La une

S'abonner à flux La une
Mis à jour : il y a 32 min 25 sec

CAN-2019 (préparation) : l’Algérie et le Burundi se neutralisent 1-1

mer, 12/06/2019 - 10:45

Ph.DR

La sélection algérienne de football et son homologue burundaise ont fait match nul (1-1), mi-temps (0-0) mardi soir à Doha (Qatar) en match amical de préparation en vue de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2019. Les buts de la rencontre ont été inscrits par Bounedjah (68) pour l’Algérie et Fiston (73’) pour le Burundi. Les hommes de Djamel Belmadi disputeront un second et ultime match amical face au Mali le 16 juin à Doha avant de rallier le Caire le 18 juin pour prendre part à la CAN 2019 ou ils évolueront dans le groupe C avec le Kenya (23 juin), le Sénégal (27 juin) et la Tanzanie (1er juillet). APS

La défense syrienne antiaérienne tire sur des missiles israéliens

mer, 12/06/2019 - 10:34

Ph.DR

La défense antiaérienne syrienne a été activée mercredi avant l'aube face à une agression israélienne et a abattu un certain nombre de missiles visant le sud de la Syrie, a annoncé l'agence officielle Sana. L'attaque est survenue aux environs de deux heures du matin (11H00 GMT) contre le secteur de Tall Al-Hara, dans la province de Deraa, située non loin du plateau du Golan, a précisé Sana. «Les dommages se limitent à des dégâts matériels, il n'y a pas de pertes humaines», précise l'agence. «Les batteries de la défense antiaérienne de l'armée syrienne ont confronté une agression israélienne menée avec des missiles sur Tall Al-Hara, dans la région sud, et un certain nombre (de missiles) ont été abattus», a-t-on souligné. L'agence accuse aussi l'entité israélienne d'avoir mené «une guerre électronique» et d'avoir ainsi «brouillé des radars» de la Syrie. Les derniers bombardements israéliens en Syrie ont eu lieu début juin. En mai, Israël avait aussi visé la province de Qouneitra, dans le sud syrien et en janvier, il avait frappé des positions en Syrie. APS  

Bedoui présente au Chef de l'Etat un exposé sur la situation politique et socio-économique du pays

mar, 11/06/2019 - 18:20
Le Chef de l'Etat, Abdelkader Bensaleh, a reçu ce mardi, au siège de la Présidence de la République à Alger, le Premier ministre, Noureddine Bedoui, qui lui a présenté un exposé sur la situation politique, économique et sociale du pays, indique un communiqué de la présidence de la République. A cette occasion, il a été procédé «à l'évaluation du contexte politique au lendemain de l'avis du Conseil Constitutionnel et du discours du Chef de l'Etat invitant au lancement d'un dialogue inclusif pour débattre de toutes les préoccupations portant sur les prochaines élections présidentielles, de même qu'ont été examinées les perspectives ouvertes par cette offre de dialogue, et les mesures à prendre pour engager et faciliter la concertation envisagée en vue d'arrêter ensemble une feuille de route consensuelle devant conduire à l'organisation du prochain scrutin présidentiel dans un climat d'entente et de sérénité», précise le communiqué. Le Premier ministre a rendu compte au chef de l'Etat «des activités gouvernementales, notamment les mesures prises en faveur des victimes des inondations de la wilaya d'Illizi (Djanet), les conditions de déroulement des épreuves du BEM, et les dispositions prises pour assurer le bon déroulement des épreuves du Baccalauréat et des examens universitaires». A l'issue de cette audience, «le chef de l'Etat a instruit le Premier ministre et l'ensemble des membres de gouvernement à l'effet de rester mobilisés, durant cette période cruciale que vit notre pays, pour assurer le bon fonctionnement de l'administration et des services publics à tous les niveaux et sur l'ensemble du territoire national en demeurant constamment à l'écoute des préoccupations des citoyens, tout en veillant à rassurer nos partenaires internationaux», conclut le communiqué. APS

Inondations de Djanet et Illizi : une caravane de solidarité du Croissant rouge algérien prend le départ ce mardi

mar, 11/06/2019 - 17:47

Ph.APS

Une délégation de la wilaya d’Illizi s’est déplacée ce mardi vers la ville de Djanet  à la rencontre de la société civile. Une région particulièrement affectée par les dernières intempéries. L’évaluation des dégâts ayant touché le secteur de l’agriculture et les réseaux hydraulique est en cours. La société civile est fortement mobilisée via les réseaux sociaux mais également sur le terrain et de nombreuses associations ont rejoint le Croissant Rouge Algérien pour venir en aide à la population locale. Une caravane de solidarité a pris son départ ce matin à partir d’Alger. Sept semi-remorque ont pris le départ à 10h du matin en direction de Djanet. Le CRA avait lancé un appel à ses partenaires et 22 tonnes de dons ont été collectés en quatre jours, selon Saida Benhabylès, directrice de cette organisation humanitaire. On fait état de « 2500 couvertures neuves, des vêtements neufs, 350 colis alimentaires, ds ustensiles de cuisine et de l'eau minérale », selon Mme Behabylès qui s'est exprimée au micro de Nouhad Belkhadem de la Radio chaine 3.   

Les étudiants marchent pour la 16ème semaine consécutive et appellent à l'établissement d'une bonne gouvernance

mar, 11/06/2019 - 17:11

Ph.DR

Les étudiants ont appelé, lors du 16ème mardi consécutif de protestation en soutien au mouvement populaire du 22 février dernier, à établir une bonne gouvernance, réitérant leur détermination à maintenir la mobilisation jusqu'à l'aboutissement des revendications du peuple, ont constaté des journalistes de l'APS. Dans l'ouest du pays, les étudiants de plusieurs facultés, accompagnés parfois de leurs enseignants, se sont rassemblés pour exiger «le départ des symboles du système», «un changement profond du système» et «l'organisation de l'élection présidentielle pour sortir de l'impasse», mais aussi «l'établissement d'un nouveau gouvernement sur une base démocratique solide». Outre l'emblème national, les jeunes protestataires ont porté à Oran des banderoles et des écriteaux sur lesquels étaient inscrits divers slogans comme «Dégage le système», «Oui à l'unité nationale», «Le pouvoir au peuple», «Justice sociale»  et «Non à la répression». A Mostaganem, des étudiants et des enseignants se sont rassemblés dans l'enceinte de l'université «Abdelhamid Benbadis» pour appuyer les revendications du Hirak populaire et réaffirmer l'implication de la communauté universitaire dans toutes les questions touchant l'avenir du pays, tandis qu'à Naâma, un sit-in au niveau du centre universitaire de la ville a été organisé pour appeler à la poursuite de la lutte anti-corruption et au renforcement de l'indépendance de la justice. Des marches pacifiques ont aussi été organisées dans le centre du pays, notamment Tizi-Ouzou, Bouira et Béjaia, lors desquelles les manifestants ont exprimé, à travers des slogans et des banderoles, tels que «Pas de dialogue avec le système », «Ni consultation, ni dialogue. Partez, partez », «pour une République garantissant la justice sociale», leur détermination à maintenir la mobilisation jusqu'à l'aboutissement de toutes leurs revendications à travers l'instauration d'une deuxième République. Les étudiants des universités de l'Est du pays ont été, eux aussi, présents à ce rendez-vous hebdomadaire. Ils ont appelé au départ des «des trois B (Bensaleh, Bedoui et Bouchareb) » et exigé des comptes de «tous les corrompus ». Les protestataires se sont dits, à Constantine et Sétif, favorables à une phase de transition, exprimant leur attachement aux caractères républicain et civil de l'Etat, et le refus «des restes du système ». Les marches, qui se sont déroulées dans le calme et n'ont connu aucun dépassement jusqu'au dispersement des étudiants au terme de leur mobilisation, ont connu dans plusieurs wilayas du pays une participation moins importante que celles observées depuis le début du mouvement estudiantin, expliquée par le début, dans certains établissements, des examens de fin d'année. APS

Meeting de Cidade Lisboa : deuxième place pour l'Algérien Soufiane Bouhadda sur le 200 mètres

mar, 11/06/2019 - 15:33

Sofiane Bouhadda (juillet 2016)-Ph.DR

Le sprinter algérien Soufiane Bouhadda a décroché la deuxième place sur le 200 mètres du Meeting de Cidade Lisboa, disputé lundi soir au Portugal, avec un chrono de 21.22. La course a été remportée par le Brésilien Jonathan Rodrigues, en 21.10, alors que le Portugais Carlos Manuel Sampaio Naschimento a complété le podium en 21.23. Cette course est la troisième épreuve officielle pour Bouhadda cette saison, après le Challenge régional de Valence, disputé le 1er juin courant et dans lequel il avait occupé la 3e place sur 400 mètres, en 47.54, avant de revenir sur le 200 mètres, lors du Meeting d'Angoulême, disputé le 7 juin et dans lequel il avait réalisé un chrono de 21.48. Deux autres algériens avaient participé au Meeting international de Cidade Lisboa, à savoir Miloud Laredj, qui a terminé à la 4ème place sur 400 mètres en 47.41, et Salim Keddar, qui a terminé en seconde position sur le 800 mètres, avec un chrono de 1:49.20. APS

CAN-2019 -L’Algérie face au Burundi ce soir à Doha dans un match amical

mar, 11/06/2019 - 15:17

Ph.DR

Olivier Niyungeko, sélectionneur de l'équipe burundaise de football, adversaire de l'Algérie ce mardi en amical à Doha (19h00, algériennes), a dévoilé la liste des 23 joueurs, retenus pour la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2019 en Egypte (21 juin - 19 juillet). Pour cette première participation dans l'histoire des «Hirondelles», le coach burundais ne s'est pas privé des cadres : Fiston Abdoul Razak, Saïdo Berahino, Cédric Amissi et Gaël Bigirimana, alors qu'un seul joueur signe ses grands débuts en sélection, à savoir l'attaquant Elvis Kamsoba (Melbourne Victory, Australie). Le Burundi avait rejoint Doha le 2 juin pour poursuivre sa préparation, après une première étape effectuée dans la capitale Bujumbura, conclue par un match amical face au champion national Aigle Noir (2-1). Par ailleurs, le coach national, Djamel Belmadi, avait tenu hier, lundi, une conférence de presse dans laquelle il avait notamment souligné que « le Burundi est une équipe dont le jeu ressemble à celui du Kenya, premier adversaire des Verts à la CAN 2019 ». Outre l'Algérie, les coéquipiers de l'attaquant de la JS Kabylie, Fiston, joueront un dernier match amical le 17 juin face à la Tunisie au stade Radès de Tunis. A la CAN-2019, le Burundi évoluera dans le groupe B, domicilié à Alexandrie, avec le Nigeria, la Guinée et Madagascar. Liste des 23 joueurs : Gardiens de but : Jonathan Nahimana (KMC, Tanzanie), Justin Ndikumana (Sofapaka, Kenya), Mac Arthur Arakaza (Lusaka Dynamos, Zambie). Défenseurs : Moussa Omar (Sofapaka, Kenya), Christophe Nduwarugira (Amora FC, Portugal), Abdoul Karim Nizigiyimana (Vipers SC, Ouganda), Fréderic Nsabiyumva (Chippa United, Afrique du Sud), David Nshimirimana (Mukura, Rwanda), Omar Ngando (AS Kigali, Rwanda). Milieux de terrain : Pierre Kwizera dit Pierrot (Al-Orouba, Oman), Gaël Bigirimana (Hibernian, Ecosse), Gaël Duhayindavyi (Mukura, Rwanda), Mustafa Francis (Gor Mahia, Kenya), Shassiri Nahimana (Al-Mujazzal, Arabie Saoudite), Enock Sabumukama (Zesco United, Zambie). Attaquants : Saïdo Berahino (Stoke City, Angleterre), Fiston Abdoul Razak (JS Kabylie, Algérie), Laudit Mavugo (NAPSA Stars, Zambie), Elvis Kamsoba (Melbourne Victory, Australie), Cédric Amissi (Al-Taawoun, Arabie Saoudite), Shabani Hussein (Ethiopian Coffee, Ethiopie), Mohamed Amissi (NAC Breda, Pays-Bas), Selemani Ndikumana (Al-Adalh, Arabie Saoudite). APS

L'Algérie va livrer 2,5 milliards m3/an de gaz naturel au Portugal

mar, 11/06/2019 - 14:41
Sonatrach et la Société pétrolière et gazière portugaise Galp Energia ont signé des accords portant sur l'approvisionnement en gaz naturel algérien du marché portugais pour un volume de 2,5 milliards m3 par an, a indiqué mardi la compagnie nationale des hydrocarbures dans un communiqué. En vertu de ces accords, la compagnie nationale des hydrocarbures, Sonatrach et le portugais, Galp, prolongent d'une durée de 10 années supplémentaires leur partenariat historique. Pour Sonatrach, ces accords permettent de renforcer sa position de fournisseur majeur de la péninsule ibérique. A rappeler que les deux compagnies sont liées par un contrat de vente et d'achat de gaz naturel depuis1994. Pour rappel, toutes les exportations de gaz algérien vers l'étranger à long terme sont régies par des contrats d'approvisionnement soumis au principe du "Take or Pay", avait expliqué récemment Sonatrach, dans une note dont l'APS avait reçu une copie. En vertu du principe "Take or Pay", l'acheteur est tenu de prendre livraison et de payer la quantité contractuelle ou de payer ladite quantité en cas de défaut d'enlèvement, a précisé la compagnie nationale des hydrocarbures dans son document. Ces contrats et leurs amendements, explique le groupe, sont soumis à une procédure d'approbation comprenant en premier lieu l'accord des organes sociaux de l'entreprise (Conseil d'Administration de Sonatrach) puis celui des autorités compétentes (approbation du ministère de l'Energie). "Toutes les exportations (GN et GNL) sont strictement encadrées par les réglementations en vigueur", a souligné la même source, ajoutant qu'elles font l'objet d'une double déclaration douanière: la première est faite par Sonatrach au niveau des Douanes algériennes et la seconde est faite par le client au niveau des douanes du pays de destination. La déclaration en douane (dossier d’exportation) faite par Sonatrach auprès des Douanes algériennes comprend les informations relatives au client, le prix, la quantité, la date de livraison, le navire/gazoduc et à la facture domiciliée. La note de Sonatrach rappelle qu'en 2018, les exportations de gaz se sont élevées à 51,5 milliards de m3 dont 75% par gazoduc et 25% sous forme de GNL. La première destination du gaz algérien reste le marché européen, essentiellement l’Italie (35%), l’Espagne (31%), la Turquie (8.4%) et la France (7.8%). Actuellement, le groupe Sonatrach est classé 8ème exportateur mondial de gaz naturel liquéfié au niveau mondial avec une capacité de total nominale de liquéfaction de l'ordre de 34 milliards de m3 par an. APS

Le CRA achemine des aides humanitaires aux sinistrés des intempéries d'Illizi

mar, 11/06/2019 - 13:48
Une caravane de solidarité du Croissant rouge algérien (CRA) de 22 tonnes d'aides destinée au sinistrés des fortes intempéries qui ont touché la wilaya d'Illizi a quitté, mardi matin Alger, en direction de cette wilaya.  Le coup d'envoi de cette caravane a été donné par la présidente du CRA, Saïda Benhabiles au niveau du stade 5 juillet, en présence de Mme Catherine Gendre, cheffe de la délégation du Comité international de la Croix rouge. "Nous avons enregistré 730 familles touchées dans la wilaya sinistrée, dont 90 au niveau du chef-lieu de wilaya et 640 dans la région de Djanet, dont 60 familles sinistrées à 100%", a déclaré à la presse Mme Benhabiles. Elle a précisé que le CRA a pu collecter, "en un temps record, 22 tonnes d'aides humanitaires, composées de 2.500 couvertures, de vêtements, de 350 colis alimentaires, chacun d'une valeur de 8.000 DA, de 60.000 bouteilles d'eau pour les habitants de Djanet ainsi que des ustensiles de cuisine". "Cette aide a été acheminée dans deux camions et cinq semi-remorques", a-t-elle précisé, soulignant que le CRA et sur demande de la population de Bordj Omar Driss, a envoyé une équipe médicale composée notamment d'ophtalmologues, de dermatologues, de spécialistes des maladies transmissibles. Mme Benhabilès n'a pas manqué, par ailleurs, de réitérer l'appel "urgent" du CRA lancé depuis 2014 aux pouvoirs publics pour "renforcer ses capacités d'intervention particulièrement dans les zones frontalières et déshéritées".

Massacre perpétré contre des citoyens maliens : l’Algérie condamne avec "force"

mar, 11/06/2019 - 10:17
L’Algérie a condamné mardi avec "force" le terrible massacre perpétré contre des citoyens maliens dans le village de Sobane-Kou, dans le Centre du Mali, tout en appelant tous les acteurs à œuvrer pour mettre "rapidement" un terme à cette escalade de violence, indique le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. L'Algérie condamne "avec force le terrible massacre perpétré contre de paisibles citoyens maliens dans le village de Sobane-Kou, dans le Centre du Mali, présente ses condoléances aux familles des victimes et exprime sa solidarité avec le peuple et le Gouvernement du Mali", précise la même source. "L'Algérie regrette et déplore la répétition des actes de violence contre les communautés rurales paisibles et appelle tous les acteurs en présence à œuvrer pour mettre rapidement un terme à cette escalade de violence qui compromet le bon déroulement du processus de réconciliation nationale dans ce pays frère et voisin", conclut le MAE.

Productions céréalières : pour le professeur en agronomie, Fouad Chahat, il n’a jamais existé de stratégie clairement établie

mar, 11/06/2019 - 10:17
Ce mardi, marqué par le lancement officiel de la  période des moissons, l’émission L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne recevait, le professeur en agronomie Fouad Chahat. Amené à commenter le phénomène de rétrécissement des superficies céréalières, cet ancien directeur de l’Institut national de recherche agronomique (INRA), explique qu’en réalité celles-ci sont restées durant de longues années « stagnantes », se situant, dit-il, autour de 3 millions d’hectares ensemencées chaque année. Il précise que ces étendues sont réservées pour une bonne partie à la production de blé dur et de blé tendre (2 millions d’hectares), le reste étant consacré à la culture d’orge et d’avoine. Selon M. Chahat ces productions sont, de plus, incertaines, en raison, explique-t-il des aléas climatiques, lesquels note-t-il, iront en s’aggraver « si des précautions nécessaires ne sont pas prises ». Des mesures arrêtées précédemment pour contrer cette menace, l’intervenant déclare qu’il n’y a, à proprement parler, « jamais eu de stratégie » clairement établie, à laquelle tous les responsables en charge du domaine agricole devaient se conformer.   Mettant en avant « la forte emprise » de l’administration agricole sur ce secteur qu’elle est sensée organiser et développer, l’intervenant signale, par exemple, que les tentatives d’activer les conseils interprofessionnels de filières ont toutes échouées et n’ont donc pu  jouer le rôle attendus d’eux. Si on en croit, par ailleurs l’invité, l’agriculture ne s’est toujours pas stabilisée, des suites notamment de la mise en œuvre du principe de la concession agricole, une situation qui, d’après lui, a contribué à freiner l’investissement au bénéfice de cette activité, avec au final, dit-il, « des résultats mitigés ». Des importantes subventions annuelles accordées depuis deux décennies au secteur agricole, M. Chahat affirme, d’autre part, que la moitié était utilisée,  pour subventionner les produits de consommation et pour régler les factures d'importation de céréales et de poudre de lait, en particulier. Si l’on en croit ce dernier, ces subventions remises par le biais des banques, étaient toujours versées « aux mêmes agriculteurs », environ 15% du total des exploitants, c'est-à-dire ceux qui pouvaient présenter des garanties suffisantes pour pouvoir en bénéficier.     

Argentine: Condamné à indemniser son ex-femme pour ses tâches ménagères

mar, 11/06/2019 - 08:56
La justice Argentine a condamné un homme à indemniser son ex-femme en lui versant 8 millions de pesos (environ 173.000 dollars) pour les tâches ménagères qu'elles a faites durant leurs 27 ans de mariage. La presse locale a rapporté que cette femme de 70, diplômée en économie, s'était  consacrée à l'éducation de ses enfants et aux travaux du foyer pendant leur vie commune.  « La dépendance économique des femmes vis-à-vis de leurs maris est l'un des mécanismes centraux à travers lesquels on subordonne les femmes dans la société », a expliqué la juge, Victoria Fama. La magistrate a fixé une « somme raisonnable pour rééquilibrer la situation économique disparate des époux ».  « Après 27 ans de mariage, le prévenu l'a quittée alors qu'elle avait 60 ans révolus, âge auquel les femmes perçoivent la pension de retraite, se voyant privée d'accès au marché du travail », lit-on dans le jugement.  La compensation économique a été introduite dans le Code civil Argentin en 2015. Elle peut consister en un versement unique, un revenu, l'usufruit de certains biens ou de toute autre manière convenue par les parties.   

Mali : 95 tués dans l’attaque d’un village Dogon

mar, 11/06/2019 - 08:38
Au moins 95 habitants du village dogon de Sobane-Kou, dans le centre du Mali, ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi par des hommes armés, ont indiqué un élu local et une source sécuritaire. Résultant du cycle d’atrocités entre communautés antagonistes, cette tuerie a été suivie de l’incendie de maison et de l’abattage d’animaux. Le président du Mali, Ibrahim Boubakar Keita, a déclaré lundi, qu’il s’agit là d’une situation qui menace l'existence même du pays. Cette attaque fait suite au massacre, le 23 mars à Ogassogou, de quelque 160 Peuls attribuée à des chasseurs Dogons dans cette région proche de la frontière avec le Burkina Faso, devenue la plus violente du pays. « Ce n'est pas à un cycle de vengeance, de vendetta, que ce pays doit être conduit », a déclaré à la télévision publique ORTM le président Malien qui a appelé à des « retrouvailles » entre Maliens, « qui seules vont nous permettre de rebondir et à notre nation de survivre. Car nous sommes face à une question de survie », a-t-il souligné. « Des hommes armés, soupçonnés d'être des terroristes, ont lancé un assaut meurtrier contre le paisible village de Sobame Da », avait auparavant annoncé le gouvernement. « Un bilan provisoire fait état de 95 morts et de 19 portés disparus », a précisé le gouvernement, dénonçant un « carnage ».            

Mostaganem: une bande de faussaires de billets démantelée

lun, 10/06/2019 - 18:51
La police judiciaire de la sûreté de daïra de Sidi Ali (Mostaganem) a démantelé une bande de faussaires de billets de banque composée de deux éléments, a-t-on appris lundi de ce corps de sécurité. Sur la base d'informations faisant état de personnes circulant des faux billets de monnaie nationale de 2000 DA, les investigations menées par la police judiciaire ont permis d’arrêter le mis en cause (32 ans) au centre-ville de Sidi Ali (50 km à l’est de Mostaganem) en possession de 7 faux billets du même numéro de série. Une perquisition de son domicile a permis de découvrir 16 autres billets du même type pour atteindre un montant de 46.000 DA que l’expertise  bancaire a révélé "faux", a-t-on indiqué.

ITF Juniors – Roland Garros : Youcef Rihane sera présent à Wimbledon

lun, 10/06/2019 - 18:16
Le tennisman algérien, Youcef Rihane, figure dans le tableau final (simple) du tournoi ITF Juniors de Wimbledon (Grade A) qui aura lieu du 06 au 14 juillet prochain à Londres. Après sa première historique à Roland Garros, Rihane, 56e mondial au classement ITF aura l’occasion de disputer un autre prestigieux tournoi du Grand Chelem.   Sur la terre battue parisienne, l’Algérien n’a pas fait d’étincelles. Le joueur de 18 ans a été éliminé au premier tour du simple par l’Américain Emilio Nava, tête de série n°6, alors qu’il avait réussi à atteindre le second tour du double. Mohamed Kermia

Coupe d'Algérie : la finale GSP-USMB sera rejouée jeudi à Staouéli

lun, 10/06/2019 - 17:53
La finale de la Coupe d’Algérie de basketball, GS Pétroliers - USM Blida, sera rejouée jeudi (16h30) à la salle de Staouéli (Alger), a annoncé ce lundi la Fédération algérienne de basketball (FABB). Pour rappel, cette finale inédite de l’épreuve populaire devait avoir lieu le 2 juin dernier à la Coupole du complexe olympique Mohamed Boudiaf. Toutefois, la partie a été interrompue après seulement six minutes de jeu à la suite d’une violente altercation qui a éclaté dans les tribunes entre les supporters des deux finalistes.  

Belmadi : « Le Burundi est une équipe très solide qui ressemble au Kenya »

lun, 10/06/2019 - 16:04
Le coach national, Djamel Bemadi, a animé ce lundi à Doha (Qatar), une conférence de presse à la veille de la première joute amicale préparatoire pour la CAN 2019 prévue ce mardi (19h00) face au Burundi. A un peu plus de dix jours du coup d’envois la 32ᵉ édition de la Coupe d'Afrique des nations (CAN 2019), dont les rencontres se dérouleront en Egypte du 21 juin au 19 juillet prochain, les Verts ont entamé depuis samedi leur second stage préparatoire pour le rendez-vous africain. Après une première séance d’entrainement effectuée samedi soir, Belmadi a indiqué que ce premier galop s’est bien passé et que les joueurs ont bien répondu en dépit de la chaleur et du taux d’humidité élevé. Le Burundi ressemble au Kenya Interrogé sur le Burundi, le coach des Verts a rappelé que le choix de cette adversaire n’est pas fortuit. Selon Belmadi, le Burundi est une équipe dont le jeu ressemble à celui du Kenya, premier adversaire des Verts à la CAN 2019. Tout en rappelant que « les Hirondelles » ont réussi à se qualifier pour la CAN sans enregistrer la moindre défaite, l’entraineur national a enchainé sur les qualités du Burundi. Pour Belmadi, l’adversaire de l’Algérie ce mardi encaisse très peu de but car il est très solide défensivement. Essayer de dégager une équipe      Belmadi compte énormément sur cette première joute amicale. En effet, l’ancien meneur de jeu des Verts entend bien « mettre en application tout le travaille entrepris depuis le début et voir si tout ce qui a été fait à ce jour a été assimilé par les joueurs ». Il espère également dégager une équipe type, « même si cette dernière ne va pas être celle qui va débuter le tournoi ». Pas de retransmission des matchs A une question relative à la diffusion télévisuelle des matchs amicaux de l’Algérie face au Burundi et au Mali, Belmadi a sous entendu que ces deux rencontres ne seront pas retransmises sur le petit écran.   Toutefois, les supporters des Fennecs présents à Doha pourront assister au premier match, programmé ce mardi (19h00) au stade Jassim Bin Hamad face au Burundi, alors que la seconde rencontre a de fortes chances de se dérouler à huis clos.

Mondiaux 2019 : Mohamed Belbachir valide son billet sur le 800m

lun, 10/06/2019 - 14:24
Le demi-fondiste algérien, Mohamed Belbachir, s'est qualifié pour le 800 mètres des Championnats du monde 2019 d'athlétisme, prévus en septembre à Doha (Qatar), après avoir réalisé les minima exigés, lors du meeting de Rehlingen, disputé dimanche en Allemagne. Belbachir (1:45.75) est entré en 3e position de l'épreuve remportée par le Kényan Kipruto Collins en 1:45.17, devant le Sud-africain Tshite Tshepo en 1:45.70. L'ancien détenteur du record national de l'épreuve s'est félicité de cette performance,  soulignant que son principal objectif était de se qualifier pour les prochains Championnats du monde qui auront lieu entre le 28 septembre et le 6 octobre 2019 au Qatar et pendant lesquels il essayera d'aller en finale. Belbachir, qui avait réalisé 1:46.00 le 18 mai dernier au meeting de Karlsruhe (Allemagne), était crédité d'un chrono de 1:45.94 en 2018. Il a annoncé par ailleurs qu'il sera en lice le 20 juin à Huelva, en Espagne, avant de s'aligner le 2 juillet sur le 800 mètres du meeting de Marseille.

Inondations des villes de Djanet et Illizi : forte mobilisation sur les réseaux sociaux pour apporter les aides aux citoyens

lun, 10/06/2019 - 12:57
Il devrait de nouveau pleuvoir cet après-midi sur la ville de Djanet alors qu'elle tente de se remettre difficilement des effets des inondations provoquées par les fortes précipitations qui s’abattent depuis les derniers jours du mois du ramadhan sur les deux villes que sont Djanet et la wilaya d’Illizi au sud est algérien, distantes de plus de 2000 kilomètres de la capitale Alger. L’on déplore pour le moment un décès, un nourrisson emporté par les eaux et de nombreux sinistrés. Air Algérie a mis à la disposition des associations un avion cargo afin d’acheminer les aides aux citoyens sinistrés. Une forte mobilisation va crescendo sur sur les réseaux sociaux où les appels aux dons se multiplient de la nourriture en conserves aux vêtements en passant par les médicaments.        Par ailleurs, le Croissant rouge algérien (CRA) acheminera à partir d'Alger et à compter de demain, mardi, des aides humanitaires de près de 20 tonnes de produits alimentaires, couvertures et de l'eau minérale, selon les déclarations ce lundi de sa Directrice Mme Saida Benhabylès, sur les ondes de la chaine Une de la Radio Algérienne. Le convoi sera accompagné par une équipe médicale en réponse aux doléances de citoyens des zones sinistrées.  

Pages