Gaïd Salah entame une visite de travail à la 5ème Région militaire à Constantine

Le Général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) a entamé ce  lundi une visite de travail et d’inspection à la 5ème Région militaire (RM), a indiqué un communiqué du ministère de la Défense nationale.

«Dans le cadre du suivi de l’état d’avancement de l’exécution du programme de préparation au combat pour l’année 2018-2019, à travers l’ensemble des unités de l’ANP au niveau des différentes Régions militaires, Monsieur le Général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP a entamé, à compter de ce lundi 29 avril 2019, une visite de travail et d’inspection en 5ème RM de Constantine, où il supervisera, demain 30 avril, un exercice démonstratif avec munitions réelles intitulé Ethabat 2019 (persistance), qui sera exécuté par les unités de la 1ère Division blindée appuyées par des unités aériennes, et tiendra une rencontre d’orientation avec les cadres et les personnels de la Région», précise la même source.

A son arrivée à la Base aérienne de Biskra, au plus près du champ de tirs et de manœuvres de M'Doukel, en 5ème  RM, lieu d’exécution de l’exercice, et à l’issue de la cérémonie d’accueil, par le Général-major Hassan Alaïmia, Commandant de la 4ème RM en compagnie du Général-major Amar Athamnia, Commandant de la 5ème RM, Monsieur le Général de corps d’Armée a tenu une rencontre avec quelques cadres.

Lors de cette rencontre, il a souligné que «sa supervision de cet exercice s’inscrit dans le cadre du suivi de la série d’exercices démonstratifs avec munitions réelles, à l'instar de ceux exécutés dernièrement, respectivement au niveau des 4ème, 2ème et 1ère RM, en sus des 3ème et 6ème RM, et ce, dans l’objectif d’évaluer la 2ème phase du programme de préparation au combat 2018-2019, de s’enquérir, sur le terrain, du niveau de préparation atteint par le corps du bataille de l’ANP et d’examiner le niveau de disponibilité opérationnelle des unités de combat», ajoute le communiqué du MDN.