La une

S'abonner à flux La une
Mis à jour : il y a 1 heure 27 min

Palestine: l'UE critique le plan de Trump pour le Proche-Orient

mar, 04/02/2020 - 15:33
L'Union européenne a critiqué mardi le plan du président américain Donald Trump pour le Proche-Orient et s'est dite "particulièrement préoccupée" par la volonté d'Israël d'annexer la vallée du Jourdain. "L'initiative américaine, telle que présentée le 28 janvier, s'écarte des paramètres convenus au niveau international", a déploré le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell dans un communiqué. M. Borrell est attendu à Washington le 7 février. "L'UE rappelle son attachement à une solution négociée fondée sur la coexistence de deux Etats, sur la base des frontières de 1967, avec des échanges de terres équivalents, selon ce qui pourrait être convenu entre les parties, avec l'Etat d'Israël et un Etat de Palestine indépendant, démocratique, d'un seul tenant, souverain et viable, vivant côte à côte dans la paix, la sécurité et la reconnaissance mutuelle", a-t-il rappelé. "Pour construire une paix juste et durable, les questions non résolues relatives au statut final doivent être réglées par des négociations directes entre les deux parties", insiste le responsable européen. "Cela inclut notamment les questions liées aux frontières, au statut d'El Qods, à la sécurité et à la question des réfugiés", est-il souligné. "L'Union européenne appelle les deux parties à s'engager à nouveau et à s'abstenir de toute action unilatérale contraire au droit international qui pourrait exacerber les tensions", ajoute le texte. L'UE, indique encore le haut représentant, est "particulièrement préoccupée par les déclarations sur la perspective d'une annexion de la vallée du Jourdain et d'autres parties de la Cisjordanie" occupée. "Conformément au droit international et aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies, l'UE ne reconnaît pas la souveraineté d'Israël sur les territoires occupés depuis 1967. Les mesures en vue de l'annexion, si elles sont mises en œuvre, ne pourraient pas passer sans être contestées", met en garde Josep Borrell. Le 28 janvier, après la présentation par Donald Trump d'un plan pour le Proche-Orient très favorable à Israël au détriment de la Palestine, l'UE avait déjà réaffirmé son engagement "ferme" en faveur d'"une solution négociée et viable à deux Etats". Dans une déclaration commune, les 28 pays membres avaient précisé qu'ils allaient "étudier et évaluer les propositions avancées". APS

MDN : Six terroristes éliminés et trois autres arrêtés en janvier

mar, 04/02/2020 - 15:25
Les unités de l'Armée nationale populaire (ANP) ont éliminé, en janvier 2020, six (06) terroristes et arrêté trois (03) autres, selon le bilan opérationnel de l'armée publié mardi par le ministère de la Défense nationale (MDN). Un terroriste s'est rendu et 28 éléments de soutien aux groupes terroristes ont été arrêtés, indique-t-on de même source. Durant la même période, les unités de l'ANP ont découvert et détruit 43 casemates pour terroristes, 59 bombes de confection artisanale, 13 lance-roquettes ainsi que deux mines antipersonnel", selon le bilan opérationnel. Des armes et des munitions ont été récupérées dans le cadre de la lutte antiterroriste. Il s'agit de "7 kalachnikovs, 22 fusils à lunette, 20 fusils de chasse, un fusil à pompe, 3 bombes artisanales" ainsi que "18.200 balles de différents calibres, 9.700 capsules, 28.73 kg de produits chimiques servant à la fabrication des explosifs, 29 morceaux de dynamite, 35 détonateurs et 27 m de mèche de détonation". Les opérations menées dans le cadre de la protection des frontières et de la lutte contre le crime ont permis l'arrestation de 391 individus et la saisie de 136 marteaux piqueurs, 260 groupes électrogènes, 27 détecteurs de métaux, 81 véhicules, 18.75 quintaux de tabac, 3.730 unités de tabac, 253.990 paquets de cigarettes et 171.329 litres de carburant". Le communiqué fait état aussi de la saisie de "1.356 boites de médicaments, 16.611 unités de différentes boissons, 9.94 tonnes de produits alimentaires, 50 kg de l'aluminium et 25 kg de cyanure ainsi que deux pompes à eau", en sus de "30 broyeurs de pierres, 5 appareils de forage, 295 sacs de mélange de pierres et d'or brut et 700.000 DA". Il a été également procédé "au démantèlement d'un réseau criminel activant dans le trafic illicite des pièces archéologiques, composé de 5 individus et d'un autre réseau de 6 individus, spécialisé dans le cambriolage à main armée", outre la saisie "d'un épée historique et de 293 pièces de monnaie datant de l’époque romaine et de celle de la présence espagnole en Algérie". Dans la même période, le bilan a fait état de l'arrestation de "56 trafiquants de stupéfiants et de la saisie de 48.89 quintaux de kif traité, de 1.135 kg de cocaïne et de 102.959 comprimés psychotropes". Par ailleurs, et dans le cadre de la lutte contre l'immigration clandestine, "360 immigrants clandestins ont été interceptés et 814 tentatives ont été mises à l'échec, en sus du sauvetage d'une personne de la noyade". APS

Mobilis lance à Ghardaïa la dernière phase de déploiement national de son réseau 4G mobile

mar, 04/02/2020 - 15:25
La dernière phase de déploiement de la téléphonie de quatrième génération 4G en mode mobile de l’opérateur "Mobilis" pour couvrir l’ensemble du territoire national a été lancée mardi à Ghardaïa, en présence du ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar. Au terme de cette phase de déploiement autorisée par l’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE), seize wilayas bénéficieront désormais, au même titre que les autres wilayas du pays, d’un accès rapide à l’Internet avec un haut débit, ont expliqué des responsables de l’opérateur Mobilis. Le PDG de Mobilis, Bellal Mekkid, s’est dit "satisfait" de cette généralisation de la 4G de Mobilis sur l’ensemble du territoire national, soulignant que le nombre d’abonnés est en constante augmentation pour atteindre les 20,7 millions, mettant également l’accent sur le défi de la 5G de Mobilis pouvant être envisagé à compter de 2021. Le déploiement et la commercialisation de la technologie 4G de Mobilis, touchent au titre de cette troisième année, les seize (16) wilayas supplémentaires restantes: Ain-Témouchent, El-Bayadh, Ghardaïa, Guelma, Illizi, Mascara, Médéa, Mila, Naâma, Oum El-Bouaghi, Relizane, Saïda, Souk-Ahras, Tébessa, Tiaret et Tissemsilt. Le PDG de Mobilis a assuré que l’année 2020 sera celle de l’amélioration de la qualité et l’élargissement de la couverture pour éliminer les zones d’ombres à travers le pays. En marge de cette cérémonie de lancement commercial des services de la 4 G dans la wilaya de Ghardaïa, l’opérateur Mobilis a entrepris une action de solidarité et d’accompagnement de douze associations sportives et culturelles locales. L’opérateur Mobilis, qui emploie 4.700 travailleurs, compte plus de 20 millions d’abonnés, dont 10 millions d’abonnés au réseau 4G. APS

Oran: bientôt une école publique de théâtre pour enfants

mar, 04/02/2020 - 10:35
Une initiative visant la création d'une école publique d'initiation au théâtre a été lancée à Oran au profit des enfants, a-t-on appris lundi du directeur du Théâtre régional "Abdelkader Alloula" (TRO). La future structure sera implantée au Conservatoire municipal "Ahmed Wahby" dans le cadre d'un partenariat entre le TRO et l'Assemblée populaire communale (APC) d'Oran, a indiqué à l'APS Mourad Senouci. "La formation sera animée tout au long de l'année en dehors du cursus scolaire des élèves", a-t-il indiqué, signalant que le plan d'action convenu débutera vers juin prochain avec la mise en place des premières classes expérimentales. La signature de la convention de collaboration entre le TRO et l'APC d'Oran pour la concrétisation de cette opération est prévu le 10 mars prochain, date coïncidant avec la commémoration de la 26ème année de la disparition du regretté dramaturge Abdelkader Alloula (1939-1994). Le TRO est également investi dans la formation des jeunes talents parmi les étudiants universitaires et les troupes artistiques locales qui bénéficient d'ateliers thématiques dédiés, entre autres, à "la conception et manipulation de marionnettes", à "l'expression corporelle" et à "l'interprétation".  

Chine : 632 patients traités contre le coronavirus ont quitté l'hôpital

mar, 04/02/2020 - 07:39
La Chine aurait-elle découvert un traitement contre le Coronavirus ? Un total de 632 personnes infectés par ce virus ont, en effet, pu quitter l'hôpital, lundi en fin de journée, après s’être rétablis, ont annoncé, mardi, les autorités sanitaires Chinoises.   Quelque 157 personnes avaient déjà quitté l'hôpital, dimanche, dont 101 au Hubei, a annoncé la Commission nationale de la santé dans son rapport quotidien. Ces guérisons donneraient à penser que les chercheurs Chinois auraient réussi à mettre au point un modèle de traitement contre cette maladie.  Lundi, en fin de journée, le total des décès dus à la maladie s'élevait à 425 personnes, alors que 20.438 cas confirmés d'infection par le coronavirus avaient été rapportés dans 31 régions de niveau provincial et dans le Corps de production et de construction du Xinjiang.

Saisie de 95 kg de kif et démantèlement d’un réseau de trafic de drogue à Naama

lun, 03/02/2020 - 19:55
L'inspection divisionnaire des douanes de Mechéria (Naama) a opéré, en collaboration avec les éléments de la gendarmerie nationale dans la banlieue de Kasdir, commune frontalière une saisie de 95 kg de kif traité, dans une opération ayant permis au démantèlement d'un réseau de trafic de drogue, composé de trois (03) individus, a-t-on appris de ce corps constitué. L’opération a été menée suite à un barrage de sécurité dressé à une heure tardive de la nuit au niveau d’un chemin proche de la bande frontalière ouest de la commune de Kasdir où un conducteur d’un véhicule a tenté de passer en force en vue de fuir les agents du point de contrôle de sécurité combiné, qui ont poursuivis le véhicule, conduit à une vitesse extrême, avant d’arrêter le conducteur du véhicule et la saisie de la quantité de drogue, dissimulée dans la malle de la voiture. L’opération a permis, par la suite d'identifier et arrêter deux autres individus, à bord d’un véhicule touristique qui sécurisait le chemin pour le premier véhicule, a -t- on fait savoir. Les prévenus arrêtés ont été présentés devant la justice. APS  

Coronavirus: Air Algérie suspend ses vols à destination de la Chine

lun, 03/02/2020 - 18:08
La Compagnie nationale Air Algérie a décidé de suspendre ses vols vers la Chine comme mesure préventive temporaire en raison de la propagation du nouveau Coronavirus, a déclaré lundi à l'APS le porte-parole d'Air Algérie, Amine Andaloussi.  La décision de suspendre les deux vols hebdomadaires assurés par Air Algérie vers Pékin (Chine) "s'inscrit dans le cadre de dispositions préventives temporaires", après que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ait déclaré jeudi dernier l'épidémie du nouveau coronavirus "urgence de santé publique de portée internationale", a précisé M. Andaloussi. A l'instar de l'ensemble des compagnies aériennes, Air Algérie a pris des dispositions préventives en mettant à la disposition des personnels naviguant des kits sanitaires (gants, masques et combinaisons spéciales) lors des vols à destinations des régions où a été enregistré le virus outre la désinfection des avions avant le décollage et après l'atterrissage. "Lors des dessertes de retour, le personnel naviguant a été instruit de signaler systématiquement tout cas suspect à la cellule de suivi afin de dépêcher une équipe sanitaire au pied de l'avion pour sa prise en charge", a-t-il ajouté. L'avion d'Air Algérie qui s'était rendu à Wuhan (Chine) est arrivé lundi aux alentours de midi à Alger avec à son bord 60 ressortissants algériens, tunisiens, libyens et mauritaniens. Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, avait ordonné le rapatriement des Algériens établis dans la ville chinoise de Wuhan, dans le but de préserver leur santé, suite à la propagation du coronavirus. A la demande des autorités des leurs pays respectifs, le Président de la République avait également ordonné le rapatriement de ressortissants tunisiens, libyens et mauritaniens de la ville de Wuhan à bord du même avion. A noter que plusieurs compagnies aériennes ont suspendu ou réduit, cette semaine, leurs vols vers la Chine, notamment après le rapport de l'OMS.   Le nombre des décès à cause de la propagation l'épidémie de coronavirus en Chine s'est alourdi à 360 décès, tandis que le nombre des cas de contamination avérée à travers le pays s'est établi à 14.380 cas, selon les chiffres communiqués lundi par les autorités chinoises. APS

Plus de 32.000 visiteurs du Palais royal de Tlemcen en 2019

lun, 03/02/2020 - 16:26
Le Palais royal implanté à l’intérieur de la citadelle d’El Mechouar (Tlemcen), devenu au fil des années une véritable destination touristique, a accueilli plus de 32.000 visiteurs en 2019, a-t-on appris lundi auprès de sa directrice, Radia Benhadji. Le nombre de visiteurs nationaux et étrangers sans cesse croissant a permis des rentrées d’argent dépassant six (6) millions de dinars pour l’année 2019, a fait savoir M. Benhadji, qui a souligné que le nombre important de visiteurs place le Palais royal de Tlemcen en pôle position des sites touristiques et musées les plus visités dans la Cité des Zianides. Des efforts sont ainsi consentis à longueur d’année pour agrémenter les visites en proposant une exposition permanente des plus beaux habits algériens traditionnels à l’intérieur du palais tels que les blouses, les kaftans et la chedda Tlemcenienne. Cette dernière qui a été classée en 2012 comme patrimoine universel est la star des habits. Le plus souvent et notamment durant les saisons hautes de la période estivale, la chedda est proposée aux femmes touristes avides de la porter pour en prendre avec des photos souvenirs moyennant des sommes symboliques d’argent. Par ailleurs, les principales fêtes religieuses et nationales telles que le Mawlid Ennabaoui et Yennayer et autres mois du patrimoine sont célébrés à l’intérieur du palais de manière à sauvegarder les traditions et les coutumes propres aux différentes régions de la wilaya. Inauguré durant la manifestation "Tlemcen, capitale de la culture islamique en 2011", ce site compte également une galerie d’exposition au lieu et place d’une ancienne caserne édifiée à l’époque coloniale, où est privilégiée une représentation des principales familles de costume basée sur le paramètre technologique de leurs modes vestimentaires et de leurs structures (costumes drapés, enfilés et endossés), a expliqué la directrice du Palais royal qui a précisé, par ailleurs, que la galerie voûtée présente aux visiteurs une riche collection de costumes d’apparat provenant de l’ensemble du territoire national. Le Palais royal, reconstruit selon le plan de l’un des cinq palais que comptait la citadelle d’El Mechouar au temps des Zianides, abritera, début mars prochain le tournage d’une partie d’un film historique qui s’intitule "La dernière reine" et qui retrace l’histoire de la dernière princesse du Royaume d’Alger, Zafira, a-t-on annoncé de même source. APS

Coupe d'Algérie de volleyball (Tirage au sort) : le programme des 16es et 8es de finale

lun, 03/02/2020 - 15:32
Programme des 16es de finale de la Coupe d'Algérie de volley-ball (messieurs), prévus les 14 et 15 février, à l'issue du tirage au sort effectué lundi à Alger : 1. RC M'sila - N.Hassi Khlifa 2. EF Aïn Azel - JSB Ighram 3. ASV Blida - WO Rouiba 4. ES El-Goursi - OMK El-Milia 5. PO Chlef - MV Alger 6. JSC Ouled-Adouane - NR Bordj Bou Arréridj 7. ES Tadjenanet - JS Messelmoun 8. ES Djelfa - J. Skikda 9. CAST El-Theniet El-Abed - ES Sétif 10. GS Pétroliers - CS Sétif 11. WA Tlemcen - O. El-Oued 12. MCB Laghouat - NC Béjaïa 13. ES El-Eulma - JM Batna 14. IBM Chaâmba - O. El-Kseur 15. ES Bethioua - MB Béjaïa CRB Chlef : exempt Le programme des 8es de finale (6 et 7 mars) : Vainqueur 1 - vainqueur 9 Vainqueur 2 - vainqueur 10 Vainqueur 3 - vainqueur 11 Vainqueur 4 - vainqueur 12 Vainqueur 5 - vainqueur 13 Vainqueur 6 - vainqueur 14 Vainqueur 7 - vainqueur 15 Vainqueur 8 - CRB Chlef. APS

Le pétrole au plus bas depuis janvier 2019

lun, 03/02/2020 - 13:48
Les prix du pétrole continuaient leur descente lundi, touchant des plus bas depuis plus d'un an et incitant le cartel des pays exportateurs d'or noir à convoquer une réunion exceptionnelle mardi et mercredi à Vienne. Vers 10H40 GMT, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, valait 56,36 dollars à Londres, en baisse de 0,46% par rapport à la clôture de vendredi. A New York, le baril américain de WTI pour le mois de mars remontait de 0,21% à 51,67 dollars. Plus tôt, aux alentours de 0H10 GMT, le Brent et le WTI ont touché des plus bas depuis le mois de janvier 2019, à 55,42 dollars et 50,42 dollars le baril. "La reprise est peu convaincante", a estimé Jeffrey Halley, analyste de Oanda, "et la pression à la baisse devrait continuer". Les investisseurs sont minés depuis plusieurs semaines par les conséquences de l'épidémie de pneumonie virale, qui a contaminé plus de 17.000 personnes pour 361 morts en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao), sur la santé économique du premier importateur et deuxième consommateur de pétrole du monde. "La demande chinoise est attendue en baisse de 3 millions de barils par jour. Si l'on ajoute des annulations en chaîne de la part des compagnies aériennes, cela donne une offre largement excédentaire", a expliqué Hussein Sayed, analyste de FXTM. En réaction, l'organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et son allié russe vont tenir une réunion technique mardi et mercredi à Vienne, où se trouve le siège du cartel, pour tenter d'endiguer la chute des prix, a indiqué une source proche de l'organisation. Le comité technique de l'Opep et ses partenaires est traditionnellement chargé d'analyser la conjoncture sur le marché pétrolier afin d'aider le cartel à ajuster ses quotas de production pour influer sur les prix. "Le marché a besoin d'être rassuré avant de repartir (à la hausse)", a ajouté M. Sayed, et cela implique, selon lui, "non seulement une prolongation des coupures volontaires de la production, mais également des coupures supplémentaires au-delà du mois de mars".    

Coupe de la CAF – Groupe D (6e J) : le Paradou AC éliminé, le miracle n’a pas eu lieu

dim, 02/02/2020 - 19:26
Le Paradou AC ne disputera pas les quarts de finale de la Coupe de la Confédération de football (CAF). Le PAC quitte la compétition en dépit de sa belle victoire arrachée au Maroc face au Hassania Agadir (3-0), ce dimanche, à l’occasion de la 6e et dernière journée du groupe D. Obligé de gagner en terre marocaine pour espérer se qualifier pour le prochain tour, le PAC a fait ce qu’il fallait en étrillant son hôte grâce aux réalisations de Kismoun (10’ et 72’) et Bouzok (90’+3). Toutefois, le miracle ne s’est pas produit car dans l’autre rencontre les Nigérians de Enyimba, qui n’avaient besoin que d’un petit point, se sont imposés face aux Ivoiriens de San Pedro (2-5) et s’offrent par la même occasion le second billet pour les demi-finales. Le point sur le groupe D : # Equipes J G P N +/- Pts 1 Hassania Agadir 6 3 1 2 + 4 11 2 Enyimba  6 3 2 1 + 4 10 3 Paradou AC 6 2 2 2 - 1 8 4 San Pedro FC 6 0 3 3 - 7 3

Difficultés financières de l’ENIEM : un premier crédit de 1,1 milliard de DA débloqué

dim, 02/02/2020 - 16:39
Un premier crédit de 1,1 milliard de DA a été débloqué au profit de l’Entreprise nationale des industries de l’électroménagères (ENIEM) de Tizi-Ouzou, en situation d’arrêt technique de ses activités à partir de ce 2 février suite à des contraintes financières, a indiqué dimanche à l’APS son Président directeur général (PDG), Djilali Mouazer. Rencontré au siège de la Direction générale de cette entreprise, sise au boulevard Stiti Ali à Tizi-Ouzou, M. Mouazer, qui rentrait d’une réunion avec le Ministre de l’industrie et des Mines, tenue dans la matinée, a fait savoir que "la Banque a été instruite par les autorités centrales afin de débloquer les crédits, suite à quoi un premier montant de 1,1 milliard de DA a été débloqué jeudi dernier". Ce montant permettra à l’ENIEM de couvrir ses besoins urgents, à savoir l’approvisionnement en matière première (les collections CKD/SKD pour le montage d’appareils électroménagers), nécessaire à la reprise d’activité de cette entreprise nationale, notamment l’activité de production, a souligné son PDG qui a ajouté qu’un autre crédit de 1,5 à 2 milliards de DA sera débloqué "très prochainement". Suite à ce premier financement, l’ENIEM a placé dimanche les commandes d’approvisionnement en matière première auprès de sa banque de domiciliation, la Banque extérieur d’Algérie (BEA). "Avec le second crédit qui sera accordé dans les prochains jours, nous aurons de quoi faire face pendant six mois", a précisé le PDG de l’ENIEM qui a relevé que "les plus hautes autorités, à savoir la Présidence de la République et le Premier ministère, ainsi que le ministère de l’Industrie et des Mines, ont pris en charge sérieusement le cas ENIEM". Toutefois, la reprise de l’activité de production ne pourra pas intervenir rapidement et aura lieu vers la fin mars, a-t-il déploré. "Pour la reprise d’activité, le temps d’acheminement de la matière première prend entre deux à trois mois, toutefois il y a les commandes qui ont été passées avant cet arrêt il est donc possible de reprendre la production vers fin mars, voir la mi-mars si nous recevons le premier arrivage de matière première premier", a relevé M. Mouazer. S’agissant des autres problèmes financiers de ce fleuron de l’industrie nationale qui emploie 1700 travailleurs, le PDG de l’ENIEM reste optimiste quant à leur règlement. Il a fait savoir que le dossier introduit auprès du Comité de participation de l’Etat (CPE) "avance bien" et que "dans les prochains jours, des décisions seront prises et il y aura une solution globale pour l’ensemble des soucis financiers de l’ENIEM", a-t-il dit. Quand à la dette contractée auprès de la BEA, un rééchelonnement et même un allégement sont prévus, a indiqué M. Mouazer. Dimanche matin, des travailleurs de l’ENIEM se sont présentés à l’Unité de production, sise à la zone industrielle de Oued Aissi. Ils ont déploré la situation que vit leur entreprise et s’inquiètent pour son avenir et pour leurs postes d’emploi. Ils ont lancé un appel aux autorités publiques pour "sauver l’ENIEM". Le chef de service développement, Mansour Omar, a regretté ces "blocages" qui perturbent le fonctionnement de l’entreprise. "Nous avons des projets à développer mais cette situation nous gêne, nous essayons de tenir le coup mais c’est très difficile car les travailleurs sont démotivés’’, a-t-il dit en poursuivant "l’ENIEM est une entreprise qui crée de la richesse et nous souhaitons que les autorités centrales accompagnent notre entreprise". APS

Super Division - 4e journée : le NRBBA seul aux commandes

dim, 02/02/2020 - 15:50

Photo d'archives

Le NR Bordj Bou Arreridj est seul patron du championnat national de volleyball. Les Bordjiens se sont emparés des commandes de la Super Division à la faveur de leur succès enregistré, à domicile, face à l’OMK El Milia, à l’occasion de la 4e journée disputée samedi. Il est désormais seul en tête de la Super Division. Alors qu’ils étaient deux à se partager la première place du classement, le NRBBA s’est installé sur le fauteuil de leader après avoir pris le meilleur sur l’OMK (3-1), ex-coleader.   Dans ce match au sommet, entre deux équipes invaincues depuis l’entame de la saison, les Bordjiens ont fait le plus dur en s’adjugeant les deux premiers sets (25-21 et 25-19). Par la suite, le champion d’Algérie en titre a connu une petite baisse de régime ce qui a permis aux visiteurs de revenir à 2 sets à 1 (17-25). Le NRBBA a ensuite repris les choses en main en remportant le quatrième et dernier set (25-20) et poursuit ainsi sa série d’invincibilité. De son côté, le OMK enregistre son premier revers et recule à la seconde position (9 pts). Une place que la formation de l’Est partage avec le GS Pétroliers tombeur du WA Tlemcen (3-0). À Sétif, le derby des Hauts Plateaux animé par l’EF Aïn Azel et l’ES Sétif a tenu toutes ses promesses. Cette belle empoignade est allée au tie-break avec une belle victoire de l’Etoile sétifienne (2-3). Concernant les autres rencontres, l’ES Tadjenanet réalise la passe de trois en disposant du NC Béjaïa (3-1), la JSC Ouled Adouane renoue avec la victoire en dominant le RC M'sila (3-0), alors que le MB Béjaïa s’est imposé dans la ville des roses face à l’ASV Blida (1-3). Résultats des rencontres : JSC Ouled Adouane - RC M'sila 3 - 0 ASV Blida - MB Béjaïa 1 - 3 NR Bordj Bou Arréridj - OMK El Milia 3 - 1 GS Pétroliers - WA Tlemcen 3 - 0 EF Aïn Azel - ES Sétif 2 - 3 ES Tadjenanet - NC Béjaïa 3 - 1 Classement :     Pts      J 1  NRBB Arréridj  12 4 2 OMK El Milia 09 4 3 GS Pétroliers  09 4 4 ES Sétif 08 4 5 ES Tadjenanet  08 4 6 MB Béjaïa 07 4 7 NC Béjaïa 06 4 8 WA Tlemcen 06 4 9 JSCO Adouane 06 4 10 EF Aïn Azel  01 4 11 RC M'sila 00 4 12 ASV Blida 00 4 Mohamed Kermia - Radio Algérie Multimédia

Championnats d'Afrique 2020 : la FALA espère faire mieux que la précédente édition

dim, 02/02/2020 - 15:24
Le président de la Fédération algérienne des luttes associées (FALA), Rabah Chebbah, a indiqué dimanche que les sélections algériennes prendront part aux championnats d'Afrique (cadets, juniors, seniors et féminine), prévus du 4 au 9 février à Alger, avec l'objectif de "faire mieux par rapport à la précédente édition" organisée à Hammamet, en Tunisie. A l'occasion de cette compétition africaine organisée par la FALA sous le patronage du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), 480 personnes dont près de 400 athlètes de 24 pays seront présentes à Alger dans les trois styles (gréco-romaine, libre et féminine). "L'objectif escompté à travers la participation de nos sélections nationales est de représenter dignement l'Algérie lors de cette manifestation continentale qui verra la présence de 24 pays, ce qui est déjà un record pour un tel évènement, tout en essayant de décrocher le maximum de médailles devant de redoutables adversaires, notamment les Egyptiens et Tunisiens, sans oublier les Nigérians en lutte féminine", a déclaré Chebbah au forum de l'Organisation nationale des journalistes sportifs algériens (ONJSA), organisé à la salle de conférences du Complexe olympique Mohamed-Boudiaf (Alger). Les pays ayant confirmé leur participation au rendez-vous d'Alger sont le Nigeria (21 athlètes), le Soudan (07), la République centrafricaine (09), l'Egypte (73), Madagascar (03), le Maroc (37), la Côte d'Ivoire (06), la Namibie (08), la Tunisie (57), l'Afrique du Sud (39), la Guinée-Bissau (05), le Ghana (01), le Sénégal (12), la Sierra Leone (06), le Burundi (02), le Burkina Faso (01), le Kenya (04), le Bénin (02), l'Angola (02), la Guinée (02), le Cameroun (02), le Congo (03) et le Liberia (03). L'Algérie, quant à elle, sera représentée par 90 athlètes, toutes catégories confondues : cadets (20 athlètes), cadettes (10), juniors garçons (20), juniors filles (10), seniors messieurs (20) et seniors dames (10). Le président de la FALA a indiqué à cette occasion que son instance "a pris toutes les dispositions nécessaires pour garantir une organisation de haut niveau", déplorant en même temps "le manque de soutien des autorités, notamment l'ex-ministre de la Jeunesse et des Sports qui a privé notre instance d'une rallonge financière de l'ordre de 1,3 milliard de centimes, destinée à l'organisation de cet évènement africain". "Je pense que nous avons mobilisé tous les moyens humains et matériels pour offrir à nos lutteurs la meilleure préparation à travers l'organisation de stages au Centre de regroupement et de préparation des équipes nationales à Souidania (Alger), mais également en Roumanie, Bulgarie et Hongrie", a-t-il précisé. Des minimes promis à "un bel avenir" De son côté, le Directeur technique national (DTN) de la FALA, Idriss Haoues, a affirmé que les "lutteurs prendront part à cet évènement africain pour décrocher des médailles dans toutes les catégories et styles". "Notre objectif est de représenter dignement les couleurs nationales et ramener le maximum de médailles devant des lutteurs tunisiens et égyptiens habitués à jouer les premiers rôles dans ce genre de compétitions. Nous avons sélectionné des athlètes de la catégorie des minimes avec l'équipe des cadets et ils auront leur mot à dire", a déclaré Idriss Haoues. Selon lui, les sélections algériennes ont effectué plusieurs stages à Souïdania pour préparer le rendez-vous africain dans les meilleures conditions et évaluer les capacités physiques de chaque lutteur. "Le travail au sein de la direction technique ne s'est jamais arrêté et les sélections algériennes des différentes catégories sont toujours en regroupement, ce qui a permis aux staffs techniques de corriger les lacunes constatées lors des précédentes compétitions. Les seniors viennent de terminer leur stage en Bulgarie et ils sont totalement prêts pour le rendez-vous d'Alger", a-t-il ajouté. Pour ce rendez-vous africain, les yeux seront braqués sur les plus connus, à savoir Fateh Benferdjallah, Merabet Abdelmalek et Mohamed Fardj, sans oublier Sid Azara Bachir, Adem Boudjemline et Fergat Abdelkrim, tous champions d'Afrique en titre dans leurs catégories respectives. "Nous avons les cadres de la sélection nationale (seniors) qui peuvent ramener des médailles en vermeil à l'Algérie, eux qui ont participé aux Jeux africains-2019 au Maroc et Jeux méditerranéens de Tarragone en Espagne, sans oublier les cadets qui se sont illustrés lors de la dernière édition des championnats d'Afrique à Hammamet et qui vont profiter de cette compétition pour préparer les prochaines échéances dont les championnats du monde", a expliqué Haoues. Le Comité exécutif de l'Union mondiale de lutte-Afrique (UWW-Afrique) tiendra en marge de la compétition africaine sa réunion annuelle, consacrée à la présentation du bilan moral de l'instance africaine. Pour rappel, le président de l'UWW-Afrique, le Marocain Fouad Meskout, également délégué technique de l'instance mondiale, avait visité les installations hôtelières devant abriter cet évènement ainsi que le Centre de préparation et de regroupement des équipes nationales à Souïdania. Les sélections algériennes de luttes associées (cadets, juniors, seniors et féminine) avaient terminé à la troisième place avec un total de 50 médailles (13 or, 21 argent et 16 bronze) lors de la précédente édition des Championnats d'Afrique organisée à Hammamet. APS

Rencontre régionale de la protection civile sur la gestion des plans de formation

dim, 02/02/2020 - 15:09
Une rencontre régionale sur la gestion des plans de formation du corps de la protection civile s’est ouverte, dimanche, à l’unité principale de la Protection civile de Médéa, en présence de représentants de treize structures de la protection civile du centre du pays. Initiée dans le but d’élever le niveau opérationnel des unités d’intervention, les adapter aux nouvelles exigences en matière de gestion des crises majeurs et l’optimisation des connaissances acquises au fil des années, cette rencontre, qui s’étalera jusqu’au 6 du mois courant, va "se focaliser sur l’actualisation des précédents plans de formation, la collecte de données et d’informations inhérentes à ce sujet ", a indiqué le directeur local de la protection civile, le colonel, Mohamed Chaahb El-Ain. Un travail qui va permettre, selon cet officier, d’élaborer un plan d’entrainement et d’intervention "uniformisé et adapté aux différentes missions dévolues à ce corps", ajoutant que l’objectif principal est de "renforcer le niveau d’opérabilité" des effectifs rattachés à la protection civile et "pouvoir gérer toutes les situations d’urgence quelque soit le degré de gravité, l’ampleur ou la complexité". Les recommandations et les propositions qui vont sanctionner les rencontres régionales, programmées par la direction générale de la protection civile, serviront à mettre en place de nouveaux programmes de formation, tant à l’échelle national que local, l’introduction de techniques et méthodes d’intervention modernes et adaptées aux exigences du terrain, de revoir aussi certaines méthodes dépassées, a-t-il conclu. APS

Ministère de l'Agriculture : hausse de 6% de la valeur de la production agricole en 2019

dim, 02/02/2020 - 15:01
La valeur de la production agricole nationale a enregistré en 2019 une hausse de 6,1%, avec 3482 milliards de dinars (près de 29,1 milliards de dollars) contre 3281 milliards de dinars (près de 28 milliards de dollars) en 2018, a indiqué à l'APS le Directeur central des statistiques agricoles et des systèmes d'information au ministère de l'Agriculture et de Développement rural, Ahmed Badani. Soulignant que cette progression était le résultat d'une forte augmentation des quantités produites et d'une hausse des prix de certains produits agricoles, M. Badani a précisé que la part de la valeur ajoutée du secteur agricole dans l'économie nationale s'est établie, à la fin 2019, à 12,4% et à 16,2% hors hydrocarbures. La contribution du secteur agricole au Produit intérieur brut (PIB) à hauteur de 12% "en fait un levier important et essentiel dans le développement de l'économie nationale par rapport à d'autres secteurs productifs", a-t-il estimé. Concernant l'augmentation de la production, M. Badani a cité celle des viandes blanches, passée de 5,4 millions de quintaux en 2018 à 5,6 millions de quintaux en 2019, du blé dur de 31,78 millions de quintaux à 32,1 millions de quintaux et de la pomme de terre de 46,5 millions de quintaux à 50,2 millions de quintaux. Il a fait état également de la couverture des besoins alimentaires par la production nationale se situe à hauteur de 73% pour une superficie exploitée de 8,6 millions d'hectares. Entre janvier et novembre 2019, les statistiques avancées font ressortir un recul des importations agricoles d'une valeur de 767,2 millions dollars, par rapport à la même période de l'année 2018 (8,2%), dont 512,4 millions dollars pour les produits alimentaires (7,6 %) principalement composés de la poudre de lait qui a enregistré une baisse de 105 millions dollars (-9%), des céréales avec une baisse de 353 millions dollars (-18%). Cependant l'importation des viandes rouges a augmenté d'une valeur de 10 millions dollars pour les périodes considérées. Par ailleurs, les exportations des produits agricoles ont enregistré une hausse de 12%, soit une valeur de 38,6 millions dollars. Durant le quinquennat 2015-2019, le taux de croissance agricole moyen a atteint près de 3,1%. La croissance enregistrée concernait les légumes (3%) les viandes blanches (4,18%), les viandes rouges (1,4%), les légumineuses (8%), l'olive (12,5%) les dattes (4%) et les tomates industrielles (8,6%). Le taux de croissance moyen de la filière céréalière s'est élevé, durant la même période, près de 10,3%, dont 12% pour le blé dur, 11,8% pour l'orge, 3% pour le blé tendre et 12,3 pour l'avoine. Les coopératives relevant de l'Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) ont enregistré, en 2019, quelque 27,14 millions quintaux contre 27,6 millions quintaux en 2018. Les quantités de blé dur ont atteint 20 millions quintaux et celles du blé tendre 3 millions quintaux. Assurant que la production céréaliculture nationale était suffisante pour couvrir la demande locale, M. Badani a évoqué la nécessité de revoir les modes de consommation en vue de réduire les importations de blé tendre. Concernant les wilayas pionnières dans la production céréalière, le Directeur central des statistiques agricoles et des systèmes d'information au ministère de l'Agriculture a fait savoir que les wilayas de Tiaret, Sidi Bel Abbés, Tissemsilt, Sétif, Tlemcen, Batna, Relizane, Saida, Mascara et Souk Ahras assuraient 53% de la production nationale, ajoutant que les deux premières wilayas à l'Est du pays, sont Oum El Bouaghi et Mila. Par ailleurs, les importations de céréales ont enregistré, durant les 11 premiers mois de 2019, une baisse estimée à 353 millions de dollars par rapport à la même période de 2018. APS

Nouveaux bombardements israéliens sur Ghaza

dim, 02/02/2020 - 09:24
L'entité sioniste a bombardé dans la nuit de samedi à dimanche la bande de Ghaza, a reconnu l'armée d'occupation israélienne. Les frappes israéliennes menées par "des avions et des hélicoptères de combat ont visé le nord de la bande de Gaza", selon un communiqué de l'armée. Ces bombardements n'ont pas fait de victimes, selon des sources de sécurité palestiniennes à Ghaza.

Pages