La route transsaharienne Alger-Lagos sera opérationnelle en 2018.

Faciliter les échanges commerciaux entre le  nord et le sud, c’est l’objectif principal de la Transsaharienne. Un projet interafricain initié par la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique. Cette route longue de 9.500 km est composée de quatre branches reliant Alger et Tunis à quatre capitales sub-sahariennes: Bamako, Niamey, N’Djamena et Lagos.
Il s’agit d’un projet stratégique majeur pour tous ceux qui veulent commercer avec l’Afrique. Un projet qui doit être accompagné par une batterie de mesures et réglementations économique et financières pour une rentabilité effective de ce corridor.
 
Invités :
Mr Mohamed Ayadi, SG du comité de liaison de la transsaharienne.
Mr Yacine Ould Moussa, consultant et expert en économie.
 
Kawthar Hamani