A Bon Entendeur

Un espace culturel de liberté, de rencontres et d’échanges, qui travaillera cette saison sur un éventail très large d’événements et de problématiques culturels…

L’approche durant cette saison, plus thématique permettra :

D’aborder la manière plus approfondie cette actualité, et de privilégier le débat parfois contradictoire et d’échange constructif entre différents acteurs de la scène Culturelle et Artistiques.

De promouvoir la création nationale quelle soit l’émanation de créateurs reconnus ou de jeunes talents.

retrouvez votre émission "A bon entendeur"  tous les lundis, dimanches et mardis une semaine sur deux de 22h à 23h.

la capitalisation" de ce rendez vous dédié au livre aura elle lieu ? Plumes émergentes, visibilité des bâtisseurs de notre imaginaire, éditions, distribution et traduction autant de questions, parfois "récurrentes", reviendront sur la table du débat en ce début de semaine..." Le livre, objet de toutes les convoitises" , à bon entendeur chaîne 3 !

Winnie Mandela,le mythe et la réalité",de l'universitaire Benaouda lebdai se propose de mettre en lumière,la vie d'une militante exceptionnelle, face à lui le fondateur de l'association andalouse El djazira, Bachir Mazouni et de son chef d'orchestre Nesma Mohammedi,qui a travers toutes leurs actions,portent la voix de l'Algérie aux quatre coins du monde, comme le magazine "Salama" le Maghreb dans tous ses états,ou hassina sahraoui nous parlera de ses luttes depuis plus de 23 ans..., à bon entendeur chaîne 3

Art ou pas art.....la transgression frivole" ,es ce une provocation aux cultivateurs du VIDE ? Face à un marché de l'art hypothétique ? Éléments de réponse avec l'auteur plasticien Mustapha Nedjai,le professeur Arselan Mohamed lerari,et l'artiste peintre Seddik Bentriktly, à bon entendeur chaîne 3.

"the second intercalaire", titre de la dernière exposition de nomade Valentina ghanem pavlovskaya, a été une autre occasion de répondre aux questions des artistes de tous les côtés sur le "devenir" des créateurs dans une société en pleine ébullition ... Reselane lounici Lionel Longubardo et Abdelaziz Othmani, du Pupitre et Miriem Gouraia, cofondateur de Fen Art, Factory Factory de de la Bloom, ne sont jamais plus beaux qu'une nouvelle semaine culturelle, un bon entendeur

Comme les esprits, les bonnes feuilles s'envolent et se posent sur notre plateau pour un débat d'idées, ici réunira l'horticole Nadia Sebkhi, les éditeurs Azzedine Guerfi ​​(chiheb), Omar Meziani (hélium), le jeune Auteure et poétesse Anya Merimeche, et le cofondateur de "D'ar dzair" à Valence, Zinedine seffadj ... l'invitation au monde de la vie culturelle si vous continuez , à bon entendeur chaîne 3!