Djerad: nous disposons des moyens pour la prise en charge des malades

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a réaffirmé, mardi à Relizane, que l’Algérie dispose de tous les moyens pour la prise en charge des malades atteints du Covid-19.

"Nous avons tous les moyens nécessaires pour soigner efficacement les patients atteints du coronavirus que nous vaincrons progressivement, et l’Algérie sera à l’avant-garde comme elle l’a été toujours dans d’autres domaines", a déclaré le Premier ministre dans son intervention, après avoir suivi un exposé au niveau de l’hôpital "Mohamed Boudiaf" de Relizane sur la situation épidémiologique de la wilaya.

M. Djerad a souligné que tous les hôpitaux en Algérie ont un rôle important et fondamental dans la lutte contre cette épidémie. "Il n’y a pas un grand hôpital et un petit hôpital, en témoigne le rôle que joue l’hôpital de Relizane", a-t-il dit. "L’expérience que traverse le pays nous permettra, dans le futur, de mettre à contribution toutes nos capacités pour permettre à notre pays d’avancer dans les domaines de la santé, de l’économie, de l’éducation et autres", a souligné le Premier ministre.

M. Djerad a salué les efforts effectués par les équipes médicales pour faire face au Coronavirus, le rôle des agents de l’Etat, de l’administration locale et les corps de sécurité, ainsi que tous les citoyens qui font preuve de discipline pour se prémunir de cette épidémie. Il a déploré, par ailleurs, la légèreté avec laquelle certains citoyens prennent les mesures du confinement. Des citoyens, qui, parfois, par manque de conscience ou de maturité, ne mesurent pas le danger de la pandémie, a-t-il dit, appelant au strict respect des mesures sanitaires préventives pour se prémunir et protéger également sa famille.

Pour sa part, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a indiqué que cette épidémie a permis à l’Algérie de valoriser les services et les compétences qui étaient "ignorées et marginalisées", en particulier, ceux qui évoluaient dans le secteur de la santé.

Il a relevé que "c'est grâce à la mobilisation du secteur de la santé que nous avons pu maitriser la situation et que nous avons évité la panique qui s'était emparée de nombreux pays".

Assurant, pour sa part, que tous les moyens de lutte contre le coronavirus sont disponibles, M. Benbouzid a rappelé que l’Algérie produit actuellement des tests de dépistage rapide du coronavirus, en quantité suffisante et avec même la possibilité de les exporter.