La une

S'abonner à flux La une
Mis à jour : il y a 42 min 43 sec

Algérie-Chine : Bedda examine avec l'ambassadeur chinois la coopération bilatérale

mar, 01/01/2019 - 09:43
01/01/2019 - 09:43

Le ministre des Relations avec le parlement, Mahdjoub Bedda a reçu, lundi à Alger, le nouvel ambassadeur de la République populaire de Chine, Li Lianhe, avec lequel il a examiné la coopération bilatérale dans les domaines de la "recherche scientifique et technologique, de formation professionnelle et de complémentarité législative", a indiqué un communiqué du ministère.

Les deux parties ont évoqué, lors de ces entretiens, "la nécessité de la complémentarité dans tous les domaines, du renforcement des liens d'amitié, d'échange d'expériences et d'expertises notamment dans la recherche scientifique et technologique, la formation professionnelle, la complémentarité législative, politique et économique", a précisé la même source.

Le ministre a présenté, à cette occasion, un aperçu sur son département et rappelé l'amendement constitutionnel de 2016, avant de mettre en avant les relations "d'excellence" unissant les deux pays et peuples amis "marquées par la confiance et les positions historiques communes pendant l'occupation et après l'indépendance", a ajouté le communiqué.

M. Bedda a également mis en exergue le rôle du président de la République dans "l'instauration et la promotion des relations diplomatiques et politiques", soulignant "le caractère stratégique et solide que revêt la coopération dans les domaines commerciale, économique et culturelle, d'autant que l'Algérie est la porte de l'Afrique et un marché prometteur", a ajouté le communiqué.

Le ministre s'est félicité, à cet égard, du "partenariat établi entre les pays traduit par plusieurs grands projets en Algérie".

Pour sa part, l'ambassadeur chinois a salué la qualité des relations historiques entretenues par l'Algérie et la Chine et le rôle des dirigeants des deux pays dans leur consolidation et l'élargissement de leur champ, exprimant "sa pleine disposition à encourager les entreprises et les cercles officiels chinois à renforcer leurs partenariats en Algérie et ouvrir des horizons pour des partenariats globaux et durables".

La Corée du Nord menace de changer d’attitude si les USA maintiennent leurs sanctions

mar, 01/01/2019 - 09:20
01/01/2019 - 09:20

La Corée du Nord pourrait changer d'attitude au cas où les Etats-Unis maintiennent leurs sanctions liées à son dossier nucléaire, a menacé,  mardi, le dirigeant Nord-Coréen, Kim Jong Un.

Lors d’un discours du nouvel an, il a fait savoir que si Washington ne tient pas la promesse faite « devant le monde entier », Pyongyang pourrait être amenée à sauvegarder sa souveraineté et ses intérêts d’une autre manière.

M. Kim se référait à son sommet avec le président Américain, en juin dernier à Singapour, lors duquel il avait déclaré avoir eu « des discussions fructueuses » avec Donald Trump et avoir échangé des « idées constructives » avec lui.

Lors de ce sommet, les deux dirigeants avaient signé un accord rédigé en termes vagues portant sur une future dénucléarisation de la péninsule Nord-Coréenne, mais peu de progrès ont été obtenus depuis.

La Corée du Nord est sous le coup de nombreuses sanctions internationales, dont celles imposées par le Conseil de sécurité de l'ONU en raison de ses programmes d'armes nucléaires et de missiles balistiques.

Protection du patrimoine halieutique : plus de 230 pêcheurs objet d’une enquête économique

mar, 01/01/2019 - 09:00
Plus de 230 artisans pêcheurs répartis à travers plusieurs ports de la wilaya de Skikda sont l’objet d’une enquête économique et sociale relative à leur activité. Le directeur de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya,  Hocine Boussabi, a indiqué que cette enquête est entreprise en collaboration avec l’Union Européenne, au titre d’un programme d’appui à la diversification en matière de pêche et d’aquaculture. M. Boussabi a précisé que cette enquête est destinée à assurer la préservation et la pérennisation du capital aquacole à travers une exploitation rationnelle des richesses halieutiques en sensibilisant les pêcheurs à la nécessité de protéger ces dernières. A noter que le parc de bateaux de pêche en activité est constitué de 531 embarcations dont 192 sont situées au port de la Marsa,178 à celui de Stora et 161 autres au port de Collo.  

Renouvellement partiel du Conseil de la Nation: le Conseil constitutionnel proclame les résultats provisoires (communiqué)

lun, 31/12/2018 - 20:19
Le Conseil Constitutionnel a proclamé lundi soir les résultats provisoires de l’élection pour le renouvellement de la moitié des membres élus du Conseil de la Nation, organisée samedi dernier à travers l'ensemble des wilayas du pays, et a rendu public un communiqué dont voici le texte intégral : "Le Conseil constitutionnel, réuni le 31 décembre 2018, à l’effet de contrôler la régularité des opérations électorales qui ont eu lieu samedi 21 Rabia Ethani 1440 correspondant au 29 décembre 2018, sur l’ensemble des wilayas pour le renouvellement de la moitié des membres élus du Conseil de la Nation, Vu la Constitution, notamment son article 182 alinéa 2, Vu la loi organique n  16-10 du 22 Dhou El Kadaa 1437 correspondant au 25 août 2016, relative au régime électoral, notamment ses articles 128,129 et 131, Vu le Règlement du 28 Djoumada Ethani 1437 correspondant au 6 avril 2016 fixant les règles de fonctionnement du Conseil constitutionnel, notamment son article 48 alinéa 2, Après examen des résultats consignés dans les procès-verbaux de dépouillement des voix, des procès-verbaux de centralisation des résultats et des documents annexes, déposés auprès du greffe du Conseil constitutionnel, Après délibération conformément à la loi et rectification des erreurs matérielles, Premièrement : Proclame les résultats provisoires de l’élection portant renouvellement de la moitié des membres élus du Conseil de la Nation comme suit :                 Nombre de wilayas concernées : 47                 Electeurs inscrits : 26018                 Electeurs votants : 25492                 Abstentions : 526                 Taux de participation : 98,33 %                 Bulletins nuls : 2428                 Suffrages exprimés : 23064                 Nombre de candidats provisoirement élus : 47                 Deuxièmement : Concernant l’élection qui a eu lieu dans la wilaya de Tlemcen, le Conseil constitutionnel a été rendu destinataire d’un seul procès-verbal de dépouillement des voix sur les trois bureaux de vote que compte la wilaya. Les résultats du scrutin dans cette wilaya n’ont pas été consolidés dans le procès-verbal de centralisation des résultats. En conséquence, le Conseil constitutionnel décide l’annulation du scrutin dans la wilaya de Tlemcen et la réorganisation de celui-ci dans le délai légal prévu à l’alinéa 3 de l’article 131 de la loi organique relative au régime électoral. Troisièmement : Les résultats provisoires du scrutin ont donné lieu à l’élection des candidats dont les noms suivent :                 BENMEBAREK Salem pour la wilaya d’Adrar,                 TALBI Ali pour la wilaya de Chlef,                 SAHLI Abdelkader pour la wilaya de Laghouat,                 CHIBANE Boumediene Lotfi pour la wilaya d’Oum El Bouaghi,                 MOKHTAR Abdelmadjid pour la wilaya de Batna,                 DERGUINI Abdenour pour la wilaya de Bejaia,                 CHENNOUFI Salim pour la wilaya de Biskra,                 GRITLI Larbi pour la wilaya de Béchar,                 ACHOUR Lyes pour la wilaya de Blida,                 BOUTRAA Jawad pour la wilaya de Bouira,                 KHAFI Akhmadou pour la wilaya de Tamanrasset,                 MOUMENE Elghali pour la wilaya de Tébessa,                 DZIRI Ahmed pour la wilaya de Tiaret,                 MENAOUM Rabah pour la wilaya de Tizi Ouzou,                 OULD ZEMIRLI Bachir pour la wilaya d’Alger,                 BENHADDA Amar pour la wilaya de Djelfa,                 SEBOUTA Fouad pour la wilaya de Jijel,                 TACHERIFTE Abdelmalek pour la wilaya de Sétif,                 MADANI Abderrahmane pour la wilaya de Saida,                 MEBAREK FALOUTI Mouloud pour la wilaya de Skikda,                 BOUREZIG Abdelkader pour la wilaya de Sidi Bel Abbès,                 HAMOUD Abdennaceur   pour la wilaya d’Annaba,                 MAALEM Rachid pour la wilaya de Guelma,                 KHARCHI Ahmed pour la wilaya de Constantine,                 BEDDA Ahmed pour la wilaya de Médéa,                 SENOUSSA Affif pour la wilaya de Mostaganem,                 DILMI Smail pour la wilaya de M’Sila,                 CHENTOUF Mokhtaria pour la wilaya de Mascara,                 BELHASROUF Salim pour la wilaya d’Ouargla,                 BOUBEKEUR Mohamed pour la wilaya d’Oran,                 NAIMI Lazhari pour la wilaya d’El Bayadh,                 MATALLAH Amar pour la wilaya d’Illizi,                 MEBARKIA Abdelkrim pour la wilaya de Bordj Bou Arreridj,                 GHARBI Farid pour la wilaya de Boumerdes,                 TAMRAOUI Hakim pour la wilaya d’El Taref,                 SALMI Mohammed pour la wilaya de Tindouf,                 DJEBANE Mustapha pour la wilaya de Tissemsilt,                 TLIBA Mohamed pour la wilaya d’El Oued,                 BELLAA Mohamed Laid pour la wilaya de Khenchela,                 LATIFI Ahmed-Salah pour la wilaya de Souk Ahras,                 EL MOKRETAR Smail pour la wilaya de Tipaza,                 BENCHAOUI Abdelouakil pour la wilaya de Mila,                 BOUHOUIA Sid Ali pour la wilaya d’Ain Defla,                 GUERINIK Hadj Abdelkader pour la wilaya de Naâma,                 SAIDI Said pour la wilaya d’Ain Témouchent,                 GHEZAIL Tahar pour la wilaya de Ghardaia,                 KADOUS M’hamed pour la wilaya de Relizane. Conformément aux dispositions de l’article 130 de la loi organique relative au régime électoral et l’article 49 alinéa 2 du Règlement fixant les règles de fonctionnement du Conseil constitutionnel, le délai de recours contestant les résultats provisoires de l’élection est ouvert à compter de la diffusion du présent communiqué jusqu’à mardi 24 Rabia Ethani 1440 correspondant au 1er janvier 2019 à 20 heures. Le Conseil constitutionnel rappelle, tel que précisé dans son communiqué du 26 décembre 2018, que tout candidat à cette élection a le droit de contester les résultats du scrutin par le dépôt d’un recours auprès du greffe du Conseil constitutionnel dans les vingt-quatre (24) heures qui suivent la présente proclamation des résultats provisoires par le Conseil constitutionnel, soit avant l’expiration du délai susvisé, à charge pour lui d'exposer dans sa requête, les moyens et les motifs au soutien de son recours et de joindre les documents justificatifs à l'appui de celui-ci, suivant les conditions et les formes requises prévues par la loi et le Règlement du Conseil.  

Accidents de la route : 6 morts et 84 blessés pendant le week-end dans les zones urbaines

lun, 31/12/2018 - 19:50
31/12/2018 - 19:50

Les services de Sûreté nationale (SN) ont recensé 67 accidents de la circulation pendant le week-end dernier, au niveau des zones urbaines, ayant fait 6 morts et 84 blessés.

Le facteur humain est la cause principale de ces accidents, selon ces mêmes services.

A l'occasion de la célébration du Nouvel An, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) appelle les usagers de la route, à faire preuve de prudence et de vigilance, au respect du code de la route et à la limitation de vitesse, sans oublier de soumettre les véhicules à un contrôle régulier, pour préserver les vies humaines et la sécurité des usagers de la route.

La DGSN rappelle également le numéro vert 15-48 et celui de secours (17), mis à la disposition des citoyens, 24h/24h.

 

Le réveillon s’installe timidement au sein des familles

lun, 31/12/2018 - 18:31
L’option réveillon varie d’un âge à un autre, d’une famille à une autre et d’une région à une autre. Pour certains c’est une occasion de réunion familiale, pour d’autres c’est une journée de détente ordinaire, ou de repos dans une ambiance de fête, de quoi passer d’un revers de main - le temps d’une soirée – les souvenirs de toute une année avec ses joies et ses peines et accueillir le nouvel an avec bonne augure. Les jeunes, quant à eux, préfèrent « tirer » le nouvel an en groupe. L’occasion de s’éclater en bonne ambiance et accueillir 2019 avec des vœux et de l’espoir. C’est dire que chacun le célèbre à sa manière ou selon ses moyens. Une chose, certes commune, c’est que la fête y est, ne serait-ce qu’autour d’un dîner (ou déjeuner) digne des petites cérémonies. Côté officiel, on balance plutôt  pour la fête de Yennayer. Fête ancestrale coïncidant avec le 12 janvier du calendrier universel. Alors que toutes les familles ont un seul plan de veillée : célébrer le jour de l’an amazigh en apothéose. Le président de l’APC Alger-centre dévoile à Nour Mokadem, de la chaine 3, les préparatifs pour cette occasion. Plus de détails dans ce reportage.   

Moscou promet de "riposter" si des missiles US interdits par le FNI sont déployés en Europe

lun, 31/12/2018 - 17:34
Moscou promet de "riposter" si des missiles américains interdits par le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) sont déployés en Europe, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. "Si les Etats-Unis déploient des missiles interdit par le Traité FNI en Europe, la Russie prendra des mesures de rétorsion, a soutenu le chef de la diplomatie russe, cité par les médias russes. "La plupart des inquiétudes concernant le retrait unilatéral des Etats-Unis du Traité FNI ont été exprimées en Europe. Mais l'Union européenne a voté contre notre projet de résolution [en faveur de la préservation du Traité FNI, ndlr], se prononçant de fait pour que le Traité FNI cesse d'exister et pour que l'Europe soit à nouveau menacée par le déploiement de missiles américains interdits par ce traité. Et la Russie prendra sans doute des mesures de rétorsion. Ce n'est pas notre choix", a ajouté le ministre dans l'émission "Moscou.Poutine. Kremlin", à la chaîne de télévision Rossiya 1. Moscou a annoncé à plusieurs reprises qu'il tenait les engagements pris dans le cadre du Traité FNI et qu'il avait des questions à poser à Washington. La Russie a souligné également que les Etats-Unis déploient sur terre, notamment sur une base militaire en Roumanie ainsi qu'en Pologne, des installations capables de lancer des missiles de croisière de type Tomahawk ce qui est interdit par le Traité. La Russie a également fait remarquer que Washington développait des drones d'attaque et finançait les recherches sur la création d'un missile de croisière basé au sol. Début décembre, le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo a annoncé que Washington s'attendait à ce que la Russie respecte de nouveau le Traité FNI dans les 60 jours, ajoutant que si cette condition n'était pas remplie, les Etats-Unis sortiraient de l'accord.

L'hortithérapie : une première en Algérie

lun, 31/12/2018 - 17:04
Le premier jardin thérapeutique en milieu hospitalier, à l’échelle nationale, destiné à offrir des activités horticoles aux patients de longue durée, a été inauguré dimanche à l'hôpital Abdelkader Boukhroufa de la commune de Ben Aknoun à Alger par la ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables, Fatima-Zohra Zerouati. D'une superficie de 618 m2, cet espace, situé au sein de l'hôpital Abdelkader Boukhroufa est destiné aux patients traités pendant une longue période, à ceux à mobilité réduite, aux enfants et leurs garde-malades mais aussi aux éducateurs, au personnel soignant et aux associations. Financé par différents partenaires économiques publics et privés et des bénévoles, ce jardin a pour but de pratiquer l'activité nommée « hortithérapie », une discipline qui emploie des activités horticoles afin de permettre aux patients de participer à leur propre processus de guérison. Selon les responsables du Conservatoire national des formations à l'environnement, établissement sous tutelle du ministère à l'origine de cette initiative, « il s'agit de participer à l'amélioration de la qualité des soins et de la prise en charge des malades et de leurs familles dans le milieu hospitalier ». Pour ce faire, ce jardin comporte une serre de jardinage, des coins de culture maraichère et de plantes aromatiques et médicinales, un mur végétal, une fontaine d'eau et une aire de détente et de jeux. Dans le cadre de ce projet, un manuel a été produit expliquant les différentes pratiques possibles au sein du jardin contribuant à la guérison des patients selon leurs types de pathologies, a indiqué la coordinatrice de ce projet, Raja Ben souiah. « C'est un espace thérapeutique conçu en priorité aux personnes à mobilité réduite leur offrant un espace en plein air contribuant favorablement sur le plan psychique et moteur au processus de guérison », a-t-elle souligné. Lors d'un point de presse en marge de l'inauguration de cet espace, la ministre a insisté sur les retombées positives considérables de ce type d'activité sur le processus de guérison des patients. La ministre a, par ailleurs, évoqué la question de la réduction de l'utilisation des sacs plastiques. Elle a ainsi souligné la hausse apportée par la Loi de finances 2019, de la taxe sur les sacs plastiques qu'ils soient produits localement ou importés, passant de 10 à 40 da/kg. Sur le même thème, Fatima-Zohra Zerouati a rappelé la nécessité de l'implication du citoyen pour la réduction de la consommation des sacs plastiques. A noter que la ministre a également effectué, dimanche des visites au niveau du jardin de la Liberté et celui de Tifariti au niveau de la commune d'Alger- centre. Elle a également donné le coup d'envoi d'une opération de reboisement réalisée par les habitants de la commune de Rais Hamidou.

Utile et agréable à porter : El Boussaâdi en voie d’extinction

lun, 31/12/2018 - 16:49

El Boussaadi, est le nom identifiant d’un couteau typiquement algérien de l'oasis de Boussaada (M’sila). De fabrication artisanale, ce couteau de forme spécifique, trés prisé dans les villes intérieures algériennes est en voie d’extinction, fait-on savoir à Soraya Ghizlène qui a fait le déplacement à Boussaada et constaté sa rareté.

Chaine: Tags:

« Shadow Fairy Tales »en tournée mondiale représenté à Alger

lun, 31/12/2018 - 16:22
Le spectacle « Shadow Fairy Tales » L'ombre des histoires merveilleuses, une immersion dans l'univers des plus grands films d'animation et dessins animés alliant les ombres chinoises, le cinéma, et la danse contemporaine, est programmé tous les soirs depuis le 30 décembre jusqu’au 4 janvier à  l’Opéra d’Alger par la troupe croate « Verba ». Ce spectacle organisé par l'opérateur MS Entertainment, est présenté pour la première fois en Algérie après une tournée dans 35 pays. Avec des techniques de projection d'ombres, les douze membres de la troupe revisitent dans différents tableaux les classiques du film d'animation comme « La reine des neiges », « Aladin », « Alice au pays des merveilles » ou des succès du cinéma comme « Harry Potter ». Comptant exclusivement sur le langage corporel et la musique, les danseurs jouent des scènes de ces films projetées en ombres sur l'écran de l'Opéra permettant aux public, de redécouvrir le cinéma autrement et d'assister en même temps à des tableaux de chorégraphie contemporaine, également inspirés de ces films surtout sur le plan des costumes, exécutés sur scène par les danseurs. Pour certains tableaux très acrobatiques les danseurs ont à plusieurs reprises fait participer le public en plus d'avoir introduit une nouvelle technique de projection en trois dimensions. Le spectacle « Shadow Fairy Tales » est programmé jusqu'au 4 janvier à l'Opéra d'Alger en plus d'une tournée dans d'autres villes du pays, annoncent les organisateurs.  

312 Palestiniens, dont 57 enfants, tués par l'armée d'occupation en 2018

lun, 31/12/2018 - 15:52

Les forces de l'occupation provoquent à dessein les affrontements violents. Désarmés, les palestiniens y perdent leur vie

Un total de 312 Palestiniens, dont 57 enfants et six femmes, ont été tués par des tirs de l'armée d'occupation israélienne en 2018, a indiqué lundi le rassemblement national pour les familles des martyrs palestiniens dans son dernier rapport. Le rapport précise que 271 Palestiniens ont été tués dans la bande de Ghaza et 41 autres en Cisjordanie occupée, notant que la moyenne d'âge des victimes est de 24 ans. Le secrétaire général du Rassemblement, Mohammad Subaihat, a déclaré que l’année 2018 a été la plus sanglante depuis plus de 30 ans. Le centre "Abdallah Al-Horani pour les études et la documentation" de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) a indiqué mercredi dernier que le nombre des Palestiniens tués par l'armée d'occupation israélienne depuis le début des manifestations de la "Grande marche de retour" en mars 2018 s'élève à 253 morts dont 45 enfants. Lors de ces marches, quelques 25.477 Palestiniens ont été blessés dont 13.750 par des balles réelles, a-t-il ajouté. Parmi les blessés figurent 4.379 enfants, 2.050 femmes, 460 membres des équipes de secours et 263 journalistes.  

Gymnastique-Championnat arabe: l'Algérie sacrée par équipes

lun, 31/12/2018 - 14:49
L'Algérie a remporté la première place par équipes messieurs du championnat arabe de gymnastique rythmique et artistique qui s’est déroulé à Marrakech (Maroc). Avec 235,901 points, la sélection algérienne a devancé son homologue marocaine (231,667 pts) lors des six épreuves disputées, alors que la troisième place est revenue à la sélection jordanienne (228,701 points) suivie de l’Arabie Saoudite (4e/186,238 pts). De son côté, la sélection marocaine féminine de gymnastique a été sacrée championne arabe lors de l’édition 2018 en totalisant neuf médailles (cinq en or, une en argent et trois en bronze) et quatre médailles en gymnastique artistique (deux en or et deux en argent). Organisée par la Fédération royale marocaine de gymnastique sous l’égide de l’Union arabe de la discipline, cette édition a connu la participation de douze nations dont l'Algérie et le Maroc, pays hôte. APS

Alger, ville intelligente: plus de 300 start-up participent au projet

lun, 31/12/2018 - 12:26
Plus de 300 start-up algériennes spécialisées dans les technologies numériques et solutions innovantes contribuent à la concrétisation sur le terrain du projet "Alger, ville intelligente", a affirmé dimanche le wali d'Alger, Abdelkader Zoukh. Présidant l'ouverture de la 1ère édition de la rencontre des acteurs du système économique, technologique et entrepreneurial, organisée au centre technologique "Dar-Tech" à Dounia Parc (Ouled Fayet) en présence du Pdg du groupe Sonatrach, Abdelmoumen Ould Keddour, M. Zoukh a réaffirmé l'accompagnement de ces start-up et le soutien à ses hubs en vue de contribuer au développement de l'économie nationale à travers l'offre d'emplois, notamment au profit des jeunes diplômés des universités et instituts ". Au total, douze hubs ont été mis sur pied depuis 2017 dans le cadre du plan stratégique de modernisation de la capitale 2035 à travers la création de start-up, dont les solutions innovantes demeurent stratégiques pour transformer la capitale en ville intelligente, a rappelé M. Zoukh soulignant, à ce propos, que le groupe Sonatrach constituait un partenaire efficace dans l'accompagnement des start-up. Pour sa part, Riad Hartani, expert international en intelligence artificielle et conseiller du wali d'Alger pour le projet "Alger, ville intelligente", a passé en revue les plus importantes étapes réalisées du projet et les réalisations des start-up et des hubs activant dans le secteur des technologies de pointe en termes de solutions dans le cadre du laboratoire expérimental des villes intelligentes et le centre d'innovation technologique. "Les start-up algériennes spécialisées en technologie de pointe que j'accompagne proposent des solutions innovantes et réalistes dans  la création de villes intelligentes", poursuit ce chercheur titulaire d’un doctorat en intelligence artificielle de l’université de Paris et propriétaire du parc technologique à la Silicon Valley aux Etats-Unis. Le même responsable a indiqué que les technologies de l'information et de la communication étaient "au centre de la conception des villes intelligentes" et comporte toutes les dimensions ayant trait aux opérations de suivi et de collecte d'informations, la publication des données et le développement des activités de la ville intelligente (intelligence artificielle, analyse, ...), soulignant que la dimension principale dans la conception de la ville intelligente consistaient en la distribution optimale de la base de données de cette ville dans différentes structures et administrations intelligentes ainsi qu'en faveur des citoyens. Pour sa part, la responsable des investissements dans les projets d'"Alger, Ville intelligente" et les start-up, Mme Slimani Fatiha a indiqué que cette rencontre constituait un bilan de l'activité de ces start-up, les porteurs de projets et les hubs ayant pu financer leurs projets et avoir la confiance des banques et des opérateurs économiques, d'autant qu'elle est une opportunité pour découvrir les innovations proposées par certains en vue de moderniser les services et les applications.

Plus de 16 000 migrants rapatriés volontairement de Libye en 2018

lun, 31/12/2018 - 07:44
L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a annoncé, dimanche, le rapatriement de plus de 16.000 migrants clandestins de Libye vers leurs pays d'origine en 2018. « En 2018, plus de 16 000 migrants ont pu rentrer chez eux grâce au programme d'aide au retour humanitaire volontaire », a déclaré l'OIM. Ce dernier a été mis en oeuvre par l'OIM dans le but d'organiser le rapatriement des migrants clandestins bloqués en Libye vers leurs pays d'origine. La Libye compte des milliers de migrants qui ont été secourus en mer ou arrêtés par les services de sécurité Libyens. L'OIM a également indiqué avoir fourni des soins médicaux essentiels à quelque 28.633 migrants vulnérables. La Libye est devenue une importante plaque tournante pour des migrants clandestins désireux de franchir la Méditerranée en direction de l'Europe.

La Russie menace de représailles si les USA déploient des missiles en Europe

lun, 31/12/2018 - 07:35
Le ministre Russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré dimanche, que la Russie prendra des mesures de représailles au cas où les Etats-Unis déploient des modèles de missiles interdits par le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI). « La Russie subit une pression constante de la part de ceux qui la perçoivent comme une sorte de concurrent dans la quête d'une position dominante dans les affaires mondiales. Les mesures Américaines en sont un exemple », a indiqué M. Lavrov dans une interview à la chaîne Russe Rossiya-1.    Il a déploré que les pays européens continuent à suivre la politique Américaine, même lorsque celle-ci va à l'encontre de leurs propres intérêts, citant pour exemple leur vote contre la résolution proposée par la Russie en vue de préserver le traité FNI.  « C'est en Europe que nous avons entendu le plus d'inquiétudes quant à la décision des Etats-Unis de se retirer unilatéralement de ce traité, mais l'Union Européenne (UE) tout entière a pourtant voté contre notre proposition », a commenté M. Lavrov. « La prochaine étape logique sera une réponse de la part de la Fédération de Russie. Ce n'est pas ce que nous voulons - mais les capitales de l'UE ne peuvent sans doute pas comprendre la menace qui pèse sur la sécurité des Européens eux-mêmes », a-t-il affirmé.    Le traité FNI a été signé, en 1987, entre l'Union soviétique et les Etats-Unis afin d'éliminer les missiles de courte et moyenne portée. Cet accord, le premier conclu entre Washington et Moscou en matière de désarmement nucléaire, a représenté un grand pas en avant pour mettre fin à la course aux armements.              

Pages