La une

اشترك ب تلقيمة La une
آخر تحديث: منذ ساعة واحدة 31 دقيقة

Secteur industriel public : recul de 6,7% de la production durant le 1er trimestre 2020

منذ ساعتين 9 دقائق
La production industrielle du secteur public, a reculé de 6,7% durant le 1er trimestre 2020, par rapport à la même période de 2019, a appris l'APS auprès de l’Office national des statistiques (ONS). Durant les trois premiers mois de l'année en cours, la production industrielle du secteur public a connu des baisses au niveau de la plupart des secteurs d'activités à l'exception des industries de l'Agro-alimentaire et des industries diverses, qui ont connu des hausses respectives de (+5,9%) et de (+51,7%), précisent les données de l'Office. Le secteur de l'énergie a observé une baisse de 1,2% au 1er trimestre de l'année en cours et par rapport à la même période de l'année dernière, a indiqué l'ONS. Les Hydrocarbures ont reculé de 3,3%. Ce repli de la production s'explique, essentiellement, par une baisse de 3,9% de la branche "pétrole brut et gaz naturel" et une chute de 11,9% de celle de "liquéfaction du gaz naturel". Les mines et carrières ont affiché une baisse de production de 4,8%. Cette tendance est perceptible, notamment au niveau des branches de l'"extraction de la pierre argile et sable" (-1,7%), l'extraction du sel (-10,7%) et celle du minerai de phosphates (-25,1%). Les industries sidérurgiques, métalliques, mécaniques, électriques et électroniques (ISMMEE) ont chuté de 38,2%. Ce résultat est due à "des chutes importantes induites par un certain nombre d'activités, notamment la fabrication des biens intermédiaires métalliques, mécaniques et électriques (-40%), la fabrication des biens de consommation métalliques (-39,5%) et la production et transformation des métaux non ferreux (-51,8%). Les matériaux de construction, pour leurs parts, ont enregistré une décroissance substantielle, avec -11,5%. Cette variation négative s'explique, notamment, par le recul de la production des branche des liants hydrauliques (-12,8%), la fabrication des matériaux de construction et produits rouges (-7,4%) et l'industrie du verre avec (-13%). Les industries chimiques ont observé, également, une baisse de 11,5%. La plupart des activités relevant du secteur est concernée par cette tendance, notamment, la fabrication de la chimie organique de base (-23,6%), la fabrication de peinture (-18,8%), et la fabrication des produits pharmaceutiques (-9%). La production industrielle des textiles a, aussi, enregistré une variation négative, avec (-14,6%). Cette tendance s'explique, particulièrement, par la chute de la production des biens de consommation de (-38,9%). Les industries des bois et papier ont reculé de 23,3%. Cette baisse a concerné l'ensemble des activités relevant du secteur, notamment, l'industrie de l'ameublement (-36,1%) et la menuiserie générale (-11,7%). Quant à la production des industries des cuirs et chaussures, elle a chuté de 20,4%. Cette tendance est perceptible tant au niveau des biens intermédiaires (-18,1%) que des biens de consommation (-25,1%). Afin d'améliorer les atouts de l'industrie nationale et de diversifier la production, le Gouvernement avait adopté dans le cadre du "renouveau économique attendu", une nouvelle politique économique, qui sera essentiellement axée sur la mise en place d'un nouveau mode de gouvernance économique, d'une gestion moderne de l'entreprise économique, du développement des filières industrielles prometteuses, de l'accroissement des niveaux de production et de la valorisation des ressources naturelles du pays. Cette démarche englobe notamment, l'assainissement du milieu juridique de l'investissement, la création d'un climat approprié aux affaires et l'affectation du foncier économique à l'investissement productif. "Cette vision constitue le cadre de référence opérationnel de la mise en œuvre par le gouvernement de son plan d'action pour faire face à la baisse des prix du pétrole (..), la rationalisation des dépenses de fonctionnement et d'équipement et la promotion, de manière soutenue, d'une économie diversifiée, développant davantage l'économie réelle et son moteur l'entreprise nationale, créatrice de richesse", avait souligné début mars dernier, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, en marge de la cérémonie d'installation du nouveau président du Conseil national économique et social (CNES) . En 2019, la production industrielle du secteur public, a connu une hausse de 2,7%.

Iran : 163 morts enregistrés en 24 heures par le Covid-19

منذ ساعتين 21 دقيقة
Le ministère de la Santé iranien a annoncé dimanche 163 morts supplémentaires dus à la maladie de Covid-19, soit le nombre de décès quotidiens le plus élevé en Iran depuis le début de l'épidémie en février. Le précédent record, de 162 morts, avait été annoncé lundi. Les nouveaux décès portent à 11.571 morts le bilan total de la pandémie en Iran, a indiqué à la télévision la porte-parole du ministère de la Santé Sima, Sadat Lari. "Au cours des dernières 24 heures, 2.560 personnes ont été testées positives au nouveau coronavirus, portant à 240.438 le total des contaminations", a-t-elle ajouté. L'Iran, confronté depuis plusieurs semaines à une hausse des nouveaux cas confirmés et des décès, a annoncé son intention de faire appliquer le port obligatoire du masque dans certains lieux publics, afin de lutter contre la propagation du virus. L'Iran est le pays le plus durement touché par la pandémie de nouveau coronavirus au Proche et Moyen-Orient.

Chine : une campagne en ligne pour aider les jeunes diplômés à trouver des emplois

منذ ساعتين 37 دقيقة
Le ministère chinois de l'Education s'est associé au ministère de la Culture et du Tourisme pour lancer une campagne de recrutement en ligne pour aider les nouveaux diplômés du pays à trouver un emploi. La campagne encourage les entreprises culturelles et touristiques à l'échelle du pays, à fournir des informations concernant leurs postes vacants. Le ministère de l'Education organisera les étudiants dans les spécialités concernées pour qu'ils postulent en ligne, ont déclaré les deux ministères dans un communiqué, relayé par l'agence Chine Nouvelle. L'opération se déroulera jusqu'à la fin du mois d'août. Une plate-forme en ligne a été lancée sur laquelle les employeurs du secteur peuvent publier gratuitement des offres d'emploi, et les étudiants peuvent postuler et consulter les dernières mises à jour de leurs candidatures. Le communiqué demande également aux employeurs de répondre en temps opportun aux étudiants. Les autorités ont indiqué qu'elles examineraient les qualifications des entreprises et vérifieraient la validité des emplois vacants.

Chikhi : le rapatriement des restes mortuaires est un premier pas vers la restitution de tout ce qui a trait à la Mémoire nationale

منذ 3 ساعات 59 دقيقة
« Le rapatriement des restes mortuaires de 24 héros de la résistance nationale de France, 170 ans après avoir été martyrisés, est en soi un pas vers la restitution de tout ce qui a trait à la Mémoire nationale », a souligné dimanche Abdelmadjid Chikhi,  Conseiller auprès de la Présidence, chargé des archives, sur les ondes de la radio nationale. L’Invité du matin de la chaine 1 a loué les efforts conjugués par les ministères des Affaires étrangères et de la Défense nationale quant aux analyses scientifiques accomplies avec la participation des Archives nationales quant à l’établissement des documents appuyant la légitime requête pour la restitution de ces restes mortuaires exposés dans les musées français. L’orateur n’a pas omis de relever et saluer le rôle du ministère des moudjahidine qui a soulevé le sujet suite à l’appel du chercheur Farid Belkadi qui a découvert, le premier, l’existence des crânes « stockés » au niveau du musée de l’Homme de Paris. Ce dernier contient, selon le chercheur Belkadi, 18 mille crânes dont 2000 reviennent à des Algériens. M. Chikhi a tenu à souligner aussi que la thèse des « crânes inconnus » soulevés par certains cercles est fausse puisque la véracité de leur existence est scientifiquement établie et militairement documentée. Il a expliqué que ce musée en question est conçu sur le dogme colonialiste : « De la science en apparence est en fait néant », mais en réalité cette théorie ne justifie que des visées racistes et ségrégationnistes et usitées pour étudier des crânes à l’objet de mettre en exergue les caractéristiques de la race blanche  et sa suprématie et ce, lors de l’époque des théories de l’évolution des races qui évoquent la différenciation de certaines races par rapport à d’autres. S’agissant de l’évolution de l’attitude des Français à l’égard des autres, notamment vis-à-vis des Algériens, M. Chikhi a tenu à préciser qu’il est prématuré d’en apporter un jugement en attendant d’autres gestes sachant que plusieurs dossiers restent encore en suspens entre les deux pays.

Lancement d'une nouvelle version du site web officiel du MDN

منذ 4 ساعات 31 دقيقة
Le ministère de la Défense nationale (MDN) a procédé ce dimanche au lancement d'une nouvelle version de son site web "afin de se mettre au diapason des nouvelles évolutions des technologies de l'information et de la communication", indique le MDN dans un communiqué. "A l'occasion des festivités commémorant le 58ème anniversaire de la fête de l'indépendance et du recouvrement de la souveraineté nationale, et afin de se mettre au diapason des nouvelles évolutions des technologies de l'information et de la communication, en vue d’assurer une information objective, fiable et instantanée, le MDN informe qu'une nouvelle version de son site web officiel a été lancée, aujourd'hui le 5 juillet 2020", précise la même source. Ce site "permet de s'enquérir des dernières actualités et activités militaires, à travers des communiqués de presse, des annonces de recrutement et de service national, des appels d'offres, des publications et des produits audiovisuels ainsi que des rendez-vous et d’autres informations, qui peuvent être partagés sur les réseaux sociaux", ajoute le communiqué. Le portail de ce site web comprend des sites électroniques relevant de l'Etat-Major de l'Armée nationale populaire, des Commandements de Forces, de la Gendarmerie nationale et de la Garde Républicaine, accessibles à travers le lien www.mdn.dz", signale le MDN.

Rapatriement des crânes de résistants : ultime hommage du président Tebboune au Palais de la Culture

منذ 5 ساعات 55 دقيقة
Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a rendu, dimanche matin au Palais de la Culture à Alger, un ultime hommage aux 24 résistants à la colonisation française, dont les crânes ont été rapatriés vendredi de France. Dans une ambiance empreinte de solennité et d'émotions, le président Tebboune a, à l'occasion, récité la sourate de la Fatiha du Coran, à la mémoire des défunts chouhadas. Suivi du cortège présidentiel, le cortège funèbre a ensuite rallié le cimetière d'El- Allia où les restes funéraires, séquestrés par la France plus d'un siècle durant, pour y être enterrés au "Carré des martyrs". Auparavant, M. Tebboune s'était recueilli au sanctuaire des Martyrs (Alger), à la mémoire des martyrs de la glorieuse Guerre de libération nationale, et ce, à l'occasion de la célébration du 58ème anniversaire de l'indépendance du pays. Après avoir salué un détachement de la Garde républicaine qui lui a rendu les honneurs, le président Tebboune, qui était accompagné de hauts responsables de l'Etat et de l'Armée, a déposé une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative et récité la Fatiha à la mémoire des martyrs de la Guerre de libération nationale.  

Les restes mortuaires de 24 résistants algériens inhumés ce dimanche au Carré des Martyrs d'El Alia

منذ 6 ساعات دقيقتين
Les restes mortuaires de 24 résistants algériens à la colonisation française au 19ème siècle seront inhumés ce dimanche au Carré des Martyrs du cimetière d'El Alia à Alger lors d'une cérémonie officielle, en présence du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale et des hauts responsables de l'Etat. Les Crânes de ces Chouhada avaient été rapatriés vendredi de France à bord d'un avion des forces aériennes de l'Armée nationale populaire (ANP), escorté par des avions de chasse. Le président Tebboune a présidé à l'aéroport international Houari-Boumediene la cérémonie d'accueil des restes mortuaires de ces valeureux Martyrs des résistances populaires, auxquels ont été rendus les honneurs militaires au son de 21 coups de canon tirés en cette occasion. Lors d'une cérémonie de remise de grades et de médailles aux officiers de l'ANP, au Palais du peuple, à l’occasion du 58e anniversaire de la fête de l’indépendance et de la jeunesse, le président Tebboune a indiqué qu'il s'agit "d'une première étape" de rapatriement des restes mortuaires des résistants algériens, en faisant part de la détermination de l'Etat de "poursuivre cette opération jusqu'au rapatriement de l'ensemble des restes des résistants algériens pour qu'ils soient enterrés sur la terre pour laquelle ils se sont sacrifiés". Le chef d'état-major de l'ANP, le général de corps d'armée, Saïd Chanegriha, a, pour sa part, rendu un vibrant hommage et salué la mémoire de ces résistants "vivants pour toujours" et qui "continueront à illuminer tel un phare la voie des générations successives". Les restes mortuaires de ces Chouhada ont été déposés samedi au Palais de la Culture Moufdi-Zakaria (Alger) pour permettre aux citoyens, venus très nombreux, de leur rendre hommage et se recueillir à leur mémoire. Parmi ces restes mortuaires il y a ceux de six chefs de la résistance populaire à l'occupation française, en l'occurrence Mohamed Lamjad Ben Abdelmalek, dit Cherif Boubaghla, qui a mené une résistance populaire dans la région du Djurdjura, en Kabylie, Aissa Al-Hamadi, compagnon de Chérif Boubaghla au Cheikh Bouziane, le chef de la révolte des Zaâtcha (région de Biskra en 1849), Moussa El-Derkaoui, son conseiller militaire, Cherif Boukdida dit Bouamar Ben Kdida, et Mokhtar Ben Kouider Al-Titraoui. La restitution des crânes des résistants algériens à la colonisation française, conservés depuis plus d'un siècle et demi au Musée d'histoire naturelle de Paris, constitue une des principales revendications de l'Etat algérien sur la question de la mémoire. La restitution des crânes de ces résistants avait fait l'objet d'une demande officielle de l'Algérie à la France et la question avait été soulevée lors d'entretiens entre les plus hautes autorités des deux pays. Une commission technique composée d'experts algériens avait été mise en place pour procéder à l'identification des crânes de ces résistants algériens. Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a salué le rôle de Ali Farid Belkadi, historien et anthropologue, pour avoir découvert l'existence des crânes des martyrs, au cours de ses recherches au Musée de l'homme de Paris et du chercheur Brahim Sennouci pour sa pétition sur internet qui a "contribué à faire connaitre les génocides perpétrés par la France coloniale durant 132 ans de présence en Algérie".

Décès du Général-major Hassen Alaimia, commandant de la 4e RM à Ouargla

منذ 6 ساعات 4 دقائق
Le Commandant de la 4e Région Militaire, à Ouargla, le Général-Major Hassen Alaimia est décédé, tôt dimanche à l’Hôpital Central de l’Armée "Mohamed Seghir Nekkache" suite à une longue maladie, a-t-on appris auprès du ministère de la Défense nationale. En cette douloureuse circonstance, Abdelmadjid Tebboune, Président de la République, Chef  Suprême des Forces Armées, Ministre de la Défense Nationale, présente ses sincères condoléances et sa profonde compassion à la famille du défunt et à tout le personnel de l'Armée Nationale Populaire, priant Allah le Tout-Puissant d’accorder au défunt Sa Sainte Miséricorde et l’accueillir en son vaste paradis. Pour sa part, le Général de Corps d'Armée, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire, Saïd Chanegriha, présente toutes ses condoléances à la famille et proches du défunt, et à tous ceux l'ayant connu, priant Allah Le Miséricordieux de prêter à sa famille et proches patience et courage en cette dure épreuve".(

Le Président Tebboune décrète une grâce pour la libération immédiate de près de 4700 détenus

سبت, 07/04/2020 - 22:37
Le Président de la République, M.Abdelmadjid Tebboune a signé samedi un décret portant des mesures de grâce qui aboutiront à la libération immédiate de près de 4700 détenus, a indiqué un communiqué de la présidence de la République. "A l'occasion du 58e anniversaire de la fête de l'indépendance et de la jeunesse, et en consécration des traditions de tolérance ancrées chez notre vaillant peuple et tirées des valeurs de notre religion, le Président de la République, Abdelmajid Tebboune a signé, conformément à la Constitution et aux dispositions du Code pénal modifié et complété et après avis consultatif du Conseil supérieur de magistrature, un décret portant les mesures suivantes: Une grâce totale de la peine au profit des individus détenus et non détenus définitivement condamnés dont il ne reste de leur peine que six (6) mois ou moins à purger. Une réduction partielle de six (06) mois de la peine si le restant à purger est supérieur à 06 mois ou égale ou inférieur à 20 ans. La réduction totale et partielle de la peine est portée à douze (12) mois pour les détenus, condamnés définitivement, dont l'âge est égal ou dépasse soixante-cinq (65) ans à la date de la signature du décret. "Sont exclus de ces mesures, les individus détenus concernés par l'application des dispositions de la charte pour la paix et la réconciliation nationale, les individus condamnés dans des affaires de crimes terroristes, trahison, espionnage, massacre, trafic de drogues, fuite, parricide, empoisonnement, les crimes de dilapidation volontaire et de détournement de deniers publics, corruption, l'octroi de privilège dans les marchés, l'abus de fonction, le trafic d'influence, le blanchiment d'argent, falsification de la monnaie et contrebande", a ajouté la même source. Il s'agit aussi des crimes de "trafic ou de tentative de trafic de drogue, et des crimes d'attentat à la pudeur sur mineurs avec viol, ainsi que les infractions à la législation et à la réglementation de changes et des mouvements des capitaux". "Les mesures de grâce présidentielle ne sont pas applicables sur les personnes condamnées par des juridictions militaires, les individus condamnés à des peines de travail d'intérêt général, les individus détenus pour violation des engagements relatifs à l'application de cette peine, et des personnes bénéficiaires du placement sous surveillance électronique", a précisé le communiqué. "Les mesures de grâce décidées aujourd'hui par le Président de la République aboutiront à la libération immédiate de près de 4700 détenus", a conclu le communiqué.

Djerad préside une cérémonie d'émission de nouveaux billets et pièces de monnaie

سبت, 07/04/2020 - 21:07
Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a présidé, samedi au siège du Gouvernement, la cérémonie d'émission d'une édition de billets et de pièces de monnaie, en présence des ministres des Finances, Aymen Benabderrahmane, des Moudjahidine, Tayeb Zitouni et d'autres membres du gouvernement. Dans son allocution, M.Djerad a affirmé que la monnaie était en soi un des symboles de la souveraineté nationale, mettant l'accent sur l'importance de donner une image "éclatante" de nos billets et pièces de monnaie qui sont à vrai dire "le reflet de notre histoire et la gloire de notre peuple". La cérémonie d'aujourd'hui qui coïncide avec la fête de l'indépendance, se veut le prolongement d'un fait historique traduit, hier, par la restitution des restes mortuaires de certains martyrs de la résistance populaire, a-t-il précisé, estimant que "cette symbolique réaffirme l'orientation de l'Algérie Nouvelle vers la restitution de notre histoire et nos gloires en liant le passé au présent et à l'avenir des générations pour ne jamais oublier". Par ailleurs, M.Djerad a évoqué l'importance de la monnaie et sa symbolique dans la vie des nations, annonçant la décision du Gouvernement, sur orientations du Président de la République Abdelmadjid Tebboune, de mettre à la disposition de la Banque d'Algérie tous les moyens et équipements pour moderniser les méthodes de travail et émettre la monnaie nationale. A ce propos, il a fait état de l'octroi d'un lot de terrain destiné à la réalisation d'un centre industriel moderne incluant, en sus d'une imprimerie, un siège pour le Trésor public, le centre national de tri des billets d'argent, un centre professionnel pour les métiers de fabrication et d'impression d'argent. Une démarche qui permettra, selon lui, de "hisser le rendement de cet établissement souverain de droit légal à l'émission d'argent". Pour sa part, le ministre des Finances a estimé que l'émission d'une nouvelle édition de billets et de pièces de monnaie, glorifiait l'Histoire et la Guerre de libération nationale et renforce la cohésion entre le citoyen et les institutions souveraines. Présentant cette nouvelle édition de billets et de pièces de monnaie, M.Benabderrahmane a fait savoir que le billet d'argent de 2000 Da représentera, sur le recto, le groupe des 6 héros, architectes de la Glorieuse guerre de Novembre, et sur le verso, deux monuments de l'Algérie, en l'occurrence : le Medracen (de Batna) et le Foggara de "Beni Foughal" (d'Adrar), traduisant d'ailleurs le génie algérien à travers les siècles, l'esprit d'équité et de justice dans la répartition des richesses entre les membres de la société. La pièce de monnaie représentera, elle, la figure d'Ahmed Zabana, premier martyr guillotiné en Algérie, c'est là "une autre symbolique historique qui parlera de l'atrocité du colonialisme dans toutes ses mesures", a conclu M.Benabderrahmane. APS

le Président Tebboune n'exclut pas un durcissement du confinement

سبت, 07/04/2020 - 21:06
Le Président de la République, Abdelmadjid  Tebboune, n'a pas exclu, samedi soir, un durcissement du confinement, si la Commission scientifique chargée du suivi de l'évolution du coronavirus en  Algérie le recommanderait. "Nous exécutons les recommandations de la Commission scientifique. Si elle  voit qu'il est impératif d'aller vers un confinement partiel, dans quelques  villes ou quartiers, on le fera", a-t-il déclaré dans une interview à la  chaîne française France 24. Le Président Tebboune a ajouté qu'il "s'attendait un peu à la progression"  des cas de contamination, souhaitant que "cela s'arrête et que les mesures  prises par la Commission scientifique soient respectées par les citoyens". "Parfois, les traditions ont pris le pas sur les recommandations de la  Commission scientifique. Nous avons constaté que la progression, qui paraît  à la limite acceptable, est due beaucoup plus à des contacts familiaux,  mariages, circoncisions et autres...", a-t-il déploré, avant de souligner  "avoir lancé un appel et demandé à tous les responsables locaux et autres  afin d'interdire ce genre de regroupements dans des endroits clos". Il a, en outre, regretté que "parfois quelques jeunes ne croient pas au  Covid-19 tant qu'ils ne l'ont pas vu de leurs propres yeux et pensent que  c'est un spectre qu'on utilise pour essayer de les empêcher de s'exprimer",  relevant, toutefois, que "cela commence à changer". "Faut-il ouvrir partiellement ou pas les frontières, l'environnement  géographique a opté pour le déconfinement total bien que les chiffres des  contaminations et des décès soient élevés. Nous allons en fonction de nos  capacités et de notre crainte de voir les chiffres s'élever encore plus",  a, par ailleurs, rétorqué le Président de la République, s'agissant de la  question de réouverture ou pas des frontières.  Tout en rappelant que 32 vols quotidiens relient l'Algérie et la France,  il a tenu à préciser que "toute personne qui entre en Algérie, est soumise  durant 14 jours à un confinement total", rappelant qu'entre 40 et 50  Algériens rapatriés de l'étranger ont été déclarés positifs après avoir été  soumis à cette mesure. APS         

Réunion d’évaluation des activités du secteur lors du 1er semestre 2020

سبت, 07/04/2020 - 17:22
Le ministre du Commerce Kamel Rezig a présidé, samedi, une réunion par visioconférence avec les directeurs régionaux et les directeurs du Commerce de wilaya portant évaluation des activités et les dossiers les plus importants du secteur durant le 1er semestre de l’année en cours, a indiqué un communiqué u secteur. Lors de cette réunion qui s’est déroulée en compagnie du ministre délégué auprès du ministre du Commerce chargé du commerce extérieur, Aïssa Bekkai, M. Rezig a salué les efforts "colossaux consentis par les fonctionnaires du secteur, chaque en ce qui le concerne, notamment en cette conjoncture sanitaire que vit le pays et pendant le mois sacré de Ramadhan", lit-t-on dans le communiqué. Evaluant le dossier de contrôle et de répression de la fraude, le ministre a exhorté les cadres du secteur d’intensifier les opérations de contrôle et de sensibilisation des commerçants et des opérateurs économiques, particulièrement en matière de lutte contre le phénomène des intoxications alimentaires, très répandu pendant l’été, et ce, en veillant à une série de mesures relatives aux conditions de transport, à la bonne conservation et à l’efficacité de la chaîne de froid", précise le communiqué. Le ministre a abordé, en outre, le dossier des entrepôts, appelant à mettre en place un fichier national des ces infrastructures et à déterminer la nature de leurs activités, leurs propriétaires, le type et le volume de leurs stocks, en vue de revoir la stratégie de distribution interne des différents produits agricoles et de consommation. A cette occasion, le ministre du Commerce a écouté un exposé sur l’état d’avancement du fichier national du produit algérien et les dossiers du commerce extérieur, de l’organisation des marchés, du contrôle, de la numérisation et du chantier d’actualisation de certaines lois relatives au secteur, conclut le communiqué.

Coronavirus : la Fédération algérienne d'Athlétisme décrète une saison à blanc

سبت, 07/04/2020 - 17:02
La Fédération algérienne d'athlétisme (FAA) a annoncé samedi avoir décidé de mettre fin à la saison sportive 2019-2020, sans décerner de titre de champion et sans qu'il y ait d'accession ou de relégation. Une décision qui intervient près de quatre mois après une suspension complète des compétitions en raison de la pandémie du nouveau coronavirus (COVID-19) et dont le principal objectif est "la préservation de la santé publique". "Au vu de la situation sanitaire actuelle, la saison 2019/2020 est décrétée comme une année à blanc. Il n'y aura ni champion, ni promu, ni relégué", a indiqué la FAA dans un communiqué. Selon la même source, cette décision a été prise par les membres du bureau exécutif de l'instance, en concertation avec la commission médicale. "Elle est dictée par d'autres facteurs, d'ordre sportif, comme le nombre important de compétitions (80%) non réalisées, l'impossibilité pour les athlètes de reprendre la compétition sans une préparation adéquate et le souci d'équité sportive entre les athlètes et les clubs en compétition". La Fédération estime avoir pris "une sage décision" en décrétant une saison à blanc, car cela permettrait aux clubs et aux athlètes d'avoir toute la latitude de bien préparer la prochaine saison. L'athlétisme algérien emboîte ainsi le pas au basket-ball, au taekwondo, au rugby et à la natation, qui étaient les premières disciplines sportives à décréter une saison à blanc.

Rapatriement des crânes de résistants algériens : Djerad salue le rôle de MM. Belkadi et Sennouci

سبت, 07/04/2020 - 16:34
Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a salué samedi le rôle des chercheurs Ali Farid Belkadi et Brahim Sennouci dans le processus de rapatriement des restes mortuaires de résistants algériens à la colonisation française, restés séquestrés plus d'un siècle et demi dans un musée parisien. "Je tiens à rendre un hommage appuyé à monsieur Ali Farid Belkadi, historien et anthropologue, pour avoir découvert l’existence des crânes des martyrs, au cours de ses recherches au Musée de l’Homme de Paris", a tweeté le Premier ministre. Djerad d'enchaîner avec un hommage "appuyé" à M. Brahim Sennouci, pour sa pétition sur internet qui a "contribué à faire connaitre les génocides perpétrés par la France coloniale durant 132 ans en Algérie".  

Fêtes de l’indépendance et de la jeunesse : riche programme du CNCA

سبت, 07/04/2020 - 14:38
Le Centre national de la cinématographie et de l’audiovisuel (CNCA) a élaboré depuis mardi dernier un riche programme intitulé « La semaine du film documentaire révolutionnaire », à l’occasion de la commémoration du 58e anniversaire de l’indépendance et de la fête de la jeunesse. Faute de l’indisponibilité des salles obscures et des théâtres en raison de la pandémie du coronavirus, le CNCA s’est tourné vers le virtuel afin de répondre présent pour cette double célébration. Ainsi, le CNCA a présenté sur sa page Youtube, depuis mardi dernier, plusieurs documentaires qui traitent de la glorieuse guerre de libération nationale. Pour ce samedi, les internautes ont rendez-vous avec le film « Kissat El Alem El Watani ». « Le centre diffusera samedi le film -Kissat El Alem El Watani- du réalisateur Sid Ahmed Halalchi. Le dimanche 5 juillet y aura la diffusion du film documentaire intitulé l’OAS de la réalisatrice Chafia Benarabe et pour clôturer notre programme virtuel le CNCA diffusera lundi le septième film intitulé - La zone huit- du réalisateur Larbi Lakhal », a indiqué Mourad Chouihi, directeur général du CNCA, à la Chaîne 3 de la Radio Algérienne.

Djerad préside une cérémonie de remise des clefs à 1.000 bénéficiaires de logements AADL à Baba Hassen

سبت, 07/04/2020 - 12:40
Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a présidé samedi une cérémonie de remise de clefs à 1.000 bénéficiaires de logements AADL (Agence d'amélioration et de développement du logement) à Baba Hassen (Ouest d'Alger). Accompagné de membres du Gouvernement, du wali d'Alger, Youcef Charfa et de représentants des autorités locales et sécuritaires, M. Djerad a procédé, en deuxième étape de sa visite dans la wilaya d’Alger, à l'inauguration de la cité baptisée du nom du moudjahid Omar Boudaoued. Une cité dotée de toutes les commodités nécessaires, notamment des structures de sport et des espaces verts. Après avoir inspecté les logements réalisés, le Premier ministre a remis des décisions d’affectation à des bénéficiaires, qui ont exprimé leur satisfaction d'avoir réceptionné leurs logements malgré, ont-ils dit, "le retard accusé dans les délais de réalisation". Par ailleurs, M. Djerad a honoré, à cette occasion, la famille du défunt moudjahid Omar Boudaoued, louant ses qualités et son parcours révolutionnaire. Le Premier ministre s'est dit fier de l’inauguration de cette cité à la veille de la célébration du 58éme anniversaire de la Fête de l'Indépendance et de la Jeunesse. APS

Traitement de plus de 630.000 palmiers contre le Boufaroua à Ouargla

سبت, 07/04/2020 - 11:50
Pas moins de 635.000 palmiers dattiers productifs dans la wilaya d’Ouargla seront traités contre le Boufaroua (un acarien de la famille des tetranychidae) au titre de la campagne nationale de protection des végétaux, a indiqué la Direction des services agricoles (DSA). L'action de prévention contre les maladies et parasites nuisibles, lancée le week-end dernier au niveau d’une palmeraie dans la commune de Sidi-Khouiled (15 km à l’Est d’Ouargla), a vu l'intervention de plusieurs opérateurs privés (11 entreprises), agriculteurs, et l’Institut national de la protection des végétaux (INPV) de Ghardaïa, a indiqué le directeur du secteur Salim Benzaoui. Des quantités de produits de traitement ont été distribuées aux agriculteurs dès la fin du mois de mai dernier pour engager les opérations de traitement au niveau des palmeraies de la région, a ajouté M. Benzaoui. Tous les moyens nécessaires ont été ainsi mobilisés pour la réussite de cette opération de prévention, a assuré de son côté le chef de service de l’assistance technique à l’INPV, Abdallah Dejal. Le Boufaroua, l’un des principaux ravageurs du palmier dattier, causant des dégâts considérables sur la qualité et le rendement de la production phœnicicole, est une petite araignée très résistante aux températures élevées et aux fortes insolations, a-t-on expliqué. La wilaya d’Ouargla recèle un patrimoine de plus de 2 millions de palmiers dattiers implantés sur une superficie globale de plus de 25.000 hectares. APS

Séisme de magnitude 4,3 enregistré à Batna

سبت, 07/04/2020 - 10:39
Une secousse tellurique de magnitude 4,3 sur l'échelle ouverte de Richter a été enregistrée ce samedi à 08h59 dans la wilaya de Batna, indique le Centre de recherche en astronomie astrophysique et géophysique (CRAAG). L'épicentre de la secousse a été localisé à 5 km au sud-est de Lazrou dans la même wilaya, précise la même source.

الصفحات