
Douze (12) personnes suspectées d’implication dans le détournement de 30 milliards de centimes et 100.000 euros au Crédit populaire algérien (CPA) de Bouira, ont été arrêtées et présentées devant le procureur de la République près le tribunal de Bouira, a-t-on appris vendredi auprès des services de la Sûreté de la wilaya. Suite à une enquête sur un détournement de 30 milliards de centimes et de 100.000 euros au CPA de Bouira, les services de la brigade économique et financière de la Sûreté de la wilaya de Bouira ont pu arrêter 12 individus suspectés d’implication dans cette affaire. Selon les détails fournis par le chargé de la communication de la Sûreté de la wilaya, le lieutenant de police, Samir Toutah, trois suspects ont été mis sous mandat de dépôt, et neuf autre sous contrôle judiciaire. "Les 12 personnes ont été présentée mercredi et jeudi devant le procureur de la République près le tribunal de Bouira, qui a ordonné la mise sous mandat de dépôt de trois d’entre eux, tandis que les neuf autres ont été mis sous contrôle judiciaire", a précisé le lieutenant de police. D’après les explications données par le même officier, le délit consiste en "des jeux d’écritures", qui, a-t-il dit, ont permis le transfert de sommes d’argent de certains comptes détenus par quelques commerçants et hommes d’affaire vers d’autres. "L’enquête avait été lancée sur la base de plaintes déposées par les victimes, qui se sont rendues comptes du manque d'argent dans leur comptes", a-t-il encore expliqué.

Championnat d'Algérie du 10.000 m : victoire de Youcef Addouche et Kenza Dahmani

ven, 17/05/2019 - 17:29
Les coureurs Youcef Addouche (sélection militaire) et Kenza Dahmani (Bordj Bou Arréridj) ont remporté le Championnat national du 10.000 mètres, disputé jeudi soir au stade Colonel-Lotfi de Tlemcen. Le podium des seniors (messieurs) a été complété par Ibrahim Mohamed (Arbaâ) et Abdellah Bouchareb (MSJ Béchar), alors que chez les dames, Dahmani a devancé Ouda Bouadma (Chlef) et Nawel Zendaoui (MA Constantine). Chez les juniors (garçons), c'est Younès Ousser (HOM) qui l'a emporté, devant deux concurrents de Chlef, Azzedine Farès et Ilyès Ali Zoubir ayant complété le podium, respectivement à la deuxième et à la troisième place. Chez les juniors (filles), c'est la sociétaire du MA Bordj Bou Arréridj Khadidja Habbache qui s'est imposée, devant son équipière Asma Habbache, sociétaire du même club, au moment où Nassima Smaïl, du RB Souk El Ténine a complété le podium. Kenza Dahmani confirme ainsi qu'à 38 ans, elle reste la Reine algérienne des longues distances, car outre le 10.000 mètres, elle domine plusieurs autres spécialités, notamment, le semi-marathon et le cross-country. APS

Djemaï appelle le président de l'APN à se retirer de son poste

ven, 17/05/2019 - 14:27
Le Secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Mohamed Djemaï a appelé jeudi à Alger le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), Mouad Bouchareb à se retirer de son poste et ce en réponse aux revendications du peuple algérien qui demande le changement radical des symboles du système". Lors d'une rencontre avec les députés du groupe parlementaire du parti à l'APN, M. Djemai a adressé un "appel fraternel" à l'actuel président de la chambre basse du parlement dans lequel il lui demande de "faire prévaloir l'intérêt suprême du pays et de l'Etat sur tout autre intérêt personnel et de s'engager avec courage à mettre en oeuvre les revendications du peuple algérien qui demande le changement du président de l'APN et le reste des symboles du régime". Il a, à ce propos, exhorté M. Bouchareb à se retirer de son poste de façon "civilisé", soulignant que sa démission serait "une position historique" portée en sa faveur. Dans ce cadre, le Secrétaire général du FLN a également appelé les députés du parti à "assumer leurs responsabilités et à remettre l'institution législative sur les rails en réactivant son rôle au service du peuple algérien", ajoutant que le parti, représentant la majorité, "doit oeuvrer à donner un nouvel élan à la légitimité de l'APN en vue d'accomplir ses missions". "Des sanctions disciplinaires seront prises à l'encontre de quelconque qui s'oppose aux orientations du parti qui se découleront des revendications populaires", a-t-il dit. Il a appelé "les responsables auxquels le peuple demande leur changement à se conformer immédiatement à ces revendications", soulignant que "l'époque de tenir le bâton par le milieu est révolue et il n y a pas de place aux forces anticonstitutionnelles". Evoquant la situation que traverse le pays, le même responsable a mis en garde contre "les tentatives d'infiltration du mouvement populaire pacifique par des lobbies qui cherchent à frapper l'institution militaire", réaffirmant le soutien du parti au commandement de l'Armée nationale populaire (ANP). Il a fustigé, par ailleurs ceux qui revendiquent une sortie du cadre constitutionnel, voulant ainsi mener le pays à la dérive. M. Djemaï a affirmé que la sortie de la crise politique nécessite "beaucoup d'efforts pour trouver des solutions dans un cadre constitutionnel". Concernant les enquêtes ouvertes par la justice sur des affaires de corruption, M. Djemaï s'est dit "confiant" en la justice algérienne et a exprimé son soutien à toutes les décisions qui en découlent.  

Le patrimoine culturel des wilayas de l'Ouest s'invite aux "Nuits d'Alger"

ven, 17/05/2019 - 14:16
La deuxième soirée des "Nuits d'Alger", organisée jeudi soir au Palais de la culture, Moufdi Zakaria, a été dédiée au patrimoine culturel et touristique des wilayas de l'Ouest.  Organisée par le ministère de la Culture en collaboration avec le ministère du Tourisme, l'évènement a été marqué par la présence de la ministre de la Culture, Meriem Merdaci, le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, le ministre de la Communication et Porte parole du Gouvernement, Hassen Rabehi, le ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, Moussa Dada ainsi que des ambassadeurs et des membres du corps diplomatique accrédités à Alger. La soirée a débuté par un iftar collectif faisant gouter aux invités les plats emblématiques de la cuisine de l'Ouest à l'instar de "Lahrira", "Tadjin Lahlou" et bien d'autres. A cette occasion, plusieurs expositions ont été animées par des artisans venus de Saida, Oran, Tlemcen, Sidi Belabès, Ain Témouchent, Tiaret et Relizane présentant au grand public leurs créations telles que les tapis, les burnous, les selles à cheval, les vêtements traditionnels, les bijoux, la poterie, la dinanderie et autres. Dans une ambiance purement ramadanesque, la soirée a été marquée par la participation des troupes folkloriques de Saida, de Mostaganem et de Tlemcen qui ont séduit les spectateurs à travers une mosaïque artistique riche en Madih, Melhoun et Andalous. "La deuxième soirée des Nuits d'Alger se veut un hommage aux différentes régions de l'Ouest du pays, mettant en exergue leur patrimoine immatériel leur richesse et leur diversité culturelle et touristique", a affirmé Mme. Merdaci, ajoutant que "c'est une opportunité pour la coopération entre les différents ministères (...) et la promotion de la destination Algérie devant les diplomates présents". Les deux jeudis prochains du programme des Nuits d'Alger seront consacrés respectivement aux régions du Centre et de l'Est du pays.

Trois individus en possession de deux pistolets mitrailleurs de type kalachnikov arrêtés à Ghardaïa

ven, 17/05/2019 - 14:08
Trois individus en possession de deux pistolets mitrailleurs de type kalachnikov, quatre (04) chargeurs et une quantité de munitions ont été arrêtés jeudi à Ghardaïa par un détachement de l'Armée nationale populaire (ANP), en coordination avec des éléments de la Gendarmerie nationale et des services des Douanes, indique vendredi un communiqué du ministère de la Défense nationale. "Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’ANP, en coordination avec des éléments de la Gendarmerie Nationale et des services des Douanes algériennes, ont arrêté, dans deux opérations distinctes, à Ghardaïa/4e Région militaire  le 16 mai 2019, trois (03) individus en possession de deux (02) pistolets mitrailleurs de type kalachnikov, quatre (04) chargeurs, et une quantité de munitions, et ont saisi deux (02) véhicules tout-terrain et des moyens de communication", tandis que "des éléments de la Gendarmerie nationale ont appréhendé à Blida /1e RM, un (01) individu et saisi un (01) pistolet automatique et une quantité de munitions", précise la même source. Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, "des détachements de l’ANP ont arrêté à In-Guezzam/6eRM, quatre (04) contrebandiers et saisi (01) camion, (02) véhicules tout-terrain, et (16,2) tonnes de denrées alimentaires", alors que "des éléments de la Gendarmerie nationale ont saisi à Oran/2e RM, (240) comprimés psychotropes". Par ailleurs, "des détachements de l’ANP ont déjoué à Souk-Ahras, Tébessa et El-Tarf/5e RM, des tentatives de contrebande de (11010) litres de carburants", conclut le MDN.

WTA - Antalya : Inès Ibbou atteint les demi-finales

ven, 17/05/2019 - 12:45
La tenniswoman algérienne, Inès Ibbou, s’est qualifiée pour les demi-finales (simple) du tournoi international féminin WTA d’Antalya (Turquie) à la faveur de son succès enregistré ce vendredi face à la Roumaine, Cristina Ene (2-0). Pour le deuxième tournoi de suite, Ibbou est demi-finales. L’Algérienne s’est hissée dans le carré d’AS à la suite de sa belle victoire enregistrée face à la tête de série n°5, Cristina Ene, (6-3, 6-2). Afin de passer en finale, Ibbou devra surclassée ce samedi la Suissesse, Chiara Grimm.

Syrie : reprise des liaisons aériennes entre Damas et Baghdad

ven, 17/05/2019 - 12:19
La compagnie nationale irakienne Iraqi Airways va reprendre à compter de samedi ses liaisons aériennes avec Damas, pour la première fois depuis le début du conflit syrien en 2011, ont rapporté des médias locaux. Iraqi Airways va rétablir à partir de samedi une liaison hebdomadaire entre Baghdad et la capitale syrienne, ont indiqué des médias locaux citant une porte-parole de la compagnie, Layth al-Rubaie qui a qualifié cette reprise des rotations d'"importante", en raison notamment des liens économiques entre les pays voisins et de la taille de la communauté irakienne en Syrie. L'annonce de cette décision a aussi été saluée par le ministère syrien des Transports sur sa page Facebook. Le dernier vol d'Iraqi Airways entre Baghdad et Damas remonte en décembre 2011, à un moment où la Syrie s'est enfoncée dans la crise. La plupart des compagnies aériennes internationales avaient alors interrompu leurs dessertes, et dû éviter le survol du territoire syrien. En avril dernier, Damas a annoncé avoir à nouveau autorisé l'utilisation de son espace aérien par Qatar Airways. "L'accord est basé sur le principe de réciprocité, Syrian Air ayant continué d'utiliser l'espace aérien qatari et n'ayant jamais cessé de voler à destination de Doha", avait souligné le ministère syrien des Transports. 

Theresa May fixera la date de son départ début juin

ven, 17/05/2019 - 10:44
La Première ministre britannique Theresa May fixera début juin un calendrier pour son départ en tant que Première ministre du pays, a annoncé jeudi un communiqué officiel.    "Nous sommes convenus que nous nous rencontrerons après la deuxième lecture du projet de loi pour convenir d'un calendrier pour l'élection d'un nouveau chef du parti conservateur et unioniste", a déclaré dans un communiqué Sir Graham Brady, président du Comité 1922, après sa rencontre avec Mme May.   "La Première ministre est déterminée à sécuriser notre départ de l'Union européenne et consacre ses efforts à assurer la deuxième lecture du projet de loi sur l'accord de retrait dans la semaine du 3 juin, ainsi que l'adoption de ce projet de loi et le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne qui en résultera d'ici l'été", a encore précisé le communiqué. 

Le chef de l'Etat reçoit les lettres de créances de plusieurs ambassadeurs

ven, 17/05/2019 - 10:39
17/05/2019 - 10:39

Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah a reçu, jeudi au siège de la Présidence, plusieurs ambassadeurs qui lui ont remis leur lettres de créances. 

Le chef de l'Etat a reçu l'ambassadeur du Royaume du Maroc, Lahcen Abdelkhalek qui a affirmé, dans une déclaration, avoir transmis à M. Bensalah "les salutations et les sentiments de considération du Roi Mohamed VI ainsi que son souci d'oeuvrer à la consolidation des relations entre les deux pays frères, à la faveur de la confiance, de la solidarité et du bon voisinage dans tous les domaines, outre le renforcement de la tradition de coordination et de concertation pour relever les défis régionaux et internationaux".

A cette occasion, M. Bensalah a chargé l'ambassadeur marocain de transmettre ses "salutations" et sa "considération" au roi Mohamed VI, réaffirmant son "souci" d'oeuvrer à la consolidation des relations bilatérales.

Par ailleurs, le chef de l'Etat a reçu l'ambassadeur de la République d'Inde, Satbir Singh qui a affirmé à l'issue de l'audience que son pays et l'Algérie étaient "liés par des relations diplomatiques qui remontent aux années 60 et par un partenariat économique et commercial dans plusieurs domaines".

Reçu également par M. Bensalah, l'ambassadeur du Bengladesh, Mohamed Abdul Hye a salué, pour sa part, les relations historiques qui lient les deux pays, mettant en valeur le soutien de l'Algérie à la libération de son pays.

Après avoir rappelé que le Bengladesh était le second plus grand producteur de textile en Asie, l'ambassadeur a affirmé que la représentation diplomatique de son pays "a reçu ces deux dernières années près de 1.000 demandes de visa par les Algériens", mettant l'accent sur l'importance d'élargir les relations de coopération économique entre les deux pays, notamment en matière d'énergie et de gaz.

Par ailleurs, M. Abdul Hye a exprimé son souhait que l'Algérie ouvre une représentation diplomatique au Bengladesh "dans les meilleurs délais".

D'autre part, le chef de l'Etat a reçu l'ambassadeur du Yémen, Ali Mohammed Alaoui Abdullah El-Yazidi qui a salué, dans une déclaration à la presse, "les liens étroits" unissant les deux peuples, exprimant son souhait que "l'Algérie soit toujours un rempart pour la Nation arabe qui lutte pour ses causes".

Dans le même sillage, M. Bensalah a reçu l'ambassadrice de la République de Namibie, Panduleni-Kaino Shigenge qui lui a remis ses lettres de créances, évoquant "les relations bilatérales et les dénominateurs communs à commencer par leur combat pour la libération".

L'ambassadrice namibienne a mis en avant la volonté des deux pays de "promouvoir leurs relations bilatérales et d'intensifier la coordination notamment lors des concerts internationaux, au sujet de plusieurs questions, en tête desquelles la cause sahraouie".

Enfin, le chef de l'Etat a reçu l'ambassadeur de la République du Bénin, Orou Sego Orou Gabé, qui a salué, dans sa déclaration à la presse, "les relations fructueuses" liant les deux pays. 

Séminaire à Pretoria sur le Sahara occidental : l'entêtement et les manoeuvres du Maroc dénoncés

ven, 17/05/2019 - 10:37
Plusieurs experts, juristes et militants des droits de l'Homme ont plaidé pour la cause sahraouie et dénoncé les blocages observés dans ce dossier, en particulier l'entêtement et les manoeuvres de l'occupant marocain, lors d'un séminaire organisé à Pretoria sur le Sahara occidental.  En collaboration avec l’institut sud-africain "Afrique", l'ONG "Afrique Solidarity for Sahrawi" et l’ONG "Pour un Sahara libre.org", le séminaire a été organisé par le Conseil sud-africain de Recherches en Sciences sociales (HRSC), lundi dernier à Pretoria, sous le thème "Politique et droit de l’Homme au Sahara occidental". Après avoir plaidé pour la cause sahraouie et dénoncé les blocages observés dans ce dossier, notamment l’entêtement et les man£uvres du Maroc, les intervenants ont mis en évidence la stratégie marocaine du "fait accompli", de "la manoeuvre et de la division" de l'Afrique contrairement à l'approche prétendument constructive promise par ce pays avant d’adhérer à l’Union Africaine (UA), en mettant l’accent sur la conférence ministérielle africaine organisée à Marrakech, la 26 mars 2019, dans le but de contrer la conférence de solidarité de la SADC avec le Sahara occidental organisée a Pretoria le même jour. Cette rencontre à laquelle ont pris part plusieurs experts, juristes et militants des droits de l’Homme et marquée par la présence de sympathisants de la cause sahraouie, a été animée notamment par M. Onuorah Obodozie, ancien ambassadeur nigérian et chercheur associé à l'Université "UNiSA" de Pretoria, Professeur Cheryl Hendricks, directrice exécutive de l'institut "Africa", Dr. Check Achou, Chercheur en Chef, Isabel Laurenco, militante pro-sahraouie et membre du centre pour les études africaines de l’Université de Porto (Portugal), Maitre Jose Nascimento, avocat et activiste sud-africain pro-sahraoui. Dans ce cadre, l'avocate portugaise, Mme lsabel Laurenco a, témoigné des violations des droits de l'Homme au Sahara occidental dont la pratique de la torture et le déni des droits judiciaires lors des procès politiques.  Cette militante des droits de l'Homme a, parallèlement, animé une conférence débat sur cette thématique à l'institut de stratégie et des affaires politiques de l’université de Pretoria. Auparavant, l'Institut des sciences politiques à l'Université sud-africaine de Pretoria (DSPUP) a accueilli, une conférence sur le Sahara occidental, durant laquelle les participants ont lancé un appel pour accélérer le processus de décolonisation du Sahara occidental à travers la tenue d'un référendum d'autodétermination du peuple sahraoui.

L'ancien wali de Tipasa entendu par le juge d’instruction dans une affaire de corruption

ven, 17/05/2019 - 10:30
L'ancien wali de Tipasa, Mustapha Layadi, (exercice 2011/2015) a comparu jeudi devant le juge d’instruction près le tribunal de Tipasa pour être entendu dans le cadre d’une enquête judiciaire sur une affaire de corruption, a-t-on appris de sources judiciaires. M. Layadi, qui après son départ de Tipasa, avait été désigné après 2015 à la tête de la wilaya de Médéa, puis muté à Blida avant qu’il ne soit mis fin à ses fonctions en 2018 après l’affaire de l’épidémie de Choléra, a été entendu dans le cadre de cette enquête enclenchée suite à une plainte déposée par la Direction locale des domaines, a-t-on appris de même source. L’audition de l’ancien wali a duré plus de deux heures à la suite de laquelle M. Layadi a quitté le tribunal sans qu’une accusation directe ne lui soit suscitée, a-t-on ajouté, tout en soulignant que les auditions devaient se poursuivre ultérieurement. Le parquet de Tipasa avait auditionné la semaine dernière et dans le cadre de cette même enquête l’ancien wali Moussa Ghelay qui a été chef de l’exécutif local de 2016 à 2018, ainsi que l’ancien Directeur général de la sûreté nationale (DGSN), Abdelghani Hamel, et son fils Mourad, sans leur intenter des accusations directes, alors que les auditions devaient se poursuivre. D’anciens responsables, dont des walis et des membres de l’exécutif local, seront entendus dans le cadre de cette enquête suite au dépôt de plainte de la Direction des domaines pour notamment "abus de pouvoir", "dilapidation de foncier", et "activités illégales", a-t-on indiqué de même source.

Oran : saisie de 5 quintaux de viandes blanches impropres à la consommation

ven, 17/05/2019 - 10:26
17/05/2019 - 10:26

La brigade de gendarmerie nationale de Sidi Chahmi (Oran) a saisi 5 quintaux de viande de dinde impropre à la consommation, a-t-on appris jeudi de ce corps de sécurité.

Agissant sur informations parvenues mercredi soir à ces services, selon lesquelles une personne s'adonne à l'abattage de dinde dans un abattoir illicite dans des fermes de la commune de Sidi Chahmi, une patrouille de gendarmes s'est déplacée vers cet abattoir avicole.

La perquisition de cet abattoir a permis de découvrir 30 dindes abattus de manière illicite d'un poids total de 5 quintaux destinés à la consommation.  Suite à une analyse à l’inspection vétérinaire, il s'est avéré que la viande est impropre à la consommation.

La brigade territoriale de la GN de Sidi Chami a ouvert une enquête dans cette affaire.

Les découvertes du rover lunaire chinois Yutu-2 d'une grande qualité

ven, 17/05/2019 - 10:24

La sonde chinoise Yutu-2

Le rover lunaire chinois Yutu-2, le premier se trouvant sur la face cachée de la Lune, a découvert des substances au coeur du sol lunaire qui pourraient aider à révéler la composition mystérieuse du manteau lunaire, ainsi que la formation et l'évolution de la Lune et de la Terre.    Analysant les données obtenues par le spectromètre infrarouge visible et proche installé sur Yutu-2, une équipe de recherche conduite par Li Chunlai, des Observatoires astronomiques nationaux de Chine relevant de l'Académie des Sciences de Chine (ASC), a découvert que le sol lunaire dans la zone d'alunissage de la sonde Chang'e-4 contenait de l'olivine et du pyroxène provenant du manteau lunaire au coeur de la Lune.    Après que Chang'e-4 a réussi le 3 janvier 2019 son alunissage dans le cratère Von Karman du Bassin Pôle Sud-Aitken, le rover Yutu-2 a capturé des données spectrales de bonne qualité sur les deux sites.    "Les données, qui ne ressemblent pas à celles prises par Yutu sur la face visible de la Lune, ont été une belle surprise pour nous", a indiqué M. Li.  Les analyses ont montré que le sol lunaire dans la zone d'alunissage contenait une large quantité d'olivine et du pyroxène avec un bas niveau de calcium, ainsi qu'une petite quantité de pyroxène avec un niveau élevé de calcium, qui proviennent probablement du manteau lunaire, selon lui.     Les premières découvertes importantes de la sonde Chang'e-4 depuis son alunissage sur la face cachée de la Lune ont été publiées en ligne dans le dernier numéro de la revue scientifique Nature.

Hypertension artérielle : nécessité de sensibiliser les jeunes à adopter un bon régime alimentaire

ven, 17/05/2019 - 10:20
La Vice-Directrice du service des maladies non-transmissibles au ministère de la Santé, Dr Djamila Nadhir insisté jeudi à Alger sur l'importance de sensibiliser les jeunes à l'importance d'adopter un bon régime alimentaire pour éviter l'atteinte précoce de l'hypertension artérielle. Intervenant en marge d'une journée de sensibilisation de la caravane Tariq el wikaya (voie de prévention), organisée du 16 au 18 mai à la promenade des Sablettes, à l'occasion de la célébration de la journée mondiale de lutte contre l'hypertension artérielle, Dr Nadhir a affirmé que cette maladie "due essentiellement à un mode alimentaire malsain est désormais répandue chez les jeunes en raison de la forte affluence vers les fast-food". La responsable a appelé à la nécessité de sensibiliser la société au danger de cette maladie "silencieuse", souvent diagnostiquée lorsque le malade subit une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. L'intervenante a conseillé les personnes âgées entre 35 et 40 ans d'effectuer des examens médicaux et de mesurer leur glycémie et hypertension artérielle de temps à autre pour un diagnostic précoce de cette maladie grave. Le ministère de la Santé avait choisi ces dernières années d'organiser des campagnes de sensibilisation au niveau des places publiques et à proximité des centres commerciaux pour cibler un maximum de citoyens. La spécialiste a ajouté que les complications de la maladie, la crise cardiaque et l'accident vasculaire en particulier constituent "un lourd fardeau" pour l'Etat, ajoutant que l'enquête nationale sur les maladies cardiaques, menée par le ministère en 2017 a démontré que l'hypertension artérielle compte parmi les maladies les plus répandues dans la société avec un taux de 23,6% (23,1% chez les hommes et 24,1% chez les femmes), contre un taux pouvant atteindre 67% chez la tranche d'âge de 60 ans et plus. Selon l'enquête, 30 % des jeunes n'ont jamais mesurer leur tension artérielle et 71,9% des cas avérés hypertendus ne suivent pas de traitements. Un staff médical spécialisé relevant de l'Etablissement public hospitalier de Birtraria supervise cette campagne de sensibilisation et propose des tests de glycémie et de mesure de l'hypertension, et donne des conseils sur la nutrition et l'exercice physique.

Des dizaines de retraités de l'ANP organisent un sit-in à Alger

ven, 17/05/2019 - 10:18
Des dizaines de retraités de l'Armée populaire nationale (ANP) ont organisé, jeudi devant la Grande poste à Alger, un sit-in de solidarité et de soutien aux revendications du mouvement populaire et à l’Institution militaire. Venus des différentes wilayas du pays, les manifestants se sont rassemblés, depuis les premières heures de cette journée, en scandant des slogans de soutien à l’Institution militaire et au Hirak populaire, réclamant également des poursuites contre les personnes impliquées dans des affaires de  dilapidation de deniers publics. Cette action organisée sous le slogan +Djeich chaab Khawa Khawa+ (peuple et armée sont des frères) intervient pour réitéré "l'attachement à la solution constitutionnelle afin de protéger le pays de tout vide à même de plonger le pays dans l'anarchie et l'instabilité, notamment en cette conjoncture sensible que traverse l'Algérie", a indiqué à l'APS le capitaine à la retraite de l'ANP, Hakim Hakas. "Nous voulons sensibiliser le peuple à l'impératif de soutenir l'ANP pour mettre en échec tout complot, interne ou externe, fomenté contre l'Algérie pour sa déstabilisation et la création d'un vide constitutionnel", a-t-il ajouté.  Plusieurs manifestants ont mis en avant l'impératif de "consacrer une justice libre et indépendante, de l'aider dans ses missions, notamment la poursuite des personnes corrompues", appelant, dans ce contexte, le chef de l'Etat Abdelkader Bensalah à accélérer "la mise en place d'une commission nationale indépendante issue du Hirak populaire qui supervisera l'organisation et le contrôle de la prochaine élection présidentielle". 

Ligue 1 - 28e journée : victoires salvatrices de l’OM et l’ASAM

jeu, 16/05/2019 - 18:07
L’O Médéa et l’AS Aïn M’lila ont glané trois précieux points dans l’optique du maintien, face respectivement au NA Husseïn Dey et au DRB Tadjenanet, ce jeudi, en matchs d’ouverture de la 28e journée de la Ligue 1. Bon dernier au classement avant de faire son apparition sur le terrain du stade Imam Lyes (Médéa), l’Olympique de Médéa n’est plus relégable. Les Olympiens ne sont plus lanterne rouge à la faveur de leur  courte, mais précieuse, victoire enregistrée face au NA Hussein Dey (1-0). Connu pour ses déboires à domicile, l’OM est parvenu à surpasser ses difficultés pour arracher un succès salvateur grâce notamment à Addadi (39’), auteur de l’unique but de cette partie. De son côté, l’AS Aïn M’lila a franchi un grand pas vers le maintien, à deux journées de la fin du championnat. Hôte du DRB Tadjenanet, dans un match joué à huis clos, le promu s’est imposé sur le score de deux buts à zéro sur des réalisations signées Mahiouz (45’ SP) et Tiaiba (56‘). A la suite de ces résultats, l’OM passe de la 16e à la 12e position (31 pts), alors que l’ASAM gagne une place et grimpe au 11e rang (33 pts). Ce classement est provisoire, bien évidemment, en attendant le déroulement du reste des rencontres.    Match choc à Tizi-Ouzou Pour la suite de cette 28e manche, prévue ce soir à partir de 22h30, tous les regards seront tournés vers la ville de Tizi-Ouzou pour suivre la grande affiche JS Kabylie – USM Alger. Dans ce match au sommet les choses sont claires, la JSK (3e – 43 pts) est dans l’obligation de gagner afin de rester dans la course au titre, alors que l’USMA (1e – 49 pts) doit tenir bon pour conserver son avance en tête du classement. De son côté, le Paradou AC (2e – 45 pts), troisième prétendant au sacre, jouera chez lui et recevra l’USM Bel Abbès, premier non relégable (13e – 29 pts). Les Pacistes, qui ont très certainement une oreille tendue du côté de Tizi, doivent répondre présent face à un adversaire avide de points pour éviter le purgatoire. Dans les autres rencontres qui concernent la lutte pour le maintien, le MC Oran, premier relégable (14e – 29 pts)  n’aura pas le droit à l’erreur lors de la réception du CS Constantine, tandis que le MO Béjaïa, deuxième relégable (15e – 29 pts), tentera de grappier le maximum de points, à Alger, face au Vert et Rouge de la capitale.     Résultat du match : AS Aïn M'lila - DRB Tadjenanet 2 - 0 Olympique Médéa - NA Husseïn Dey 1 - 0 Reste à joeur :   JS Kabylie - USM Alger  22h30 MC Oran - CS Constantine 22h30 ES Sétif - CA Bordj Bou Arréridj 22h30 MC Alger - MO Béjaïa 22h30 Paradou AC - USM Bel Abbès 22h30 CR Belouizdad - JS Saoura 22h30

Le Français Alain Portes nouveau sélectionneur national

jeu, 16/05/2019 - 15:18
Alain Portes est officiellement le nouveau sélectionneur national de handball. Le technicien Français s’est engagé pour deux saisons avec la Fédération algérienne de handball (FAHB),  a-t-il annoncé mercredi. Attendu en janvier dernier, après l’annonce faire par le président de la FAHB, Habib Labane, l'ancien sélectionneur de la Tunisie (2009-2013) et de l'équipe de France féminine (2013-2016) a fait durer le suspense avant de se décider finalement pour venir en Algérie. En effet, avanat de se s'engager à prendre en main les Verts, l'ex-joueur et ex-entraîneur de l'USAM Nîmes Gard a fait un petit crochet par le Qatar où il a drivé la formation d’Al Duhaïl et avec laquelle il a remporté la Ligue des champions asiatique. Dans un entretien au site « handzone.net », Portes a indiqué avoir une image précise de ce qu’il attend en Algérie. « Je suis conscient de l’ampleur de la tâche. Tout est à reprendre dans le fonctionnement, mais le potentiel est là. Des clubs existent, il y a toujours un savoir-faire au niveau du handball. Il faut aussi remotiver certains joueurs qui se sont un peu lassés gagner par un certain désintérêt autour de la sélection. C’est ce que je compte faire. » Le nouveau patron du Sept national prendra ses fonctions le 1er juillet prochain avec une mission bien précise; « Essayer de se qualifier pour le Mondial 2021 qui aura lieu en Egypte avec la participation de 32 équipes dont six représentants africains. C’est tout à fait jouable même si à la dernière CAN, la sélection n’a terminé qu’à la 6 ème place.», a-t-il précisé. Selon la même source, le coach de 57 ans se basera en premier sur l’effectif déjà existant avant de cibler d’autres joueurs binationaux, du championnat français, susceptibles de renforcer les rangs de l’EN. « Même si je pense qu’il lorgne sur l’équipe de France, j’ai l’intention de discuter avec Samir Bellahcène (le gardien de Dunkerque). Je peux également opter pour la même démarche auprès du Nîmois Micke Brasseleur. Si ce dernier souhaite participer à un Mondial, il doit savoir qu'il peu de chance de le faire avec la France », a-t-il indiqué. Pour rappel, l’équipe nationale de handball est en hibernation depuis la CAN 2018, disputée au Gabon, où les capés de l’ex-coach national Sofiane Hiouani avaient terminé à la 6e place. Mohamed Kermia

Attaque terroriste au Niger : 28 soldats tués dans un nouveau bilan

jeu, 16/05/2019 - 12:51
Les onze soldats nigériens, disparus mardi après l'attaque terroriste dans la région de Tillabéri (ouest du Niger) ont été retrouvés morts, ce qui porte le bilan des victimes à 28 morts, a annoncé jeudi une source sécuritaire. «Nous avons la confirmation que les corps sans vie des onze soldats portés disparus ont été retrouvés, ce qui porte le bilan à 28 morts», a affirmé la même source. En début de soirée, le ministère nigérien de la défense avait fait état de 17 morts et de 11 disparus, lors de cette embuscade, perpétrée par des «terroristes lourdement armés» près du village de Tongo Tongo. Des renforts ont été déployées dans le secteur pour poursuivre et neutraliser les assaillants qui se sont exfiltrés vers le Nord (frontière malienne, ndlr). Des opérations de ratissage se poursuivent dans cette zone. «Il s'agit d'une embuscade tendue aux environs de 21h00 locales (20H00 GMT) par un groupe terroriste composé de centaines d'hommes lourdement armés venus du Nord», a précisé la même source. «Un véhicule (des militaires nigériens) a d'abord sauté sur un engin explosif, et puis une fusillade s'est déclenchée», a-t-elle ajouté. La patrouille traquait les terroristes qui ont attaqué, lundi, la prison de haute sécurité de Koutoukalé, à 50 km au nord de Niamey, et ont tué un soldat nigérien. L'armée nigérienne s'est déployée massivement, fin 2018, dans la région pour chasser les terroristes venus du Mali et du Burkina Faso. Le 4 octobre 2017, quatre soldats américains et cinq militaires nigériens avaient été tués par des terroristes venus à bord d'une dizaine de véhicules et d'une vingtaine de motos à hauteur du village de Tongo Tongo, situé à environ 80 km au nord-ouest de Ouallam (une centaine de km de Niamey) et à une vingtaine de km de la frontière avec le Mali. APS

Sonatrach et ENI signent deux accords dans le domaine gazier

jeu, 16/05/2019 - 12:38
Le groupe algérien Sonatrach et l'italien ENI ont signé jeudi à Alger deux accords portant respectivement sur le renouvellement du contrat de vente/achat de gaz naturel à long terme destiné au marché italien, et sur les nouvelles conditions pour la poursuite du partenariat relatif à l'exploitation du système de transport TMPC. Les deux accords ont été signés par le P-dg de Sonatrach, Rachid Hachichi et par l'administrateur délégué de ENI, Claudio Descalzi, au siège du groupe Sonatrach. A travers ces deux accords, qui s'inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du Mémorandum d'accord signé le 25 avril 2019 à Alger entre la compagnie nationale des hydrocarbures, Sonatrach et le groupe italien, ENI, les deux parties confirment leur volonté respective de poursuivre leur coopération et partenariat de long terme. Cette coopération comprend le domaine de l'exploitation des hydrocarbures, et particulièrement, de renouveler le contrat de vente/achat de gaz naturel destiné au marché italien et l'accord de partenariat de transport de gaz naturel par l’intermédiaire du gazoduc Algérie-Tunisie-Italie au-delà 1er octobre 2019.  Ainsi, Sonatrach et ENI avaient conclu un accord pour prolonger de 10 ans la durée du contrat de vente et d'achat de gaz naturel signé en 1977. Cet accord permettra à Sonatrach de consolider sa position sur le marché italien et de demeurer l'un des principaux fournisseurs de gaz naturel de ce marché. Il lui permet également de renforcer sa relation historique avec l'un de ses principaux clients et acteur majeur de la scène énergétique mondiale. APS  

WTA - Antalya : qualification de Inès Ibbou pour les quarts de finale

jeu, 16/05/2019 - 12:30
Inès Ibbou est en quarts de finale (simple) du tournoi international féminin WTA d’Antalya (Turquie). L’Algérienne a dominé ce jeudi l’Américaine Dasha Ivanova, tête de série n°2, en s’imposant sur le score de deux sets à zéro (7-6, 6-3). Vendredi, Ibbou aura pour adversaire la Roumaine, Cristina Ene, tête de série n°5, tombeuse de la la Suissesse, Jenny Duerst (2-0).

Pages