A une semaine du Ramadhan : un relâchement sur les mesures sanitaires est constaté

Le nombre des cas de contaminations quotidiennes du Covid-19, repart légèrement à la hausse. A un peu plus d’une semaine du mois Sacré de Ramadhan, un relâchement sur le respect des gestes barrières a été constaté, dans les lieux publics. C'est le cas, par exemple, au marché d’Hussein Dey.

Dans ce reportage, les spécialistes mettent en garde contre les conséquences de la négligence du respect des mesures préventives, dont la distanciation physique et le port du masque protecteur. Des pratiques récemment abandonnées par beaucoup de citoyens.

Un dispositif sanitaire strict est prévu pour le mois de Ramadhan afin de limiter la propagation du coronavirus, nous dit Samira Berhoum, vice-présidente de l’Apc d’Hussein Dey. « Il y aura un marquage au sol réparti sur une monovoie, il y aura les services d’hygiènes, ainsi que des agents de contrôle », précise t-elle.

 

 

Voir aussi