DrectPodcast

sous-traitanceUne cinquantaine de contrats sont en cours de signature entre la Société de gestion des participations (SGP) Equipag et les filières de Sonatrach et de Sonelgaz pour la fourniture de pièces mécaniques, jusqu'à maintenant importées par ces deux groupes, a annoncé mercredi à Alger Bachir Dehimi, le président du directoire d’Equipag.

Ces conventions s'inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre d'un accord global signé le 23 janvier dernier entre la SGP-Equipag (Equipements industriels et agricoles), en tant que sous-traitant public, et la Société nationale des hydrocarbures Sonatrach et celle de gaz et d’électricité Sonelgaz, considérées comme les plus importants donneurs d'ordres nationaux, a-t-il expliqué dans un entretien à l'APS.

"Les besoins des deux groupes (Sonatrach et Sonelgaz) en matière de pièces mécaniques sont énormes. Ils importent quelque 500.000 références de pièces détachées chaque année", a-t-il précisé.

Depuis le 23 janvier dernier, quatre conventions ont été déjà signées entre les  entreprises de la SGP-Equipag et les filières des groupes Sonatrach et Sonelgaz. Equipag prévoit de signer 25 contrats avec chacun des 2 groupes.

Par ailleurs, M. Dehimi a fait état de la création d'un comité de suivi qui se réunira tous les trois mois pour évaluer la mise en œuvre du partenariat engagé entre la SGP-Equipag, Sonatrach et Sonelgaz.

La première réunion de ce comité ad hoc, qui regroupe les représentants des trois partenaires mais aussi ceux des ministères de l'Energie et des Mines, et de l'Industrie, de la PME et de la Promotion de l'investissement, se tiendra fin avril prochain, a-t-il ajouté.

Concernant les capacités de la SGP-Equipag d'assumer sa part du contrat, M. Dehimi a affirmé que les entreprises de la holding qu’il dirige ont bénéficié d’un ambitieux programme de mise à niveau doté de 21 milliards DA.

"Nous n'avons pas la prétention de couvrir la totalité des besoins des deux groupes dès le départ, mais je pense que dans trois à cinq années nous atteindrons des niveaux appréciables ", a-t-il indiqué.

La SGP-Equipag regroupe 14 entreprises publiques activant dans trois filières : le machinisme agricole, les matériels et engins de travaux publics, et les équipements industriels tels que les pompes hydrauliques et la robinetterie.

Election Présidentielle

Election Présidentioelle 2014 en Algérie

code_electoral-Fr_bleu

vote-fr

Sondage

Quelles sont les chances des Verts dans le mondial 2014 ?