Drogue : tous les indicateurs sont au rouge

En matière de consommation de drogue, tous les indicateurs sont au rouge en Algérie.  Qu’importe le type de drogue : cannabis, psychotropes ou drogues dures, la consommation, la détention et le trafique sont tous en nette augmentation.

"La drogue fait des ravages même dans les écoles", affirme Mustapha Khiati, président de la FOREM, qui précise que "nos jeunes sont de plus en plus touchés, notamment dans les établissements primaires où on trouve 10% à 20% des consommateurs".  

En 2018, les services de police ont traité «36 455 affaires criminelles liées au trafic de drogue et de psychotropes et ont saisi 426 kg et 934 g de cannabis traité, ainsi que 316 g d'héroïne, 1 899 kg de cocaïne et 1 118 807 comprimés psychotropes », précise un communiqué de la DGSN.

Les investigations menées par les services de police «ont permis l'interpellation et la présentation devant les instances judiciaires compétentes de 44 554 présumés auteurs de consommation et de commercialisation illicite de stupéfiants », ajoute la même source.  

               

 

 

Tags:

Voir aussi