Le tourisme saharien : les professionnels réclament une nouvelle stratégie capable de dynamiser le secteur

Le tourisme Saharien est un secteur pourvoyeur d’emplois et de richesses pour les populations du sud algérien. Après un décollage prometteur au début des années 2000, la « destination Sahara » a été, à l’instar des autres destinations mondiales, freinée dans son essor par la crise économique de 2008 et plombée par la crise sanitaire survenue en 2019.

« Le secteur du tourisme saharien a été sinistré depuis les années 2010 », regrette, Mohamed, propriétaire d’une agence de voyage à Tamanrasset qui se confiait au micro de la Chaine 3.

Durant presque une décennie, le secteur n’a fait que se maintenir à flot en attendant de meilleurs jours. Malheureusement, il a encore été frappé par la crise du Covid19 provoquant l’arrêt total de l’activité touristique et la fermeture de milliers d’agences de voyage.

En dépit de cette conjoncture, les professionnels du secteur ne baissent pas les bras. Ils souhaitent une reprise de l’activité et réclament l’élaboration d’une stratégie conséquente capable de booster le tourisme saharien à même d'atteindre l’excellence.

Cet espoir est désormais possible, notamment avec la reprise du transport aérien et l’assouplissement des mesures de confinement dans  plusieurs pays du monde. « A partir de Décembre 2020 la vie a commencé à prendre sa normalité surtout pour le transport aérien, ce qui nous a sauvé un peu », confie Mohamed avec soulagement.

Cependant, les professionnels sont conscients que la fin de la pandémie n’engendrera pas mécaniquement la reprise des affaires. Le consultant en tourisme durable, Mohamed Bourad explique que le développement de la destination Sahara nécessite la mise en œuvre d’une véritable stratégie capable de donner un nouveau souffle au secteur touristique. « Il faut aller vers des solutions radicales et mettre de l’ordre dans le secteur. Il faut surtout avoir une politique claire et précise qui sera validée par les acteurs directement impliqués », recommande-t-il.

Voir aussi