Hommage à Amer Ezzahi : « Non Cheikh, vous n’êtes pas un petit chanteur populaire ! »

 Un an déjà depuis la disparition du chantre de la musique Chaâbi Amer Ezzahi.
Il s’agit d’un personnage atypique d’une génération sans commune mesure sauf avec les médias car sa devise était plutôt jouer et chanter au lieu de parler.
Notre ainé, le journaliste et producteur pour Alger Chaine III, feu Hamid Kechad l’avait rencontré un certain 12 février 1987 dans quartier (Rampe Arezki Louni). C’était son unique une interview donnée à un média lourd.
 Ceci est une évocation signée Zaki Mihoubi.