Le rapport du GIEC sur le climat

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat rend publique cette semaine  sa première étude sur les effets d’un réchauffement de 1,5 °C des températures mondiales. Cette limite que 197 Etats s’étaient engagés à respecter fin 2015, lors de la COP 21, aura tout de même de graves conséquences sur la planète.
Dans son rapport, le Giec souligne à plusieurs reprises la nécessité de réduire drastiquement la demande en énergie des bâtiments, de l’industrie et des transports. Les émissions de GES mondiales doivent quant à elles baisser de 45 % d’ici à 2030 (par rapport à 2010) et la part des énergies renouvelables pour l’électricité passer à 70 %-85 % en 2050.
 
Invité :
Monsieur Noureddine Yassa Vice Président du groupe de travail N°1 du Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat.
 
Souhila Hebbache.....          https://bit.ly/2OjGgcR