La Radio et la Télévision algériennes appelées à "consolider" et "diversifier" les espaces d'expression politique

Le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, Hassane Rabehi, a réaffirmé, mercredi à Alger, la nécessité pour la Radio et la Télévision algériennes de "consolider" et de "diversifier" les espaces d'expression politique destinés à l'ensemble des acteurs politiques de la société "conformément" aux cahiers des charges de ces établissements.

Lors d'une cérémonie organisée par le ministère de la Communication en l'honneur des lauréats algériens au Festival arabe de la Radio et de la Télévision, organisé récemment à Tunis, M. Rabehi a réaffirmé "la nécessité pour la Radio et la Télévision algériennes de consolider et de diversifier les espaces d'expression politique destinés à l'ensemble des acteurs politiques de la société conformément aux cahiers des charges de ces établissements".

"Cette mission de service public devra être accomplie dans le respect total des règles de la profession et celles de l'éthique et de la déontologie ainsi que les dispositions législatives, applicables en la matière, notamment celles contenues dans la loi relative à l'activité audiovisuelle", a-t-il souligné.

Il a fait savoir, à cet égard, que "l'ensemble des médias exerçant sur le territoire national sont tenus en matière de programmation d'émissions d'expression politique et de débats contradictoires, de se conformer à ces règles dans un esprit d'équité envers tous les acteurs de la vie politique nationale".