La prise en charge des malades cancéreux

L’amélioration de la prise en charge du cancer doit s’appuyer sur la planification des besoins et des moyens correspondants
Aujourd’hui, en termes d’infrastructures, l’Algérie a enregistré beaucoup de réalisations qui ont permis une très large couverture du territoire national
Dans ce sens, quatre  nouveaux centres de lutte contre le cancer seront opérationnels en 2018, portant le nombre total à 17 centres répartis à travers le territoire national
Dans le domaine de la disponibilité des médicaments, des efforts financiers ont été consentis par l'état
Plus de 37 milliards DA ont été mobilisés pour l’acquisition des médicaments des classes de la cancérologie et de l’hématologie, ce qui représente 60% de la totalité des achats de la PCH pour l’année 2017.
Le plan quinquennal anti cancer qui s’étalera jusqu’en 2019 ambitionne de “prévenir et de dépister précocement le cancer, par l’amélioration constante de la coordination entre les différents intervenants” pour faire baisser l’incidence de la maladie en investissant dans la prévention à travers le dépistage et la lutte contre les facteurs de risques, tels que la pollution atmosphérique et le tabagisme
Invitée :
-Badra Benkidadra  chargé d’étude et de synthèse au ministère de la santé

 Vous pouvez écouter cette émissin sur ce lien: http://bit.ly/2BYn8WK