Abdelghani Hamel décoré de la médaille d'excellence de la police portugaise

Le directeur général de la Sûreté nationale, le général major Abdelghani Hamel, a été décoré de la médaille d'excellence de la police portugaise, lors d'une cérémonie organisée jeudi à Lisbonne, à l'Institut supérieur des sciences policières et de la sécurité intérieure.

"Le Général major Abdelghani Hamel a été décoré de la médaille d'excellence de la police portugaise par le ministre de l'Intérieur, Eduardo Cabrita,  en reconnaissance de ses efforts déployés depuis son  installation à la tête de la Sûreté nationale, visant le renforcement de la coopération policière aux niveaux régional et international, la consolidation et l'élargissement des relations entre les polices des deux pays et son soutien à leurs capacités opérationnelles sur le terrain, outre ses efforts tendant à consolider les voies de coopération commune en matière d'échange d'expertises, de formation et de soutien aux moyens de lutte contre le crime organisé, sous toutes ses formes, dont la cybercriminalité  et le crime transfrontalier", a indiqué un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).
Selon la même source, cette décoration se veut, également, "une reconnaissance par la police portugaise des acquis réalisés par son homologue algérienne en termes de développement et de modernisation, ce qui lui a permis d'occuper la place qui lui sied parmi les polices modernes et développées"
A cette occasion, M. Hamel a dédié, en son nom et au nom de plus de 214.000 policiers, cette distinction au président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, ajoutant que "cette distinction des membres de ce corps vient en reconnaissance du soutien constant qu'accorde le président de la République à la DGSN et valorise aussi sa vision clairvoyante et son engagement personnel pour la paix et la sécurité internationales".
Il s'agit, précise le communiqué, de la 3e distinction internationale du directeur général de la Sûreté nationale, après la médaille d'argent du mérite policier décernée par le ministère de l'Intérieur espagnol en 2015 et la médaille de la police ougandaise, première classe, remise en 2017 lors des travaux de la 19e réunion annuelle de l'Organisation de coopération des chefs de police d'Afrique de l'Est (EAPCCO).